Livres rares, livres secrets

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Livres rares, livres secrets

Message par bix_229 le Sam 31 Déc - 20:23

Silveradow a écrit:
Bix, ce que tu dis de ce livre (ou ce que tu n'en dis pas), me donne très très envie de le découvrir !

Mon petit livre secret à moi, celui que je lis quand je ne vais pas bien, c'est Vivement l'avenir de Marie-Sabine Roger. Intellectuellement Alex c'est tout moi, de A à Z. C'est pas de la grande littérature, mais ce n'est pas ce que je demande à ce livre. Je m'y retrouve, Alex est mon alter égo, sur tous les points.
Oui, tout à fait ! Tu m' a bien compris ! Wink
avatar
bix_229

Messages : 3033
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Livres rares, livres secrets

Message par bix_229 le Sam 14 Jan - 17:49

Merci Silveradow !
avatar
bix_229

Messages : 3033
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Livres rares, livres secrets

Message par bix_229 le Sam 14 Jan - 17:52



BLE D' HIVER


Je viens de terminer ce livre et j' ai compris tout de suite que j' en parlerai ici...


Blé d' hiver c'est l' histoire d' Helen Webb, la narratrice, une jeune fille d' une vingtaine d' années, et elle se passe lors de
l' entrée en guerre des Etats Unis au début de la 2e Guerre Mondiale.
C' est aussi l' histoire de ses sentiments pour ses parents, son père et sa mère.
De ses sentiments et de leur évolution.
On pourrait meme dire que c' est l' histoire d' une éducation sentimentale.
La tendresse et l' admiration quasi enfantine qu' elle éprouve pour eux,
c' est aussi les sentiments qu' elle éprouve pour les plaines du Montana et pour le ranch où elle vit.
Ces sentiments-là vont etre brutalement mis à mal sous l' influence
extérieure du premier amour de sa vie.

Pendant quelques mois, elle va les voir à travers les yeux d' un homme de la ville, riche et rafiné, qui ne percevra que l' aspect fruste de la mère,
de leur foyer et des paysages austères des plaines à blé.
Prise de doutes, elle a brusquement l' impression que ses parents sont trop différents l' un de l' autre, et que l' amour qu' ils ont pour elle est leur seul point commun.
Elle a toujours admiré la beauté, l' intelligence de son père et elle pense alors qu' il a été piégé par sa mère et contraint de vivre avec elle un travail trop rude de fermier, qui a ruiné sa santé.
Du meme coup, sa mère lui parait dure et possessive.
Et elle en conclue qu' ils vivent dans la douleur, l' amertume et l' incompréhension. Une sorte d' imposture qu' ils lui cachent.

La mort de l' homme qu' elle aimait lui ouvre les yeux et lui permettre d' évoluer.
Après les avoir interrogés, elle se red compte qu' elle s' est complètement trompée sur la véritable relation de ses parents.
De la connivence profonde et secrète qui les unit bien au delà de leurs différences réelles. Au delà du travail. Au delà d' elle-meme.
Et cette prise de conscience la réconcilie avec elle-meme, avec eux etaussi avec la terre où elle a toujours vécu.

Ce livre est bien autre chose encore.
C' est la vision poétique d' un pays en apparence très monotone, maisqui est sublimé par le regard de ceux qui l' aiment et
par la levée du blé, le blé d' hiver, si difficile à venir mais si splendide à voir et à récolter.

J 'ai rarement rencontré autant de vérité humaine que dans ce livre, sinon chez les plus grands.
Je suis très en deça de ce que je voudrais dire, et les extraits que je cite vous convaincront peut etre que je n' ai pas tout inventé...

La liste des écrivains du Montana est longue : de Stegner à Jim Harrison
en passant par McLean, Richard Hugo, Crumley, Brautigan, Ford, Carver,
Rick Bass, et d' autres.
Ils ont nombreux et souvent brillants.
Mais on oublie souvent deux femmes qui sont Dorothy Johnson et Mildred Walker.

J' avais été si sure qu' ils ne se comprenaient pas...

Dad avait dit lui-meme : "Quelquefois, c' est difficile de comprendre ta mère, Ellen."

Et sans reprendre haleine, comme s' il était embarrassé, il avait parlé de la région, expliqué combien elle était différente de l' Est :

" On ne comprend pas pourquoi elle s' empare de vous quand vous vivez avec elle."

Voulait-il signifier que c' était ce qu' il éprouvait avec Mom ?

Cette pensée me frappa comme si j' avais essayé vainement de lire quelque chose dans la pénombre et que, au grand jour, ce quelque chose

fut devenu lumineux...

Je commençai à voir ce qui avait du se passer entre eux.

Il pouvait regarder Mom sans rien dire et savoir ce qu' elle pensait, meme

quand ils parlaient de choses sans importance et quand ils travaillaient

dans les champs.

Je les regardai avec étonnement à mesure que je comprenais leur étrange

amour.

Je pensai à cent petites choses dont le sens m' apparaissait maintenant.




Blé d' hiver, p. 369




C' était une joie de travailler dans les champs alors que rien ne s' interposait entre le ciel et moi.

Il faisait froid le matin et le soir, mais le soleil de midi me chauffait la tete

et le cou.

J' étais heureuse de conduire le tracteur le long des champs.

Le fait de labourer présente un autre avantage : il faut diriger le tracteur

en ligne droite et toutes les préoccupations s' effacent devant celle-là.

Un moineau s' envole du sillon devant vous ou un faisan male déploie ses couleurs sur la plaine et vous arrache à vos reveries.

Je pensai souvent à mes parents, labourant les terres du Montana pour la première fois.

Je connaissais le visage d' Anna quand il ne voulait laisser déceler aucune

pensée et je connaissais celui de Dad quand il était découragé, fatigué et

malade.

Je les voyais revenant à la maison de planches et s' étendant le soir

l' un près de l' autre.

Qu' ils aient pu labourer avec cette haine et cette amertume et affermir leur amour me semblait un plus grand miracle que le printemps.




Blé d' hiver, p. 376

Message récupéré
avatar
bix_229

Messages : 3033
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Livres rares, livres secrets

Message par Quasimodo le Sam 14 Jan - 18:28

Ta présentation donne très envie, je vais essayer de le trouver. Ce sont des thèmes qui me touchent particulièrement.

Il y a quelque chose, dans cette relation un peu particulière entre les deux parents, qui m'a fait penser confusément à Quartier lointain. Il semble y avoir beaucoup de non-dits, de la souffrance, comme tu le dis, de l'incompréhension. L'évocation poétique d'un pays (peut-être d'un quotidien) banal, ça m'attire beaucoup aussi.

_________________
Entre les deux coups de feu qui décidèrent de son destin, il eut le temps d'appeler une mouche : "Madame".
avatar
Quasimodo

Messages : 897
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 22

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Livres rares, livres secrets

Message par bix_229 le Sam 14 Jan - 18:50

C' est paru en 10/18, mais il y a longtemps. Tu devrais le trouver sur les librairies en ligne.
Bonne chasse !
avatar
bix_229

Messages : 3033
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Livres rares, livres secrets

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Discussions autour des livres :: Nos lectures

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum