Robert Walser

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Robert Walser

Message par bix_229 le Lun 9 Jan - 16:16

Robert Walser
(1878-1956)



Né à Bienne en 1878, Robert Walser est l'un des grands écrivains de langue allemande du 20e siècle. À Berlin, où il vit de 1905 à 1913, il publie trois romans qui lui valent l'admiration de Kafka et de ses pairs. Mais toute sa vie, et surtout après son retour en Suisse, à Bienne, puis à Berne, Walser pratique le genre où il se révèlera insurpassable : la prose brève.

Zoé éditeur :
Son indépendance extrême tout comme sa marginalité errante, l'empêchèrent sans doute de connaître une plus grande reconnaissance. En cela il ressemble  à un autre grand écrivain suisse, tout aussi marginal, mais plus fantaisiste, Charles Albert Cingria. Walser était voué au tragique, à la misère et à la solitude. En 1929, sa soeur l'accompagna à l' asile psychiatrique de la Waldau. Il en ressortit en 1933. Diagnostiqué schizophrène, on a pu se demander dans quelle mesure, Walser était complice de sa maladie. Il passa ses vingt-sept dernières années dans l'hospice où il s'était réfugié. Dans un anonymat volontaire, il refusa tout échange humain. Seul Carl Seelig, fils d'une riche famille parvint à gagner sa confiance et à l'aider malgré lui. Ensemble ils allaient randonner dans les environs. Le 25 décembre 1956, il part faire sa promenade habituelle. Deux heures plus tard, deux enfants le découvriront mort. En tant qu'écrivain, Walser est un précurseur sur tous les plans, notamment dans la langue et le style. Secrètement, avec humour, il célèbre la beauté cachée du monde.

Bibliographie

Les Rédactions de Fritz Kocher (Fritz Kochers Aufsätze, 1904)
Les Enfants Tanner (Geschwister Tanner, 1907)
Le Commis (Der Gehülfe, 1908) — première traduction sous le titre L'Homme à tout faire
L'Institut Benjamenta (Jakob von Gunten, 1909)
Au bureau. Poèmes de 1909 (Gedichte, 1909)
Histoires (Geschichten, 1914)
Petits textes poétiques (Kleine Dichtungen, 1914)
Morceaux de prose, (Prosastücke, 1916)
La Promenade (Der Spaziergang, 1917), Page 1
Petite Prose, (Kleine Prosa, 1917)
Vie de poète, (Poetenleben, 1917)
Cendrillon (Aschenbrödel, 1919)
Seeland, (1920)
La Rose (Die Rose, 1925)
Le Brigand (Der Räuber, 1925)
Sur quelques-uns et sur lui-même (recueil de textes extraits de diverses revues et publications, 1902-1932)
Félix (publié 1986)
Rêveries et autres petites proses (extraits de Kleine Dichtungen et Traümen)
Retour dans la neige : proses brèves I
Nouvelles du jour : proses brèves II
Cigogne et porc-épic : scènes dialoguées I
Porcelaine : scènes dialoguées II
La Dame blanche et autres petites proses
Blanche-Neige, bilingue
Histoires d'images
Poèmes (choisis et traduits par Marion Graf, édition bilingue)
Robert Walser, l'écriture miniature : microgrammes
Le Territoire du crayon : microgrammes
Lettres de 1897 à 1949
L'Étang
L'Enfant du bonheur et autres proses pour Berlin

Wikipedia


Dernière édition par bix_229 le Lun 9 Jan - 16:37, édité 3 fois
avatar
bix_229

Messages : 3351
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Robert Walser

Message par bix_229 le Lun 9 Jan - 16:32

l y a quelque chose d' insaisissable dans l' œuvre de Walser. Peut etre parce qu' il était obsédé par l' échec -le sien- qu' il poursuivait
obstinément.
C' est en cela que Kafka -qui avait lu un de ses livres et se sentait proche de lui- s' éloignait de cette notion fatale.. Obsédé qu' il était lui-même par cette fascination.

Une façon astucieuse d'entrer dans l'univers de Walser, c'est de lire d'abord Séjours à la campagne de  W.G..Sebald.
On fait d'une pierre deux coups !

Message récupéré
avatar
bix_229

Messages : 3351
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Robert Walser

Message par bix_229 le Lun 9 Jan - 16:46

Jack Hubert, Animal, Arturo, je compte sur vous pour étoffer ce fil !
avatar
bix_229

Messages : 3351
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Robert Walser

Message par Jack-Hubert Bukowski le Lun 9 Jan - 17:29

En principe, je serais dû pour refaire un tour de l'œuvre de Robert Walser. J'ai surtout apprécié La promenade. La deuxième lecture m'a quand même laissé une impression mitigée. En lisant des écrivains à l'esprit surréaliste et flâneur à l'instar de l'écrivain québécois Maxime Catellier et André Carpentier, je devrais finir par me rendre sur le sentier du roman, quitte à emprunter des chemins de traverse des métamorphoses du roman, comme L'homme sans qualités de Musil et Enrique Vila-Matas. Je suis cette session-ci, en fait je vais assister à un cours sur le roman aujourd'hui. Je vous en redonne des nouvelles...
avatar
Jack-Hubert Bukowski

Messages : 935
Date d'inscription : 04/12/2016
Age : 36
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Robert Walser

Message par Arturo le Lun 9 Jan - 19:37

Je trouve que les oeuvres de Walser sont assez similaires dans l'esprit, mais je suis toujours content de retourner dans son univers.
Comme pour beaucoup d'auteurs, c'est souvent le premier livre lu qui me reste, celui de la découverte. Pour mon cas, ce fut Le commis, qui m'a terriblement marqué. Depuis j'ai beaucoup lu Walser, au moins les 3/4 de son oeuvre.
La promenade me paraît comme un sommet, et diffère du reste, même si dans ses courts textes minimalistes il parvient à dégager sa substance poétique. Je reviendrai en parler lorsque je lirai un nouveau titre, sans doute dans les prochains mois, car il me manque déjà !
avatar
Arturo

Messages : 1027
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 31
Localisation : Par-delà le bien et le mal

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Robert Walser

Message par Mordicus le Lun 9 Jan - 19:47


(Y'a Bix qui distribue les devoirs. J'adore.)

_________________

Je suis sensible au divertissement
Mes gencives savent que le dentiste ment
La drogue agit sur moi lentement
Ah nan je suis con c'est un Efferalgan
avatar
Mordicus

Messages : 862
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Myocarde

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Robert Walser

Message par Arturo le Lun 9 Jan - 19:54

Mordicus a écrit:
(Y'a Bix qui distribue les devoirs. J'adore.)

( )
avatar
Arturo

Messages : 1027
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 31
Localisation : Par-delà le bien et le mal

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Robert Walser

Message par Mordicus le Lun 9 Jan - 19:56


(Et d'ailleurs, que des bonshommes. Walser serait-il misogyne ?)

_________________

Je suis sensible au divertissement
Mes gencives savent que le dentiste ment
La drogue agit sur moi lentement
Ah nan je suis con c'est un Efferalgan
avatar
Mordicus

Messages : 862
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Myocarde

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Robert Walser

Message par bix_229 le Lun 9 Jan - 20:09

C' est pas faux !
A part sa soeur et sa logeuse...
avatar
bix_229

Messages : 3351
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Robert Walser

Message par Mordicus le Lun 9 Jan - 20:18


(Ah ben du coup, c'est sûr, je ne vais pas le lire.)

_________________

Je suis sensible au divertissement
Mes gencives savent que le dentiste ment
La drogue agit sur moi lentement
Ah nan je suis con c'est un Efferalgan
avatar
Mordicus

Messages : 862
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Myocarde

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Robert Walser

Message par animal le Lun 9 Jan - 20:41

J'ai un a priori positif avec les auteurs suisses (mélange supposé de qualités littéraires et d'endurance dans le truc qui démange, perspectives aussi) mais avec La Promenade j'ai calé. Et vite.

Le style ne m'a pas ébloui et le contenu désabusé quoique convenu ne m'avait pas convaincu. J'avais trouvé ça terriblement nombriliste et relativement bas de plafond finalement. Ca m'a fait passé à côté du parcours, gâché l'humour. Plus long j'aurais pu en venir à souffrir.

Mais ce n'était ptet pas la bonne porte d'entrée ?

_________________
Keep on keeping on...
avatar
animal
Admin

Messages : 4629
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 36
Localisation : Tours

Voir le profil de l'utilisateur http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Robert Walser

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains européens de langue allemande

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum