Laurent Mauvignier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Laurent Mauvignier

Message par topocl le Sam 31 Déc - 10:22

Laurent Mauvignier
Né en 1967


   
Laurent Mauvignier, né à Tours en 1967, est un romancier français.

Diplômé en arts plastiques en 1991, il publie son premier roman Loin d'eux à 32 ans, en 1999 aux éditions de Minuit, qui restera sa principale maison d'édition. Son deuxième roman publié l'année suivante Apprendre à finir est couronné de plusieurs prix, les prix Wepler et prix Fénéon en 2000, et les prix du Livre Inter et prix du deuxième roman en 2001.

Installé à Toulouse, il est pensionnaire de la Villa Médicis de septembre 2008 à septembre 2009.
source : Wikipédia

Œuvre

Romans
   1999 : Loin d'eux
   2000 : Apprendre à finir
   2002 : Ceux d'à côté
   2002 : Plus sale, Inventaire-invention
   2004 : Seuls
   2006 : Dans la foule
   2009 : Des hommes 
   2010 : Un jour dans la vie
   2011 : Ce que j'appelle oubli
   2014 : Autour du monde
   2016 : Continuer

Essai
    2015 : Visages d'un récit


Dernière édition par topocl le Sam 31 Déc - 10:29, édité 2 fois

_________________
Il y a plus de personnages dans la littérature que d'habitants en Chine
Héctor Abad
avatar
topocl

Messages : 4202
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 58
Localisation : Roanne

Voir le profil de l'utilisateur https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Laurent Mauvignier

Message par topocl le Sam 31 Déc - 10:28

Autour du monde




Isabelle Lindon, la directrice - Elles sont bien, vos nouvelles, Mauvignier, ça se lit vraiment très bien. Le style vif, dynamique, coulant, emporte le lecteur. Cette farandole de personnages, si divers, des quatre coins du monde, tous en partance, chacun son histoire, et une vraie sensibilité pour les croquer... Ils ont vraiment les deux pieds dans la vie ! C'est un monde moderne, urbain, mouvant, que vous montrez là, qui alternativement se cherche et se fuit. C'est tout à fait plaisant !

Mauvignier - Merci Isabelle.

Isabelle - Tout à fait. Bon, je ne vous cache pas que je n'aime pas trop ce futur qui revient souvent, je le trouve inélégant. Mais c'est affaire de goût personnel.    Par contre, il faut vous dire, mon cher Laurent, les nouvelles.. et bien...ça n’est pas très porteur : d'ailleurs, topocl n'aime pas trop, et elle n'est pas la seule.
(oui, ils lisent nos commentaires , aux éditions de Minuit).

Mauvignier –  Mais quand même, j'ai fait un effort, Il y a bien quelques recoupements, quelques clins d’œil d'une nouvelle à l'autre...

Isabelle – Bien sûr,  mais deux ou trois fois, pas plus, et je ne suis pas sûre que cela soit suffisant.

Mauvignier – Ah mince, il faudrait trouver un truc, alors…

Isabelle – Oui, je ne sais pas, c'est quand même vous, l'auteur…

Mauvignier – Eh bien, toutes ces histoires pourraient se passer le même jour, comme un fil rouge.

Isabelle –  Ah ! Mais oui, c'est très bien ça, ça plaira beaucoup. Et puis vous pourriez faire un glissement insensible d'une nouvelle à l'autre, plutôt que de les séparer, et cela  deviendrait une seule et grande histoire, l'histoire du monde, en fait.

Mauvignier – Et si on ajoutait des photos ?

Isabelle – Bonne idée, c'est un peu naïf, mais topocl adore ça , les photos dans les livres. Certes, le tirage sera infâme, on ne peut pas faire mieux. Il faudra bien qu'elle s'en contente.

Un stagiaire qui passe par là – Et pourquoi le jour choisi, ça ne serait pas le jour du tsunami au Japon. Pas besoin que ça ait une quelconque importance dans la nouvelle, mais vous savez: l'éternel rengaine : que faisiez vous le jour du tsunami. Et puis, l'idée que le monde est un vaste village, avec, ce jour-là, son cœur qui palpite au même rythme pour tous. Vous arriverez bien à nous bricoler ça, M Mauvignier, saupoudrer du tsunami (je vous fais confiance pour que ça soit talentueux), et mettre comme un début et une fin?

Isabelle et Mauvignier en chœur – Géniaaaaal !

Isabelle au stagiaire – Mais c'est qu'on va vous le faire votre CDI, mon petit !

Le stagiaire en aparté – Yes !!! j'ai ce que je voulais. Mais ils la connaissent mal, topocl, je crois qu'elle ne va pas avaler ça ! Elle va nous dire  qu'il y a des moments excellents, prenants, mais que c'est très inégal.  Que certains destins prennent aux tripes, et qu'alors, on reste sur sa faim. Et d'autres laissent indifférent, comme bâclés, ou avec des longueurs. Qu'il aurait fallu élaguer. Ou faire cinq ou six bons romans avec tout ça, que ça aurait été tellement mieux !

(commentaire récupéré)


mots-clés : #nouvelle

_________________
Il y a plus de personnages dans la littérature que d'habitants en Chine
Héctor Abad
avatar
topocl

Messages : 4202
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 58
Localisation : Roanne

Voir le profil de l'utilisateur https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Laurent Mauvignier

Message par Tristram le Sam 31 Déc - 11:07

Mais c'est pas le script de L'invention du monde (Olivier Rolin), ça ?
avatar
Tristram

Messages : 4210
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 61
Localisation : Guyane

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Laurent Mauvignier

Message par topocl le Sam 31 Déc - 11:49

Tu peux ouvrir un fil d'étude comparée Wink !

_________________
Il y a plus de personnages dans la littérature que d'habitants en Chine
Héctor Abad
avatar
topocl

Messages : 4202
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 58
Localisation : Roanne

Voir le profil de l'utilisateur https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Laurent Mauvignier

Message par Hanta le Mer 3 Jan - 11:27

Ce que j'appelle oubli



Un livre basé sur un fait réel, un homme de 25 ans résidant dans un foyer de jeunes travailleurs, précaire est surpris par des vigiles d'un "supermarché qui positive" en train de voler des bières. il sera amené de force dans une réserve et frappé jusqu'à la mort.

On peut retrouver des articles sur Internet. Le livre s'en inspire librement créant les pensées de personnages et extrapolant leur psychologie.
C'est une lecture douloureuse comme souvent avec Mauvigner. C'est court, mais violent dans l'expression des émotions.
C'est magnifiquement écrit comme toujours.

On en ressort indignés, blessés, tristes. on en ressort aimant la victime, méprisant la justice et haïssant les vigiles.

Un ouvrage à lire quand on est solides.


mots-clés : #faitdivers #justice #social #violence
avatar
Hanta

Messages : 1110
Date d'inscription : 03/12/2016
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Laurent Mauvignier

Message par églantine le Mer 3 Jan - 13:41

@Hanta a écrit:Ce que j'appelle oubli



Un ouvrage à lire quand on est solides.

A part son dernier Continuer  -que j'ai détesté - Mauvignier n'a rien d'un optimiste . Et il grattouille là où ça fait mal .

_________________
"Un jour je te décevrai et ce jour-là j'aurai besoin de toi." Robert Desnos
avatar
églantine

Messages : 3324
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 52
Localisation : Savoie

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Laurent Mauvignier

Message par églantine le Mer 3 Jan - 13:47

Autour du Monde


C'est en partant d'un immense choc mondial , de ce 11 Mars 2011 durant lequel le Japon a basculé dans l'horreur avec ce Tsunami qui ravagea des régions entières que Mauvignier choisit de construire son roman .
A cet instant précis , partout dans le monde , on rit , on pleure , on nait ou on meurt , on bascule aussi quelquefois dans le doute , on découvre des secrets familiaux qui bouleverseront le cours de notre vie , on s'aime ou on trahit .....Hommes et femmes , qui vivront à leur façon leur Tsunami intérieur ....quelquefois aussi violent que la grande vague dévastratrice , plus souvent de façon plus imperceptible , juste laminés par une houle de fond dont ils n'ont pas forcément conscience .
Et à travers ces 14 courts récits qui ressembleraient plus à des nouvelles si elles n'étaient reliées entre elles par un fil invisible , Mauvignier nous balade d'un pays à un autre , d'une intimité à une autre , dans un mouvement rythmique fluide , musical , ondoyant à certains moments , trébuchants volontairement parfois , ce qui permet de reprendre son souffle .....Une écriture qui s'adapte à la pensée désordonnée , chaotique et sinueuse tout à la fois , une écriture presque charnelle et très sensuelle par moments ,une écriture comme une vague sourde et pénétrante qui permet au lecteur de toucher le fond de l'âme universelle autant qu'à l'intime !
Les frontières du temps et de l'espace sont abolies , on passe d'un monde à un monde , tout va très vite et on se situe toujours sur des basculements ....car la vie c'est cela , que l'on est soit conscient ou pas ....et qu'on le veuille ou non , le moindre bruissement d'ailes d'un papillon agit sur la face du monde alors quand il s'agit d'un tsunami , la vague se repercutera longtemps sur la surface de la terre !
Ce roman est certainement un tournant dans l'oeuvre de Mauvignier : une écriture moins intériorisée , moins fracturée , plus souple et détendue mais toujours avec cette nécessité presque de l'urgence d'expulser , avec un rien de désordonné à l'image du cerveau , mais dans une maîtrise exceptionnelle pour donner à l'ensemble de l'oeuvre une fluidité surprenante !
Un grand coup de coeur !

Récup

mots-clés : #nouvelle


Dernière édition par églantine le Mer 3 Jan - 13:55, édité 1 fois

_________________
"Un jour je te décevrai et ce jour-là j'aurai besoin de toi." Robert Desnos
avatar
églantine

Messages : 3324
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 52
Localisation : Savoie

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Laurent Mauvignier

Message par églantine le Mer 3 Jan - 13:51

Récup
Je viens de terminer "Apprendre à finir" :


C'est d"une telle force que je ressens des tensions presque physiques en refermant ce livre ...
En lisant les premières pages , c'est une grande perplexité qui m'a envahie : comment un homme peut traduire si brillamment la complexité psychologique d'une femme trompée, son cheminement intérieur ... cette femme qui passera par un tumulte de violence , espoir , rancoeur , vengeance (par l'aliénation et la dépendance de son mari que lui offre le destin ,à travers l'accident de celui-ci ),pour enfin accepter ce qui fut longtemps pour elle l'impensable ... la mort de son couple ...
Un texte court , dense , oppressant : Laurent Mauvignier nous renvoie à la trivialité de la vie ...à laquelle personne n'échappe d'une manière ou d'une autre ....et il le fait avec brio : le lecteur se trouve englué dans cette histoire ...la nôtre , la sienne , la leur ......impossible de ne pas être touché car il parle de nous , de lui , d'eux ...dans la banalité de la douleur affective ...toujours unique mais universelle ...


mots-clés : #amour #intimiste

_________________
"Un jour je te décevrai et ce jour-là j'aurai besoin de toi." Robert Desnos
avatar
églantine

Messages : 3324
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 52
Localisation : Savoie

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Laurent Mauvignier

Message par Hanta le Mer 3 Jan - 13:54

J'ai ressenti la même chose pour apprendre à Finir Eglantine, merci pour tes commentaires. Un auteur que j'aimerais voir primé mais qui demeure peu médiatisé.
avatar
Hanta

Messages : 1110
Date d'inscription : 03/12/2016
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Laurent Mauvignier

Message par églantine le Mer 3 Jan - 14:00

Je suis complètement d'accord avec toi Hanta !
Mais,  mais ,  j'ai été déçue , profondément même par Continuer .
Il s'est engouffré  dans une histoire que j'ai trouvée racoleuse . Et ça m'a refroidie, parce que ça ne colle pas avec lui  . Bon autour de moi , tout le monde a adoré , faut croire que je suis une sale peste ronchon .

_________________
"Un jour je te décevrai et ce jour-là j'aurai besoin de toi." Robert Desnos
avatar
églantine

Messages : 3324
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 52
Localisation : Savoie

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Laurent Mauvignier

Message par bix_229 le Mer 3 Jan - 15:35



Dans la foule

Ce livre m' a plongé dans une atmosphère lourde et j' aurai du mal à en
parler sinon en donnant quelques impressions.

Il m' a fallu du temps pour le lire. Il m' est arrivé de le lacher, mais lui, ne m' a jamais laché...

Les deux tiers du livre sont une sorte de lamento à plusieurs voix.
Mauvignier nous plonge dans le mal etre de ses personnages...
Jusqu' à la suffocation.
De quoi s' agit il, on a du vous le dire, d' un moment où le destin de chacun des personnages bascule dans un drame collectif.
Sur un stade de football à Bruxelles en 1985.
Des morts, des blesssés. Un drame public qui provoque des blessures intimes, des felures imprévues, des changements radicaux chez tous les personnages. qui de spectateurs sont devenus acteurs.
Ce livre avance comme un torrent ou plutot un magma de mots, dits ou non, de pensées, d' images, de souffrances infinies, d 'interrogations, de supplications, de colère, de confusion,...
Sous la forme de monologues intérieurs.
Je pourrais dire que le sujet de Mauvignier et surtout la façon de le traiter
est difficile.
Mais chaque livre est un exercice périlleux de voltige et d' équilibre.

De rythme. De mots justement agencés ou qui nous le semblent.
Et celui-là est habité et meme hanté jusqu' au délire.

Pour moi ce fut une effort, une leçon de patience, mais au bilan, une lecture forte,
anxiogène et tellurique.

Récupéré


mots-clés : #faitdivers #sports #violence
avatar
bix_229

Messages : 5789
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Laurent Mauvignier

Message par Bédoulène le Mer 3 Jan - 16:18

Apprendre à finir était mon premier livre "Très remuée aussi j'ai été à l'évocation des sentiments que cette Femme, cette Mère devine de ses Enfants."

j' ai aimé "Des Hommes" aussi

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
avatar
Bédoulène

Messages : 7394
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 73
Localisation : En Provence

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Laurent Mauvignier

Message par ArenSor le Mer 3 Jan - 18:46

Il faut vraiment que je le lise Mauvignier. J'avais commencé "Ceux d'à côté" qui me faisait forte impression. Dieu seul sait pourquoi je ne l'ai pas terminé
avatar
ArenSor

Messages : 1275
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Din ch'nord

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Laurent Mauvignier

Message par Tristram le Mer 3 Jan - 20:20

Tu (re)commences par ce titre-là ?
avatar
Tristram

Messages : 4210
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 61
Localisation : Guyane

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Laurent Mauvignier

Message par églantine le Mer 3 Jan - 20:34

@bix_229 a écrit:DANS LA FOULE

Je pourrais dire que le sujet de Mauvignier et surtout la façon de le traiter
est difficile.
Mais chaque livre est un exercice périlleux de voltige et d' équilibre.

De rythme. De mots justement agencés ou qui nous le semblent.
Et celui-là est habité et meme hanté jusqu' au délire.


Pour moi ce fut une effort, une leçon de patience, mais au bilan, une lecture forte,
anxiogène et tellurique.
Oui c'est exactement ça !
Et Dans la foule  j'en garde la même impression !

_________________
"Un jour je te décevrai et ce jour-là j'aurai besoin de toi." Robert Desnos
avatar
églantine

Messages : 3324
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 52
Localisation : Savoie

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Laurent Mauvignier

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains européens francophones

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum