Chamaco_VilaMatas

On sait que l’un des aspects les plus séduisants de la littérature est sa possibilité d’être une sorte de miroir qui avance ; un miroir qui, comme certaines horloges peut avancer.

Enrique Vila-Matas, Perdre des théories

Forum littérature et arts. Pour partager ses émotions littéraires, coups de cœurs en romans, poésie, essais mais aussi cinéma, peinture, musique, ...


    Lecture commune Malamud Bernard

    Partagez
    avatar
    Bédoulène

    Messages : 2510
    Date d'inscription : 02/12/2016
    Age : 72
    Localisation : En Provence

    Lecture commune Malamud Bernard

    Message par Bédoulène le Lun 19 Déc - 6:56




    Date :  à partir du 15 janvier

    Participants :

    Barcarole
    Bédoulène
    bix
    Pia
    shanidar
    tom léo
    (Nadine)


    et

    ?


    Dernière édition par Bédoulène le Lun 19 Déc - 23:50, édité 2 fois


    _________________
    "Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

    "Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
    avatar
    tom léo

    Messages : 323
    Date d'inscription : 04/12/2016
    Localisation : Bourgogne

    Re: Lecture commune Malamud Bernard

    Message par tom léo le Lun 19 Déc - 7:01

    @Bédoulène a écrit:Qui est intéressé ?

    Date :  mi ou fin janvier (à décider)

    Avec un livre en particulier? Je viens de commander "Le commis", le livre nouvelle édition qui vient de sortir chez Rivages. Je pourrais m'imaginer de vous joindre...
    avatar
    Bédoulène

    Messages : 2510
    Date d'inscription : 02/12/2016
    Age : 72
    Localisation : En Provence

    Re: Lecture commune Malamud Bernard

    Message par Bédoulène le Lun 19 Déc - 8:42

    oui Tom Léo rejoins nous je t'inscris


    _________________
    "Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

    "Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
    avatar
    shanidar

    Messages : 1599
    Date d'inscription : 02/12/2016

    Re: Lecture commune Malamud Bernard

    Message par shanidar le Lun 19 Déc - 11:39

    Ce sera sans doute (pour commencer ?) avec L'homme de Kiev et pour la date à partir du 20 janvier peut-être ? le temps de récupérer un exemplaire...
    avatar
    tom léo

    Messages : 323
    Date d'inscription : 04/12/2016
    Localisation : Bourgogne

    Re: Lecture commune Malamud Bernard

    Message par tom léo le Lun 19 Déc - 12:09

    Pour l'auteur, je pense de vous joindre.

    @shanidar a écrit:Ce sera sans doute (pour commencer ?) avec L'homme de Kiev et pour la date à partir du 20 janvier peut-être ? le temps de récupérer un exemplaire...

    Je ne vais pas le relire, mais c'est une lecture très forte. Ici et là je pourrais encore dire éventuellement des choses, si c'est souhaité? Dans le fild Malamud, je viens de poster une assez (trop) longue récension...

    Mais quand vous arriverez au "Le commis", je pourrais commencer en temps réel.
    Est-ce que j'ai bien compris le principe?
    avatar
    shanidar

    Messages : 1599
    Date d'inscription : 02/12/2016

    Re: Lecture commune Malamud Bernard

    Message par shanidar le Lun 19 Déc - 12:16

    Comme chacun semble vouloir lire un livre différent, on pourra tous commencer ensemble et comparer nos réactions, ici.

    avatar
    Barcarole

    Messages : 979
    Date d'inscription : 02/12/2016
    Age : 61
    Localisation : Tours

    Re: Lecture commune Malamud Bernard

    Message par Barcarole le Lun 19 Déc - 15:33

    D'accord pour me joindre à vous pour cette lecture commune, je lirai L'Homme de Kiev.
    avatar
    Bédoulène

    Messages : 2510
    Date d'inscription : 02/12/2016
    Age : 72
    Localisation : En Provence

    Re: Lecture commune Malamud Bernard

    Message par Bédoulène le Lun 19 Déc - 23:51

    je lirai l'homme de Kiev et le commis


    _________________
    "Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

    "Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
    avatar
    bix_229

    Messages : 2266
    Date d'inscription : 06/12/2016
    Localisation : Lauragais

    Re: Lecture commune Malamud Bernard

    Message par bix_229 le Lun 19 Déc - 23:54

    Je réfléchis !
    A priori, je suis interessé.
    avatar
    Pia

    Messages : 61
    Date d'inscription : 08/12/2016
    Age : 48
    Localisation : Utrecht

    Re: Lecture commune Malamud Bernard

    Message par Pia le Jeu 22 Déc - 5:30

    Je serais intéressée mais ça va être trop juste pour moi. Je ne vais pas trouver Les locataires d'ici là.
    avatar
    Bédoulène

    Messages : 2510
    Date d'inscription : 02/12/2016
    Age : 72
    Localisation : En Provence

    Re: Lecture commune Malamud Bernard

    Message par Bédoulène le Jeu 22 Déc - 10:31

    on peut reculer à la troisième semaine de janvier Pia !

    les autres sont d'accord ?


    _________________
    "Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

    "Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
    avatar
    shanidar

    Messages : 1599
    Date d'inscription : 02/12/2016

    Re: Lecture commune Malamud Bernard

    Message par shanidar le Jeu 22 Déc - 10:33

    oui
    avatar
    Nadine

    Messages : 1665
    Date d'inscription : 02/12/2016

    Re: Lecture commune Malamud Bernard

    Message par Nadine le Jeu 22 Déc - 19:28

    Moi, non. ça va trop vite, quand je bosse c'est plus dur, malheureusement, d'enquiller. Heureusement qu'il y a relâche l'été.

    Ducoup, e compte sur vous pour en donner echo...jusqu'en été Twisted Evil
    J'ose pas encore aborder ma rubrique Pal
    je compte encore pour l'instant eplucher tous les fils, à l'occasion. C'est à peu près faisable seulement pendant quelques mois encore, ça vaut le coup d'esperer.
    Et les lectures viendront à leur heure j'espere.
    avatar
    Pia

    Messages : 61
    Date d'inscription : 08/12/2016
    Age : 48
    Localisation : Utrecht

    Re: Lecture commune Malamud Bernard

    Message par Pia le Sam 24 Déc - 14:20

    Ne me comptez pas dans le lot mais si j'arrive à le trouver d'ici là je vous retrouve sur le fil!
    avatar
    tom léo

    Messages : 323
    Date d'inscription : 04/12/2016
    Localisation : Bourgogne

    Re: Lecture commune Malamud Bernard

    Message par tom léo le Sam 24 Déc - 15:25

    @Bédoulène a écrit:on peut reculer à la troisième semaine de janvier Pia ! les autres sont d'accord ?

    C'est à dire à partir du 15? Cela me va bien, même mieux que plus tard dans le mois où je suis assez pris...
    avatar
    Bédoulène

    Messages : 2510
    Date d'inscription : 02/12/2016
    Age : 72
    Localisation : En Provence

    Re: Lecture commune Malamud Bernard

    Message par Bédoulène le Sam 24 Déc - 16:30

    oui Tom Léo tu peux commencer le 15 et si d'autres préfèrent nous rejoindre un peu plus tard pas de souci, la LC est élastique ! Smile


    _________________
    "Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

    "Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
    avatar
    Pia

    Messages : 61
    Date d'inscription : 08/12/2016
    Age : 48
    Localisation : Utrecht

    Re: Lecture commune Malamud Bernard

    Message par Pia le Lun 26 Déc - 9:25

    Super.
    avatar
    Bédoulène

    Messages : 2510
    Date d'inscription : 02/12/2016
    Age : 72
    Localisation : En Provence

    Re: Lecture commune Malamud Bernard

    Message par Bédoulène le Dim 15 Jan - 8:13

    J'ai commencé "le commis" et à cette occasion je me souviens d'avoir lu il n'y a pas si longtemps l'histoire du fils du boucher évoquée dans la préface.

    Morris Bober tient une épicerie qui bat de l'aile, la famille vivote, leur fille Helen a du travailler et abandonner, à son grand regret des études. Ida sa femme voudrait vendre la boutique, mais celle-ci n'est pas attractive.
    Cette famille est de confession juive mais ils ne professent pas leur religion de façon obstentatoire, Morris se contente de suivre la Loi qui pour lui signifie "être un homme bon".



    _________________
    "Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

    "Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
    avatar
    tom léo

    Messages : 323
    Date d'inscription : 04/12/2016
    Localisation : Bourgogne

    Re: Lecture commune Malamud Bernard

    Message par tom léo le Dim 15 Jan - 12:39

    Donc moi aussi, je viens de commencer avant-hier de lire « Le commis ». Et je dois dire que depuis le début, cela parle à moi.

    Remarques générales et après avoir lu la préface:

    Donc, écrit en 1957, cela s'intitule « The assistannt » en anglais, langue de Malamud. On peut être reconnaissant à Payot-Rivages pour la lente réédition des œuvres de celui-ci qui compte parmi les écrivains américains juifs les plus influents. A Saul Bellow et Philip Roth on pourrait ajouter beaucoup d'autres. Moi je pense par exemple encore à Chaim Potok!

    Quand on parle de l 'édition française de 2016, ici révue après une première édition chez Gallimard en 1960, la préface en fait partie. Pour moi toujours une castette : Trop explicite ? Ou aidant à envisager l'oeuvre en question avec quelques notions essentiielles ?

    Quand même intéressant : Malamud est issu d'une famille émigrée de l'Europe de l'Est, mais fait partie de la première génération à naître sur le sol américain. Donc, sa langue maternelle, ou première, est maintenant l'anglais. Ils vivaient à New York. Son père était épicier au bord de la faillite...

    Et voilà qu'on trouve des premiers ingrédients de ce roman : New York, Juifs pauvres, épicerie… Et une forme de l'exclusion dont semble avoir souffert Malamud (mais aussi le personnage principal du roman?). Donc de là la forte impression que c'est aussi en partie la vie qui donne l'inspiration à ce roman.
    avatar
    Bédoulène

    Messages : 2510
    Date d'inscription : 02/12/2016
    Age : 72
    Localisation : En Provence

    Re: Lecture commune Malamud Bernard

    Message par Bédoulène le Dim 15 Jan - 13:52

    je pense aussi que l'auteur a "piocher" dans l'histoire de sa propre famille.

    "On ne peut pas s'appeler Morris Bober et être riche. Un nom pareil est inconciliable avec la notion de propriété ; comme si c'était dans votre sang et votre histoire de n'avoir rien. Et si, par miracle, il vous arrive de gagner quelque chose, ce ne peut être que pour le reperdre. Finalement, à soixante ans, vous vous retrouvez plus pauvre qu'à trente. C'était pensa Helen, une forme de talent."

    ceci montre bien l'impact qu'a la situation financière sur la famille.

    Morris est un homme bon, il aide un vagabond qui n'a ni toit, ni argent et bien que celui-ci lui ai dérobé pendant plusieurs jours une bouteille de lait et du pain, il lui fait assez confiance pour l'abriter au grand dam de sa femme.
    Le vagabond se nomme Franck, il est d'origine italienne et rend des services aussi le jour où Morris qui a subi une agression quelque temps auparavant doit s'aliter, le jeune homme devient indispensable à la survie de l'épicerie.

    Mais Franck est-il franc ? honnête ? comme le pense Morris ; que pense Franck de Morris ?

    "Quel genre d'homme fallait-il être pour s'enterrer du matin au soir dans ce cercueil géant sans jamais sortir pour respirer une bouffée d'air, à part pour acheter un journal Yiddish ? C'est bien simple, il fallait être juif. Ils sont nés prisonniers."

    Il semble que dans ce quartier ce soit ce que pense les "goys", mais la famille Bober porte au coeur une blessure qui ne peut guérir, la disparition du Fils.


    _________________
    "Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

    "Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud

    Contenu sponsorisé

    Re: Lecture commune Malamud Bernard

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 25 Juin - 7:27