Jorge Volpi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jorge Volpi

Message par topocl le Ven 13 Jan - 18:22

Jorge Volpi
Né en  1968




Jorge Luis Volpi Escalante est un écrivain mexicain, membre, avec Ignacio Padilla, Eloy Urroz, Pedro Angel Palou, Ricardo Chávez Castañeda et Vicente Herrasti, de la « Génération du crack » qui se veut en rupture avec le Boom latino-américain.


Romans traduits en français

À la Recherche de Klingsor, (En busca de Klingsor, 1999), 2001
Jour de colère (Días de ira, 1994), 2001.
Le Temps des cendres (No será la tierra, 2006), 2008
Le Jardin dévasté (El jardín devastado , 2008), 2009.
La Fin de la folie (El fin de la locura, 2003), 2003
Les Bandits. Opéra bouffe en trois actes (Memorial del engaño, 2014), 2015

_________________
Il y a plus de personnages dans la littérature que d'habitants en Chine
Héctor Abad
avatar
topocl

Messages : 3092
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 57
Localisation : Roanne

Voir le profil de l'utilisateur https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Jorge Volpi

Message par topocl le Ven 13 Jan - 20:22

Le temps des cendres



Jorge Volpi écrit sur 600 pages un thriller politico-scientifique mondialisé, critique brillante du capitalisme à tout crin, qu'il soit étasunien ou post soviétique. C'est l'occasion d'un  puissant portrait du monde de la guerre froide et de ses suites, hyper-documenté, foisonnant de personnages  réels et de situations historiques habilement mêlés à la fiction.

Je lui ferai le reproche d’une ambition excessive, d'avoir vraiment voulu son roman total :   on aurait pu se passer des détours par l'Afrique corrompue de Mobutu et les camps de réfugiés de Palestiniens,  qui n'apportent rien à son intrigue. Mais c’est finalement de peu d'importance face à l'ampleur de ce  portrait sans concession, c'est le moins qu'on puisse dire,  d'un monde sans espoir. La description de la prise du pouvoir de Gorbatchev par les libéraux et les aparatchiks, vérolés par leur cupidité, du glissement progressif vers le règne des brigands et des mafieux,  est saisissante.

L'aspect romanesque est moins séduisant, avec une écriture souvent utilitaire, et des personnages outrés et sans nuances, qu'on a envie de gifler en permanence, et dont les démêlées sentimentales m'ont laissée indifférente.



mots-clés : #historique

_________________
Il y a plus de personnages dans la littérature que d'habitants en Chine
Héctor Abad
avatar
topocl

Messages : 3092
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 57
Localisation : Roanne

Voir le profil de l'utilisateur https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Jorge Volpi

Message par shanidar le Ven 13 Jan - 21:03

Ah je n'avais pas été très emballée par A la recherche de Klingsor, un peu parce que, à l'époque Volpi était 'vendu' par les éditeurs comme le nouvel auteur phare latino et qu'il m'avait semblé surtout surfer sur quelques idées sans vraiment avoir une construction intéressante et que littérairement parlant cela avait peu d'intérêt.

Ce que tu dis, topocl ne semble pas aller vers le mieux !

J'avais fait une croix sur lui... je vais continuer pour l'instant !
avatar
shanidar

Messages : 1600
Date d'inscription : 02/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Jorge Volpi

Message par Avadoro le Ven 13 Jan - 22:37

J'ai lu Le temps des cendres il y a quelques années et j'avais aussi trouvé l'écriture pesante et décevante, ne parvenant pas vraiment à s'approprier son sujet.
avatar
Avadoro

Messages : 423
Date d'inscription : 07/12/2016
Age : 32

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Jorge Volpi

Message par topocl le Sam 14 Jan - 9:13

Il ne faut pas chercher de la littérature. cependant l'aperçu du XXème siècle et surtout de cette transition russe du communisme à un capitalisme, peut-être plus outrageant qu'ailleurs, que j'ai toujours eu de mal à saisir, est intéressante. Volpi ne reste pas sur ma liste de priorités, mais il n'est pas exclu que j'en essaie un autre un jour.

(Pourquoi avais-je l'impression que tu nous avais loué Volpi, shanidar ?)

_________________
Il y a plus de personnages dans la littérature que d'habitants en Chine
Héctor Abad
avatar
topocl

Messages : 3092
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 57
Localisation : Roanne

Voir le profil de l'utilisateur https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Jorge Volpi

Message par shanidar le Sam 14 Jan - 17:23

Peut-être parce que c'est pour moi un enfant en ligne directe d'Umberto Eco et que autant j'ai aimé certains livres du papa spirituel autant le fiston m'a déçue ? Mais je ne crois pas avoir parlé de Volpi un jour...
avatar
shanidar

Messages : 1600
Date d'inscription : 02/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Jorge Volpi

Message par topocl le Sam 14 Jan - 17:57

J'ai dû confondre alors .

_________________
Il y a plus de personnages dans la littérature que d'habitants en Chine
Héctor Abad
avatar
topocl

Messages : 3092
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 57
Localisation : Roanne

Voir le profil de l'utilisateur https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Jorge Volpi

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains d'Amérique Centrale, du Sud et des Caraïbes

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum