ArenSor_T_Williams

Alors parle-moi comme la pluie et laisse moi écouter (laisse-moi m'étendre ici et écouter).

Tennessee Williams, Parle moi comme la pluie et laisse moi écouter

Forum littérature et arts. Pour partager ses émotions littéraires, coups de cœurs en romans, poésie, essais mais aussi cinéma, peinture, musique, ...


    Phil Klay

    Partagez
    avatar
    topocl

    Messages : 2177
    Date d'inscription : 02/12/2016
    Age : 57
    Localisation : Roanne

    Phil Klay

    Message par topocl le Dim 18 Déc 2016 - 15:47

    Phil Klay
    Né en 1983


    Phil Klay, né en 1983, est vétéran du corps des Marines, avec lesquels il a servi dans la province irakienne d’Anbar de janvier 2007 à février 2008. Après sa démobilisation, il obtient son master à New York, à Hunter College. Sa première nouvelle est publiée dans la revue Granta puis plusieurs de ses textes apparaissent entre autres dans le New York Times, Newsweek, et Tin House.

    Oeuvre

     Redeployment, 2014  traduit sous le titre Fin de mission, Éditions Gallmeister


    Dernière édition par topocl le Dim 18 Déc 2016 - 15:49, édité 2 fois


    _________________
    Comme d'autres soulèvent des haltères pour se garder en forme physiquement,certains soulèvent des idées et des émotions pour que leur esprit ne s'étiole pas.
    Dany Laferrière
    avatar
    topocl

    Messages : 2177
    Date d'inscription : 02/12/2016
    Age : 57
    Localisation : Roanne

    Re: Phil Klay

    Message par topocl le Dim 18 Déc 2016 - 15:48

    Fin de mission
    Redeployement, Traduit de l'américain par François Happe



    12 nouvelles pour décrire une guerre, celle d'Irak, et parler des soldats, douze marines qui n'ont réellement en commun que d'en être revenus. Et à chaque histoire personnelle, au delà de cette extraordinaire solidarité d'avoir participé au même combat, d'avoir eu les mêmes peurs et les mêmes ennemis, partagé les mêmes cuites, la singularité de chacun, ses aspirations, ses modes de défense, son possible ou impossible retour. Des jeunes héros qui ne sont que des hommes (ou des enfants?), qui s'interrogent, qui ne savent plus se regarder ou accepter le regard des autres (dans une analogie indiscutable avec Refus de témoigner).

    Phil Klay mêle action et réflexion, violence et tendresse, cynisme et humour, dans une interrogation aussi indispensable qu'elle n'a pas de réponse. Chacun des douze soldats est là, prend aux tripes, la guerre c'est tous les stéréotypes qu'on s'est construits, mais aussi ce n'est jamais ce que l'on croit. Quelques moments de flou dont je ne sais s'ils sont dus à mon incompétence guerrière ou à la traduction n'ont pas suffi à détruire l’emprise puissante et poignante de ce roman d'une guerre qui est peut-être plus largement le roman d'une génération.

    (commentaire récupéré)


    _________________
    Comme d'autres soulèvent des haltères pour se garder en forme physiquement,certains soulèvent des idées et des émotions pour que leur esprit ne s'étiole pas.
    Dany Laferrière

      La date/heure actuelle est Mer 26 Juil 2017 - 16:48