Pierre Bourdieu

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Pierre Bourdieu

Message par Bédoulène le Lun 26 Déc - 10:54

merci Shanidar, "lecture difficile" me permets de me contenter de vous lire (mais difficile de compréhension ou parce que les termes sont trop spécialisés ?)

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
avatar
Bédoulène

Messages : 4354
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 72
Localisation : En Provence

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Pierre Bourdieu

Message par shanidar le Lun 26 Déc - 11:03

La première partie est vraiment très technique, en particulier pour quelqu'un comme moi, qui manie peu les concepts (en dehors du structuralisme dont j'ai soupé...). Bourdieu parle beaucoup de ses contacts avec d'autres personnalités intellectuelles et confronte ses idées (ses intuitions et ses rejets) avec ce qu'elles défendent et il faut s'accrocher. Je cite un exemple pour te donner une idée, il parle ici de Georges Canguilhem un philosophe dont il respecte infiniment l'enseignement :

Georges Canguilhem a produit une contribution décisive à l'épistémologie historique ou, mieux, à l'historicisation de l'épistémologie, à l'analyse rigoureuse de la genèse des concepts scientifiques et des obstacles historiques à leur émergence, à travers notamment des descriptions cliniques des pathologies de la pensée scientifique, des fausses sciences et des usages politiques de la science, notamment la biologie.
(…)
Ce qui en fait pour moi une figure exemplaire, c'est sa dissonance, pour ne pas dire sa résistance.

En revanche, une fois passée cette étape, Bourdieu raconte les différents parcours de sa vie et là les termes sont beaucoup plus simples car ils touchent aux émotions de l'enfance et aux rages de l'homme. J'ajoute que Bourdieu a commencé par être philosophe et qu'il s'intéressait à deux domaines celui de la science philosophique (ou épistémologie) et aux affections, ce qui paraît déjà plus accessible pour n'importe quel lecteur. Je me suis d'ailleurs étonnée que cet homme si discret sur sa vie intime se soit intéressé aux sentiments (mais il dirait que c'est sans doute sa propre incapacité qui l'a conduit à cette attention).
avatar
shanidar

Messages : 1600
Date d'inscription : 02/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Pierre Bourdieu

Message par Nadine le Lun 26 Déc - 18:26

On voit bien aujourd'hui que le désir de rapprochement de Bourdieu entre une réflexion honnêtement intellectuelle et un regard attentif sur le populaire reste problématique

Shanidar tu mets le doigt dessus.

Par contre Attention : ton retour vaut pour ce livre de Bourdieu mais sûrement pas pour son travail d'analyse. ici, il énonce ses positions d'homme, son travail, lui, par contre, comme sociologue, n'est pas partial.
Il tenait beaucoup à la posture d'analyste et l'a en effet très rigoureusement suivie. Ses interviews font davantage place à ses affects ou humeurs , mais contrairement à ce que ton commentaire exprime sur ce livre , Bourdieu ne se pose aucunement, dans ses essais sociologiques, CONTRE. C'est ce récit qui le dévoile, uniquement. ce ne sont pas ses objectifs premiers dans son travail, même s'il a pleinement conscience de la poudrière qu'il crèe.

Il pose d'ailleurs en ce sens toute une éthique de la sociologie et n'est pas loin de bannir la philosophie pour cet aspect précis de partialité. Systémiquement il a créé des grilles d'analyse, elles amènent à remettre en cause énormément de presupposés.  mais son propos n'est pas de condamner les présupposés, son propos est de les désigner, si vous me suivez.


C'est un point tres important je crois à souligner, quant au reste de son travail théorique, parce que sinon, quelqu'un visé par les effets du didactisme qu'il décortique n'aura qu'à le prendre pour un charlot qui fouille la boue, et n'y rien chercher de plus, à commencer par tenter sa lecture. Ce serait fort dommage.

L'homme par ailleurs eut ses colères, c'est vrai. Mais pas dans son travail. Pas stricto sensu.

Ainsi Il ne veut pas remedier à l'aveuglement des élites, comme tu l'écris , Shanidar, pas dutout, car il est sociologue, ni politologue ni philosophe. Il va plutôt exposer les fondements qui posent tout sens en jeu dans une situation donnée. Ainsi que ses pôles de maintien d'influence.
J'espere n'avoir pas trop tronqué sa pensée. c'est compliqué.

ce livre -ci a été écrit les dernières années de sa vie, il se savait probablement malade, ce n'etait pas un testament, car ce corpus est issu de nombreuses notes qu'il a élaboré sur de nombreuses années, c'est surtout un summum de son analyse dans la mesure où il prétend poser où ses influences l'ont déterminé, où il les a conjuguées ou combattues, où son experience d'homme d'élite, qu'il est devenu, jeune homme, lui a permis d'en decrypter les conditions d'exercice, et enfin où il en a fondé sa pratique sociologique.

Enfin tout cela tu le traduis tres bien, par contre.
avatar
Nadine

Messages : 2132
Date d'inscription : 02/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Pierre Bourdieu

Message par Hanta le Lun 26 Déc - 18:32

Une critique rigoureuse contre la philosophie qui ressemble souvent à celle de Marx d'ailleurs et qui vaudra un éloignement de son élève le plus loyal, Luc Boltanski. Sa critique d'ailleurs n'est pas réellement fondée car elle s'appuie sur son propre parcours d'étudiant en philosophie. Or la philosophie des années 60 en France, c'est une philosophie très isolée dans le temps en terme de comportement et très pauvre en résultats.
sa critique par contre peut s'entendre si on la place contre une certaine intelligentsia universitaire mais dès lors elle est aussi valable pour la sociologie...
avatar
Hanta

Messages : 741
Date d'inscription : 03/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Pierre Bourdieu

Message par Nadine le Lun 26 Déc - 18:38

Tu l'as lu aussi hanta ? lequel ?

Selon ses travaux, il ne posera une critique, précisément, valable intellectuellement, que s'il la fait reposer sur les habitus qu'elle implique, à savoir son propre vécu, hanta.
La philosophie est la discipline à laquelle il se destinait, initialement, c'est parce qu'elle impliquait des champs partiaux qu'il a fondé son courant sociologique. Sa méthode est philosophiquement fructueuse, ses analyses par contre non philosophiques..
Ta dernière phrase est marrante parce que dans ce livre -ci, il démonte et appuie tout à la fois cette opinion. C'est , pourrait-on dire, l'objet de son livre.
avatar
Nadine

Messages : 2132
Date d'inscription : 02/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Pierre Bourdieu

Message par Hanta le Lun 26 Déc - 18:44

Oula y a longtemps, j'ai lu La reproduction, la distinction, le sens pratique, la domination masculine et la misère du monde.

Quant à la partialité de la philosophie c'est bien ce que je dis elle tient surtout compte du contexte dans lequel il a étudié la philosophie et qui l'entourait à ce moment, c'est d'ailleurs la critique que l'on pose nous mêmes en philosophie sur toute la philosophie française des années 50-60 et 70.

Ce qui est marrant c'est qu'on critique justement Bourdieu pour sa partialité ainsi que pour ses raccourcis méthodologiques, comme le fait Bruno Latour d'ailleurs.
avatar
Hanta

Messages : 741
Date d'inscription : 03/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Pierre Bourdieu

Message par Nadine le Lun 26 Déc - 18:48

Wahou.
Tu en as lu plein.
Tu bosses en philo ?
Je te conseille ce livre là, il est rapide à lire, si ça te dis on sera manifestement 2 à être heureuses d'approfondir. Je suis assez inculte encore, en philo, et socio, et politique d'ailleurs.
ça m'intéresse que ces fils existent ici.


Dernière édition par Nadine le Lun 26 Déc - 19:22, édité 1 fois
avatar
Nadine

Messages : 2132
Date d'inscription : 02/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Pierre Bourdieu

Message par Hanta le Lun 26 Déc - 18:50

J'ai fait mes études en philosophie, j'ai dû arrêter. Oui je lirai celui-ci aussi à l'occasion. J'ai du lire pas mal de sciences humaines et je le fais encore ma femme suivant les mêmes études.
avatar
Hanta

Messages : 741
Date d'inscription : 03/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Pierre Bourdieu

Message par Nadine le Lun 26 Déc - 19:19

C'est mon compagnon qui m'a amenée à la socio à l'époque . Je lui faisais ses fiches de lecture, aaah Erving Goffman ! Mais Bourdieu, et peut-être pas par hasard, c'est en section ayant option pompeuse de "sciences de la communication" que je l'ai découvert.  J'ai dû arrêter mes études en langages audio-visuels pour ma part. sans regret. l'émulation se trouve encore...
avatar
Nadine

Messages : 2132
Date d'inscription : 02/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Pierre Bourdieu

Message par Nadine le Lun 26 Déc - 19:25

@Bédoulène, si tu le souhaites, peut-être que regarder le film "La domination masculine" serait une bonne entrée vers ce sociologue . c'est un film qui s'appuie sur son livre éponyme. (Qu'a lu Hanta, voir ci dessus)

c'est une entrée comme une autre.
Et messieurs qui ne l'ont pas vu, apprenez que c'est un film loin d'être misandre. Loin loin.
(c'est pas un film contre la masculinité, c'est un film qui dénonce la prison qu'elle induit pour les hommes)

(entre autres)


Pour les gens qui aiment bien le genre documentaire, très intéressant. L'homme qui l'a fait le fait avec finesse.
avatar
Nadine

Messages : 2132
Date d'inscription : 02/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Pierre Bourdieu

Message par Bédoulène le Mar 27 Déc - 9:07

[quote="Nadine"]Tant mieux  !

Comme je suis poussive, j'ai pas recopié, j'ai extrait en photo, comme bédoulène je crois, l'a fait dernièrement. ce n'est pas la meilleure solution , mais vous me pardonnerez, vu qu'on est dans les cartons..



en principe j'utilisais cette pratique parce qu'il fallait que je retourne mon emprunt à la médiathèque Smile


merci Nadine je vais voir pour ce film

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
avatar
Bédoulène

Messages : 4354
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 72
Localisation : En Provence

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Pierre Bourdieu

Message par shanidar le Mar 27 Déc - 10:49

ça me fait penser que oceanelys fait du tricot, non ? (blague)

sinon pour revenir à Bourdieu, je suis ravie de voir la réactivité de ce fil et la présence d'Hanta.

Par rapport à la philosophie des années 60, Bourdieu pointe deux éléments qui l'éloignent de la philo : l'idée de Sartre (omniprésent) du 'philosophe total' et là mes lumières sont éteintes car même si j'entrevois vaguement ce que cela veut dire j'ai du mal à en faire une projection mentale ; et le structuralisme (l'éviction du sujet).

Pour la sociologie, c'est sûr que dans son Esquisse, Bourdieu n'hésite pas à égratigner ceux qui représentent sa discipline Gurvitch (sociologie théoriciste), Stoetzel (psycho-socio scientiste et américaine), Aron (le plus ouvert mais avec lequel il va prendre de plus en plus de distance). Il regrette également le découpage de la sociologie en différentes sous-disciplines (socio du travail, de l'éducation, de la religion, de la ruralité, du loisir, etc.) qui empêche le mélange des genres (c'est un mal français, non, cette impossible interdisciplinarité ?).

Mais continuez c'est passionnant !
avatar
shanidar

Messages : 1600
Date d'inscription : 02/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Pierre Bourdieu

Message par Hanta le Mar 27 Déc - 11:30

Il est normal que Bourdieu critique le structuralisme puisque le structuralisme amoindrit l'importance de la notion d'individu or l'individu demeure quand même l'unité de mesure de base de la sociologie. (surtout selon Mauss).

Quant à Sartre il a de bonnes raisons de le dénoncer, Sartre n'a au final pas apporté grand chose à la philosophie et plutôt que de mettre en avant des idées il avait une posture incarnatrice qui dénote avec la recherche en sciences humaines.

Après la problématique de l'interdiciplinarité n'est pas un mal français. Elle est présente partout où il y a une diffusion du savoir de ces disciplines importante.
En philo tu as : Philo antique, philo politique, esthétique, philo moral, philo social, métaphysique, herméneutique etc...
Pour autant quand tu fais de la philo tu dois connaître toutes ces sous-disciplines. En sociologie aussi. Et quand tu es philosophe tu dois t'instruire ne socio, en psycho etc. Et réciproquement.

D'ailleurs tu cites Aron en sociologue mais il fut aussi philosophe. Bon nombre ont plusieurs casquettes.

Et si on remonte dans le temps c'est encore pire. Leibniz par exemple était philosophe, physicien, mathématicien, spécialiste d'optique, bibliothécaire, expert en linguistique...

Bourdieu critique surtout la catégorisation universitaire et à mon sens il a raison là dessus car à son époque il y avait de grosses batailles entre les disciplines. Désormais c'est infondé chaque étudiant de chaque science humaine est "obligé" de côtoyer les autres.


EN effet la domination masculine est importante car déjà on sort du Beauvoirisme, on a une vraie enquête sociale et sociologique. Ensuite car Bourdieu décrit bien les effets néfastes sur les deux sexes qui sont encore plus d'actualité maintenant.
Seulement on peut reprocher à Bourdieu de ne pas globaliser sa pensée en discrimination sociale et ne garder que la discrimination sexuelle ce qui est dommage car dans toute son oeuvre il parle des deux.


avatar
Hanta

Messages : 741
Date d'inscription : 03/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Pierre Bourdieu

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Documents et essais :: Philosophie-Sociologie-Société


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum