Peter Heller

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Peter Heller

Message par topocl le Sam 24 Déc - 14:21

Peter Heller
né en 1959



Peter Heller, né le 13 février 1959 à New York, est un écrivain américain de récits d'aventures et de romans. Peter Heller est né à New York. Il suit ses études secondaires dans le Vermont puis rentre au Dartmouth College, dans le New Hampshire. C'est là qu'il se découvre une passion pour la nature et les sports en extérieur, en particulier le kayak de rivière. Il parcourt ensuite le monde sur son kayak et relate dans divers magazines ses aventures sur le Pamir, les monts Tian, dans le Caucase, en Amérique centrale et au Pérou. À l'Iowa Writers' Workshop, il est diplômé en fiction et poésie. Au cours de ses voyages, il a exercé de nombreux métiers : plongeur, maçon, bûcheron, pêcheur en mer, moniteur de kayak, guide de rivière et livreur de pizzas.

Certaines de ces histoires se trouvent dans son récit Set Free in China, Sojourns on the Edge. En 2002, il participe à une expédition en kayak dans le canyon du Yarlung Tsangpo, au Tibet, de laquelle naîtra le livre Hell or High Water: Surviving Tibet’s Tsangpo River. En décembre 2005, il est envoyé par National Geographic rejoindre l'équipage d'un navire "éco-pirate" appartenant à la Sea Shepherd Conservation Society pour retrouver une flotte de baleiniers japonais et empêcher le massacre de baleines pilotes. Le livre The Whale Warriors: The Battle at the Bottom of the World to Save the Planet’s Largest Mammals, qui relate ces évènements, est publié en 2007. Au printemps 2007, Heller est invité à participer au tournage clandestin du film The Cove dans la baie de Taiji, au Japon, où sont massacrés chaque année quelque 23 000 dauphins. Il décrit son expérience dans le magazine Men’s Journal (en). En 2010, Heller publie Kook: What Surfing Taught Me about Love, Life, and Catching the Perfect Wave, qui raconte comment, en partant de Californie, il a descendu la côte en surf pour rejoindre le Mexique et qui lui vaut le National Outdoor Book Award for Literature.
wikipedia

Romans en français

La constellation du chien, 2013 (The Dog Stars, Center Point, 2013),
Peindre, pêcher et laisser mourir, 2015 ( The Painter, Knopf, 2014),

_________________
Il y a plus de personnages dans la littérature que d'habitants en Chine
Héctor Abad
avatar
topocl

Messages : 2670
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 57
Localisation : Roanne

Voir le profil de l'utilisateur https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Peter Heller

Message par topocl le Sam 24 Déc - 14:37

Peindre, pêcher et laisser mourir



Jim, le narrateur est un artiste peintre dont la quote monte. C'est un homme éploré depuis le décès de sa fille adorée. Retiré au bout du monde, il n'a que la pêche et la peinture pour s'évader - ou s'engloutir en dehors de ses pensées maussades. Ses tableaux enchainés le révèlent peu à peu à nous comme à lui-même.Homme tout à la fois énigmatique et sympathique qui se perd dans une nature éblouissante, ces pages sont magnifiques. Mais quelques accrocs viennent peu à peu déchirer le tableau :  car il y a bien longtemps, il a failli tuer un homme un jour de colère. Et cette fois-ci, il assassine froidement à coups de pierres Dell qu'il a vu martyriser une jument : un beau salaud, mais quand même… Et  Jim, poète et philosophe, se découvre peu à peu comme pas  si recommandable, à l'abri de tout remords, le roman, d'un lumineux nature-writing, tombe peu à peu dans le thriller haletant. Jim est soumis à une course poursuite infernale: il est cerné par la vengeance du clan, la police qui l' a bien identifiée sans pour autant arriver à le coincer (on se demande un  peu pourquoi), les médias et le monde de l'art contemporain  qui se prennent d'une folie malsaine  pour cet artiste-justicier…  Le livre comme le héros sont donc de curieux mélanges des genres, un ensemble qui dérange: au milieu d'une poésie sauvage, se dessine un chemin jamais  tracé où alternent douceur et violence.



mots-clés : #nature #creationartistique

_________________
Il y a plus de personnages dans la littérature que d'habitants en Chine
Héctor Abad
avatar
topocl

Messages : 2670
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 57
Localisation : Roanne

Voir le profil de l'utilisateur https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Peter Heller

Message par Bédoulène le Sam 24 Déc - 16:39

Ce livre et la constellation du chien dans ma PAL. Merci Topocl, je vais me laisser déranger.

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
avatar
Bédoulène

Messages : 3764
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 72
Localisation : En Provence

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Peter Heller

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains des États-Unis d'Amérique

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum