Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot


Jane Smiley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jane Smiley Empty Jane Smiley

Message par simla le Sam 31 Déc - 8:18

Jane Smiley
Née en 1949


Jane Smiley Janesm10

Jane Smiley est femmes de lettres américaine. Elle a été professeur à l'Université de l'Iowa. Elle est lauréate du Prix Pulitzer 1992 pour le roman L' Exploitation inspiré du Roi Lear de Shakespeare. Ce roman est adapté au cinéma en 1998 sous le titre A Thousand Acres (Secrets), réalisé par Jocelyn Moorhouse avec Michelle Pfeiffer et Jessica Lange. Elle vit actuellement à Carmel en Californie.
Source : Babelio

Oeuvres traduites en français

1981 : Jusqu'au lendemain (At Paradise Gate)
1984 : Un appartement à New York (Duplicate Keys)
1988 : La Nuit des Groenlandais (The Greenlanders)
1991 : L'Exploitation (A Thousand Acres)
1995 : Moo (Moo)
1998 : Les Aventures de Liddie Newton (The All-True Travels and Adventures of Lidie Newton)
2000 : Le Paradis des chevaux (Horse Heaven)
2003 : En toute bonne foi (Good Faith)
2007 : Dix jours dans les collines de Hollywood (Ten Days in the Hills)
2010 : Une vie à part (Private Life)





Jane Smiley 41zdsr10

Nos premiers jours Editions Rivages traduit en 2016.

Voici donc le premier livre d'une trilogie... une saga familiale. J'attends avec impatience les suivants... Je pense avoir déjà lu au moins un ou deux des romans de cette auteure, mais à vrai dire, je n'en ai aucun souvenir, dommage Jane Smiley 2441072346 Ceci dit, c'est vraiment pas mal au final même si commençant ma lecture je me suis dit : bof....en fait, on s'immerge peu à peu dans la vie de cette famille d'agriculteurs qui se déroule de 1920 à 1953.

Walter et Rosanna Langdon ont réalisé leur rêve, posséder une ferme bien à eux dans l'Iowa. Ils ont six enfants, font pousser du maïs, traversent des épreuves, un rythme lent, quotidien, la vie pas simple d'un cultivateur, au rythme des saisons, les variations des cours suivant les années, l'avènement de nombreux changements, les tracteurs, etc. Les enfants grandissent, leur évolution au fil du temps, leur personnalité particulière, tout ceci est très bien décrit.

Oui, j'ai bien aimé, on s'attache aux personnages, quelques touches de politique, l'engagement des Etats-Unis pendant la dernière guerre
à travers la vision du fils aîné de Walter et Rosanna, Frank, qui s'engage, assez intéressant. J'espère ne pas devoir attendre trop longtemps pour la suite Wink


mots-clés : #famille #ruralité #viequotidienne
simla
simla

Messages : 77
Date d'inscription : 23/12/2016

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jane Smiley Empty Re: Jane Smiley

Message par topocl le Mar 30 Oct - 10:01

Nos premiers jours

Jane Smiley 41zdsr10

Comme l 'a dit Simla, c'est le premier tome d'une saga famialle, trilogie qui va s’étendre de 1920 à nos jours, dans une grade habileté narrative, chaque année comptant pour ce qu’elle est , avec son lot d'événements intimes, communs ou planétaires.

Cela ressemble au simple récit paisible de cette famille de six enfants, sans oublier les aïeux, née d'un couple d'agriculteur aux valeurs de travail et d'honnêteté, chez qui le plaisir est loin d'être le premier objectif, mais qui savent cependant jouir des bonheurs petits et grands, acquis ou à venir. Insensiblement au fil des années, des enfants qui naissent et grandissent, des deuils des aléas de la vie , des sécheresses ou des guerres, la vie passe,  parfois bienveillante, parfois implacable. Il y a une réelle empathie pour chaque personnage,  Jane Smiley nous attache à chacun. Et le grand art c’est qu'ils évoluent, les parents s’interrogent , ébranlent leurs certitudes, s'ouvrent à un monde nouveau , des idées nouvelles, les enfants mûrissent, partent ou restent, ouvrent des voies.

Le livre retrace à travers la vie familiale les événements marquants du siècle, krach de 29, guerre , maccarthysme, guerre froide, comme c’est al règle dans ec genre d'ouvrage, mais aussi des faits qui se glissent subrepticement sans encore dire la place cruciale qu'ils vont avoir, comme le premier tracteur,  le premier engrais chimique qui va permettre une récolte de maïs devant laquelle la communauté est ébahie et enthousiaste.

Interrogeant, outre les relations familiales et l'épanouissement intime,  l'histoire, le sens du progrès, l'évolution du monde d'une génération à l'autre, ce récit en apparence simple et anodin nous montre avec finesse, et délicatesse,   un monde en devenir, qui , bientôt va être le nôtre, avec ses racines terrifiantes.
Pas une minute d'ennui dans ce récit qui s'attache au quotidien, aux émotions, aux petits faits et aux pensées intimes,  qui suit le fil des saisons et des années, puis des générations.

Et qui rend impatiente de lire la suite.

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6480
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 59
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jane Smiley Empty Re: Jane Smiley

Message par kashmir le Mar 30 Oct - 13:33

C'est un livre bien tentant, et l'est encore plus, ton commentaire, Topocl !

Un vrai roman pour les longues soirées au coin du feu, non ?
kashmir
kashmir

Messages : 1826
Date d'inscription : 10/09/2017

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jane Smiley Empty Re: Jane Smiley

Message par topocl le Mar 30 Oct - 14:24

Oui, ça se lit dans une grande fluidité, c’est l’histoire de nos amis, de nos cousins, de nos voisins, c’est rude et doux à la fois, lumineux, clairvoyant. Sans avoir l'air de rien.
(et bien si je ne te convaincs pas avec ça Jane Smiley 1390083676 )

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6480
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 59
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jane Smiley Empty Re: Jane Smiley

Message par Bédoulène le Mar 30 Oct - 14:44

et ça marcherai aussi pour moi topocl ?

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12868
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jane Smiley Empty Re: Jane Smiley

Message par topocl le Mar 30 Oct - 15:20

Oui, tout à fait

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6480
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 59
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jane Smiley Empty Re: Jane Smiley

Message par kashmir le Mar 30 Oct - 20:23

@topocl a écrit:Oui, ça se lit dans une grande fluidité, c’est l’histoire de nos amis, de nos cousins, de nos voisins, c’est rude et doux à la fois, lumineux, clairvoyant. Sans avoir l'air de rien.
(et bien si je ne te convaincs pas avec ça Jane Smiley 1390083676 )

Si, si, je suis convaincue, Topocl !! Jane Smiley 1390083676


kashmir
kashmir

Messages : 1826
Date d'inscription : 10/09/2017

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jane Smiley Empty Re: Jane Smiley

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains des États-Unis d'Amérique

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum