Robert Seethaler

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Robert Seethaler

Message par topocl le Ven 6 Jan - 17:13

Robert Seethaler
Né en 1966



Robert Seethaler, né le 7 août 1966 (50 ans) à Vienne, est un écrivain, scénariste et acteur autrichien. ll partage son temps entre Berlin et Vienne.


Oeuvre en français


2012   Der Trafikant, Traduit sous le titre Le Tabac Tresniek, Page 1,
2014   Ein ganzes Leben, Traduit sous le titre Une vie entière, Page 1,

_________________
Comme d'autres soulèvent des haltères pour se garder en forme physiquement,certains soulèvent des idées et des émotions pour que leur esprit ne s'étiole pas.
Dany Laferrière
avatar
topocl

Messages : 2375
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 57
Localisation : Roanne

Voir le profil de l'utilisateur https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Robert Seethaler

Message par topocl le Ven 6 Jan - 17:16

Une vie entière



C' est le portrait tranquille d'un homme humble et tranquille, de ces gens dont on pourrait croire qu'il n'ont pas d'histoire. Et en fait il a traversé un siècle, une guerre, des errances, des douleurs, et quelques bonheurs plus ordinaires. Sans trop s'y attarder, philosophe, assumant son lot.
A travers lui, l'histoire d'une vallée des Alpes autrichiennes, de la construction du téléphérique à l’envahissement par les touristes.
Le style est à l'égal du bonhomme, faussement lisse, rempli mais sans aspérités, ne se laissant pas embarrasser par l'émotion.
Il y a sans doute là un côté "nouvelle géante", dont je reconnais la perfection, mais qui m'a un peu laissée sur le côté.

(commentaire récupéré)

_________________
Comme d'autres soulèvent des haltères pour se garder en forme physiquement,certains soulèvent des idées et des émotions pour que leur esprit ne s'étiole pas.
Dany Laferrière
avatar
topocl

Messages : 2375
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 57
Localisation : Roanne

Voir le profil de l'utilisateur https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Robert Seethaler

Message par animal le Ven 6 Jan - 22:03

(chez le panda si je me souviens bien c'était dans la cas peut-être peut-être pas... )

_________________
Keep on keeping on...
avatar
animal
Admin

Messages : 3825
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 36
Localisation : Tours

Voir le profil de l'utilisateur http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Robert Seethaler

Message par topocl le Sam 7 Jan - 9:34

Le apnda avait peut-être aussi réfélchi à

Le tabac Tresniek :

@topocl a écrit:
un bon livre qui arrive à garder une certaine joyeuseté face au rouleau compresseur nazi, en montrant un jeune garçon, qui, par la seule force de sa naïveté et de son honnêteté intellectuelle et affective se voit entrer dans une forme de résistance.

_________________
Comme d'autres soulèvent des haltères pour se garder en forme physiquement,certains soulèvent des idées et des émotions pour que leur esprit ne s'étiole pas.
Dany Laferrière
avatar
topocl

Messages : 2375
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 57
Localisation : Roanne

Voir le profil de l'utilisateur https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Robert Seethaler

Message par animal le Sam 7 Jan - 9:40

oui j'avais tourné autour de tout ça sans toutefois m'approcher. quelqu'un en remet une couche ?

_________________
Keep on keeping on...
avatar
animal
Admin

Messages : 3825
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 36
Localisation : Tours

Voir le profil de l'utilisateur http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Robert Seethaler

Message par topocl le Sam 7 Jan - 9:52

Ca pourrait être utile car j'avais été loin d'être la plus enthousiaste sur ce coup.

_________________
Comme d'autres soulèvent des haltères pour se garder en forme physiquement,certains soulèvent des idées et des émotions pour que leur esprit ne s'étiole pas.
Dany Laferrière
avatar
topocl

Messages : 2375
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 57
Localisation : Roanne

Voir le profil de l'utilisateur https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Robert Seethaler

Message par shanidar le Sam 7 Jan - 15:00

Je n'ai pas lu Le tabac Tresnick, mais j'ai beaucoup aimé Une vie entière et je pense que tu pourrais être intéressé, animal, par la thématique de la montagne qui se transforme au fil du temps...

Un petit commentaire pour redonner envie ?

Une vie entière



Le personnage : Adreas Egger dont le prénom ressemble à une avalanche est de ces hommes rudes et contemplatifs qui semblent déjà vieux, taiseux, humbles avant même d'être pris par les affres de la vie.

Une vie : celle d'un être des montagnes, besogneux, dur à la tache, honnête et silencieux, qui nous parle du temps d'avant la télévision, les automobiles, les téléphériques et les pistes de ski. Une époque où l'on prenait le temps de regarder la montagne, de s'asseoir sur un petit tabouret de traite et d'humer la nature, de regarder attentivement la course des nuages, de se laisser émouvoir par les premiers flocons de neige ou la fonte des glaces au printemps.

Un style : qui colle au personnage, n'en dit jamais trop, aime les silences, laisse au lecteur le choix du temps, d'une densité et d'une nostalgie lourde, lente, à l'image de ces courses harassantes en montagne quand les corps s'enfoncent dans la neige jusqu'aux hanches.

Une mélancolie douce, un chant montagnard qui se perd dans l'écho des vallées, une vie entière accrochée à un fil comme si l'existence d'Andreas ne tenait à presque rien, ce rien qui fait un livre, court, charmant, apaisé et apaisant.

Comme un premier crocus perçant la neige.

(bix, je pense que ce beau livre pourrait bien te séduire...)
avatar
shanidar

Messages : 1600
Date d'inscription : 02/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Robert Seethaler

Message par chrysta le Dim 9 Avr - 7:55




Dans la Vienne de la fin des années 30, sur fond de montée du nazisme et de l’antisémitisme, Franz, a quitté son village et le contexte de misère dans lequel il vivait sur injonction de sa mère, pour venir travailler à Vienne dans le tabac d’Otto Tresniek, une vieille connaissance de sa mère. Apprenti auprès de cet homme qui deviendra comme un mentor, il rencontre par l’entremise du tabac un vieux professeur, S.Freud, avec lequel il entretiendra une relation amicale, qui prend naissance et se poursuit en partie autour de l’entrée dans la vie amoureuse de Franz suite à sa rencontre avec Anezka.

J’ai été séduite en entrant dans ce roman sur l'art de l’auteur de faire ressentir les ambiances. Notamment celle du tabac, pour ne citer qu’elle, qui nous amène à « voir » les lieux dans notre imaginaire, s’en imprégner, même presque à en ressentir les odeurs. Et ceci perdure tout au long du livre. C’est une atmosphère qui est posée et qui nous ramène à cette époque, chaque lieu (ou presque), m’ayant un peu donné le sentiment d’y être, de le voir, de le ressentir.

Aux côtés de Franz, à travers son regard un peu naïf des débuts qui va évoluer vers une vision bien moins candide, au fil de ses interrogations et constats, nous découvrons la société de l’époque prise dans le « débousselement » de ses valeurs, et nous assistons à la montée en puissance d’Hitler et du nazisme, à l’installation progressive de l’antisémitisme. Des quelques éléments anodins distillés au début du livre comme éléments de paysage, l’auteur agrémente de plus en plus le décor de son histoire d’événements et éléments signes de la montée du nazisme, ce jusqu’aux événements dramatiques de la fin ou plus rien n’est réellement « discret ». Et  nous ouvrons avec Franz progressivement sur ce qu’il se passe, sur comment cela monte en puissance pour prendre, vers la fin du roman, beaucoup de place, voire toute la place. Ce seront d’abord quelques croix gammées aperçus au bras de passants, puis des cris lors de manifestations, etc… ce jusqu’aux arrestation musclées et à leurs conséquences mortelles. Cela montre aussi comment on se réveille souvent trop tard dans ces contextes qui font leur lit doucement.

Je ne dirai pas que ce livre a été très addictif pour moi, mais il s’est insinué tout en douceur, avec ce vague sentiment de bizarrerie d’abord, puis, avec Franz, ce sentiment que le monde devient fou, pour terminer avec de l’indignation, voire du dégoût, tout en même temps que de l’impuissance. Franz, lui, garde une certaine liberté de pensée qui le perdra, comme d’autres avant lui.

C’était une jolie découverte en tous les cas, et je remercie Tom Léo de cette idée de lecture qui m’allait sur les thèmes « comme un gant ». Une lecture qui ne sera certes pas parmi mes préférées, mais dont la traversée a été riche et très intéressante. Je me lancerai d’ailleurs peut être dans l’autre roman traduit en français de cet auteur.


mots-clés : #historique #regimeautoritaire
avatar
chrysta

Messages : 300
Date d'inscription : 15/01/2017
Age : 44
Localisation : Var

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Robert Seethaler

Message par topocl le Dim 9 Avr - 12:47

Et animal qui continue à réfléchir Sleep !
(j'ai tout à fait partagé ton ressenti, chrysta)

_________________
Comme d'autres soulèvent des haltères pour se garder en forme physiquement,certains soulèvent des idées et des émotions pour que leur esprit ne s'étiole pas.
Dany Laferrière
avatar
topocl

Messages : 2375
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 57
Localisation : Roanne

Voir le profil de l'utilisateur https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Robert Seethaler

Message par animal le Dim 9 Avr - 15:09

(mais je lis vos commentaires avec intérêt).

_________________
Keep on keeping on...
avatar
animal
Admin

Messages : 3825
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 36
Localisation : Tours

Voir le profil de l'utilisateur http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Robert Seethaler

Message par topocl le Dim 9 Avr - 20:52

(et ben on est drôlement contents alors )

_________________
Comme d'autres soulèvent des haltères pour se garder en forme physiquement,certains soulèvent des idées et des émotions pour que leur esprit ne s'étiole pas.
Dany Laferrière
avatar
topocl

Messages : 2375
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 57
Localisation : Roanne

Voir le profil de l'utilisateur https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Robert Seethaler

Message par églantine le Dim 9 Avr - 20:53

Je n'avais pas fait de commentaire mais je garde un doux souvenir .

_________________
Et, de nouveau, elle se sentit seule en présence de sa vieille antagoniste, la vie.
La promenade au phare . Virginia Woolf .
avatar
églantine

Messages : 1642
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 51
Localisation : Savoie

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Robert Seethaler

Message par tom léo le Dim 9 Avr - 22:25



Le tabac Tresniek

Heureux pour et avec Crysta que ce livre lui a plu ! Moi, j'avais aimé beaucoup, et malgré les avis contraires de la plupart des lecteurs, je le trouvais supérieur à « La vie entière ». Je trouvais rien à redire. L'auteur réussit de bien décrire le côté sombre de l'Histoire qui est progressivement prépondérant. Mais au même moment ce livre reste d'une façon mystérieuse très accessible. Cela pèse sur l'estomac, mais on sent aussi une forme de nostalgie profonde. Et Seethaler réunit cela dans une écriture. C'est si sérieux, et pourtant – je l'ajoute à ce qu'on en a dit – aussi presque léger, parfois allant à la drôlerie.

Il y a aussi cet amusement avec la rencontre probable du jeune Franz avec Sigmund Freud qui visite alors régulièrement le Tabac Tresniek. Ces descriptions montrent le psychanalyste de façon très humaine, sympathique ; plus que ne laissent pressentir certains écrits… Et Franz est montré très humain aussi, par son souvenir à ses racines, sa reconnaissance aussi envers le proprietaire du tabac.

Cela fût une bonne découverte pour moi que j'avais voulu partager avec Crysta !
avatar
tom léo

Messages : 378
Date d'inscription : 04/12/2016
Localisation : Bourgogne

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Robert Seethaler

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains européens de langue allemande

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum