Chamaco_VilaMatas

On sait que l’un des aspects les plus séduisants de la littérature est sa possibilité d’être une sorte de miroir qui avance ; un miroir qui, comme certaines horloges peut avancer.

Enrique Vila-Matas, Perdre des théories

Forum littérature et arts. Pour partager ses émotions littéraires, coups de cœurs en romans, poésie, essais mais aussi cinéma, peinture, musique, ...


    Jérome Garcin

    Partagez
    avatar
    topocl

    Messages : 1981
    Date d'inscription : 02/12/2016
    Age : 57
    Localisation : Roanne

    Jérome Garcin

    Message par topocl le Mer 28 Déc - 9:05

    Jérôme Garcin
    Né en  1956




    Jérôme Garcin, né le 4 octobre 1956 à Paris, est un journaliste et écrivain français. Il dirige le service culturel du Nouvel Observateur, produit et anime l'émission Le Masque et la Plume sur France Inter, et est membre du comité de lecture de la Comédie-Française.

    Jérôme Garcin fait sa scolarité au lycée Henri-IV à Paris avant d'entreprendre des études de journalisme. Il travaille ensuite pour le journal L'Événement du jeudi. Il publie ses premiers poèmes, introuvables, au début des années quatre-vingt. En 1989, il succède à Pierre Bouteiller pour animer l'émission Le Masque et la Plume de France Inter dont il deviendra plus tard également le producteur. Il occupe aussi les fonctions de directeur adjoint de l'hebdomadaire Le Nouvel Observateur et collabore au journal Service littéraire. Ancien membre du jury du Prix Décembre, il est nommé à celui du Prix Renaudot en mars 20101. La même année, il fait partie du jury du prix Françoise-Sagan.

    En 1994, il reçoit le prix Médicis essai pour Pour Jean Prévost. Fils de Philippe Garcin, éditeur aux Presses universitaires de France (PUF), qui meurt à l’âge de 45 ans à la suite d’un accident de cheval, il lui consacrera son premier roman, La Chute de cheval, pour lequel il obtient le Prix Roger-Nimier en 1998. Lorsqu’il a six ans, il perd accidentellement son frère jumeau Olivier. Il lui consacrera Olivier, un récit paru en 2011.

    Il est marié à l’actrice Anne-Marie Philipe, fille de l’acteur Gérard Philipe.

    Œuvre

       1994 : Pour Jean Prévost, Prix Médicis essai 1994
       1995 : Littérature vagabonde
       1998 : La Chute de cheval, – Prix Roger-Nimier 1998
       1999 : Barbara, claire de nuit
       2001 : C'était tous les jours tempête
       2003 : Théâtre intime – prix France Télévisions essai 2003
       2004 : Bartabas
       2005 : Le Masque et la Plume avec Daniel Garcia
       2006 : Cavalier seul : journal équestre
       2007 : Les Sœurs de Prague
       2007 : Nouvelles Mythologies (ouvrage collectif sous sa direction, et rédaction du texte Le Corps nu d'Emmanuelle Béart)
       2008 : Son excellence, monsieur mon ami
       2009 : Les livres ont un visage
       2010 : L'Écuyer mirobolant
       2011 : Olivier
       2012 : Fraternité secrète en collaboration avec Jacques Chessex
       2013 : Bleus horizons
       2014 : Le Voyant
       2015 : Nos dimanches soirs


    _________________
    Comme d'autres soulèvent des haltères pour se garder en forme physiquement,certains soulèvent des idées et des émotions pour que leur esprit ne s'étiole pas.
    Dany Laferrière
    avatar
    topocl

    Messages : 1981
    Date d'inscription : 02/12/2016
    Age : 57
    Localisation : Roanne

    Re: Jérome Garcin

    Message par topocl le Mer 28 Déc - 9:06

    Bleus horizons


     
     Pourquoi suis-je incapable de lire autre chose que ce à quoi tout, dans ma vie, me renvoie ?


    Jérôme Garcin mène de front deux destins, celui de Jean de La Ville de Mirmont, jeune écrivain fauché dans sa 28e année au 2e mois de la Grande Guerre, et celui de son ami fictif Louis Gémon, qui a partagé les mêmes tranchées, mais, lui, a survécu, modestement blessé. Il voue désormais son existence à rendre hommage et justice au jeune homme qu'il croit avoir trahi en lui survivant. Louis bafoue ses propres rêves d’écriture, de voyage et de liberté pour récolter scrupuleusement la moindre information, rencontrer ceux qui l’ont côtoyé, rétablir sa mémoire, publier ses écrits. On  croise ainsi au fil du livre  de savoureux portraits de Gabriel Fauré, François Mauriac, Bernard Grasset… Et de passe-temps d'un homme qui se reconstruit, cette quête sans fin du souvenir devient l'enfermement d’un homme meurtri, "archéologue névrotique appliqué à dépoussiérer une statue de sable fin ou une momie qui se décomposerait au grand jour".


    Il s'agit donc bien plus que de la biographie romancée  de Jean de La Ville de Mirmont. Jérôme Garcin, bien sûr, dénonce la guerre qui a coupé  en route son destin prometteur. Mais son propos ne se limite pas à cela. Peu à peu émerge le sens profond du livre, et le reposant, le lecteur s’interroge. Survivant, ce garçon « resté à quai » aurait-il dépassé le traumatisme des tranchées ? Son image n’a t’elle pas été sublimée par sa mort prématurée ? Aurait-il répondu aux attentes de ses amis et aux siennes propres, écrit les livres qu’ils attendaient, lâché les freins qui l’entravaient et l’empêchaient de concrétiser ses rêves d’aventure ?  N’aurait-il pas, finalement, eu une destinée aussi décevante et improductive que son ami ?

    Et quoi de plus intéressant qu’un livre qui commence mine de rien et finit par interroger son lecteur ?


    (commentaire récupéré)


    _________________
    Comme d'autres soulèvent des haltères pour se garder en forme physiquement,certains soulèvent des idées et des émotions pour que leur esprit ne s'étiole pas.
    Dany Laferrière

      La date/heure actuelle est Dim 25 Juin - 7:24