Chamaco_VilaMatas

On sait que l’un des aspects les plus séduisants de la littérature est sa possibilité d’être une sorte de miroir qui avance ; un miroir qui, comme certaines horloges peut avancer.

Enrique Vila-Matas, Perdre des théories

Forum littérature et arts. Pour partager ses émotions littéraires, coups de cœurs en romans, poésie, essais mais aussi cinéma, peinture, musique, ...


    Philippe Adam

    Partagez
    avatar
    Hanta

    Messages : 399
    Date d'inscription : 03/12/2016

    Philippe Adam

    Message par Hanta le Lun 26 Déc - 18:37

    Philippe Adam
    Né en 1970


    Philippe Adam est un écrivain français né le 9 mars 1970.
    Il est l’auteur de nombreux textes parmi lesquels on compte des romans, des nouvelles, des livrets d’opéra, des poèmes et des paroles de chanson. Côté roman, on peut notamment citer De beaux restes, La société des Amis de Clémence Picot - qui reprend une héroïne de Régis Jauffret - et Les Centenaires, ce dernier livre, paru comme les précédents aux éditions Verticales, ayant reçu un accueil critique plus que favorable. Parmi les nouvelles, Chirurgie, Le syndrome de Paris (adapté en moyen-métrage par la japonaise Sae Chimai), France Audioguide et le recueil intitulé Ton petit manège, prix Renaissance de la Nouvelle 2009. Les œuvres de Philippe Adam ont pour dénominateur commun leur étrangeté, l’auteur ayant le goût des sujets bizarres et faisant souvent preuve d’un humour grinçant.

    En 2004, Philippe Adam a été lauréat du programme Villa Kujoyama, équivalent de la Villa Médicis, dont il a ramené Canal Tamagawa, opéra parlé s’appuyant sur les derniers jours de l’écrivain japonais Dazai Osamu, lequel, âgé de 39 ans, en était déjà à sa cinquième tentative de suicide, 3 de ces tentatives se soldant par la mort des jeunes femmes qui l’accompagnaient.

    À la suite de Canal Tamagawa, Philippe Adam a écrit en 2010 Il manque une pièce, qui a été joué sur son lieu de création, Salins-les-Bains, en Franche-Comté, puis à Paris, dans le cadre du Festival Paris en toutes lettres. Depuis longtemps lié au compositeur Fabrice Ravel-Chapuis, Philippe Adam a écrit des chansons pour le duo Artango (album In Extremis, présenté en 2001 aux Francofolies de La Rochelle) puis pour Jean Guidoni, lequel interprète Il manque une pièce dans l’édition qui en est donnée dans la collection Extraction des éditions Joca Seria, collection créée et animée par Chloé Delaume. Fabrice Ravel-Chapuis était déjà le compositeur de Canal Tamagawa, et il était également lauréat de la Villa Kujoyama, la même année que Philippe Adam.

    Pour le plaisir et par jeu, il a écrit Les légumes verts, en lien avec les photographies d'Aurélie Petrel, aux éditions Le Bleu du Ciel, ces « Légumes verts » reprenant les modèles en plastique des plats qu’on trouve en vitrine des restaurants japonais, l’auteur y ajoutant une dose d’humour noir sur fond de fin du monde et d’indigestion : « Bientôt nous n’aurons plus rien à manger, pas d’inquiétude, de toute façon digérer rend morose ».

    Bibliographie :

    De beaux restes, 2002
    Chirurgie, 2002
    La société des amis de Clémence Picot, 2003
    Canal Tamagawa, 2005
    Le syndrome de Paris, 2005
    France Audioguide, 2007
    Ton petit manège, 2008
    Les centenaires, 2010
    Les légumes verts, 2010
    Il manque une pièce, 2011
    Jours de chance, 2011
    Les Impudiques, 2015
    avatar
    Hanta

    Messages : 399
    Date d'inscription : 03/12/2016

    Re: Philippe Adam

    Message par Hanta le Lun 26 Déc - 18:39


    Canal Tamagawa

    Récit court composé d'un long poème d'une trentaine de pages et d'une prose d'une dizaine de pages.
    Le poème est brut, aux vers courts et aux rimes irrégulières, un propos triste, pessimiste, cruel envers son auteur, fâché de lui et du monde, la cadence est rapide comme si le souffle était court. Les mots sont simples et tranchants, ils sont agressifs, colériques, angoissés, on ressent la peine et l'émotion à vif.
    L'histoire est du même niveau, le style est contrasté, soutenu lorsque le narrateur intervient, familier quand les personnages s'expriment dont le héros serait l'auteur fictif du dit poème.
    Histoire absurde, aux propos nihilistes mais féconds, étrange paradoxe dont se nourrissent les dialogues des personnages qui sont fatigués, las avec un point de vue philosophique intéressant sur la notion de dégout qui semble diriger tout le récit bien qu'implicite.
    avatar
    Hanta

    Messages : 399
    Date d'inscription : 03/12/2016

    Re: Philippe Adam

    Message par Hanta le Lun 26 Déc - 18:40


    Jours de Chance

    Livre très intéressant. Les narrations croisées de dizaines de gagnants de lotos et autres jeux à gratter qui les a fait passer de personnes ordinaires en personnes fortunées à millions.
    D'aucuns pourraient penser que le récit est cynique, je l'ai personnellement trouvé réaliste, les comportements sont multiples et bien représentés, les pensées ainsi que les émotions et angoisses également.
    C'est une critique acerbe de l'argent, de sa nature qui transforme les gens, qui clivent le monde, mais que beaucoup désirent ardemment par besoin ou par envie.
    Le style est simple, il n'y a que peu d'identité dans l'écriture il faut le reconnaître mais cette évidente neutralité de ton sied bien à la narration désincarnée des gagnants dont on ne sait jamais l'identité, et permet une bonne description des changements psychologiques qui s'opèrent. le discours par contre est pertinent par sa diversité, subtile puis caricatural, très fidèle aux réactions humaines tantôt démesurées tantôt très pondérées, cette diversité permet une richesse agréable: les clichés sont là mais il n'y a pas que cela, il y a plus profond et plus intense. L'auteur n'a pas rejeté la superficialité des personnages et c'est réussi; trop d'ouvrages en font l'économie quand elle est pourtant si présente dans la vie quotidienne.
    Un bémol demeure, les récits se comptent par dizaines et n'ont pas de rupture autre qu'un saut de ligne, comme chaque narrateur s'exprime à la première personne du singulier ça rend complexe et parfois ardu de suivre chaque histoire. C'est intentionnel certainement mais l'on peut être perdus voire saoulés par tant de personnages si peu identifiables.
    A lire.

    Contenu sponsorisé

    Re: Philippe Adam

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 25 Juin - 12:33