Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot


Jørn Riel

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jørn Riel Empty Jørn Riel

Message par topocl le Jeu 22 Déc - 12:03

Jørn Riel
Né en 1931


Jørn Riel Image145

Jørn Riel est un écrivain danois, né le 23 juillet 1931 à Odense. Jørn Riel s'est engagé en 1950 dans une expédition scientifique (Lauge koche) pour le nord-est du Groenland, où il passera seize années, notamment sur une base d'étude de l'île d'Ella. De ce séjour, il tirera le versant arctique de son œuvre littéraire, dont la dizaine de volumes humoristiques des Racontars arctiques, ou la trilogie Le Chant pour celui qui désire vivre. Dans ces romans, dédiés à son ami Paul-Émile Victor, Jørn Riel s'attache à raconter la vie des populations du Groenland. Il reçoit en 2010 le Grand Prix de l'Académie danoise pour l'ensemble de son œuvre.

Œuvres traduites en français

La maison de mes pères - 1 - Un récit qui donne un beau visage, 1995
La maison de mes pères - 2 - Le piège à renards du Seigneur, 1995
La maison de mes pères - 3 - La fête du premier de tout, 1995

Heq - Le chant pour celui qui désire vivre, 1995
La maison des célibataires
La faille ; Page 1
Le canon de Lasselille et autres racontars, 2001.
Le garçon qui voulait devenir un Être Humain (coffret de 3 tomes) ; Page 1
Le jour avant le lendemain
Une épopée littéraire
Le Roi Oscar, livre-CD quatre racontars lus par Dominique PINON
Arluk - Le chant pour celui qui désire vivre
Une vie de racontars - Livre 1
Une vie de racontars - Livre 2
Soré - Le chant pour celui qui désire vivre

Le cycle des Racontars :
1- La vierge froide et autres racontars - 1974 ; Page 1, 2
2- Un safari arctique et autres racontars - 1975) ; Page 1
3- La passion secrète de Fjordur et autres racontars - 1976
4- Un curé d'enfer et autres racontars - 1977  ; Page 1
5- Le voyage à Nanga : un racontar exceptionnellement long - 1981
6- Un gros bobard et autres racontars - 1986
7- Le canon de Lasselille et autres racontars - 1988
8- Les ballades de Haldur et autres racontars - 1993
9- La circulaire et autres racontars - 1994
10- Le Naufrage de la Vesle Mari et autres racontars - 1996

wikipédia

MAJ de l'index le 03/01/2019

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6480
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 59
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jørn Riel Empty Re: Jørn Riel

Message par topocl le Jeu 22 Déc - 12:06

Un safari arctique

Jørn Riel Image146

Je n'ai pas pris dans l'ordre. Pas grave, je vais reprendre cela soigneusement à la case départ, car, oui, un safari arctique m'a suffi pour entrer dans le CFJR, le Club des Fans de Jorn Riel. Voilà des petites histoires de chasseurs du Groenland, juxtaposées, dont les personnages s'entremêlent avec tout ce qu'ils trainent depuis les livres précédents, de la franche camaraderie virile et pas grivoise, qui n'omet pas deux figures de femmes, et bien... quelles femmes! C'est tendre et joyeux, d'une originalité chaleureuse comme la chaleur du poêle et une lampée d'eau-de-vie qui descend dans les boyaux. Jorn Riel a un talent féroce à décrire les paysages et les hommes (quel portraitiste!), les passions et les petits travers.

 
Mais pour qui a le désert dans le sang, c'est différent. La désolation n'est jamais désolante. Chaque montagne, chaque vallée, chaque fjord et chaque iceberg cachent des surprises. La solitude est rarement trop lourde à supporter et souvent l'isolement donne un merveilleux sentiment de liberté. Le pays polaire est plein de vie et de changement. Il n'y a pas d'obstacles, si ce n'est les éléments, pas de patron si ce n'est la nature, et pas de lois, si ce n'est celles qu'on décide entre hommes. Les gens de là-haut ne sont pas différents, mais peut-être simplement un peu plus heureux, à cause des circonstances.

(commentaire récupéré)


mots-clés : #nouvelle


Dernière édition par topocl le Jeu 22 Déc - 12:08, édité 1 fois

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6480
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 59
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jørn Riel Empty Re: Jørn Riel

Message par topocl le Jeu 22 Déc - 12:08

La vierge froide et autres racontars

Jørn Riel Image147

Je reprends les choses avec le premier

   L'Histoire Universelle, mon ami, c'est des gros livres concernant des meurtres sur tous les fronts et l'amour de la patrie, l'honneur et ce genre de foutaises. Et juste quelques lignes ici et là sur la vie des gens ordinaires.

Donc, Jorn Riel nous présente des gens ordinaires, ses chasseurs du grand Nord. Comme il adopte la forme nouvelles-accolées-faisant-un-tout , il n'éprouve pas le besoin de faire une intro, d'expliquer la situation, la géographie etc … (on a quand même droit à une carte, mais on s'en fiche un peu, les histoires vivent pour elles-mêmes) A nous de découvrir au fil de pages.

On est d'entrée de jeu en présence des personnages , et quels personnages, les poètes et les philosophes, les un peu bornés et les originaux, les rêveurs et les grognons, les mutiques et les bavards. Car la solitude du quotidien, fait que les moments de camaraderie deviennent cruciaux,  et justifie les explosions de plaisir quand tout ce petit monde se retrouve et arrose ça dans une belle démesure.

Des situations d'un burlesque un peu fou, mais d'une folie à la fois sereine et plausible. Une superbe galerie de portraits, avec  cet humour tendre, qui n'est jamais lourd, même quand il passe un chapitre à nous parler de cabinets.

   - Il y en a qui réfléchissent même en vivant à l'écart, répondit BjØrken. Et si on fait ça, on devient quelque chose. Retiens bien ça, Lasseville.


   Il était jeune et avait du mal à se contenter du silence merveilleux de la nuit.

   La femme devient en Arctique une entité lointaine et  imaginaire, à laquelle on ne fait allusion qu'avec des tournures vagues et prudentes. Il est extrêmement rare d'y entendre parler de cette créature d'une manière grossière ou obscène. Tout chasseur a sa propre affaire de cœur, belle et délicate, et qu'il préfère garder pour lui.

J'ai eu un faible pour les funérailles de Jalle, mais - en tout cas dans les livres - j’ai toujours un faible pour les enterrements. J'en ai rarement lu d'aussi drôles, par contre !

J'ai pensé à animal, aussi :

  - Ouais ouais, la prudence commande d'embrasser son polochon et d'en écraser quelques heures, pour la beauté du geste.

(commentaire récupéré)


mots-clés : #nouvelle #humour

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6480
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 59
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jørn Riel Empty Re: Jørn Riel

Message par animal le Jeu 22 Déc - 12:44

héhé. de bien chouettes histoires pleines de sagesse ? je reviens bientôt !

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 10192
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 38
Localisation : Tours

http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jørn Riel Empty Re: Jørn Riel

Message par topocl le Jeu 22 Déc - 13:01

Et surtout drôles et tendres. Et des personnages à la fois truculents et attachants.

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6480
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 59
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jørn Riel Empty Re: Jørn Riel

Message par Bédoulène le Jeu 22 Déc - 13:35

que d'envies ! je vais encore rallonger ma PAL ! je me plonge d'abord dans les racontars ?

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12852
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jørn Riel Empty Re: Jørn Riel

Message par Armor le Jeu 22 Déc - 17:15

Aïe aïe aïe. J'ai lu l'année dernière La vierge froide et autres racontars. J'ai bien vu ce qui pouvait tant plaire chez cet auteur, mais moi, je suis passée totalement à côté. Jørn Riel 2441072346

_________________
"Et au plus eslevé trone du monde, si ne sommes assis, que sus notre cul." (Michel de Montaigne)
Armor
Armor

Messages : 3527
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 38
Localisation : A l'Aise Breizh

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jørn Riel Empty Re: Jørn Riel

Message par topocl le Ven 23 Déc - 8:42

Ca ne serait pas lla première fois qu'on n'aurait pas le même avis sur un livre Jørn Riel 3866672782 !

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6480
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 59
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jørn Riel Empty Re: Jørn Riel

Message par Armor le Ven 23 Déc - 10:30

Je ne vois pas du tout ce qui te fait dire une chose pareille. Jørn Riel 3933839410
Armor
Armor

Messages : 3527
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 38
Localisation : A l'Aise Breizh

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jørn Riel Empty Re: Jørn Riel

Message par animal le Sam 10 Nov - 22:35

Jørn Riel 31dy6j10

Un curé d'enfer

Lu avec la couverture, sympathique aussi, du livre qui regroupe les quatre premiers recueils de racontars... oui, sinon ce quatrième pour le trouver c'est devenu plus compliqué on dirait. Ceci dit ça ne gâche pas le plaisir des retrouvailles avec cette petit bande éparpillée et gentiment farfelue de chasseurs de la côte est du Groenland.

Résolutions des problèmes avec obstination et bon cœur, et beaucoup d'eau de vie, nonchalance des situations tranquillement extrêmes... Plaisir du récit enjolivé indirect et détours par la forêt amazonienne, plus quelques considérations sur la marche du monde, on se trouve toujours bien servi avec ces racontars.

De quoi passer le bon moment attendu. Assurément.

- Les mecs savants comme vous, ça sait qu'y a plein de langues dans ce monde, et qu'on peut pas toutes les savoir. Somme toute, m'est avis que les mots sont plutôt du genre pénible. Ils nous empêchent d'entrer en communication avec d'autres gens qui n'ont pas exactement le même assortiment de mots que nous. Si vous voulez savoir ce que je pense, l'histoire de parler avec des mots, c'est de la connerie. On a plein d'autres manières pour s'exprimer.
- Lesquelles ? demanda Volmersen avec intérêt.
- Toutes ces histoires qui viennent de l'intérieur, répondit Fjordur. Tout ça, c'est comme qui dirait presque international, pas vrai ? Un Bochiman du Kalahari dit exactement la même chose que moi, jusqu'au moment où il la débâille dans un bruit bizarre. Et c'est là que ça déconne, vous pigez ? Tant qu'il le garde dedans, lui et moi on a la même langue. Qui c'est qui a bien pu nous faire croire qu'il fallait à tout prix le faire sortir par la bouche ?

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 10192
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 38
Localisation : Tours

http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jørn Riel Empty Re: Jørn Riel

Message par Tristram le Dim 11 Nov - 0:03

Bingo ; je découvre le fil, l'auteur _ et une oeuvre à découvrir...
Une suggestion pour débuter ?

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8458
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jørn Riel Empty Re: Jørn Riel

Message par Aventin le Dim 11 Nov - 7:01

@Tristram a écrit:Bingo ; je découvre le fil, l'auteur _ et une oeuvre à découvrir...
Une suggestion pour débuter ?
C'est un auteur que l'on gagne à lire dans l'ordre chronologique de parution, Tristram: la cause en est que nombre de personnages sont ré-utilisés dans les parutions suivantes.

Il est à peu près certain que cet écrivain va beaucoup te plaire, et, dans le fond, j'envie presque ceux qui le découvrent aujourd'hui, sachant à l'avance quels bons moments ils vont passer.
Aventin
Aventin

Messages : 1117
Date d'inscription : 10/12/2016

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jørn Riel Empty Re: Jørn Riel

Message par animal le Dim 11 Nov - 9:10

Porte d'entrée alternative (et récup' de commentaire) ?

Jørn Riel Father10
janesoceania.com

La Faille

Un médecin, un missionnaire, un pilote, européens établis dans une Papouasie encore très sauvage. Où ils habitent n'est pas encore une ville et le temps passe lentement avec quelques tournées auprès des tribus. Le choc des cultures est fort mais l'attachement, pourquoi ? ne l'est pas moins. Peut-être la "beauté cruelle" de cette vie. Arrive un autre blanc, qui lui finira par se faire laisser au milieu des tribus inconnues des hauts plateaux, ses meilleures chances sont une mort rapide avant de se faire manger... pourtant il réapparaitra et laissera une jeune fille qui se retrouvera liée aux deux mondes, de la jungle et de ce qui sera la ville. Incapable de se reconnaitre tout à fait dans l'un ou dans l'autre. Au travers de ce destin incertain il y a toute l'avancée de la civilisation sur ce monde sauvage, par elle, par Sam qui travaille a l'aéroport et pour tous qui ont aimé une vie à part avant que n'arrive le tourisme, entre autres.

Dans le voyage chez les tribus on découvre que même quand la guerre est interdite elle n'est pas oubliée. On découvre aussi des esprits, des tabous, des femmes qui s'achètent ou se volent, qui travaillent dur en tout cas. Une vie primitive, cruelle, mais bien réelle et fascinante. On pourrait dire qu'il y est question de façon très simple de culture, de civilisation et d'altérité. C'est aussi une narration efficace et proche de ses personnages, tendre pour tous ces déboussolés du médecin au guerrier en passant par sa femme et la génération suivante. Sans niaiseries (moins tendre pour les comportements de racisme primaire) et sans réponses.

Ce n'est pas extrêmement réjouissant mais c'est assez beau et l'approche très brute agit comme un charme sur le lecteur.

ça change de la banquise mais dans cette atmosphère plus mélancolique on retrouve les mêmes qualités de fond qu'aux racontars.

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 10192
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 38
Localisation : Tours

http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jørn Riel Empty Re: Jørn Riel

Message par Bédoulène le Dim 11 Nov - 16:17

jamais lu non plus ; est-ce que les racontars détaillés se retrouvent dans Livre 1 et livre 2 ?

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12852
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jørn Riel Empty Re: Jørn Riel

Message par animal le Dim 11 Nov - 16:59

Il me semble que Une vie de racontars c'est son autobiographie, le premier volume de racontars regroupés, celui dont je parle c'est Des racontars arctiques :

Jørn Riel 41kils10

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 10192
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 38
Localisation : Tours

http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jørn Riel Empty Re: Jørn Riel

Message par Tristram le Dim 11 Nov - 17:09

Des racontars arctiques, c'est celui que j'ai mis dans ma LAL (pour commencer, même si Bornéo me fascine _ le dernier endroit qui fut sauvage sur la planète ?).

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8458
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jørn Riel Empty Re: Jørn Riel

Message par Bédoulène le Dim 11 Nov - 20:00

j'ai le cycle des racontars donc je commencerai par le premier.

merci Animal

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12852
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jørn Riel Empty Re: Jørn Riel

Message par Tristram le Ven 23 Nov - 21:28

Le garçon qui voulait devenir un Être Humain

Jørn Riel Le_gar10


Livre 1 ‒ Le naufrage
Livre 2 ‒ Leiv, Narua et Apuluk
Livre 3 ‒ …et Sølvi

(3 fois 80 pages environ)

Nota, ouvrage destiné à l’enfant de tout âge. Rêve assuré en ce qui me concerne : Helluland, Markland, Vinland… Terre de Baffin, Labrador, Terre Neuve… le pays des rochers, le pays de la forêt, le pays de l’herbe…

Vers l'an mil, un jeune Norrois naufragé au Groenland est sauvé par deux Inuit de son âge.

Les détails "ethnologiques" ne constituent pas la moindre richesse de ce conte, et en accentuent l’étrangeté merveilleuse :
« Les Inuit adoraient les eiders mâles. La petite boule de graisse qui pousse sur leur tête était particulièrement savoureuse. On préférait la déguster crue, aussitôt l’animal capturé. »
Le décalage avec nos us et coutumes, qui peut choquer, provient de notre propre déconnexion d’avec la réalité naturelle.
Et on comprend que c’est parce qu’ils sont peu que les Inuit peuvent vivre comme ils le font.
« Ils quittèrent l’habitat sans se faire particulièrement remarquer, comme c’est l’usage chez les Inuit. On part en voyage quand on en a envie, et on revient quand le voyage est terminé. »



Mots-clés : #contemythe

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8458
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jørn Riel Empty Re: Jørn Riel

Message par topocl le Sam 24 Nov - 9:02

Vous avez vu qu'il y a une BD?

Jørn Riel Editio11

Je l'ai feuilletée en librairie. Ca n'a pas l'air mal du tout.

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6480
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 59
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jørn Riel Empty Re: Jørn Riel

Message par Bédoulène le Sam 24 Nov - 12:26

alléchée encore une fois Tristram (vu que j'ai lu "le dernier roi de Thulé" ça devrait se laisser lire pour moi)

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12852
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jørn Riel Empty Re: Jørn Riel

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains de Scandinavie

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum