Léo Quiévreux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Léo Quiévreux

Message par shanidar le Lun 26 Déc 2016 - 13:40

Léo Quiévreux
(né en 1971)



Né à Mulhouse en 1971, Léo Quievreux a suivi des études d’arts appliqués au sein des écoles Estienne et Duperré. Parmi les pionniers des expérimentations graphiques dites de la « nouvelle bande dessinée » ou « bande dessinée indépendante », Léo Quievreux crée, en 1991, les éditions Gotoproduction avec Jean Kristau et Anne-Fred Maurer, et participe en tant qu’auteur et éditeur à de nombreux projets. Gotoproduction s’arrête en 2001 après avoir publié une soixantaine d’ouvrages (Quievreux, Kristau, Yvang, Kerozen, Lionel Richerand…). En 1997, Quievreux rejoint Le Dernier Cri. En 1999, il commence à publier pour la presse (Le Monde, Libération, Enjeux les échos…), tout en réalisant régulièrement des illustrations pour des couvertures de romans ou de revues, et en exposant ses dessins (Italie, Allemagne, Belgique, Pologne, Lettonie, Serbie).

Parallèlement à son activité d’illustrateur, il participe à plusieurs projets musicaux. En 1995, il fonde avec le dessinateur Mika le duo Pikpus, qui se scinde après 1996 – Quievreux continuant de développer un projet de musique minimale sous le pseudo Pik. De 1998 à 2003, il joue du synthétiseur au sein du groupe Dragibus, avec lequel il tourne notamment au Japon en 2000 et 2003.

Bibliographie sélective

Parmi plus d’une vingtaine d’ouvrages de formats divers et de récits publiés dans des revues, Léo Quievreux est notamment l’auteur de :

 2007 La Mue (avec Tanguy Ferrand, Carabas / éditions de Tournon),
 2008 La Prothèse HRZ (Le Dernier Cri),
 2008 Agents dormants (L’Association),
 2012 Sphynx song (avec J. M. Bertoyas, L’Association),
 2012 Le Mystère HB. Une histoire du 36 quai des Orfèvres (avec Alain Gillot, Pierre Dragon & Claude Cancès, Jacob-Duvernet),
 2014 Cocaïne 14 (Le Dernier Cri, 2014),
 2015 Climat : la guerre de l’ombre (avec Yannick Jadot, eurodéputé EELV, Le Passager Clandestin),
 2015 Anyone 40 (Arbitraire),
 2015 Le Programme Immersion (Editions Matière)

(source : Editions Matière)


Dernière édition par shanidar le Mer 28 Déc 2016 - 12:07, édité 1 fois
avatar
shanidar

Messages : 1600
Date d'inscription : 02/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Léo Quiévreux

Message par shanidar le Lun 26 Déc 2016 - 13:53

Le Programme immersion

Une BD qui mélange SF et espionnage.

Pas forcément très simple à suivre mais voilà ce que j'ai compris : une femme a volé à un groupe une machine qui permet d'explorer les souvenirs des gens. Le groupe volé a encore un prototype de la machine dont il va se servir pour envoyer dans les souvenirs de la femme, deux agents très spéciaux pour savoir qui les a volé et comment récupérer leur marchandise.


Ça s'est dans un premier temps, dans un deuxième, le chef du groupe veut se venger de ceux qui l'ont volé et le lecteur va se balader dans les souvenirs et la mémoire des agents connectés à la machine.

Un double niveau de lecture se met en place rapidement entre temps présent et temps du souvenir et il est finalement assez facile de se laisser happer par l'aventure et la recherche des agents. Le dessin, extrêmement encré, donne une patte et une pâte très particulière à l'ambiance, appuyant sur la fixité des visages et sur des détails troublants (il manque des bouts à certains, d'autres sont eux même complètement encrés, etc.). La signature de Quiévreux est très forte même si elle fait penser à certains dessinateurs américains de noir et blanc (Burns,...). Sa virtuosité lui permet de créer des images qui pourraient presque être associées à de l'art pictural.


Néanmoins, le lecteur éprouve un sentiment de malaise à la lecture des cases, sans très bien savoir d'où vient cette gêne : de l'immobilité des personnages ou de l'histoire elle-même ? Il semble manquer un tout petit peu d'incarnation à cette BD pour qu'elle emporte les suffrages. Reste un beau et intéressant travail sur les images mentales et un scénario particulièrement travaillé.


mots-clés : #bd #sciencefiction
avatar
shanidar

Messages : 1600
Date d'inscription : 02/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Léo Quiévreux

Message par Bédoulène le Lun 26 Déc 2016 - 14:58

je n'ai lu que très peu de BD alors je vais encore m'interroger après ton commentaire ! Smile

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
avatar
Bédoulène

Messages : 3938
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 72
Localisation : En Provence

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Léo Quiévreux

Message par shanidar le Lun 26 Déc 2016 - 15:01

En effet, ce n'est sans doute pas l'album idéal pour renouer des liens... Very Happy
avatar
shanidar

Messages : 1600
Date d'inscription : 02/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Léo Quiévreux

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Bande dessinée et littérature illustrée

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum