Alice Albinia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Alice Albinia

Message par Armor le Lun 9 Jan - 4:08

Alice Albinia
Née en 1976



Alice Albinia a fait des études de littérature anglaise à l’université de Cambridge, avant de présenter un Master à la “School of Oriental and African Studies”. Elle a travaillé pendant plusieurs années comme journaliste à Delhi et réside actuellement à Londres. Elle parle français.
D’Alice Albinia, Actes Sud a déjà publié un essai remarqué : Les Empires de l’Indus, l’histoire d’un fleuve (2011), ainsi qu'un roman : Le Livre de Leela (2013).
source : éditions Actes Sud

Ouvrages traduits en français :

Les Empires de l'Indus, l'histoire d'un fleuve (essai)
Le livre de Leela (roman)


Dernière édition par Armor le Lun 9 Jan - 6:16, édité 1 fois
avatar
Armor

Messages : 1304
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Alice Albinia

Message par Armor le Lun 9 Jan - 5:17



Le livre de Leela

C'est bien à contre coeur que Leela, riche indienne exilée aux Etats-Unis, revient en Inde pour le mariage de la nièce de son mari. Pour cette femme, le déchirement est double : devoir remettre les pieds sur un sol natal qu'elle avait juré ne jamais revoir, et assister à l'union de cette nièce avec le fils de Vyasa Chaturvedi, homme haï entre tous. Très vite, l'on comprend que Meera, la soeur disparue de Leela, est au coeur d'un drame familial qui, tout au long du roman, n'en finira pas de nous dévoiler ses multiples ramifications.

Ce livre est donc avant tout une histoire familiale, avec ses personnages attachants et son lot de drames, de bonheurs et de rebondissements. Néanmoins, cette saga n'est pas non plus tout à fait comme les autres... Ce n'est en effet pas un hasard si les liens tissés entre les familles Sharma et Chaturvedi ressemblent étrangement à ceux qui unissent les Pandava aux Kaurava dans la célèbre épopée du Mahabharata : Leela est en fait l'une des incarnations d'un des personnages…

Selon la légende, Ganesh, le dieu à tête d'éléphant, rédigea le Mahabharata sous la dictée du scribe Vyasa. Alice Albinia, partant de l'hypothèse malicieuse que la genèse de l'oeuvre fut quelque peu différente de la version officielle, en a imaginé une variation aussi ludique qu'inventive.
Ganesh intervient rarement dans le roman, contrairement à ce que pourrait laisser penser la quatrième de couverture. Ses apparitions sont autant d'interludes savoureux, monologues d'un Dieu dépassé par ses propres personnages et qui tente, au fil de leurs incarnations successives, d'infléchir le cours de destins qui, toujours, semblent lui échapper. Mais les Dieux ont pour eux le temps, et la patience…

Alice Albinia a séjourné plusieurs années en Inde. Ce pays, elle l'aime et elle le connaît bien. Le roman traite donc, sans toujours avoir l'air d'y toucher, de nombreux thèmes d'actualité parfois brûlants dans ce pays en pleine mutation : dérives nationalistes et délires génétiques des partis d'extrême droite, question de l'Histoire et des racines, homosexualité, querelles de castes et de religion, corruption policière…  Il y a de la matière ! Mais justement, peut-être Alice Albinia a t'elle voulu trop en dire. Malgré la longueur du texte, certaines péripéties m'ont paru superflues, ou traitées de façon superficielle.
De même, à trop vouloir lier les familles Sharma et Chaturvedi, Alice Albinia a parfois cédé à la facilité, surtout vers la fin du roman. Si l'on pardonne volontiers quelques "grosses ficelles" à nos épopées millénaires, c'est moins le cas quand il s'agit d'un roman actuel...

Pour autant, j'avoue que je n'ai pas boudé mon plaisir, et que j'ai dévoré ce livre de pure détente en quelques jours, embarquée par le réel talent de conteuse d'Alice Albinia, qui nous propose là un inventif roman hybride, entre saga familiale de facture classique et récréation sur le thème du Mahabharata.


PS : S'il n'est absolument pas nécessaire d'avoir lu le Mahabharata pour apprécier ce roman, je conseille toutefois d'en parcourir un résumé, histoire de ne pas manquer certaines savoureuses allusions.

(Ancien commentaire remanié)


mots-clés : #contemythe #famille


Dernière édition par Armor le Dim 13 Aoû - 15:33, édité 3 fois
avatar
Armor

Messages : 1304
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Alice Albinia

Message par shanidar le Lun 9 Jan - 13:00

A priori, pas forcément le roman vers lequel j'aurais envie de me précipiter ; mais j'éprouve une tendresse spéciale pour Ganesh... donc on ne sait jamais (pour cet été ??).
avatar
shanidar

Messages : 1600
Date d'inscription : 02/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Alice Albinia

Message par Armor le Lun 9 Jan - 16:11

Arf. Spontanément, ce n'est pas un livre que je t'aurais conseillé.
Mais j'ai en effet remarqué que tu étais plus indulgente en été ; tu avais apprécié Vikas Swarup, ce que je n'aurais jamais cru ! Razz  Alors, pourquoi pas Alice Albinia ? (Même si en fait, je ne comparerais pas les deux auteurs.)

Cela dit, Ganesh n'est pas très présent dans ce roman, si tu le lis pour lui, tu seras un peu déçue.
avatar
Armor

Messages : 1304
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Alice Albinia

Message par shanidar le Lun 9 Jan - 17:24

Ok. Je le mets dans une sorte de 'réserve estivale' !
avatar
shanidar

Messages : 1600
Date d'inscription : 02/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Alice Albinia

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains européens de langues anglaise et gaéliques

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum