Jean-Marie Blas de Roblès

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jean-Marie Blas de Roblès

Message par Armor le Lun 2 Jan - 15:31

Jean-Marie Blas de Roblès
(Né en 1954)



Jean-Marie Blas de Roblès, né en 1954 à Sidi-Bel-Abbès dans les départements français d'Algérie, est un philosophe et écrivain français, lauréat du prix Médicis en 2008.

Jean-Marie Blas de Roblès naît en Algérie, avant que sa famille ne rentre en France et ne finisse par s'installer dans le Var. Après des études de philosophie à la Sorbonne et d'histoire au Collège de France, il part au Brésil enseigner et prend la direction de la Maison de la Culture française à Fortaleza. Il reçoit en 1982 le prix de la nouvelle de l'Académie française pour La Mémoire de riz. La Chine populaire sera sa destination suivante et il aura le privilège de donner les premiers cours sur Jean-Paul Sartre et Roland Barthes à l'université de Tianjin. En 1987 paraît son premier roman L'Impudeur des choses, suivi du Rituel des dunes en 1989. Pendant ce temps, il enseigne à Palerme, en Italie, ou encore à Taïwan.

Au début des années 1990, Jean-Marie Blas de Roblès va abandonner l'enseignement pour se consacrer à l'écriture et entamer son troisième roman qu'il mettra de nombreuses années à achever, Là où les tigres sont chez eux. Durant cette période, il publiera essentiellement des essais ou des textes poétiques en revue.

À partir de 1986, il participe aux fouilles sous-marines de la Mission archéologique française en Libye. Il dirige actuellement la collection Archéologies qu'il a créée chez Edisud et qui vise à vulgariser l'archéologie. Il est également responsable de rédaction de la revue Aouras consacrée à la recherche archéologique sur l'Aurès antique.

Bibliographie

Romans et nouvelles
1982 : La Mémoire de riz et autres contes (nouvelles)
1987 : L'Impudeur des choses
1989 : Le Rituel des dunes
2008 : Méduse en son miroir (et autres textes)
2008 : Là où les tigres sont chez eux
2010 : La Montagne de minuit
2011 : La Mémoire de riz
2012 : Les Greniers de Babel
2014 : L'Île du Point Némo

Poésie
1983 : D'un Almageste les fragments : Périhélie, L'Alphée, no 10
1986 : D'un Almageste les fragments : Sur des ruines Le Chat bleu, cahier no 3
1990 : D'un Almageste les fragments : Pancrace, Bruno Grégoire, Poésies aujourd'hui, Seghers
2006 : Alerte, catacombes, Le Mâche-Laurier, no 24
2015 : Hautes Lassitudes

Essais
1991 : Une certaine façon de se taire..., Quai Voltaire, no 3
1999 : Libye grecque, romaine et byzantine
2003 : Sites et Monuments antiques de l'Algérie, avec Claude Sintes
2004 : Vestiges archéologiques du Liban, avec Dominique Piéri et Jean-Baptiste Yon
2011 : Sicile antique, avec Bernard Birrer et Hervé Danesi


Dernière édition par Armor le Lun 2 Jan - 15:39, édité 1 fois
avatar
Armor

Messages : 1649
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Jean-Marie Blas de Roblès

Message par Armor le Lun 2 Jan - 15:35



L'île du point Némo

Quel curieux objet littéraire que ce livre ! Comment dire… L'imagination est poussée à un degré tel que s'en est complètement barré. Je pense qu'il y a quelques années j'aurais pu détester : trop étrange, parfois outrancier, parfois grivois, vraiment trop, trop dans tous les domaines ! Et pourtant, j'ai apprécié cette lecture.

Alors pourquoi ?

Tout simplement, je pense, parce que ce livre est vraiment, nul ne pourrait le nier, l'œuvre d'un érudit. Mais là où l'érudition pouvait être quelque peu ostentatoire dans le génial Là où les tigres sont chez eux, elle n'est ici qu'au service de la fantaisie la plus totale.  
Le propos de départ, la quête éperdue d'un diamant volé, n'est que le prétexte à une course échevelée, à la fois pastiche et hommage des œuvres de Jules Verne et de Conan Doyle _ entre autres_ que l'auteur connaît visiblement sur le bout des doigts. Il les connaît si bien, ces grands écrivains du XIXème, que le lecteur se laisse entraîner dans un jeu de piste littéraire, se prenant à chercher les multiples clins d'œil, à rire des anachronismes savamment distillés pour mieux le perdre, et si souvent, à rester ébaubi devant l'imagination toujours plus débridée d'un auteur qui ne s'interdit décidément rien.
Si le récit principal reste de facture somme toute assez proche des auteurs dont il se fait l'élève malicieux, les intermèdes qui parsèment le livre, quand à eux, poussent l'imagination toujours plus loin, et m'ont parfois laissée tout estourbie… oui, réellement bouche bée devant les trouvailles toujours plus ahurissantes de ce diable d'auteur. Et qu'importe si le lien entre la trame principale et les récits secondaires n'a aucun caractère d'évidence...

Avec cet ouvrage plus que curieux, Jean-Marie Blas de Roblès réussit le tour de force de produire un roman qui respecte tous les codes des auteurs qu'il pastiche tout en étant résolument moderne. Son érudition, toujours aussi plaisante, ne perd jamais le lecteur mais au contraire l'incite à plus de curiosité, et le comble d'anecdotes savoureuses.
Et puis, dissimulées derrière la farce, pointent une gravité et une mélancolie qui poussent à la réflexion, notamment sur la place des livres et des auteurs dans un monde qui a tendance à oublier à quel point ils lui sont indispensables...

Ce roman foisonnant et si étrange est impossible à conseiller. Toujours puis-je vous dire que, sans avoir ressenti l'immense coup de coeur que fut pour moi la révélation Là où les tigres sont chez eux, j'ai passé un très bon moment. Souvent amusée, régulièrement ahurie, immanquablement admirative. Et parfois, aussi, allez je l'avoue, quelque peu agacée devant certaines facilités indignes de ce talent hors norme…
Je comprends qu'on adore, je comprendrais aisément qu'on déteste. Mais pour peu que l'on se laisse aller, cette lecture peut se révéler, oui, assez jouissive.

(Ancien commentaire remanié)


mots-clés : #aventure #creationartistique
avatar
Armor

Messages : 1649
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Jean-Marie Blas de Roblès

Message par Chamaco le Lun 2 Jan - 16:17

Rapatriement et regroupement de bribe de commentaires sur le livre :"Là où les tigres sont chez eux "

c'est un livre que j'ai adoré, comme il a été dit un veritable kaléidoscope avec en grande partie le Bresil comme décor, à lire si ce n'est déjà fait...
Dialogue entre Roetgen (prof français au Brésil) et Joao (pêcheur brésilien analphabète) :
---Roetgen : "Nous avons des trains à grande vitesse, des Airbus et des fusées, Joao, des ordinateurs qui calculent plus rapidement que nos cerveaux et contiennent des encyclopédies complètes. Nous avons un grandiose passé littéraire et artistique, les plus grands parfumeurs, des stylistes géniaux qui fabriquent de magnifiques déshabillés dont trois de tes vies ne suffiraient pas à payer l'ourlet. Nous avons des centrales nucléaires dont les déchets resteront mortels pendant dix mille ans, peut être plus, on ne sait pas vraiment....
Tu imagines ça, Joao, dix mille ans! Comme si les premiers Homo sapiens nous avaient légué des poubelles assez infectes pour tout empoisonner autour d'elles jusqu'à nos jours! Nous avons aussi des bombes formidables, de petites merveilles capables d'éradiquer pour toujours tes manguiers, tes caïmans, tes jaguars et tes perroquets de la surface du Brésil. Capables d'en finir avec ta race, Joao, avec celle de tous les hommes! Mais, grâce à Dieu, nous avons une trés haute opinion de nous-mêmes."


finalement c'est vraiment une bribe alors que ce livre mérite beaucoup plus, un ensemble d'histoires qui vont en parallèle dans plusieurs directions, un foisonnement d'images avec notamment un voyage sur le fleuve du Bresil, une belle écriture qui fait voyager...
avatar
Chamaco

Messages : 1625
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 71
Localisation : Au balcon du Luberon, à l'écoute

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Jean-Marie Blas de Roblès

Message par Tristram le Lun 2 Jan - 16:34

Ce que tu dis, Armor, correspond bien à ce que revendique cet auteur dans le fameux Là où les tigres sont chez eux :

Blas a écrit:« Toute l’histoire de l’art, et même de la connaissance, est faite de cette assimilation plus ou moins poussée de ce que d’autres ont expérimenté avant nous. Personne n’y échappe depuis que le monde est monde. Il n’y a rien à en dire, sinon que l’imagination humaine est bornée, ce que nous savons depuis toujours, et que les livres ne se font qu’avec d’autres livres. Les tableaux avec d’autres tableaux. On tourne en rond depuis le début, autour du même pot, de la même gamelle ! »
« Pour nous permettre une seule phrase sans guillemets, il faudrait avoir en mémoire l’ensemble de ce qui a été écrit et prononcé depuis la nuit des temps ! Cette recherche en paternité serait infinie, elle conduirait au silence, tout simplement. […] Où s’arrêtent les guillemets ? […] ce qui importe, c’est la matière grise universelle, pas les individus qui s’en trouvent par hasard, ou s’en rendent sciemment, propriétaires. »
« Ce ne sont pas les mots qui importent, c’est ce qu’ils modifient autour d’eux, ce qu’ils font germer dans l’esprit qui les accueille. »
chapitre XXIII

Il cite aussi Voltaire (Lettres philosophiques) avec cette bien jolie formule :

Il en est des livres comme du feu dans notre foyer : on va prendre ce feu chez son voisin, on l’allume chez soi, on le communique à d’autres, et il appartient à tous."

C'est le grand hymne à l'intertextualité !

Et il y a bien d'autres choses (à lire) dans Là où les tigres :

« …] l’obstination poignante et maladive que nous mettions à romancer notre existence. Le message, s’il y en avait un, se résumait à cela : que le reflet l’emportait toujours sur l’objet reflété, que l’anamorphose surpassait en puissance de vérité ce qu’elle avait à première vue distordu et métamorphosé. Son ultime but n’était-il pas d’unir le réel et la fiction en une réalité nouvelle, en un relief stéréoscopique ? »
Jean-Marie Blas de Roblès, « Là où les tigres sont chez eux », « Triste épilogue »
avatar
Tristram

Messages : 1960
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 61
Localisation : Guyane

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Jean-Marie Blas de Roblès

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains européens francophones

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum