Frederik Peeters

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Frederik Peeters

Message par shanidar le Lun 12 Déc - 14:25

Frederick Peeters
(Né en 1974)




Je croise souvent les bédés de Frederik Peeters à la médiathèque, de Lupus à Aâma en passant par Pilules bleues ou RG.

Ce dessinateur suisse est né à Genève en 1974.

Il a vécu de petits boulots (bagagiste) avant de pouvoir vivre de ses dessins. Il a un diplôme en communication visuelle (ce qui reste, pour moi, une énigme qui se résout peut-être ainsi : le diplômé communique avec ses yeux...).

Bibliographie (très sélective)

2010 Château de sable avec Pierre Oscar Lévy,


Dernière édition par shanidar le Mer 28 Déc - 12:07, édité 1 fois
avatar
shanidar

Messages : 1600
Date d'inscription : 02/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Frederik Peeters

Message par shanidar le Lun 12 Déc - 14:29



Château de sable

Au début, j'ai pensé qu'il s'agissait d'une 'banale' histoire policière : deux familles arrivent tôt un matin sur une plage d'où un maghrébin (apparemment clandestin) cherche à s'enfuir. Assez vite le corps noyé d'une jeune femme est retrouvé. On appelle la police et on se réunit autour du cadavre pendant que les enfants… les enfants grandissent terriblement vite.


Le scénario bascule alors dans le fantastique le plus pur. D'étranges éléments surviennent au moment même où un vieil auteur de science-fiction surgit en compagnie de sa fille et de son beau-fils. Que font-ils tous ici ? Que leur arrivent-ils ?

Il n'y aura pas d'explication finale et chacun se racontera à lui-même l'histoire de ces vacances d'été qui furent si 'étranges'. Reste la sensation de plus en plus forte à mesure de la lecture que l'angoisse des personnages se transpose chez le lecteur. Cette sensation d'étrangeté, de bizarrerie, ce surgissement du surnaturel, inexplicable, intouchable, incompréhensible, saisit le lecteur et ne le lâche plus.

Belle réussite pour ce premier scénario de Lévy accompagné par les dessins 'juste' parfaits de Peeters. On se prend à regarder plus nettement les transformations des cases, on se surprend à éprouver une immense empathie pour certains et un rejet légèrement dégouté pour d'autres. Et j'ai trouvé assez génial qu'en à peine 50 pages, les deux auteurs aient trouvé le temps de nous parler du temps qui passe, de l'irrationnel, de la famille, des pères et du racisme, de l'amour, du désir, de la maternité et grosso modo de la vie comme elle va, comme elle file, comme elle avance, toujours trop vite.


Chouette découverte.


mots-clés : #bd
avatar
shanidar

Messages : 1600
Date d'inscription : 02/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Bande dessinée et littérature illustrée

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum