Vladimir Nabokov

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Vladimir Nabokov

Message par Tristram le Lun 27 Fév - 16:55

L'inceste entre frère et soeur est aussi une des thématiques de L'Homme sans qualités, sans qu'il soit possible de réduire l'ouvrage à cette histoire d'amour...
avatar
Tristram

Messages : 2194
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 61
Localisation : Guyane

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Vladimir Nabokov

Message par bix_229 le Lun 27 Fév - 17:51

Une phrase extraite de Littératures et que je partage, meme si je suis loin du compte en fait de
relectures.

« Assez curieusement, on ne peut pas lire un livre : on ne peut que le relire. Un bon lecteur, un lecteur actif et créateur est un re-lecteur. Et je vais vous dire pourquoi. Lorsqu’on lit un livre pour la première fois, le simple fait de devoir faire laborieusement aller les yeux de gauche à droite, d’une ligne à l’autre, d’une page à l’autre, ce travail physique compliqué qu’impose le livre, le simple fait de devoir découvrir en termes d’espaces et de temps de quoi il est question dans ce livre, tout cela s’interpose entre le lecteur et le jugement artistique. […] Mais à la deuxième, à la troisième ou à la quatrième lecture, nous pouvons, en un sens, nous comporter à l’égard d’un livre de la même manière qu’à l’égard d’un tableau. »

avatar
bix_229

Messages : 3702
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Vladimir Nabokov

Message par Chamaco le Lun 27 Fév - 18:15

je me souviens avoir lu Lolita étant jeune adolescent, quel bouleversement à une époque où les moeurs étaient plus cintrées que maintenant...
avatar
Chamaco

Messages : 1815
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 71
Localisation : Au balcon du Luberon, à l'écoute

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Vladimir Nabokov

Message par Tristram le Lun 27 Fév - 19:02

@bix_229 : je n'ai pas lu Littératures : tu en recommandes la lecture (en attendant la re-lecture...) ?
avatar
Tristram

Messages : 2194
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 61
Localisation : Guyane

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Vladimir Nabokov

Message par bix_229 le Lun 27 Fév - 19:55

@Tristram a écrit:@bix_229 : je n'ai pas lu Littératures : tu en recommandes la lecture (en attendant la re-lecture...) ?

Pas lu non plus. Simplement des articles de presse ou des extraits.
Je crois que ça regroupe des cours à  ses étudiants. En gros.
Et qu' il a parfois la dent dure. Notamment envers Dostoievski.
Il préfère manifestement Tolstoi ou Gogol.
avatar
bix_229

Messages : 3702
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Vladimir Nabokov

Message par Tristram le Lun 27 Fév - 20:18

Je vais peut-être me laisser tenter (j'ai aussi lu quelques extraits, sur Cervantes notamment, et Nabokov semble avoir pour le moins une approche non orthodoxe, peu laudatrice...)
Je ne suis pas inquiet pour Dostoïevski, encore que ne l'ayant bien sûr pas lu dans le texte...
avatar
Tristram

Messages : 2194
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 61
Localisation : Guyane

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Vladimir Nabokov

Message par shanidar le Mar 28 Fév - 11:17

J'ai trouvé très mauvaise l'étude de Nabokov qui suivait le texte de La Métamorphose de Kafka. Une longue paraphrase à peu près sans saveur et qui ne m'a pas apporté grand-chose.

En revanche, je ne résiste pas au plaisir de recopier ici un extrait d'une nouvelle intitulée Bruits

Ton amour était assourdi, comme ta voix. Tu aimais à la dérobée en quelque sorte, et jamais tu ne parlais d'amour. Tu étais une de ces femmes qui sont habituellement silencieuses et au silence desquelles on s'habitue aussitôt. Mais parfois quelque chose s'échappait de toi. Alors, ton énorme Bechstein grondait : sinon, regardant vaguement devant toi, tu me racontais de petites histoires très drôles que tu tenais de ton mari ou de ses camarades de régiment. Je me souviens de tes mains, longues, blanches, aux veines bleuâtres.
avatar
shanidar

Messages : 1600
Date d'inscription : 02/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Vladimir Nabokov

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains des États-Unis d'Amérique


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum