Alberto Vigevani

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Alberto Vigevani

Message par bix_229 le Jeu 22 Déc - 18:23

Alberto Vigevani
(1918-1999)


Alberto Vigevani (1918-1999) est né à Milan. Très jeune il collabore aux plus importantes revues littéraires et fonde Il Polifilo, librairie d’ouvrages anciens avant de se réfugier en Suisse pendant la guerre: il a vingt ans lors de la promulgation des Lois raciales en Italie.

Auteur d’une quinzaine de romans, ce «classique» de la littérature italienne qui fait écho aux écrivains de la Mitteleuropa, reçoit le prix Bagutta en 1970. Ses livres, dont Un été au bord du lac (Piccolo), sont traduits dans le monde entier.
source : Liana Levi

Œuvres traduites en français

Un été au bord du lac
Une éducation bourgeoise
Le Tablier rouge
Une brève promenade
avatar
bix_229

Messages : 2692
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Alberto Vigevani

Message par bix_229 le Ven 23 Déc - 0:14



UN ETE AU BORD DU LAC


A quatorze ans, Giacomo est encore un enfant rêveur, contemplatif. Qui regrette encore ses souvenirs d' enfance à demi effacés. Et qui s' abîme dans la lecture au lieu d' améliorer ses résultats scolaires.
Son père est un avocat milanais très actif et donc souvent absent. Sa soeur seule est une sorte d' alter ego.

Cette année-là, 1938, le père a décidé que la famille irait séjourner en été au lac de Come.

Entouré de son frère, de sa soeur et d' une foule de cousins et d'amis, Giacomo connaît un moment d'euphorie. Mais rapidement, les aînés font bande à part et il n' a plus envie d' aller avec les plus petits.
Du coup il se sent humilié, rejeté. L'été se poursuit dans l'ennui, la monotonie, l'absence de perspectives.

Mais un jour, au bord de la plage, il fait la connaissance d' une femme accompagné de son jeune fils, un jeune enfant convalescent, Andrew.

Giacomo est immédiatement ébloui, subjugué par la mère. Par sa beauté et son rayonnement. Il essaie de l'approcher en gagnant la confiance du petit. Ce qui est chose faite rapidement, la mère souhaitant un ami pour son fils.
Mais chaque fois que Giacomo est physiquement proche d' elle, il a l'impression de rêver les yeux grands ouverts.
De plus, il s'est fortement attaché à l'enfant. Pour la première fois de sa vie, il est responsable d'un plus jeune, d'un plus faible.
En fin de compte, il n'a pas trop de mal à s'interdire toute pensée érotique à l'égard de la mère. Cultivant une dévotion chaste pour une déesse inaccessible.

Ce qui se passera ensuite, au delà des faits, c'est pour Giacomo le passage rapide et bouleversant d' un état à un autre. Une évolution irréversible.
On en a lu des récits sur les mutations de l' adolescence, de ses troubles et de ses émois. Pourtant, ce livre-là est différent. Ce qu'il nous montre c'est à la fois une histoire d' amour et une éducation sentimentale.
Et puis il y a aussi cet effacement de Giacomo subjugué par l' harmonie et la tendresse qui se dégagent de la mère et de son fils.
Tout se passe dans une tonalité feutrée, porteuse de mystère et de silence.
Il y a tellement de détails subtils dans ce petit livre, évidents ou plus encore en arrière-fond, des non-dits.

Il y a toujours quelque chose de mystérieux et  d'inexplicable dans une réussite de ce genre et qui dépasse le cadre même du genre.

Message récupéré


mots-clés : #initiatique
avatar
bix_229

Messages : 2692
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains Italiens et Grecs

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum