Norman Lewis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Norman Lewis

Message par bix_229 le Ven 16 Déc - 19:18

Norman Lewis (1908-2003)




Norman Lewis est un écrivain gallois, né en 19O8, décédé en 2OO3.

Il fut réellement un grand voyageur dès 193O.
Il est allé en Afrique, en Espagne, en Italie (en Sicile notamment), en Indochine, en Birmanie et en Amérique Latine. Et chaque fois, il en a rapporté un livre au moins.
Dès le début il a été sensible à l'influence de la modernité chez les peuples aborigènes, et il a été un des premiers à témoigner de la disparition de certaines cultures tribales.
Il a signalé aussi l'apparition de nouvelles formes de banditisme et de profiteurs en tout genre...
Il a dénoncé en particulier les atrocités dont il fut témoin au cours d'un voyage avec un photographe au Brésil en 1968. Atrocités commises par le service de protection indien du gouvernement de l'époque contre les indiens eux memes.
Témoin privilégie de la 2e Guerre mondiale, il le fut aussi de ce qu'on a appelé "Guerre froide", condamnant et le totalitarisme soviétique, et la politique internationale absurde des américains en lutte contre le communisme.
Grand voyageur, témoin lucide, écrivain important, humaniste, tel fut Norman Lewis.


Bibliographie en français

La nuit du dragon
Torre del mar, roman
Terres d'or, voyages en Birmanie
Naples 44
Le Sicilien, roman
La fourmilière heuruse
L'ile aux chimères, roman
Comme à la guerre
Le chant de la mer, roman

Message récupéré
avatar
bix_229

Messages : 2701
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Norman Lewis

Message par bix_229 le Ven 16 Déc - 19:25

Comme Orwell ou John Reed, Norman Lewis fait partie de ces voyageurs écrivains qui parviennent à avoir du recul par rapport à ce qu'ils voient : hommes ou évenements. Et il apporte une réflexion lucide et humaine...En plus, c'est un conteur merveilleux...



Le chant de la mer

Le Chant de la mer de Norman Lewis est la chronique posthume (écrite 30 ans après avoir été vécue) d'un temps et d'un lieu qui ont totalement disparu sous les effets conjugués d' une soi disant "modernité" cannibale, mercantile et sans âme qui a tout effacé.

La chronique d'un village hors du temps "oublié de Dieu" et même des hommes. La guerre civile elle-même n'est pas arrivée là.

1950, Farol, village de pêcheurs catalan, survivant dans les pires conditions et pourtant bien vivant, contrairement à la plus grande partie de l'Espagne livrée à la double misère de l'extrême pauvreté et du franquisme.

C'est un peu l'équivalent de cet autre grand document poignant qu'écrivit Carlo Levi avec Le Christ s'est arrêté à Eboli.

Message récupéré
avatar
bix_229

Messages : 2701
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains européens de langues anglaise et gaéliques

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum