Emmanuel Guibert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Emmanuel Guibert

Message par topocl le Mar 10 Jan - 16:05

Emmanuel Guibert
Né en 1964



Emmanuel Guibert est un dessinateur et scénariste de bande dessinée, né en 1964 à Paris.

Après de courtes études à l'ENSAD, il commence un album retraçant la montée du nazisme en Allemagne dans les années trente, Brune, tout en exerçant comme illustrateur et story-boarder. L'album paraît en 1992, après sept ans de travail.

Son apparition dans la revue Lapin et sa participation à l'atelier des Vosges, en compagnie de Frédéric Boilet, Émile Bravo, Fabrice Tarrin, Christophe Blain ou Joann Sfar, marquent une évolution de son style plus épuré au service de récits vécus. Style qu'il inaugure avec La Guerre d'Alan (prépublié dans Lapin) qui raconte les souvenirs d'Alan Ingram Cope, soldat américain de la Seconde Guerre mondiale installé en France, et qu'il poursuit avec Le Photographe, d'après des entretiens avec Didier Lefèvre, parti en Afghanistan dans les années 1980.

Parallèlement, il crée plusieurs séries, notamment Sardine de l'espace, Les Olives noires et La Fille du professeur avec Joann Sfar.

En 2007, il est lauréat de la Villa Kujoyama. De cette récompense naîtra l'album Japonais en décembre 2008.

En 2009, il obtient le « Grand Boum-Ville de Blois », prix décerné par le festival bd BOUM, pour l'ensemble de son œuvre.

Publications

Bandes dessinées (albums)

   Brune, Albin Michel, 1992
   La Fille du professeur (dessin), avec Joann Sfar (scénario), 1997
   Un strip dans Hommage à M. Pinpon, 1997
   Light 2000, dans Comix 2000, 1999
   Participation à Lapins, 2000
   Va et Vient, 2005

   Sardine de l'espace (scénario, dessin à partir du tome 9), avec Joann Sfar (dessin jusqu'au tome Cool :
   1 - Le doigt dans l'œil, 2000
   2 - Le bar des ennemis, 2000
   3 - La machine à laver la cervelle, 2001
   4 - Les voleurs de yaourts, 2001
   5 - Le championnat de boxe, 2002
   6 - Le capitaine Tout Rouge, 2002
   7 - La Grande Sardine, 2003
   8 - Les tatouages carnivores, 2003
   9 - Montagne électorale, 2004

   Sardine de l'espace, 2e édition (scénario, dessin du tome 5 au tome 7), avec Joann Sfar (dessin jusqu'au tome 4), avec Mathieu Sapin (à partir du tome Cool :
   1 - Platine Laser, 2007
   2 - Zacar et les Zacariens, 2007
   3 - Il faut éliminer Toxine, 2008
   4 - Le Remonte-Kiki, 2008
   5 - Mon œil !, 2008
   6 - La Cousine Manga, 2007
   7 - Pizza Tomik, 2008
   8 - Les Secrets de l'Univers, 2009
   9 - Le Loto des nombrils, 2010

   La Guerre d'Alan, 3 tomes, 2000-2008
 
   Le Capitaine écarlate (dessin), avec David B. (scénario), 2000

   Les Olives noires (dessin), avec Joann Sfar (scénario) :
   1 - Pourquoi cette nuit est-elle différente des autres nuits ?, 2001
   2 - Adam Harishon, 2002
   3 - Tu ne mangeras pas le chevreau dans le lait de sa mère, 2003

   Ariol (scénario), avec Marc Boutavant (dessin)
   1 - Debout !, 2002
   2 - Jeux idiots, 2002
   3 - Bête comme un âne, sale comme un cochon..., 2003
   4 - Le vaccin à réaction, 2003
   5 - Karaté, 2004
   6 - Oh, la mer !, 2006

   Le Photographe (scénario et dessin d'après le récit de Didier Lefèvre) (également publié en Intégrale en 2008), 3 tomes, 2003-2006
   Participation au cadavre exquis de l'Oupus 2, 2003
   Participation à l'Oupus 4, 2005
   Shin.Ichi, dans Japon, 2005
   Tom-Tom et Nana t. 33 : Ben ça alors ! (scénario), avec Bernadette Després (dessin), 2005
   Va et vient, 2005
   Des nouvelles d'Alain : première partie (scénario et dessin en coll. avec Alain Keler et Frédéric Lemercier)
   Rupestres !, collectif, avec Étienne Davodeau, Marc-Antoine Mathieu, Troub's, David Prudhomme et Pascal Rabaté, 2011
   L'Enfance d'Alan, 2012
   Martha & Alan, 2016


Autres travaux

   Les Poixons, Bréal, 2003
   La Campagne à la mer, 2007
   Le Pavé de Paris, 2007
   Japonais, 2008.
   Italia, 250 dessins issus de carnets en Italie, 2015

Comme illustrateur :

   Poum Tiya et le Roi-Soleil de Béatrix Saule ; Emmanuel Guibert, illustrateur, 1995
   Des nouvelles d'Alain d'Alain Keler ; Emmanuel Guibert, illustrateur, 2011

_________________
Il y a plus de personnages dans la littérature que d'habitants en Chine
Héctor Abad
avatar
topocl

Messages : 2784
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 57
Localisation : Roanne

Voir le profil de l'utilisateur https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Emmanuel Guibert

Message par topocl le Mar 10 Jan - 16:07

L'enfance d'Alan



J’avais beaucoup aimé la guerre d’Alan, souvenirs de sa guerre française par un américain vieillissant, recueillis et illustrés par Emmanuel Guibert. Un sacré bonhomme , ce soldat de 20 ans , bien dans ses baskets, assumant son devoir avec autant de courage que d’humilité, le relatant des années plus tard avec tendresse et humour.

Alan Ingram Cope est mort depuis, mais Emmanuel Guibert continue à utiliser le matériau qu’il lui a laissé et a illustré cette fois-ci L’enfance d’Alan. On retrouve cet œil tendre et plaisant, réfléchi, attentif aux objets comme aux personnes, qui ne se prend pas la tête, réunit quelques souvenirs pour recréer le climat de son enfance, les faits futiles ou marquants qui l’ont construit. On retrouve cet œil malin qui traque le détail signifiant, se penche sur le petit bonhomme qu’il a été, qui a grandi dans l’amour de ses parents, la chaleur d’une famille à la vie pas toujours facile, qui observait, réfléchissait , construisait ses explications à sa manière. Un garçon paisible et attachant.

Le texte est plutôt touchant, léger et profond à la fois, mais les dessins d’ Emmanuel Guibert sont une pure merveille. Chaque planche, chaque case mérite qu’on s’y arrête. Les gestes, les attitudes, les menus objets , dans un dessin précis et lumineux, surprennent et rassurent dans une évocation peine de douceur de cette vie familiale, qu’on appréhende dans un mélange de simplicité et de complexité, de bonheur et de lutte. La pureté des images, la simplicité du trait sont saisissantes et génèrent souvent une émotion profonde. E Guibert a une gestion de l’espace et du vide très spéciale. Même une case blanche, grâce à la mise en page, à l’organisation typographique, à la place qu’elle occupe par rapport aux autres cases de la page, prend sens. La douceur , la confiance de cette enfance paisible et choyée sont totalement bouleversantes.


Ce livre est un émerveillement de douceur et de sensibilité, à lire par tous, fans et non-fans de BD.
Magique !

(commentaire récupéré)


mots-clés : #bd

_________________
Il y a plus de personnages dans la littérature que d'habitants en Chine
Héctor Abad
avatar
topocl

Messages : 2784
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 57
Localisation : Roanne

Voir le profil de l'utilisateur https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Emmanuel Guibert

Message par topocl le Mer 14 Juin - 16:54

Le photographe
avec Didier Lefèvre

   

Vous croyez connaitre (ou imaginer) le travail des équipes de MSF? Vous en apprendrez beaucoup dans cette BD pleine de d'enseignement, illustrée par Emmanuel Guibert à partir d'un reportage photographique (en Afghanistan en 1986) de Didier Lefèvre, qui se lit comme une aventure moderne avec ce qu'il faut de risque, de suspense, d'amitié, de géopolitique et de couleur locale. Passionante confrontation du trait du dessinateur et des clichés noir et blanc du photographe.





Le site

_________________
Il y a plus de personnages dans la littérature que d'habitants en Chine
Héctor Abad
avatar
topocl

Messages : 2784
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 57
Localisation : Roanne

Voir le profil de l'utilisateur https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Emmanuel Guibert

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Bande dessinée et littérature illustrée

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum