John Kennedy Toole

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

John Kennedy Toole

Message par bix_229 le Ven 13 Jan 2017 - 18:37

John  KENNEDY TOOLE
(1937-1969)


Né à La Nouvelle-Orléans le 17 décembre 1937 et mort le 26 mars 1969, John Kennedy Toole est un écrivain américain qui se suicida par déception de ne pas être publié, et qui connut le succès après sa mort. Il exerça quelque temps le métier d'enseignant dans divers établissements universitaires des États de New York et de la Louisiane. Appelé sous les drapeaux en 1961, il séjourna deux années à Porto Rico pendant lesquelles il enseigna l'anglais aux recrues de langue hispanique et écrivit son deuxième et principal roman, La Conjuration des imbéciles. À la fin de son service militaire, il retourne à La Nouvelle-Orléans pour vivre chez ses parents et enseigner au Collège Dominicain. Il tente également, mais en vain, de faire publier son ouvrage qu'il considérait comme un chef-d'œuvre. Sa santé et son moral se détériorent alors rapidement et, après avoir perdu tout espoir, il se suicide le 26 mars 1969, à l'âge de trente et un ans, en reliant l'habitacle et le pot d'échappement de son automobile.

Après sa mort, sa mère poursuivit ses efforts et réussit à faire lire son roman à l'écrivain Walker Percy qui fut séduit par cette œuvre originale en 1976. Il insista à son tour auprès d'un éditeur, et le livre fut finalement publié en 1980. Très bien reçu par la critique et par le public, il a été vendu à plus de 1,5 million d'exemplaires et traduit en dix-huit langues. John Kennedy Toole reçut le Prix Pulitzer de la Fiction à titre posthume en 1981. À la suite du succès de La Conjuration des imbéciles, son autre roman, La Bible de néon, qu'il écrivit à l'âge de seize ans et qui à l’époque avait été considéré comme trop immature, fut également publié en 1989 (Éditions 10/18).

Romans

- La Conjuration des imbéciles, 1981 (A Confederacy of Dunces, 1980)
- La Bible de néon, 1993 (The Neon Bible, 1989)

Wikipedia
avatar
bix_229

Messages : 2692
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: John Kennedy Toole

Message par bix_229 le Ven 13 Jan 2017 - 19:04

La conjuration des imbéciles


[/i]


«Ecrit au début des années 1960 par un jeune inconnu qui devait se suicider en 1969, à l'âge de 32 ans, parce qu' il se croyait un écrivain raté, La Conjuration des imbéciles n'a été éditée qu'en 1980. Le plus drôle dans cette histoire, si on goûte l'humour noir, c'est qu'aussitôt publié, le roman connut un succès immense outre Atlantique et s'est vu décerner le Pullitzer en 1981. Un pied de nez posthume que leur adressait l'écrivain en plaçant en exergue à son livre la citation de Swift:

«Quand un vrai génie apparait dans ce monde, on peut le reconnaitre à ce signe, que tous les imbéciles sont ligués contre lui.»

Bernard Saux, Le Matin

Envie de le relire... B
avatar
bix_229

Messages : 2692
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: John Kennedy Toole

Message par Tristram le Ven 13 Jan 2017 - 23:16

Je l'ai lu il y a peu, et je ne pense pas le relire (je dois faire partie des imbéciles)...
avatar
Tristram

Messages : 1481
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 60
Localisation : Guyane

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: John Kennedy Toole

Message par Bédoulène le Ven 13 Jan 2017 - 23:34

je ne le relirai pas non plus !

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
avatar
Bédoulène

Messages : 3252
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 72
Localisation : En Provence

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: John Kennedy Toole

Message par animal le Sam 14 Jan 2017 - 0:03

pouvez en dire plus ? ça fait partie des titres qui reviennent mais qui ne m'inspirent pas forcément, du coup je suis curieux de vos pourquoi.

_________________
Keep on keeping on...
avatar
animal
Admin

Messages : 3825
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 36
Localisation : Tours

Voir le profil de l'utilisateur http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: John Kennedy Toole

Message par Tristram le Sam 14 Jan 2017 - 0:21

C'est déjà dur de parler de ce qu'on apprécie ! J'ai le bouquin là, et il ne me reste rien de sa lecture (pas même une citation Smile), juste une impression de "surfait" ; je relis la 4° ("chef-d'oeuvre", "Don Quichotte culte", etc.) : ça pourrait faire un bon scénario, je pense, genre Jarmusch. Le texte, malgré ses plus de 500 pages, se lit bien, mais ne me laisse rien... C'est peut-être le thème rabattu du wanker, ou c'est moi, mais je ne recommanderais pas vraiment...
avatar
Tristram

Messages : 1481
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 60
Localisation : Guyane

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: John Kennedy Toole

Message par animal le Sam 14 Jan 2017 - 0:25

merci. je crois que je vois à peu près ce que tu veux dire (avec une touche genre "enlevé américain qui tombe à plat" ?).

_________________
Keep on keeping on...
avatar
animal
Admin

Messages : 3825
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 36
Localisation : Tours

Voir le profil de l'utilisateur http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: John Kennedy Toole

Message par bix_229 le Sam 14 Jan 2017 - 0:28

Ce n' est pas plus mal de mettre en cause des livres surfaits, peut etre, mais qui ont attiré
l' attention à un moment donné.
avatar
bix_229

Messages : 2692
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: John Kennedy Toole

Message par Tristram le Sam 14 Jan 2017 - 0:36

Il faudrait que je m'y replonge pour préciser, ça tombe effectivement à plat en ce qui me concerne, si on me disait que ce bouquin a été "monté en épingle" je ne serais pas surpris, et je pense ne pas exagérer en disant que ce n'est pas un chef-d'oeuvre : mais à vous de le lire et donner votre avis !
avatar
Tristram

Messages : 1481
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 60
Localisation : Guyane

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: John Kennedy Toole

Message par bix_229 le Sam 14 Jan 2017 - 0:39

D' accord ! Pourtant il avait des partisans sur Parfum de livres. Ce qui m'avait incité à le relire. J'aime les relectures, mais le temps m'est compté...
avatar
bix_229

Messages : 2692
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: John Kennedy Toole

Message par Tristram le Sam 14 Jan 2017 - 0:43

C'est aussi un livre qui date un peu _ peut-être son thème était-il encore neuf, et a-t-il mal vieilli ?
avatar
Tristram

Messages : 1481
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 60
Localisation : Guyane

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: John Kennedy Toole

Message par bix_229 le Sam 14 Jan 2017 - 0:47

Mais pourquoi est-il devenu un best-seller et un Pullitzer aux USA ?
avatar
bix_229

Messages : 2692
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: John Kennedy Toole

Message par Tristram le Sam 14 Jan 2017 - 0:56

Je n'y suis pour rien, d'ailleurs je n'ai pas voté. Parlant de ça, il ne faut pas remonter à loin dans le temps pour trouver des Goncourt et autres qui n'ont pas laissé d'autre trace...
Il paraît même qu'aux US, c'est comme chez nous maintenant, le marketing arriverait à faire avaler n'importe quoi, me souffle un petit (é)lecteur du Middle-West.
avatar
Tristram

Messages : 1481
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 60
Localisation : Guyane

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: John Kennedy Toole

Message par Bédoulène le Sam 14 Jan 2017 - 8:37

à la lecture c'est vrai que c'est plaisant, quoique j'avais dit qu'il m'énervait lui et ses rots l'Ignatius, mais vu que le personnage est inattendu, je ne vois pas l'intérêt de le relire puisque justement cet inattendu ne le serait plus.

A certains évènements je me souviens avoir pensé trop c'est trop


_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
avatar
Bédoulène

Messages : 3252
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 72
Localisation : En Provence

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: John Kennedy Toole

Message par Mordicus le Sam 14 Jan 2017 - 9:09


Il traîne dans ma bibliothèque depuis 7 ans.
Jamais dépassé les 19 premières lignes.

Echec.

_________________

Je suis sensible au divertissement
Mes gencives savent que le dentiste ment
La drogue agit sur moi lentement
Ah nan je suis con c'est un Efferalgan
avatar
Mordicus

Messages : 862
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Myocarde

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: John Kennedy Toole

Message par Arturo le Sam 14 Jan 2017 - 9:26

Alala, honte à vous bande de mécréants ! Puisque c'est ça, je vous conjure !
avatar
Arturo

Messages : 704
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 31
Localisation : Par-delà le bien et le mal

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: John Kennedy Toole

Message par Tristram le Sam 14 Jan 2017 - 9:35

Arturo, tu apprécies JK Toole, apparemment ? Peux-tu préciser, car je manque sans doute de fraîcheur Sad
avatar
Tristram

Messages : 1481
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 60
Localisation : Guyane

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: John Kennedy Toole

Message par topocl le Sam 14 Jan 2017 - 9:42

@Tristram a écrit:Je l'ai lu il y a peu, et je ne pense pas le relire (je dois faire partie des imbéciles)...
@Bédoulène a écrit:je ne le relirai pas non plus !

Contente de voir que je ne suis pas la seule. C'est une lecture très ancienne, mais qui m'a laissée toute gênée, il y a un tel discours autour de ce livre qu'on se sent nul de ne pas l'aimer et qu'on  ose à peine le dire. Le souvenir (peut-être tout faux) d'un «humour» qui ne me parle pas du tout, un peu vulgaire (ou facile?) et d'une critique pas très nouvelle (peut-être pas très nouvelle maintenant mais qui l'était à l'époque?). Bon, c'est juste comme avis pour décider d'une lecture, animal, je te l'accorde, mais c'est vieux-vieux comme lecture. C'est assez drôle de parler de ce livre juste après avoir vu lu le « merveilleux »Le mystère Henri Pick de David Foenkinos qui montre ce phénomène éditorial de la construction d'un effet de «best-seller» autour d'un livre qui avait été précédemment refusé par tous les éditeurs…

_________________
Comme d'autres soulèvent des haltères pour se garder en forme physiquement,certains soulèvent des idées et des émotions pour que leur esprit ne s'étiole pas.
Dany Laferrière
avatar
topocl

Messages : 2375
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 57
Localisation : Roanne

Voir le profil de l'utilisateur https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: John Kennedy Toole

Message par Exini le Sam 14 Jan 2017 - 10:09

Je l'ai relu, lors d'une LC, et j'y ai retrouvé le même plaisir !
avatar
Exini

Messages : 233
Date d'inscription : 03/12/2016
Age : 44
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: John Kennedy Toole

Message par Arturo le Sam 14 Jan 2017 - 11:44

@Tristram a écrit:Arturo, tu apprécies JK Toole, apparemment ? Peux-tu préciser, car je manque sans doute de fraîcheur Sad

Je pense qu'à quelques exceptions près, (Exini ! Very Happy ), je vais prêcher dans le désert au vu des forces en présence. Je dirais que tout est question d'affinités littéraires, et de parcours personnel également. Je vois déjà qu'on va le réduire à un écrivain nombriliste, avec tout le sens péjoratif du terme, comme pour Fante, Bukowski, Céline, et beaucoup d'autres, qui sont des écrivains du «je», avec un côté un peu mégalo, toujours en révolte contre la société, avec des personnages irrévérencieux, à l'humour corrosif, peut-être qui dérange trop finalement. Je n'ai pas l'impression que la société ait tellement changé depuis l'époque de Toole. Enfin, ça ne me dérange pas au final, chacun a ses goûts et ses attentes, et puis Toole n'a pas besoin de promotion vu que son livre est plus que largement connu, et si l'on n'aime pas ce genre de littérature, ce n'est pas moi qui vais vous forcer à l'aimer (La bible de Néon est complètement différent, bien plus doux, à la limite je conseillerai celui-ci).
avatar
Arturo

Messages : 704
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 31
Localisation : Par-delà le bien et le mal

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: John Kennedy Toole

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains des États-Unis d'Amérique

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum