Pierre Bourdieu

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pierre Bourdieu

Message par Nadine le Sam 3 Déc - 14:54

Pierre Bourdieu
1930- 2002


Pierre Bourdieu,1930-2002

Il est considéré comme l'un des sociologues  français les plus importants de la seconde moitié du xxe siècle.
Sa Sociologie du dévoilement fait l’objet de nombreuses critiques, qui lui reprochent en particulier une vision déterministe du social dont il se défendra.

-Analyse des mécanismes de reproduction des hierarchies sociales :  l’importance des facteurs culturels et symboliques dans cette reproduction et critique du primat donné aux facteurs économiques dans les conceptions marxistes.

-Violence symbolique qu’il définit comme la capacité à faire méconnaître l’arbitraire des productions symboliques, et donc à les faire admettre comme légitimes.

-La différenciation des activités sociales a conduit à la constitution de sous-espaces sociaux, comme le champ artistique ou le champ politique, spécialisés dans l’accomplissement d’une activité sociale donnée. Ces champs sont dotés d’une autonomie relative envers la société prise dans son ensemble. Ils sont hiérarchisés et leur dynamique provient des luttes de compétition que se livrent les agents sociaux pour y occuper les positions dominantes.
-Théorie de l'action, autour du concept d'habitus : les agents sociaux développent des stratégies, fondées sur un petit nombre de dispositions acquises par socialisation, adaptées aux nécessités du monde social.

L’œuvre de Bourdieu est ainsi ordonnée autour de quelques concepts recteurs : habitus comme principe d’action des agents, champ comme espace de compétition sociale fondamental et violence symbolique comme mécanisme premier d’imposition des rapports de domination.
Source : Wikipédia

Bibliographie sélective :

1964 : Les héritiers : les étudiants et la culture (avec Jean-Claude Passeron)
1965 : Un art moyen : Essai sur les usages sociaux de la photographie (collectif)
1966 : L'amour de l'art : les musées et leurs publics (avec Alain Darbel)
1968 : Le métier de sociologue : Préalables épistémologiques (Jean-Claude Chamboredon et Jean-Claude Passeron)
1970 : La reproduction : Éléments d'une théorie du système d'enseignement  (avec Jean-Claude Passeron)
1972 : Esquisse d'une théorie de la pratique précédé de Trois études d'ethnologie kabyle
1979 : La distinction. Critique sociale du jugement
1980 : Le sens pratique
1980 : Questions de sociologie
1982 : Ce que parler veut dire : l'économie des échanges linguistiques
1984 : Homo academicus
1987 : Choses dites
1989 : La noblesse d'État : grandes écoles esprit de corps
1992 : Les règles de l'art : genèse et structure du champ littéraire
1992 : Réponse : pour une anthropologie réflexive (avec Loïc Wacquant)
1993 : La misère du monde
1994 : Raisons pratiques : sur la théorie de l'action
1996 : Sur la télévision suivie de L'emprise du journalisme (réunies de cours télédiffusés du Collège de France)
1997 : Méditations pascaliennes
1998 : La domination masculine
2000 : Les structures sociales de l'économie
2001 : Science de la science et Réflexivité
2002 : Le Bal des célibataires. Crise de la société paysanne en Béarn

Publications posthumes
2004 : Esquisse pour une auto-analyse ; Pages 1, 2
2012 : Sur l'État : Cours au Collège de France (1989 – 1992)
2013 : Sur Manet : une révolution symbolique

MAJ de l'index le 2/11/17


Dernière édition par Nadine le Lun 5 Déc - 18:09, édité 3 fois
avatar
Nadine

Messages : 2132
Date d'inscription : 02/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Pierre Bourdieu

Message par topocl le Sam 3 Déc - 14:58

Ah! Bourdieu! Tout le monde en parle mais je me demande si tout le monde l'a lu. Moi pas, en tout cas.
Est-ce lisible Nadine pour quelqu'un qui n'y connait rien.?

_________________
Il y a plus de personnages dans la littérature que d'habitants en Chine
Héctor Abad
avatar
topocl

Messages : 3000
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 57
Localisation : Roanne

Voir le profil de l'utilisateur https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Pierre Bourdieu

Message par Nadine le Sam 3 Déc - 15:31

Topocl, complètement lisible dans la mesure où le document que tu liras sera adapté à tes attentes et questionnements.

C'est un sociologue, et grand contributeur sur de nombreux sujets. Ne te lance pas dans une lecture conséquente sur un axe de recherche qui ne trouve guère écho chez toi, ce serait sans doute, en ce cas, un peu rèche.


Il a écrit sur la littérature. Bien entendu dans le cadre de sa recherche critique, attention;

Ce peut-être une bonne entrée.

Il est aujourd'hui au coeur de questions politiques, alors qu'il s'inscrit d'abord dans une ethique, à mon avis. il a bien entendu, et surtout les dernières années, accepté de s'inscrire dans la parole publique, et sur de nombreux sujets qui sont de fait politiques.
Mais sa structure d'analyse est intéressante,et doit pouvoir être connue sans qu'il soit nécessaire de l'élire ou le répudier.
Je trouve sa langue très intéressante. Essaie un jour, ne serait-ce qu'un article. il y en a des milliers...
avatar
Nadine

Messages : 2132
Date d'inscription : 02/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Pierre Bourdieu

Message par topocl le Sam 3 Déc - 15:35

Alors j'ai du pain sur la planche Wink !

_________________
Il y a plus de personnages dans la littérature que d'habitants en Chine
Héctor Abad
avatar
topocl

Messages : 3000
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 57
Localisation : Roanne

Voir le profil de l'utilisateur https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Pierre Bourdieu

Message par shanidar le Sam 3 Déc - 15:37

Un titre en particulier à suggérer à des novices ?
avatar
shanidar

Messages : 1600
Date d'inscription : 02/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Pierre Bourdieu

Message par Nadine le Sam 3 Déc - 15:54

Non, je n'en ai lu que deux, plus beaucoup beaucoup de bribes, 
suffisamment pour penser que le mieux est sans doute de définir un secteur qui nous intéresse, puis de se faufiler dans les pistes qu'il ouvre.


Cependant.

je pourrais conseiller Esquisse pour une auto-analyse si :
-vous aimez bien les récits socio-culturelo-politiques. Bourdieu y parle de lui dans son siècle, il se réfère donc à beaucoup de courants d'idées et évènements de son temps.

- vous êtes disposés à admettre qu'il cause beaucoup de lui.  C'est le but c'est sa "biographie".(terme qu'il réfute, je simplifie à dessein)

 comme son nom l'indique l'auteur  tente d'y appliquer  la grille d'analyse qui habite toute sa réflexion sociétale et ses observations sociologiques;

c'est un de mes livres de chevet. 
En essayant d'ecrire un article sur lui, depuis une demi heure, j'ai relu deux trois chapitres, et j'en baise les pages. Cet homme là, je l'aime. c'est vraiment marqué.

Je suis issue de parents de "couches sociales d'origine différentes", une enfant métisse socialement , pourrait-on dire. En ces termes ses études m'ont bouleversée et m'ont donné beaucoup de clefs d'analyse,  et de mes émotions et de mon environnement. En Pandore qui plus est.

Il est fort possible qu'il y ait là beaucoup pour expliquer ma passion;
mais sa langue m'est un eden, aussi, et s'il finit par être subversif, c'est encore avec mon plein assentiment, car en ce monde, beaucoup de choses me révoltent. or, il ne les critique pas frontalement, il les expose comme jamais il ne devrait être permis de le faire. Offrant ainsi bien mieux que sa critique.

Un grand homme.

Les règles de l'Art, et Esquisse pour une auto-analyse. Entre ces deux lectures, 15 ans et le survol de plusieurs articles, et contenus médiatiques sur lui.

Les règles de l'Art sont arrivées dans ma vie lors d'études dans une toute jeune section de littérature et communication à l'université de Nantes. Nous y bénéficiions de cours de linguistique mais aussi , donc de sociologie de la communication, entr autres.

Tout ça est loin mais ce livre m'a énormément frappée. c'était une première fois. 

C'est un énorme pavé, dont le contenu est parfois coupé de photos en noir et blanc, genre catalogue, où  nous verrons des tapisseries, des salons, des cuisines, les codes intimes y sont analysés, de l'unité nucléaire familiale à la société toute entière.

Et donc , dans le cas de Bourdieu, je découvrais le possible d'une pensée qui partirait d'autre chose que d'un contenu institutionnalisé. en fait j'avais le sentiment d'avoir entre les mains la version institutionnalisée de la somme de mes instincts cognitifs. 

Bourdieu.
je vous trouve un morceau et je vous le copie. (ce sera Esquisse pour une auto- analyse, que j'ai sous la main)


Dernière édition par Nadine le Sam 3 Déc - 16:19, édité 1 fois
avatar
Nadine

Messages : 2132
Date d'inscription : 02/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Pierre Bourdieu

Message par shanidar le Sam 3 Déc - 16:11

Tu parles d'autre chose qu'un contenu institutionnalisé et c'est exactement (mais pas non plus impératif) ce que je cherche dans mes lectures 'parallèles', aller vers des figures qui marchent en crabe et du coup ne voit pas le monde et ne parle pas du monde figé.

Ça me 'parle' beaucoup ce que tu dis sur Bourdieu.
Je vais tenter de trouver quelque chose. Merci pour ta réponse.
avatar
shanidar

Messages : 1600
Date d'inscription : 02/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Pierre Bourdieu

Message par Nadine le Sam 3 Déc - 16:24

Je vous recopie un morceau apres la balade de nenette. mais avec Bourdieu c'est difficile car il imbrique énormement, son discursif n'est pas qu'horizontal, ya du vertical, alors couper un morceau... chaud.
avatar
Nadine

Messages : 2132
Date d'inscription : 02/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Pierre Bourdieu

Message par églantine le Sam 3 Déc - 17:07

En tant que picoreuse ça m'intéresse aussi beaucoup cette présentation de Bourdieu .
Merci Nadine . cheers

_________________
"Un jour je te décevrai et ce jour-là j'aurai besoin de toi." Robert Desnos
avatar
églantine

Messages : 2112
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 52
Localisation : Savoie

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Pierre Bourdieu

Message par Nadine le Sam 3 Déc - 17:35

Tant mieux  !

Comme je suis poussive, j'ai pas recopié, j'ai extrait en photo, comme bédoulène je crois, l'a fait dernièrement. ce n'est pas la meilleure solution , mais vous me pardonnerez, vu qu'on est dans les cartons..

Donc, deux photos de courts extraits juste pour vous essayer au rythme.

A l'avenir je reviendrai sûrement ici , dés que je pourrai vous donner davantage.

In Esquisse d'une auto- analyse , donc : (un livre posthume, d'ailleurs. il aurait été retravaillé.)






Son fils s'exprime ici sur l'édition de cet ouvrage : CLIC
avatar
Nadine

Messages : 2132
Date d'inscription : 02/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Pierre Bourdieu

Message par shanidar le Sam 3 Déc - 17:43

c'est quasiment proustien cette prose (et c'est admiratif) !
avatar
shanidar

Messages : 1600
Date d'inscription : 02/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Pierre Bourdieu

Message par Nadine le Sam 3 Déc - 18:01

Oui, il parait qu'il est difficile à suivre. Ce qui fait qu'il a été fort médiatisé mais peu lu, en ce qui concerne le grand public.
Voici une courte video sur Ce que parler veut dire :
je me demande si à l'époque je ne l'avais pas lu, celui-ci, aussi. Parce que curieusement depuis des années j'ai les outils primaires pour penser à ces problèmes, et il en est certainement à la source..

INA- Bourdieu

N'est-il pas sympathique cet homme ?       P  N
avatar
Nadine

Messages : 2132
Date d'inscription : 02/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Pierre Bourdieu

Message par Nadine le Sam 3 Déc - 18:08

Et tu vois Shanidar, à l'écouter dans cette vidéo, je me dis que parlant de son style, je devrais aussi me rappeler qu'avant d'être passée en fac, j'aurais peut-être eue du mal à le recevoir ? Comment savoir , à présent, mais la question peut se poser. Car il a un jargon vraiment institutionnel.


Dernière édition par Nadine le Dim 4 Déc - 18:49, édité 1 fois
avatar
Nadine

Messages : 2132
Date d'inscription : 02/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Pierre Bourdieu

Message par Nadine le Sam 3 Déc - 19:47

Prise dans ses rets, je vous ai trouvé sur le net une entrée rapide et fort vivante, si vous souhaitez le connaitre davantage.
Une transcription d'interview qui aborde assez vite le sujet de l'Art.

c'est bien typique de ses outils et de là où il se place;

ici
avatar
Nadine

Messages : 2132
Date d'inscription : 02/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Pierre Bourdieu

Message par ArenSor le Dim 4 Déc - 17:38

Je connais mal Bourdieu, juste qu'il a écrit un livre magnifique "La Misère du monde". En même temps, c'est le seul ouvrage que j'ai lu de lui. Embarassed
avatar
ArenSor

Messages : 809
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Din ch'nord

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Pierre Bourdieu

Message par Nadine le Dim 4 Déc - 18:52

Arensor, j'ai entendu parler de cet ouvrage collectif, oui. 
C'est artuiculé sous quelle forme ? Il y a des retranscriptions d'entretien ? tu te souviens peut-être ?
parce qu'en général en socia, les ouvrages collectifs font vraiment études avant de faire essais, si vous me suivez.
avatar
Nadine

Messages : 2132
Date d'inscription : 02/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Pierre Bourdieu

Message par Jack-Hubert Bukowski le Mer 7 Déc - 3:43

Merci de parler de Bourdieu, Nadine. Je me réfère beaucoup à ses essais de théorie. Je n'ai pas de connaissance infuse de l'ensemble de ses contenus, mais j'ai suffisamment senti de choses de manière assez intuitive le concernant. Sa conception de la domination symbolique est intéressante en soi.

Je note l'essai sur son auto-analyse.
avatar
Jack-Hubert Bukowski

Messages : 1018
Date d'inscription : 04/12/2016
Age : 36
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Pierre Bourdieu

Message par shanidar le Dim 25 Déc - 19:12

@Nadine a écrit:Et tu vois Shanidar, à l'écouter dans cette vidéo, je me dis que parlant de son style, je devrais aussi me rappeler qu'avant d'être passée en fac, j'aurais peut-être eue du mal à le recevoir ? Comment savoir , à présent, mais la question peut se poser. Car il a un jargon vraiment institutionnel.

J'attendais d'avoir lu son Esquisse pour une auto-analyse avant de regarder la vidéo. Je viens de la terminer (commentaire sérieux demain) et d'emblée je peux dire que la lecture au début très ardue a été un pur régal sur sa grande moitié finale. Je vais donc regarder ce monsieur. Merci Nadine. J'ai beaucoup appris sur Bourdieu, sur la sociologie et sur les intellectuels de son époque dans cette autobiographie qui n'en est pas une (à peu près comme la pipe de Magritte).
avatar
shanidar

Messages : 1600
Date d'inscription : 02/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Pierre Bourdieu

Message par Nadine le Dim 25 Déc - 19:33

Je suis -très- heureuse que cela t'ai nourrie également.
avatar
Nadine

Messages : 2132
Date d'inscription : 02/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Pierre Bourdieu

Message par shanidar le Lun 26 Déc - 10:46



Esquisse pour une auto-analyse

Commentaire extrêmement frustrant, car il m'est impossible d'user comme le fait Bourdieu et avec tant de talent des infinies nuances dont son propos se vêt, jouant de fines altérations, de précisions sinueuses, de légères incises. On va tenter de faire avec.

L'homme parle de lui pour parler de la sociologie, ou bien l'inverse ; il cherche surtout à se défendre de ses détracteurs, à montrer le cheminement, éminemment aléatoire qui l'a conduit à la sociologie mais ce qu'il tente sans doute par-dessus tout c'est faire comprendre que la sociologie est une science majeure, utile, voire nécessaire à l'instar de la philosophie (discipline reine).

Bourdieu d'emblée s'affiche comme contre, contre les philosophes, contre l'élite (ce que d'aucuns appellent l'establishment), contre les dogmes, les rites, contre les politiques (quelles qu'elles soient), contre ceux qui en général croient avoir des choses à dire sur une société qu'ils ne comprennent pas parce qu'ils ne la voient pas, ne vivent pas au milieu des autres, mais dans une bulle ultra protégée et ultra protectrice.

Comprendre, c'est comprendre le champ avec lequel et contre lequel on s'est fait.

C'est sans doute en partie pour remédier à cet aveuglement des élites que Bourdieu, séjournant en Algérie pendant la guerre qui porte son nom et comprenant que les intellectuels ne savent rien à ce qui se joue ici, décide de travailler à une Sociologie de l'Algérie. Il enquête, il questionne, il fait des statistiques, il est sur le terrain et de ces recherches empiriques il tire des analyses ; c'est ainsi que doit se faire la sociologie pour Bourdieu : non pas derrière un bureau universitaire et parisien mais bien sur le terrain et sans idées préconçues, non pas avec des fantasmes exotiques mais avec l'envie de se confronter à l'inconnu, au différent jamais si différent et de construire des ponts et des passerelles. Qu'il étudie le célibat des aînés dans une société qu'il connait bien puisque c'est celle de son enfance (le Béarn) où qu'il enquête sur l'Art, sa pratique ne change pas et la théorie qui en naît n'a pas été figée dès le départ.

Or je sais, et je ne ferai rien pour le cacher, qu'en vérité je n'ai découvert que peu à peu, même sur le terrain de la recherche, les principes qui guidaient ma pratique.

La première partie (la plus complexe) de cette autobiographie qui n'en est pas une (d'après l'exergue et dans ce cas qu'est-ce ? Qu'avons-nous donc entre les mains ?) est essentiellement une attaque en règle des institutions universitaires et de ceux qui les dirigent ou ceux qui représentent une élite à la pensée unique et bien peu sociale (les existentialistes, les personnalistes mais aussi Aron, Lévi-Strauss, Deleuze et Foucault -le moins égratigné semble-t-il).

On devenait "philosophe" parce qu'on avait été consacré et l'on se consacrait en s'assurant le statut prestigieux de "philosophe".

La deuxième partie (à partir de l'expérience de la guerre d'Algérie en remontant vers les souvenirs d'internat et de province béarnaise jusqu'à la réception au Collège de France) est tout à fait passionnante par sa manière de décortiquer la façon dont Bourdieu envisage son travail de sociologue. A la fois seul et collectif, décalé et intégré, Bourdieu apparaît comme un électron libre, souvent en but aux règles établies et désireux de secouer le cocotier des sciences humaines pour en faire tomber sa fatuité, son outrecuidance et cette distance d'avec le 'commun des mortels'. On voit bien aujourd'hui que le désir de rapprochement de Bourdieu entre une réflexion honnêtement intellectuelle et un regard attentif sur le populaire reste problématique… c'est pourquoi la lecture de cette essai est vivifiante et éminemment instructive.

Il faut reconnaitre que le style de Bourdieu n'est pas des plus simple ni des plus accessible, qu'il faut souvent revenir sur des phrases bien obscures, passer parfois sur des termes techniques (l'habitus, le champ) dont on se dit qu'on les approfondira plus tard mais au bout du voyage (car c'en est un) la vie en filigrane dont il est question ici, par son intransigeance, par l'intelligence qui la porte, par sa proximité avec celle de chacun, apporte un souffle, impose un retour sur soi, une réflexion fort bien venue.

Lecture difficile mais très enrichissante, qui donne envie non seulement de s'intéresser un peu plus au domaine sociologique mais surtout aux hommes qui la font.

Merci Nadine pour cette invitation en forme d'esquisse.
avatar
shanidar

Messages : 1600
Date d'inscription : 02/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Pierre Bourdieu

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Documents et essais :: Philosophie-Sociologie-Société


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum