Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot


Le One-shot des paresseux

Page 7 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le One-shot des paresseux - Page 7 Empty Re: Le One-shot des paresseux

Message par animal le Jeu 29 Nov - 13:50

Le One-shot des paresseux - Page 7 Cvt_un11

Une nuit pleine de dangers et de merveilles

de Carl-Keven Korb & Kevin Lucbert

éditeur a écrit:
Samuel venait de quitter sa cabane sise au pied de Mont-Valin pour assister au banquet extraordinaire donné par le Tranchemontagne. Toute la patente et son faste et son exubérance étaient destinés à célébrer Sédalie Price, fille du président de la Compagnie, qui se trouvait également être jeune et belle parce qu’il y a des gens comme ça, fatalement supérieurs.

En un temps indéterminé, une région reculée du Québec, la jeune et belle Sédalie Price est mariée de force à Amédée de Tranchemontagne, dit l’ogre de Mont-Valin.
Après le mariage, Sédalie est séquestrée dans le palace de bois du Tranchemontagne…
Il y a Samuel, amoureux à la recherche de Sédalie ; il y a le père Price, ivre de ses désirs de possession, la mère Price éperdue de malheurs, Baptiste le petit frère image fragile de pureté ; il y a la terrible Gargouille au service du Tranchemontagne ; il y a Êkho comme un rêve qui passe et surtout le manteau de Sédalie, cadeau de ses noces, qui l’entrave et la dévore peu à peu…
Entre élans merveilleux et crimes odieux, bêtes immondes et amours immenses, Carl-Keven Korb, dans ce premier roman, enchante par une imagination foisonnante et tient en haleine avec une prose d’une beauté entêtante.
Kevin Lucbert oppose au déferlement des mots ses images construites comme des énigmes, qu’il trace imperturbablement d’un trait aussi précis qu’incisif.

chemindefer.org

L'objet est assez joli comme toujours au Chemin de fer, les illustrations ont leur charme qui colle avec ce qu'il faut de différence au texte à part ça et quelques phrases et la pointe de dépaysement du français d'ailleurs...

Je ne suis pas forcément bon public pour le conte moderne ? En effet mélange des genres et ambiance, sorte de hors d'âge et hors du monde actualisé mais ça n'a pas fonctionné entre un crépusculaire de jeu vidéo et une guimauve sous cellophane.

Manque de consistance (et autres ingrédients).

Pas grave...

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 10183
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 38
Localisation : Tours

http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Le One-shot des paresseux - Page 7 Empty Re: Le One-shot des paresseux

Message par Tristram le Ven 4 Jan - 18:33

Le One-shot des paresseux - Page 7 51gtej10

Les marins perdus, Jean-Claude Izzo

Marseille, les marins d’un bateau immobilisé par défaillance de l’armateur qui les abandonne à leur sort : le début est fort engageant, avec ce capitaine et son second, un Libanais et un Grec, la solidarité de la Mission des gens de mer, etc. Mais le ton, le style, quelques maladresses, la gouaille, le sentimentalisme mélodramatique, les formules creuses et les grandes paroles définitives m’ont trop rapidement fait déchanter.
Au commencement, j’ai pensé à Le quart, de Nikos Kavvadias, mais rien à voir… Dommage…

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8437
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Le One-shot des paresseux - Page 7 Empty Re: Le One-shot des paresseux

Message par topocl le Ven 4 Jan - 18:34

Un jour, tu arriveras à être gentiment méchant.

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6480
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 59
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Le One-shot des paresseux - Page 7 Empty Re: Le One-shot des paresseux

Message par Tristram le Ven 4 Jan - 18:38

Là j'ai pas eu la main lourde !?

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8437
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Le One-shot des paresseux - Page 7 Empty Re: Le One-shot des paresseux

Message par Tristram le Ven 4 Jan - 23:53

Parce qu'il y en a qui sont particulièrement gores, eux :
« J’avais sur mes rayons des quantités de très mauvais livres que je ne jetais pas, au cas où j’aurais un jour besoin d’un exemple de livre mauvais selon moi. »
Alberto Manguel, Je remballe ma bibliothèque

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8437
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Le One-shot des paresseux - Page 7 Empty Re: Le One-shot des paresseux

Message par topocl le Sam 5 Jan - 10:04

Juste se dire qu'il va te falloir progresser pour arriver à la cheville du délicieux Manguel.

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6480
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 59
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Le One-shot des paresseux - Page 7 Empty Re: Le One-shot des paresseux

Message par animal le Jeu 24 Jan - 21:53

Le One-shot des paresseux - Page 7 51oxuc10

Lexus, The Relentless Pursuit de Chester Dawson

Lexus, Lexus ? Si si la marque de luxe de Toyota le fabriquant de métiers à tisser devenu il y a peu premier constructeur automobile mondial. Mais il ne font pas des voitures robustes, increvables, pas trop cher et pas forcément hyper bien finies à destination de gens uniformes, des madames et messieurs Tout-le-monde ? Si si c'est ça. Et au milieu des années 80 ils se sont dits, on est gros, on est balèzes, pourquoi on ne vendrait pas des voitures de luxe ailleurs qu'au Japon ?

En quelques années ils sont passés à la mise sur le marché d'une berline ayant pour mission de concurrencer sur le marché Nord Américain les marques que l'on appelle aujourd'hui "premium" qu'elles soient européennes (Allemandes + Jaguar pour simplifier) ou américaines (Cadillac surtout). Le livre raconte ça et un peu plus.

Ca c'est à la fois un plan commercial : nouvelle marque pour se différencier, publicité, positionnement, etc. ... et un plan qui se fait avec une branche sur place, une branche américaine, et un choix de qualité et d'ambiance. Première surprise un folklore assez étonnant et passionnant avec des voyages qui mêlent enquêtes de terrains, essais de la concurrence et résidence sur la côte californienne pour comprendre les atmosphères, matériaux, des "modes de vie" de classes moyenne aisée (au moins). Donc une attention très particulière portée au designs (copie disent certains... ) extérieurs et intérieurs (pas de barbelés pour les vaches ?).

Plus encore la technique se doit d'être à la hauteur, ou plutôt de dépasser la concurrence. Là c'est un autre folklore : lutte contre le poids, on reprend presque à zéro plusieurs fois pour le moteur, on recherche l’aérodynamisme sans sacrifier l'élégance ou les canons du moment... et la qualité de fabrication doit être irréprochable. Le tout pour moins cher que ceux qui sont là depuis des décennies.

Associé à un mode de production très automatisé, avec peu de stock, et dans des délais très courts. Et ils l'ont fait. Le coût du projet n'est pas clair mais ils l'ont fait et 20 ans après la marque est dans le paysage et passe souvent devant les autres pour ce qui est de la fiabilité notamment.

C'est intéressant. Énorme projet qui fait se rencontrer rentabilité (forcément), donc vente et faire vendre, des notions d'images de notre monde moderne : réussite = yuppies ? bobos ? de l'industrie et de la qualité, qualité côté client, qualité côté production. Donc quelque part un rapport au travail (et à l'argent ?).  

Ce qui concerne d'autres modèles va de la curiosité réelle au plus banal avec des modèles Toyota rebadgés (et un peu arrangés quand même) ou l'avènement du SUV (le truc encombrant et haut sur pattes).

Quelque chose de la culture automobile et des modes quand un semblant de vitesse de croisière se dessine (recherche et fabrication de marchés ?)... un truc qui rencontre aussi d'autres aléas du monde moderne. La course à la rentabilité et la perte de vue de principes constitutifs de l'entreprise (pour simplifier : qualité du produit et relations solides avec les sous-traitants) à eu pour conséquences quelques campagnes de rappels qui d'un point de vue relations publiques n'ont pas toutes été bien gérées. On peut ajouter des façons différentes d'envisager le rapport à l'entreprise entre les deux côtés de l'océan Pacifique.

Le livre sérieux (les références sont notées : interviews, articles, documents divers, ...) est parfois d'une lecture un brin fastidieuse, et je ne m'intéresse pas à tout ce qu'a pu pondre la marque, mais brasse plein plein plein d'images d'aujourd'hui et envisager un univers aussi complexe (et écrasant ?) sous un angle qui ne condamne pas (ouais tiens, histoire de réflexe devant les grands groupes et les histoires de management optimisés ?) n'est pas inintéressant.

Ca m'a bien occupé mais ça valait le coup. (Le livre n'a pas été traduit en français on dirait).

Le One-shot des paresseux - Page 7 Plus-b11


_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 10183
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 38
Localisation : Tours

http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Le One-shot des paresseux - Page 7 Empty Re: Le One-shot des paresseux

Message par animal le Jeu 24 Jan - 22:27

pour la route (pouf pouf pouf... ) :


_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 10183
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 38
Localisation : Tours

http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Le One-shot des paresseux - Page 7 Empty Re: Le One-shot des paresseux

Message par topocl le Ven 25 Jan - 8:09

Comment t'es tombé sur ce truc?

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6480
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 59
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Le One-shot des paresseux - Page 7 Empty Re: Le One-shot des paresseux

Message par Bédoulène le Ven 25 Jan - 10:17

c'est surtout la création de la marque qui t'a intéressé ?


_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12828
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Le One-shot des paresseux - Page 7 Empty Re: Le One-shot des paresseux

Message par animal le Ven 25 Jan - 17:07

@topocl a écrit:Comment t'es tombé sur ce truc?
... Noël. (et sujet de discussion possible avec le frère).

@Bédoulène a écrit:c'est surtout la création de la marque qui t'a intéressé ?
ça et quelques informations comme le fait que Toyota réalise l'essentiel de ses bénéfices sur la vente de voiture à proprement parler ce qui n'est ou n'était pas forcément le cas d'autres grands constructeurs apparemment (américains notamment). une sorte de rapport au travail, à la qualité ou à la question de la valeur ajoutée (c'est de la qualité mais aussi les produits qui permettent le plus de marge).

Vraiment intéressant le truc.

Il était joli aussi le coupé (resté inconnu au bataillon sur nos routes) :

Le One-shot des paresseux - Page 7 41vfb210

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 10183
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 38
Localisation : Tours

http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Le One-shot des paresseux - Page 7 Empty Re: Le One-shot des paresseux

Message par Bédoulène le Ven 25 Jan - 17:38

un voisin de la commune voisine  en possède une de Lexus, il se la pète !

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12828
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Le One-shot des paresseux - Page 7 Empty Re: Le One-shot des paresseux

Message par Nadine le Ven 25 Jan - 18:17

waw. Terre inconnue pour moi. Je me suis crue sur un forum auto (j'en lis des fois, lorsque ma clio déconne, j'aime bien d'ailleurs, enfin un peu) Merci pour le partage. je vais en parler à mes collegues ils vont adorer (ils aiment pas toujours mes sujets de conversation, héhé mais là je parie que ça va les intéresser fort)
Nadine
Nadine

Messages : 3541
Date d'inscription : 02/12/2016

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Le One-shot des paresseux - Page 7 Empty Re: Le One-shot des paresseux

Message par animal le Sam 26 Jan - 10:06

@Bédoulène a écrit:un voisin de la commune voisine  en possède une de Lexus, il se la pète !
hahaha Le One-shot des paresseux - Page 7 3866672782

Si je croise un autre truc improbable je partagerai Nadine. clown

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 10183
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 38
Localisation : Tours

http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Le One-shot des paresseux - Page 7 Empty Re: Le One-shot des paresseux

Message par Quasimodo le Sam 26 Jan - 10:18

C'est vrai que c'est improbable. Ton commentaire est chouette, parce qu'il rend accessible et intéressant un thème qui n'est a priori pas fait pour intéresser tout le monde. Que demander de plus ? Smile

_________________
Entre les deux coups de feu qui décidèrent de son destin, il eut le temps d'appeler une mouche : "Madame".
Quasimodo
Quasimodo

Messages : 3332
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 24

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Le One-shot des paresseux - Page 7 Empty Re: Le One-shot des paresseux

Message par animal le Sam 26 Jan - 22:22

Quoique improbable ne soit pas forcément le mot. On n'est pas dans le littéraire mais on est au cœur de bien des choses avec ce genre de documentaire. Ce n'est pas directement le travail quotidien de chacun mais un prisme pour regarder des lignes de forces qui orientent ce travail, c'est très concret finalement.

Le One-shot des paresseux - Page 7 S-l10010

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 10183
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 38
Localisation : Tours

http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Le One-shot des paresseux - Page 7 Empty Re: Le One-shot des paresseux

Message par topocl le Dim 27 Jan - 9:52

Tu a s une comm pour chaque Lexus vendue , animal?

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6480
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 59
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Le One-shot des paresseux - Page 7 Empty Re: Le One-shot des paresseux

Message par kashmir le Jeu 7 Mar - 18:52

Tout ce que je suis d'Anna Funder

Le One-shot des paresseux - Page 7 41hi4f10

Berlin,1933, leur vie bascule. Militants anti-nazis, persécutés, exilés, la photographe Ruth Becker, son mari Hans, l'écrivain socialiste Ernst Toller et son amante, l'ardente Dora, tentent depuis Londres d'alerter le monde sur la menace hitlérienne – en vain. Leur fraternité vacille, Dora est assassinée. Soixante-dix ans après, exhumant les Mémoires d'Ernst, Ruth se souvient... Inspiré d'une histoire vraie, ce magnifique roman d'amour et d'espionnage tisse les destinées tragiques de ces héros de l'ombre dans un hommage virtuose

Juste pour vous parler de ce roman, qui finalement n'en est un que pour la narration, mais qui parle de l'Allemagne de 1914 à 1939, des mouvements pacifistes, en retraçant l'action de personnages réels et qui ne laisse qu'une envie : celle de lire les écrits d'Ernst Toller pour mieux comprendre comment une nation peut ainsi basculer.

Du roman à l'essai autobiographique.


mots-clés : #historique #politique #regimeautoritaire
kashmir
kashmir

Messages : 1826
Date d'inscription : 10/09/2017

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Le One-shot des paresseux - Page 7 Empty Re: Le One-shot des paresseux

Message par Armor le Jeu 7 Mar - 21:46

As-tu aimé, Kashmir ? (Le sujet m'intéresse)

_________________
"Et au plus eslevé trone du monde, si ne sommes assis, que sus notre cul." (Michel de Montaigne)
Armor
Armor

Messages : 3526
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 38
Localisation : A l'Aise Breizh

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Le One-shot des paresseux - Page 7 Empty Re: Le One-shot des paresseux

Message par kashmir le Sam 9 Mar - 17:15

Oh, oui, beaucoup, Armor : je ne l'ai pas lâché pas tant à cause de l'histoire romancée mais plutôt car cette histoire, justement, s'inspire du réel et décrit bien la progression des idées nazies en Allemagne et l'attitude des pays frontaliers.


Mais j'aimerais bien lire Ernst Toller...
kashmir
kashmir

Messages : 1826
Date d'inscription : 10/09/2017

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Le One-shot des paresseux - Page 7 Empty Re: Le One-shot des paresseux

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Page 7 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Discussions autour des livres :: Nos lectures

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum