ArenSor_T_Williams

Alors parle-moi comme la pluie et laisse moi écouter (laisse-moi m'étendre ici et écouter).

Tennessee Williams, Parle moi comme la pluie et laisse moi écouter

Forum littérature et arts. Pour partager ses émotions littéraires, coups de cœurs en romans, poésie, essais mais aussi cinéma, peinture, musique, ...


    Marc Dugain (avec Christophe Labbé)

    Partagez
    avatar
    Barcarole

    Messages : 985
    Date d'inscription : 02/12/2016
    Age : 61
    Localisation : Tours

    Marc Dugain (avec Christophe Labbé)

    Message par Barcarole le Sam 3 Déc 2016 - 19:24

    Marc Dugain
    Né en 1957



    Marc Dugain nait le 3 mai 1957 au Sénégal où son père est coopérant1. Il revient en France à huit ans ; durant son enfance, il accompagne son grand-père (Eugène Fournier) à La maison des Gueules cassées de Moussy-le-Vieux où il travaillait ; ce château, qui accueillit les soldats de la Première Guerre mondiale mutilés du visage, sera à l'origine de son premier roman, La Chambre des officiers.

    Il obtient ensuite un diplôme de l'Institut d'études politiques de Grenoble et un diplôme d'expert-comptable. Il travaille dans la finance au sein du réseau des Caisses d'Épargne et crée une société d'ingénierie financière spécialisée dans le financement des moyens de transport. Il devient entrepreneur dans l'aéronautique et dirige, notamment en 2000, les compagnies aériennes Proteus Airlines et Flandre Air.

    À trente-cinq ans, il commence une carrière littéraire en racontant dans La chambre des officiers le destin de son grand-père maternel, "gueule cassée" de la guerre de 14-18. Dès lors, Marc Dugain se consacre entièrement à l'écriture.

    source : wikipédia.


    Bibliographie :

    La Chambre des officiers, 1999
    Campagne anglaise, 2000
    Heureux comme Dieu en France, 2002
    La Malédiction d'Edgar, 2005
    Une exécution ordinaire, 2007
    En bas, les nuages, 2008 (recueil de nouvelles)
    L'Insomnie des étoiles, 2010
    Avenue des géants, 2012
    L'Emprise, 2014
    Quinquennat, 2015
    Ultime partie, 2016
    L'homme nu. La dictature invisible du numérique (avec Christophe Labbé), 2016.







    Marc Dugain (avec Christophe Labbé), L’Homme nu. La dictature invisible du numérique

    Aurions-nous des raisons d’être inquiets pour notre avenir proche ? A la lecture du livre de Marc Dugain et de Christophe Labbé, on le devrait car ce monde de la révolution numérique a déjà commencé. Et ce que Marc Dugain nous décrit m'a fait froid dans le dos.

    Révolution numérique. – C’est la disparition de la vie privée, la mise à nu de l’individu au profit des multinationales américaines, ces fameuses big data (Google, Facebook, Apple, Amazon) qui ont conquis le monde, qui nous tiennent, ou qui détiennent toutes nos informations.
    C’est la servitude volontaire, l’état de docilité, la transparence totale qui n’est qu’une glace sans tain, qui amènent au renoncement de la vie privée : toutes les données que nous produisons sont collectées traitées, corrélées : nos habitudes, nos goûts, notre psychologie, notre idéologie. Avec toutes ces nouvelles technologies, tout est gratuit pour l’utilisateur à qui l’ont fait des promesses d’avoir accès à tout, et même à un avenir meilleur. Mais cette gratuité a un revers de médaille : « si vous ne payez pas le client, vous êtes le produit ».
    Surveillance et menace sournoise. – Les services de renseignements ont vu l’opportunité pour surveiller le monde. L’industrie numérique à l’heure de la menace mondiale de terrorisme et d’autres insécurités est sous la tutelle de ces agences (NSA surtout, et CIA, FBI). Et l’on ne peut échapper à cette surveillance, nous disent Dugain et Labbé. La planète est sur écoute et l’homme nu sera entièrement dépendant dès avant la fin de ce siècle.
    L’Europe, de son côté, verrait cette surveillance comme un modèle à suivre compte tenu du risque terroriste. Le renforcement de la surveillance électronique se fait au détriment de la surveillance humaine. Les fichés S, connus des services de renseignements n’ont pu être arrêtés car le renseignement humain est désinvesti, nous expliquent-ils.
    Ce n’est pas tout, ils ajoutent que les big data eux-mêmes ont soufflé sur les braises du radicalisme islamique. Et qu’à l’inverse, les réseaux sociaux ont permis à Al-Qaida de diffuser son idéologie mortifère (via Facebook entre autres).
    L’avenir c’est aussi les objets connectés : les smartphones, les montres, les caméras, sont des entités communicantes avec des capteurs, puces sans contacts, compteurs connectés, tous ces objets intelligents vont nous obéir et nous épier, et en 2020, leur nombre sera de 30 milliards. Les big data ne nous laisseront aucune parcelle de zone blanche. Bientôt, disent Dugain et Labbé, les voitures seront autonomes, dans des villes intelligentes avec des capteurs sur la chaussée, les réverbères, les poubelles… les caméras seront capables de lire sur les lèvres. L’univers commercial n’est pas en reste, c'est un marché colossal qui vient au-devant de l’individu, il connaît tout de vous. C’est le primat de la vérité numérique.
    Nous sommes pris dans la Toile, prisonniers de la toile d’araignée, la Matrice.

    Pas rassurant : Google (la plus grosse entreprise du monde) scanne nos mails, et Facebook récupère les infos de 1,5 milliard d’humains, tout cela fourni par nous-mêmes et aussi par le biais de sites partenaires. Tout est bon pour intensifier la collecte. Chacun émet le plus de données possibles gratuitement : photos, documents administratifs, romans... La vie privée, selon l’un des fondateurs d’Internet, est devenue une anomalie. Tout est désormais paramétré. Même débranchés, nous restons sous l’œil du Grand Inquisiteur.

    Notre santé est sous les feux de la rampe tout comme la presse : check-up permanent, prédiction d’épidémies, promesse d’une vie meilleure, combien cette hyperconnexion va-t-elle nous coûter? Les big data ont un impact puissant sur la presse, soumise elle aussi à la machine, choisissent les articles qui auront une visibilité, ou pas du tout, et influencent l’économie mondiale.

    La devise des big data et de la révolution numérique c’est la loi de Gabor « tout ce qui est techniquement faisable doit être réalisé, que cette réalisation soit jugée moralement bonne ou condamnable ».

    L’Etat devient l’obstacle à abattre, considéré comme une industrie inefficace et la démocratie est devenue inadaptée. Il y a donc une volonté d’en finir avec cette encombrante démocratie. Place à la gouvernementalité algorithmique. « Une course à mort est engagée entre la technologie et la politique », dit Peter Thiel, créateur de Paypal, l’une des plus grosses multinationales américaines. NSA, CIA et FBI ont décroché d’énormes moyens technologiques pour espionner la planète entière et des budgets pharaoniques sont débloqués.
    Ce n’est pas un projet, disent les deux auteurs de ce livre, mais une réalité qui se construit à très grande vitesse.

    Un livre très intéressant mais pessimiste. Notre époque est très dure, mais je veux encore croire en l’homme, à sa créativité, à une société plus dynamique qui saura optimiser toutes ces technologies et garder son humanité.


    Dernière édition par Flibustière le Sam 3 Déc 2016 - 22:35, édité 2 fois
    avatar
    Nadine

    Messages : 1791
    Date d'inscription : 02/12/2016

    Re: Marc Dugain (avec Christophe Labbé)

    Message par Nadine le Sam 3 Déc 2016 - 19:59

    Et bien. 
    Merci pour ce compte rendu, très complet. C'est très intéressant, tu nous scannes bien les enjeux de leur propos...

    Et nous y sommes, d'ailleurs. Sur ce réseau terrible.
    .......
    glups.


    C'est qui qui parlait de son amour de la correspondance papier, dernièrement ? Je ne sais plus si c est toi, Allumette ou Oceanelys...
    avatar
    Barcarole

    Messages : 985
    Date d'inscription : 02/12/2016
    Age : 61
    Localisation : Tours

    Re: Marc Dugain (avec Christophe Labbé)

    Message par Barcarole le Sam 3 Déc 2016 - 22:23

    J'ai lu ce livre début novembre, ce n'est déjà plus un commentaire à chaud, j'en ai dit trop ou pas assez, la synthèse est loin d'être parfaite !
    avatar
    Bédoulène

    Messages : 2841
    Date d'inscription : 02/12/2016
    Age : 72
    Localisation : En Provence

    Re: Marc Dugain (avec Christophe Labbé)

    Message par Bédoulène le Dim 4 Déc 2016 - 9:56

    du coup la mamy que je suis s'interroge (s'inscrire ou pas sur Facebook, Twiter... ?)

    finalement tu as changé ton pseudo (bienvenue à Barcarole) Smile


    _________________
    "Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

    "Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
    avatar
    Barcarole

    Messages : 985
    Date d'inscription : 02/12/2016
    Age : 61
    Localisation : Tours

    Re: Marc Dugain (avec Christophe Labbé)

    Message par Barcarole le Dim 4 Déc 2016 - 10:36

    Je n'ai jamais eu de compte Facebook, car je n'ai jamais vu d'un bon œil cette demande de communiquer toutes ses données personnelles, professionnelles ou privées, qui sont engrangées bien précieusement par Zuckerberg.

    Bédoulène, on peut très bien vivre sans !
    avatar
    shanidar

    Messages : 1600
    Date d'inscription : 02/12/2016

    Re: Marc Dugain (avec Christophe Labbé)

    Message par shanidar le Dim 4 Déc 2016 - 12:30

    Merci beaucoup pour ce commentaire Barcarole.

    Tout cela m'intéresse infiniment et je finis par me demander jusqu'à quel point ne sommes nous pas devenus volontairement les otages des 'big data' ? L'homme n'est-il pas finalement cet animal domestiqué qui a besoin de sentir les barrières de sa cage pour se sentir en sécurité ? Ne sommes-nous pas ravis de nous enfermer dans une petite boîte (la télé-réalité par exemple) qui fait de nous une forme connue, appréhendable et du coup insignifiante ?

    Je vais essayer de trouver rapidement cet essai. Encore merci.
    avatar
    Barcarole

    Messages : 985
    Date d'inscription : 02/12/2016
    Age : 61
    Localisation : Tours

    Re: Marc Dugain (avec Christophe Labbé)

    Message par Barcarole le Dim 4 Déc 2016 - 12:40

    A propos de la révolution numérique, des big data, de l'homme augmenté (donc diminué), etc., et de toutes ces inquiétudes, en ce moment beaucoup de livres commencent à sortir sur ces sujets qui alarment, qui interpellent. Souvent ce sujet n'est pas l'objectif premier de tel ou tel livre, ce peut être des livres sur l'économie, avec par exemple un chapitre qui en parle, et certains vont encore plus loin que Dugain sur l'usage qui pourrait être fait des données que l'on donne volontairement..., de ce qui nous attend...

    Et peut-être ou plutôt sans doute que Dugain et Labbé ne nous montrent que la partie émergée de l'iceberg, car ils ne savent pas tout !
    avatar
    Nadine

    Messages : 1791
    Date d'inscription : 02/12/2016

    Re: Marc Dugain (avec Christophe Labbé)

    Message par Nadine le Dim 4 Déc 2016 - 19:06

    Tous les hebergeurs ont la clefs de nos profils et infos. je te laisse imaginer ce que diraient nos lectures et commentaires en Allemagne de l'Est ya pas longtemps.

    C'est bête quand même. j'ai hésité à m'inscrire sur un forum littéraire en pensant à ça, parce que par ailleurs j'essaie de ne pas dutout m'étaler. mais la littérature n'est pas qu'un loisir anodin, sous certains régimes. c'est même le premier vivier d'idées.

    J'ai cette année eue des notifications, aussi , relatives au site du gouvernement, consacré aux paiements d'impôts, m'alertant qu'une fusion future des moyens techniques m'obligerait à refondre mon profil d'utilisateur. Ma famille n'était pas au courant. je n'en sais pas plus, mais cela était détaillé : la poste, impotspoint gouv, la caf, des mutuelles etc allaient voir un point commun de gestion.
    Lequel ? j'ai eue beau avoir l'explication sous les yeux , en ligne, j'ai eue du mal à comprendre quand même; mais ai bien compris qu'une sorte de lien pourrait donc être garanti, pour un meilleur service . Si tout va bien. 

    Bon.

    Contenu sponsorisé

    Re: Marc Dugain (avec Christophe Labbé)

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 24 Juil 2017 - 18:43