Ilya Stogoff

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ilya Stogoff

Message par Hanta le Dim 18 Déc - 20:38

Ilya Stogoff  
Né en 1970



Nationalité : Russie
Né(e) à : Leningrad , le 15/12/1970
Biographie :

Ilya Stogoff (en russe: Илья Юрьевич Стогов) est écrivain et journaliste.

Il a fait tous les métiers : vendeur de vélos et de télévision, changeur à la sauvette, enseignant, homme de ménage dans un théâtre berlinois, barman, attaché de presse de casino...

En 1999, il a été nommé "Journaliste de l'année" et en 2001, "L'écrivain de l'année" pour son roman autobiographique "Les machos ne pleurent pas" (Мачо не плачут).

Marié et père de trois enfants, il vit à Saint Petersbourg.
Source : babelio

Bibliographie :

Le livre blanc
mASIAfucker


Dernière édition par Hanta le Lun 26 Déc - 0:51, édité 1 fois
avatar
Hanta

Messages : 679
Date d'inscription : 03/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Ilya Stogoff

Message par Hanta le Dim 18 Déc - 20:42

mASIAfucker


Un roman super ! Road movie entrecoupé de souvenirs de jeunesse totalement jouissif à travers la Russie post soviétique. On ne sait vraiment quelle est la part autobiographique, s'il y en a une, si ce n'est que cela.
Le héros, journaliste freelance décide au lendemain d'une cuite de laisser femme et enfant et de prendre un train. Puis d'en prendre un autre de se perdre et de passer tout son temps à souhaiter rentrer sans y parvenir ou si difficilement. On visite la Sibérie, le Kazakshtan, l'Ouzbekistan, une partie de la Turquie, le site si célèbre de Sakhaline. On y découvre des peuples si différents, des moeurs si complexes, une URSS si perdue.
Perdu comme le héros qui finalement pensera de ce voyage qu'il "ne s'y est pas perdu mais qu'il s'y est trouvé".
Le style est agréable, tantôt caustique avec un humour au second degré délicieux, décrivant l'absurde avec euphorie, tantôt laconique avec de lourdes pensées nostalgiques.
On aime le héros qui devient mature au fur et à mesure, on aime les pays qu'il traverse qui sont pourtant cauchemardesques. On aime tout et on apprend.

Ce n'est pas un chef d'oeuvre mais ce n'est pas l'objectif, c'est jouissif et j'ai adoré.
J'ajoute un grand bravo aux éditions louison qui proposent vraiment de beaux objets-livres. On sait pourquoi on paye.


mots-clés : #humour #voyage
avatar
Hanta

Messages : 679
Date d'inscription : 03/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Ilya Stogoff

Message par Hanta le Jeu 23 Mar - 19:28

Le livre blanc



J'ai bien aimé. Moins que mASIAfucker mais bien apprécié malgré tout.
Court mélange de récits qui sont en fait des histoire et contes fantastiques propagées par des tribus sibériennes. On ne connait pas la véracité de ces contes ni s'il s'agit plutôt d'un délire du romancier.
Histoires passionnantes et dépaysantes elles peuvent aussi présenter un certain caractère horrifique.
Le style est toujours aussi plaisant, très brut, très direct, très représentatif de la littérature contemporaine russe en somme.
Petit bémol trop de personnages empêchent une compréhension facile et l'organisation de l'histoire est parfois chaotique, c'est voulu certainement mais il faut parfois s'accrocher.


mots-clés : #contemythe #fantastique
avatar
Hanta

Messages : 679
Date d'inscription : 03/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Ilya Stogoff

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains Russes

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum