Ismail Kadare

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ismail Kadare

Message par topocl le Ven 6 Jan - 9:36

Ismail Kadare
Né en  1936



Ismail Kadare (souvent orthographié Kadaré en français) est un écrivain albanais, né le 28 janvier 1936 à Gjirokastër, dans le Sud de l'Albanie. Kadare étudie les lettres à l'université de Tirana et à l'Institut Gorki de Moscou. En 1960, la rupture avec l'Union soviétique l'oblige à revenir en Albanie où il entame une carrière de journaliste. Il commence à écrire très jeune, au milieu des années 1950, mais ne publie que quelques poèmes dans un premier temps. En 1963, la parution de son premier roman Le Général de l'armée morte lui apporte la renommée, d'abord en Albanie et ensuite à l'étranger grâce à la traduction française de Jusuf Vrioni. Dès lors, son œuvre est vendue dans le monde entier et traduite dans plus de trente langues.

Député de 1972 à 1982, il est contraint d'adhérer au Parti communiste albanais (parti gouvernemental). Il n'en continue pas moins sa lutte constante contre le totalitarisme. Écarté de la nomenclature communiste, il poursuit un temps sa carrière d'écrivain sans heurts, nonobstant la charge corrosive de ses textes contre la dictature. Son œuvre est publiée et accueillie très favorablement à l'étranger. Kadare finit par être qualifié d'« ennemi » lors du Plénum des écrivains en 1982 mais aucune sanction n'est prise à son encontre1. Entré en disgrâce pour ses écrits subversifs, conçus comme une critique détournée du régime, il est finalement contraint d'éditer ses romans à l'étranger. Se sentant menacé, il émigre en France où il obtient l'asile politique en octobre 19901. Aujourd'hui, il partage sa vie entre la France et l'Albanie. Les œuvres complètes (à l'exception des essais) d'Ismail Kadare ont été publiées par les éditions Fayard, simultanément en français et en albanais, entre 1993 et 2004. Depuis 2000, la traduction française est assurée par le violoniste albanais Tedi Papavrami.

Oeuvres
 
Cliquer ici pour consulter la bibliographie:
 Le Général de l'armée morte (1963),
   La Peau de tambour (1967, sous le titre albanais La Noce)
   Chronique de la ville de pierre (1970)
   Les Tambours de la pluie (1970, sous le titre albanais La Citadelle)
   L'Hiver de la grande solitude (1973, aussi publié comme Le Grand Hiver),
   Novembre d'une capitale (1975)
   Le Palais des rêves (1981)
   Le Crépuscule des dieux de la steppe (1978)
   La Commission des fêtes (1978)
   Le Pont aux trois arches (1978)
   La Niche de la honte (1978)
   Avril brisé (1980)
   Qui a ramené Doruntine ? (1980)
   Clair de lune (1985)
   L'Année noire (1985)
   Le cortège de la noce s'est figé dans la glace (1985),
   Eschyle ou le grand perdant (1985, essai)
   Concert en fin de saison (1988, aussi publié comme Le Concert),
   Le Dossier H. (1989)
   Le Monstre (1990),
   Le Firman aveugle (1991),
   Invitation à l'atelier de l'écrivain (1991, essai)
   La Pyramide (1992)
   La Grande Muraille (1993)
   L'Ombre (1994),
   L'Aigle (1995)
   Spiritus (1996)
   Le Printemps albanais (1997)
   Trois temps (1997)
   L'Albanie, visage des Balkans (1998)
   Trois chants funèbres pour le Kosovo (1998)
   La Ville sans enseignes (1998),
   Mauvaise saison sur l'Olympe (1998, théâtre)
   L'Envol du migrateur (1999),
   Froides fleurs d'avril (2000)
   Il a fallu ce deuil pour se retrouver (2000),
   Le Chevalier au faucon (2001)
   Histoire de l'Union des écrivains albanais telle que reflétée dans le miroir d'une femme (2001)
   La Fille d'Agamemnon (2003),
   Le Successeur (2003)
   Vie, jeu et mort de Lul Mazrek (2003)
   Dante l'incontournable (2006)
   Hamlet, le prince impossible (2007)
   L'Accident (2008)
   Le Dîner de trop (2009)
   La Discorde (2013)
   La Poupée (2015)
   Matinées au Café Rostand (2017).

Kadare a également publié des poésies et une vingtaine de nouvelles.

_________________
Comme d'autres soulèvent des haltères pour se garder en forme physiquement,certains soulèvent des idées et des émotions pour que leur esprit ne s'étiole pas.
Dany Laferrière
avatar
topocl

Messages : 2383
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 57
Localisation : Roanne

Voir le profil de l'utilisateur https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Ismail Kadare

Message par topocl le Ven 6 Jan - 9:37

Qui a ramené Doruntine



Conte plaisant dont l'humour macabre n’est pas sans rappeler Perutz, Qui a ramené Doruntine raconte comment une sombre affaire de fantôme devient une affaire d'Etat et de Religion.
On croise ici une famille de neuf frères décimés par la peste, et l'un d'eux sort de sa tombe pour quérir leur unique sœur (la fameuse Doruntine), mariée au loin en terre inconnue. Les rumeurs les plus saugrenues se confrontent aux prises de position rigoristes de la Sainte Eglise Orthodoxe pour influer Stres, le capitaine bonhomme qui enquête sur cette affaire et trouvera sa propre solution (qu'importe la vraie solution?), en forme d'appel à l'esprit national et frondeur des Albanais.

(commentaire récupéré)



mots-clés : #fantastique #polar

_________________
Comme d'autres soulèvent des haltères pour se garder en forme physiquement,certains soulèvent des idées et des émotions pour que leur esprit ne s'étiole pas.
Dany Laferrière
avatar
topocl

Messages : 2383
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 57
Localisation : Roanne

Voir le profil de l'utilisateur https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains d'Europe centrale et orientale

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum