Jonas T. Bengtsson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jonas T. Bengtsson

Message par bix_229 le Ven 30 Déc - 20:20

Jonas T. Bengtsson
Né en 1976



"Jonas T. Bengtsson est un écrivain danois né en 1976, récompensé en 2010 par le prix P.O. Enquist. Il est remarqué au Danemark dès 2005, lors de la parution de son premier roman Aminas Breve. Deux de ses romans sont traduits en français : Submarino et À la recherche de la reine blanche. Le premier, adapté au cinéma en 2010, par Thomas Vinterberg, réalisateur de Festen, plonge dans les bas-fonds de la société danoise en suivant la lente descente aux enfers de deux frères. Le second est paru l’an dernier aux éditions Denoël. Jonas T. Bengtsson y raconte les jeunes années compliquées d’un petit garçon élevé et éduqué par son père, puis la vie de cet enfant devenu homme et ses difficultés à s’intégrer dans le Copenhague contemporain après avoir grandi en marge de la société. Avec simplicité et réalisme, l’auteur nous livre l’odyssée pleine d’émotion d’un étrange couple père-fils qui se sépare et se retrouve, sans que disparaisse absolument le côté sombre que l’on rencontrait dans son précédent roman."

Bibliographie en français :

- Submarino, Denoël, 2011. Traduit par Alex Fouillet.
- A la recherche de la dame blanche, Denoël, 2015

- comediedulivre.fr/content/jonas-t-bengtsson
avatar
bix_229

Messages : 2692
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Jonas T. Bengtsson

Message par bix_229 le Ven 30 Déc - 20:25



SUBMARINO

Ce roman est l'histoire d'un naufrage. Celui de deux jeunes hommes vivant à Copenhague dans les années 2000 et qui ignorent que le Danemark est considéré en Europe comme une sorte de paradis.
Mais on aurait sans doute tort de considérer que ce roman est misérabiliste ou même naturaliste. Et même si l'auteur est considéré dans son pays comme un provocateur, le tableau qu'il nous présente n'est pas caricatural.

Il s'agit en fait d'humains trop humains, frappés de plein fouet dès l'enfance. Éternelles victimes de ce qu'on nomme trop facilement le sort ou le destin et qui n'est que le résultat de la misère sociale, de la violence, de la cruauté.
De l'absence de tendresse d'une mère trop tôt détruite par l'alcool et la misère affective.

Chacun des deux frères - de caractères très différents - réagit à sa manière, mais leurs efforts maladroits pour se hisser hors de l'eau sont voués à l'échec. Alors, ils sombrent dans la violence, la drogue, l'alcool, victimes anonymes d'une grande ville au cœur froid.
Pathétiques victimes qui inspirent de la compassion mais aussi de la colère. Tant de gâchis!

Messages récupérés


mots-clés : #violence
avatar
bix_229

Messages : 2692
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains de Scandinavie

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum