Karsten Lund

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Karsten Lund

Message par topocl le Mar 10 Jan - 16:26

Karsten Lund
Né en 1954





Karsten Lund est né en 1954. Parallèlement à son travail d’écrivain, il est journaliste pour la chaîne de télévision danoise TV2.

_________________
Comme d'autres soulèvent des haltères pour se garder en forme physiquement,certains soulèvent des idées et des émotions pour que leur esprit ne s'étiole pas.
Dany Laferrière
avatar
topocl

Messages : 2360
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 57
Localisation : Roanne

Voir le profil de l'utilisateur https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Karsten Lund

Message par topocl le Mar 10 Jan - 16:28

Le Marin Américain



Le livre raconte l’histoire d’une famille de marins pêcheurs danois à travers le vingtième siècle sur 4 générations ; c’est l’un des aspects intéressants de ce livre, de nous montrer l’évolution des mentalités, les progrès des techniques de pêche, et l’ouverture de ces gens simples aux progrès du quotidien et de la pêche, qui va leur permettre de monter dans l’échelle sociale. Tout se déroule sous l’emprise de Dieu et des phares qui émaillent la côte.
En outre, cette famille a une histoire bien particulière, un secret de famille quant à son origine qui fait l’originalité du livre.

Au tout début du vingtième siècle, Ane et Jens Peter forment un couple modeste mais uni. Leur désespoir vient que leur union ne donne pas ses fruits à travers la naissance d’un enfant

« Il ne manquait qu’un petit détail.
Ane souhaitait passionnément un enfant. Jens Peter et Ane étaient mariés depuis quatre ans et, soir après soir, la question chantait dans le vent de la mer : qui s’occupera des poules, qui nettoiera les filets ? Qui portera le nom ? Qui veillera sur Jens Peter et Ane quand ils seront vieux ? »

Ane est prête à tout pour être enceinte et ce tout arrive à l’occasion d’un naufrage , sous la forme d’un jeune et beau marin américain , qu’elle héberge chez elle pour deux nuits. Neuf mois plus tard, naît un enfant bruns parmi les blonds danois. Personne ne doute de son origine, encore moins Jens Peter. Comme pour Joseph il y a deux mille ans, son acceptation bonhomme de la situation n ‘en fit pas le personnage le plus brillant du récit, mais le situe bien comme élément fondateur de la dynastie.

Relancée dans la vie par ce grand bonheur, Ane, une femme dynamique jusqu’à en être parfois brutale, va se lancer et prospérer dans une fabrique d’aliments cuisinés à base de poisson, qui prospérera jusqu’à employer une quarantaine de personnes. Mais au delà de ce succès, c’est une femme tourmentée, qui n’arrive pas à oublier son marin américain et les remords que cette situation implique.
Le garçon, Tonny, révèle vite que ses cheveux noirs ne sont pas son seul point de différence. Il est particulièrement brillant, ressent la mer, ses beautés et ses pièges intimement, (finalement d’une certaine façon il en vient), connaît les poisons comme s’ils lui parlaient. Mais on sent bien en lui aussi une fêlure, jamais il ne sera comme les autres ; il pressent puis apprend peu à peu ce « secret » qui entoure sa naissance. Il le cache derrière une attitude insolente et bagarreuse qui ne lui fait pas que des amis. Sa connaissance de la mer et son dynamisme désespéré vont en faire un pêcheur hors pair, qui saura partir en Angleterre au bon moment, et va ainsi sortir de la pauvreté (c’est lui qui achètera la huitième voiture de la ville !). Voici son retour au foyer avec ses compagnons :

« Ils descendirent à terre par une claire journée d’octobre, les yeux luisants, vêtus de costumes anglais taillés sur mesure, avec des sacs marins noir laqués à la main, des casquettes anglaises sur la tête, et chacun un cigare allumé aux lèvres »

Tout au fil du récit l’histoire du marin américain est présente et finalement connue de tous. Mais on sent bien qu’on ne sait pas tout, des racontars se font qu’on ne comprend pas parfaitement et dans le récit certains points restent obscures, traités de façon allusive, certains détails paraissent inexpliqués, et tout s’éclaire peu à peu dans le dernier tiers du livre.

L’histoire est raconté par l’arrière-petit-fils de Ane et Jens Peter, qui ressemble comme deux gouttes d’eau à Tonny et donc au marin américain, qui apprend l’histoire de ses origines en grandissant dans cette famille très chaleureuse. Mais il sent comme nous que quelque chose ne va pas dans le récit, il installe peu à peu une distance, il ne peut plus supporter de vivre en quelque sorte étranger dans cette famille, qu’il fuit pendant des années. Ce n’est qu’à l’âge adulte, ayant réussi à sa façon dans son travail d e chercheur biologiste, mais échoué dans sa vie personnelle qu’il décide de renouer avec ses racines et d’élucider pour nous le mystère.

Karsten Lund nous offre une histoire qui s’inscrit dans le siècle, des personnages battus pat la tempête comme l’est leur rive danoise, des notations justes sur la vie des marins pêcheurs, un vrai retour aux racines, des paysages splendides.
Une excellente lecture.

(commentaire récupéré)


mots-clés : #famille

_________________
Comme d'autres soulèvent des haltères pour se garder en forme physiquement,certains soulèvent des idées et des émotions pour que leur esprit ne s'étiole pas.
Dany Laferrière
avatar
topocl

Messages : 2360
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 57
Localisation : Roanne

Voir le profil de l'utilisateur https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains de Scandinavie

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum