Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot


Delphine de Vigan

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Delphine de Vigan - Page 2 Empty Re: Delphine de Vigan

Message par topocl le Lun 22 Jan - 20:01

Les loyautés

Delphine de Vigan - Page 2 Images83

L'histoire tourne autour de Théo, un préadolescent aux parents divorcés  démissionnaires entre lesquels il joue le rôle de l'adulte, protégeant l'un de l'autre, cachant le naufrage de son père. Et évidemment ce garçon qui encaisse tout pour les adultes sombre de son côté, boit à en perdre la raison et la conscience, tout cela face aux yeux habilement détournés de la communauté toute entière (le  thème central du livre est ce regard détourné). Autour, une prof d'SVT qui sait, elle, car elle a plus que souffert étant petite, un copain qui le suit sans le trahir, copain dont le couple parental est lui aussi bien pathologique.

Cela fait beaucoup, à vrai dire. Delphine de Vigan, dont il faut reconnaître qu'elle construit habilement son récit à plusieurs voix, n'évite pas le laborieusement démonstratif. Tout est dans le titre : les loyautés. A partir  de là chaque personnage a sa loyauté (son secret qu'il garde, sa fidélité à laquelle il s'accroche), pas un n'y échappe. Et cette loyauté le détruit quelque part.

Cela fait beaucoup mais c'est aussi bien léger, car traiter autant de personnages, autant de complexité psychologique et de situations  en 200 pages, cela tourne vite au  très superficiel : on est au niveau de  l'article de la rubrique  psycho de n'importe quel magazine féminin à succès.

Jusqu'à certains raccourcis assez pathétiques. Oui, figurez-vous l'enfant malheureux que tout le monde rejette, et bien il pleure en écoutant la Flûte Enchanté au cours de musique.

Il ne manque pas non plus de pages d'opinions assez générales sur le fonctionnement des couples, sur le mauvais jugement porté sur les femmes au foyer, sur ce qu'est devenue notre époque .

Bon je vais une fois de plus avoir joué le rôle de celle qui dénigre le livre unanimement encensé, mais j'enrage en  imaginant les louanges et le tirage de cette petite chose simpliste et pleine de bons sentiments.
(Je veux bien que quelqu'un le défende, cependant, ça m'ennuie d'esquinter un livre comme ça.)

mots-clés : #relationenfantparent

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6495
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Delphine de Vigan - Page 2 Empty Re: Delphine de Vigan

Message par églantine le Lun 22 Jan - 20:18

@topocl a écrit:Les loyautés

Delphine de Vigan - Page 2 Images83

Jusqu'à certains raccourcis assez pathétiques. Oui, figurez-vous l'enfant malheureux que tout le monde rejette, et bien il pleure en écoutant la Flûte Enchanté au cours de musique.
Delphine de Vigan - Page 2 3866672782
Bon je vais une fois de plus avoir joué le rôle de celle qui dénigre le livre unanimement encensé, mais j'enrage en  imaginant les louanges et le tirage de cette petite chose simpliste et pleine de bons sentiments.
Non non continue miss topocl , je me sens moins seule , il me vient des souvenirs !  Rolling Eyes
(Je veux bien que quelqu'un le défende, cependant, ça m'ennuie d'esquinter un livre comme ça.)
Je passe mon tour !  Razz
églantine
églantine

Messages : 4366
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Savoie

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Delphine de Vigan - Page 2 Empty Re: Delphine de Vigan

Message par Bédoulène le Lun 22 Jan - 23:09

merci topocl, j'aime quand tu dénigres ! et je ne suis pas motivée, pour le moment, de tenter la lecture

mais quand même c'est connu que la musique adoucit les moeurs alors cet enfant malheureux pourquoi ne pleurerait-il pas en écoutant la Flûte enchantée ? Smile

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 13348
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Delphine de Vigan - Page 2 Empty Re: Delphine de Vigan

Message par Nadine le Sam 3 Fév - 18:42

(Moi j'aime bien, aussi, quand tu es critique, topocl. Et ce n'est jamais une pose. Tu en aimes bien trop pour que ce soit un rôle)
Nadine
Nadine

Messages : 3730
Date d'inscription : 02/12/2016

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Delphine de Vigan - Page 2 Empty Re: Delphine de Vigan

Message par tom léo le Dim 5 Mai - 22:34

Les gratitudes

Delphine de Vigan - Page 2 Gratit10


Originale : Français, 2019

CONTENU :
Michka se trouve maintenant dans une maison pour personnes âgées. Doucement elle perd le contrôle de la langue. Deux personnes lui sont proches (dans ce livre) : Marie qui lui a été confié plus ou moins dans son enfance et qui la visite régulièrement, et puis Jérôme, orthophoniste, qui la prend en affection.

REMARQUES :
Malgré mes réticences après « Rien ne s’oppose à la nuit » j’ai pris ce livre sur recommandation. Je fus étonné par l’écriture apaisée en quelque sorte.

Au départ : une femme vieillissante, Michka, qui est (comme tant d’autres?!) un jour devant l’impossibilité de continuer à vivre dans l’autonomie. Marie, qui a été prise sous ses ailes quand elle a grandi dans des conditions difficiles dans un ménage voisin, l’accompagne dans une maison pour personnes âgées. Marie même vit un moment difficile : étant enceinte, son amant va partir quand même en Inde, la laissant seule se débrouiller. Avortement envisagé ?

Jérôme, l’orthophoniste, n’est pas seulement un répétiteur des dernières capacités de langue, d’expressions de Michka, l’ancienne correctrice « d’un grand journal », mais il lui devient même proche, lui qui a coupé tous les contacts avec son père. Il comprendra le sous-entendu : Michka avait perdu ses parents juifs, et a été recueilli par un couple courageux. Mais elle a oublié leur nom et a jamais pu exprimé sa gratitude. Et voilà le sujet principal du livre, traversant les différentes relations et « dettes » :

« A-t-on dans sa vie des vrais Merci, expressions d’une gratitude fondamentale, d’une reconnaissance, d’une dette. A qui ? On pense toujours en avoir encore le temps, et puis, d’un coup, c’est trop tard. »

N’avons-nous pas tous reçu quelque chose ? Dire notre gratitude – pas à cause d’un devoir morale, mais par nécessité intérieure…

Boff, est-ce que c’est un peu plat ? Non, je trouve que c’est un sujet assez original. Jamais entendu dans des livres… ?! Un roman plein de dialogues, peu de descriptions distantes. On sourit, on est (peut-être) touché par l’humain.
tom léo
tom léo

Messages : 1121
Date d'inscription : 04/12/2016
Localisation : Bourgogne

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Delphine de Vigan - Page 2 Empty Re: Delphine de Vigan

Message par Bédoulène le Lun 6 Mai - 8:35

une bonne lecture malgré le (peut-être) ?

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 13348
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Delphine de Vigan - Page 2 Empty Re: Delphine de Vigan

Message par topocl le Lun 6 Mai - 8:39

Je sens quand même une petite réserve, tom léo?

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6495
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Delphine de Vigan - Page 2 Empty Re: Delphine de Vigan

Message par tom léo le Lun 6 Mai - 9:14

A vrai dire, topocl, j'avais aimé beaucoup le sujet de la gratitude. C'est seulement après que j'ai lu (déformation tom léonienne) tes reserves sur "Les loyautés", et je me suis dit: est-ce qu'alors c'est un peu trop plat? Donc, troublé, j'incluais une petite reserve, oui...
tom léo
tom léo

Messages : 1121
Date d'inscription : 04/12/2016
Localisation : Bourgogne

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Delphine de Vigan - Page 2 Empty Re: Delphine de Vigan

Message par topocl le Lun 6 Mai - 10:41

Haha, tout cela est de ma faute, alors Delphine de Vigan - Page 2 1390083676 !

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6495
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Delphine de Vigan - Page 2 Empty Re: Delphine de Vigan

Message par tom léo le Lun 6 Mai - 11:56

Ma faute, si je prends plus ou moins (in)consciemment des précautions pour ne pas être attaqué comme amateur de platitudes? Je devrais pouvoir dire plus franchement oui aux eaux douces???
tom léo
tom léo

Messages : 1121
Date d'inscription : 04/12/2016
Localisation : Bourgogne

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Delphine de Vigan - Page 2 Empty Re: Delphine de Vigan

Message par Bédoulène le Lun 6 Mai - 14:18

"eaux douces" ça me plait Tom Léo ! Smile

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 13348
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Delphine de Vigan - Page 2 Empty Re: Delphine de Vigan

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains européens francophones


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum