ArenSor_T_Williams

Alors parle-moi comme la pluie et laisse moi écouter (laisse-moi m'étendre ici et écouter).

Tennessee Williams, Parle moi comme la pluie et laisse moi écouter

Forum littérature et arts. Pour partager ses émotions littéraires, coups de cœurs en romans, poésie, essais mais aussi cinéma, peinture, musique, ...


    Richard Bausch

    Partagez
    avatar
    topocl

    Messages : 2177
    Date d'inscription : 02/12/2016
    Age : 57
    Localisation : Roanne

    Richard Bausch

    Message par topocl le Dim 8 Jan - 10:13

    Richard Bausch
    Né en 1945





    Richard Bausch est un écrivain américain né le 18 avril 1945à Fort Benning, Georgie. Il est l'auteur de romans et de recueils de nouvelles dont Les Puissances Rebelles (1995), Violence (1997), La Saison Des Ténèbres (2001), Espèces Menacées (2003), Petite Visite Aux Cannibales (2004), Paix (2009) et L'Homme Qui A Connu Belle Starr (2009) publiés par Gallimard.

    Œuvres traduites en français

    Les Puissances rebelles [« Rebel powers »], 1995
    Violence [« Violence »], 1997
    Salut à l'Amérique, dans ses foyers et sur les mer [« Good evening Mr & Mrs America, and all the ships at sea »], 1999
    La Saison des ténèbres [« In the night season »], 2001
    Espèces menacées [« Rare and endangered species » & « Someone to watch over me »], 2003
    Petite visite aux cannibales, [« Hello to the cannibals »], 2004
    Paix [« Peace »], 2009
    L’homme qui a connu Belle Star [« The stories of Richard Bausch »], 2009
    Quelque chose est là-dehors et autres nouvelles [« Somethings is out there »], 2013
    Avant et après la chute [« Before, during after »],  2015


    _________________
    Comme d'autres soulèvent des haltères pour se garder en forme physiquement,certains soulèvent des idées et des émotions pour que leur esprit ne s'étiole pas.
    Dany Laferrière
    avatar
    topocl

    Messages : 2177
    Date d'inscription : 02/12/2016
    Age : 57
    Localisation : Roanne

    Re: Richard Bausch

    Message par topocl le Dim 8 Jan - 10:15

    La saison des ténèbres



    Commençons par les réserves : tout d'abord il ne faut pas croire le 4e de couverture, ce roman ne faisant qu'évoquer très superficiellement les « démons racistes du vieux sud ». Il ne faut pas croire non plus la photo de couverture qui montre un petit blondinet déterminé de 6 ans environ alors que le garçon de l'histoire à 11 ans, chausse du 38, est aussi grand que sa mère (l'iconographie dans un but de communication est vraiment quelque chose de bizarre).
    Ce livre est un triller qui explique, de façon assez peu crédible, comment une jeune veuve éplorée, son fils de 11 ans, et un couple de retraités, arrivent chacun dans leur innocence à se débarrasser de truands violents et pervers dont ils exploitent habilement les faiblesses.

    Une fois cette chose assez peu probable acceptée, on dispose d’un roman fort bien écrit, avec un réel talent pour décrire les ambiances, histoires de vie, les relations parents-enfants, les problèmes liés à la perte, le rôle du hasard et de l'incontrôlable dans nos vies… C'est finalement tout ce qui n'est pas « thriller » qui m'a plu Et je me dis que comme ce n'est pas la spécialité de Richard Bausch, d'autres livres du même auteur pourraient être plus attractifs ; notamment, que j'avais noté dans ma LAL Paix.

    (commentaire récupéré)


    _________________
    Comme d'autres soulèvent des haltères pour se garder en forme physiquement,certains soulèvent des idées et des émotions pour que leur esprit ne s'étiole pas.
    Dany Laferrière
    avatar
    topocl

    Messages : 2177
    Date d'inscription : 02/12/2016
    Age : 57
    Localisation : Roanne

    Re: Richard Bausch

    Message par topocl le Dim 8 Jan - 10:16

    Paix



    Tout est dans le titre. Paix. Seule la paix est bonne, et ce récit de guerre est là pour nous le rappeler. Message à transmettre sur des générations

    1943. En Italie, l’ennemi capitule face aux forces du Général Patton.
    48 heures de la vie de quelques jeunes gens, dans une mission aussi impossible que vaine.
    Avec les ingrédients habituels : le mal du pays, la promiscuité qui fait se disputer même avec son meilleur copain, le corps qui rappelle à l’ordre, des temps de permission pour l‘alcool et les femmes, la boue, la pluie, le froid, l’horreur de l’attente et l’horreur de l’action, la conscience malmenée, et toujours, toujours, la peur qui hante…

    Rien de bien neuf, mais comment faire neuf avec la guerre. Il n’en reste pas moins un récit attachant, prenant, aussi essentiel qu’universel.

    (commentaire récupéré)


    _________________
    Comme d'autres soulèvent des haltères pour se garder en forme physiquement,certains soulèvent des idées et des émotions pour que leur esprit ne s'étiole pas.
    Dany Laferrière

    Contenu sponsorisé

    Re: Richard Bausch

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 22 Juil - 12:53