Sabina Berman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sabina Berman

Message par Nadine le Sam 3 Déc - 11:21

Sabina Berman
Née en 1955



Sabina Berman (née le 21 août 1956 à Mexico) est une poétesse, dramaturge et réalisatrice mexicaine.

Après des études de psychologie à l'Université Nationale Autonome du Mexique, Sabina Berman entre dans la compagnie d'Héctor Azar et publie sa première pièce de théâtre en 1976, El Jardín de las delicias o El suplicio del placer.

En 1986, elle publie Poemas de agua, puis en 1988 un recueil de poèmes lesbiens, Lunas.

Ouvrages traduits en français :

Moi, 2010
Patinage Freud, 2002
Molière, 2000
Femmes et pouvoir, coécrite avec Denise Maerker, 2000
La fissure, 1999
La grand - mère, 1997
Amante de lo ajeno, 1997
Berman, 1995
Un grain de riz, 1995
Entre Pancho Villa et une femme nue, 1995
Fly, 1993
Au nom de Dieu, ouvrage publié dans le magazine Tramoya 1993
Articles et nouvelles dans le journal La Jornada, 1992
La fissure, ouvrage publié dans le magazine Tramoya, 1992
Moons, poésie narrative
De mort subite, 1989
Le theâtre de Sabina Berman, 1985
La merveilleuse histoire de Chiquito Pingüica, dans l'anthologie L' Arche de Noé [El arca de Noé] de Emilio Carballido, 1984
Puzzle, 1982


Dernière édition par Nadine le Lun 5 Déc - 18:14, édité 1 fois
avatar
Nadine

Messages : 1928
Date d'inscription : 02/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Sabina Berman

Message par Nadine le Sam 3 Déc - 11:22



Moi

Juste une petite note, qui ne rentrera pas dans les détails, mais qui veut promouvoir ce roman :
je l'ai lu deux fois en deux ans, c'est un livre que j'ai énormément aimé.
Lorsque j ai lu la 4eme de couverture, franchement ça ne m'a pas donné envie.
J'avais pas envie de lire un truc façon "je suis autiste mais super".
Et je l'ai lu, et ce n'est pas un truc façon "je suis autiste mais super".
C'est mieux, bien mieux.



Il y a un ton très singulier.
ça m'embête de ne pas trop savoir argumenter, parce que ce livre m'a vraiment traversée. Je l'AIME.


C'est, on pourrait dire, une fable écologique.
Je pense qu'il faut une propension à une certaine naïveté pour l'aimer, dumoins je suppose, me connaissant là dessus.


Une femme, autiste, hérite de la conserverie de thon de sa famille.
Elle est végétarienne je crois me souvenir.
Elle en gère cependant vaillemment l'exploitation, jusqu'à peu à peu s'approprier les pouvoirs d'une conception différente de celle-ci.
Elle perfectionne d'abord l'abattage.
Puis dirige les objectifs de la société vers l'élevage plutôt que la pêche,
puis, enfin, fonde une réserve.

Frontalité à la question de l'élevage, de la mise à mort animale, à travers le prisme d'une personnalité logique plus que sentimentale, néanmoins habitée par la sensation d'être un assassin. On va dire.
L'enfant en moi qui pleurait à l'ébouillantage du crabe a évidemment été touchée.

J'ai aussi reçu le tableau d'une individualité sûre de son analyse, aussi peu consensuelle soit-elle.
Ai aimé suivre un caractère volontaire face à ses propres peurs.


Et l'espèce de bulle réflexive qu'installe Berman, via sa narratrice, m'a parue aussi accueillante que le monde feutré dans lequel tout lecteur a rendez-vous avec lui-même.
avatar
Nadine

Messages : 1928
Date d'inscription : 02/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Sabina Berman

Message par Bédoulène le Sam 3 Déc - 23:19

intéressant, merci Nadine (la photo de l'auteure avec le chat c'est chouette)

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
avatar
Bédoulène

Messages : 3244
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 72
Localisation : En Provence

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Sabina Berman

Message par Nadine le Dim 4 Déc - 13:19

Héhé Wink
avatar
Nadine

Messages : 1928
Date d'inscription : 02/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Sabina Berman

Message par Mordicus le Mer 7 Déc - 20:22

@Nadine a écrit:Moi

Juste une petite note, qui ne rentrera pas dans les détails, mais qui veut promouvoir ce roman :
je l'ai lu deux fois en deux ans, c'est un livre que j'ai énormément aimé.
Lorsque j ai lu la 4eme de couverture, franchement ça ne m'a pas donné envie.

Je viens.
De l'acheter !
Du coup, c'est ma prochaine lecture. De sûre.

_________________

Je suis sensible au divertissement
Mes gencives savent que le dentiste ment
La drogue agit sur moi lentement
Ah nan je suis con c'est un Efferalgan
avatar
Mordicus

Messages : 862
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Myocarde

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Sabina Berman

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains d'Amérique Centrale, du Sud et des Caraïbes

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum