ArenSor_T_Williams

Alors parle-moi comme la pluie et laisse moi écouter (laisse-moi m'étendre ici et écouter).

Tennessee Williams, Parle moi comme la pluie et laisse moi écouter

Forum littérature et arts. Pour partager ses émotions littéraires, coups de cœurs en romans, poésie, essais mais aussi cinéma, peinture, musique, ...


    Russel Hoban

    Partagez
    avatar
    bix_229

    Messages : 2484
    Date d'inscription : 06/12/2016
    Localisation : Lauragais

    Russel Hoban

    Message par bix_229 le Ven 16 Déc - 16:19

    Russel Hoban (1925 - 2011)


    Russel Hoban est né à Philadelphie en 1925, il est l' auteur à succès de plus de cinquante livres pour enfants. Il est mort en 2011.

    Depuis les années 70, il s'est installé à Londres et a écrit une dizaine de romans.C' est un auteur culte Outre-Manche, où son oeuvre est saluée comme l'une des plus originales des trente dernières années. Malheureusement, ses romans sont encore peu traduits en français.
    source : éditions Fayard

    Bibliographie en français

    - Elle s' appelait Lola.
    - Enig Marcheur
    - Fréquence Méduse
    avatar
    bix_229

    Messages : 2484
    Date d'inscription : 06/12/2016
    Localisation : Lauragais

    Re: Russel Hoban

    Message par bix_229 le Ven 16 Déc - 16:23



    Quand Max rencontra Lola dans une boutique où elle vendait divers objets. Il tombe raide dingue en la voyant.
    Ils discutent des mérites comparés de concerts de Monteverdi. Max choisit un disque. Au moment de payer. 

    - "ça y est dit-il à son esprit. C' est le grand truc. C' est la femme de ma vie.
    Dans la boutique, toutes les têtes se sont tournées vers lui.
    - Est-ce que je l'ai dit à voix haute, dit Max ?
    -C'était audible, dit Lola en rougissant."

    Une idylle sous le signe musical de Monteverdi ne pouvait que se poursuivre sous le même signe.
    Ce fut Shubert. Un concert mémorable. Ils en en pleurèrent ensemble d' émotion partagée ; c'était l'accord parfait, scellé sous les étoiles.

    Voilà un homme heureux ! Trouver une femme, c' est déjà bien, mais LA Femme de sa vie, c'est moins ordinaire.
    Mais en amour, c'est chose bien connue, les hommes sont stupides. Et Max, en plus, est inconstant.
    Ne voilà t-il pas qu'il tombe sous le charme d' une reine de beauté, Lula Mae, d' Austin, Texas,. Tous les hommes la désirent du regard, mais elle le choisit lui, parce qu'elle lui trouve quelque chose de différent et d'anti conformiste. (Hum !)

    Cet homme heureux trouve le moyen de tromper la femme de sa vie. Le chien ! Pire encore, il met les deux femmes enceintes.
    Et il l'avoue à Lola à Maiden Castle où elle l'a conduit dans sa Jaguar type E, pour une nuit d'amour. C'est la cata ! Lola prend la route du retour à toute blende et envoie la Jaguar dans un mur. (Comentaire du lecteur : Bien fait !!!)
    Elle sans tire sans une égratignure. Il sort du coma deux semaines après l'accident.

    Et voilà notre histoire d' amour terminée avant d' avoir été vécue.
    Max se maudit. Il boit seul ou en compagnie. Il parle à son esprit. Il parle même à ses personnages. Parce que Max est écrivain. Mais un écrivain en panne.
    Il s'est mis en tête d'écrire l'histoire qu'il vient de vivre. Mais ses peronnages sont  très réticents...

    En plus de son chagrin, il porte une étrange créature, une sorte de nain plus long que haut, avec des pattes courtes et une odeur dégueu.
    Elle s'est jetée sur lui sans le consulter et le quitte rarement. Il apprendra plus tard qu' il s'agit d' Apasmara, une créature qui git sous les pieds de Shiva et dont le rôle est de faire perdre la mémoire  à ceux qui l' ont mérité.

    Pendant ce temps, Lola qui a acouché d'un garçon qu'elle a nommé Noé, se retire dans une maison
    de repos où elle apprend à jouer d' un instrument indien, le sarode et sous la direction d' uns musicienne indienne, elle s' initie à l' instrument et commence à composer un raga.
    Elle a essayé d'oublier Max...

    "Intéressant, pense Lola de voir à quekl point la rage et le ravissement vivent côte à côte en elle.
    Rage envers Max, ravissement devant leur enfant
    ...
    Comment a-t-il pu dire ce qu'il a dit, faire ce qu'il a fait... Elle qui lui avait donnné son coeur, son amour sans condition, en prena t à témoin les sept étoiles de la Grande Ourse...
    Mais alors qu' elle a ces idées en tête, ses mains plus calmes et plus paisibles, tirent du sarde les notes du Smirri d' Indira (son initiatrice)

    La voix de Lola s'élève pour se joindre au sarode. Les bons moments dont elle se souvient sont ils vraiment faux ou faussement vrais ? Clignotent-ils comme des particules dorées dans le lit de la rièvière du temps ? Passer au crible ces grains du passé la fatigue.
    La musique passe à travers elle comme elle est passée à travers Indira. Elle est le vaisseau seulement. La musique est bien plus belle qu'elle. Noé chantonne. La musique passe aussi à travers lui."
     
    Un livre drôle -vraiment drôle- et mélancolique -juste ce qu' il faut-, comme je les aime.
    On pense un peu à Marivaux et comme on sait, Marivaux est un tragique. Mais on y badine, le coeur en écharpe...
    Et ça donne un roman glamour, légèrement décalé par rapport à notre époque, parce que romantique, comme on n'oserait plus d' en faire.

    Message récupéré[/color][/color]

      La date/heure actuelle est Lun 24 Juil - 18:43