Chamaco_VilaMatas

On sait que l’un des aspects les plus séduisants de la littérature est sa possibilité d’être une sorte de miroir qui avance ; un miroir qui, comme certaines horloges peut avancer.

Enrique Vila-Matas, Perdre des théories

Forum littérature et arts. Pour partager ses émotions littéraires, coups de cœurs en romans, poésie, essais mais aussi cinéma, peinture, musique, ...


    Delphine Berthelon

    Partagez
    avatar
    Ouliposuccion

    Messages : 348
    Date d'inscription : 14/01/2017
    Localisation : ubiquiste

    Delphine Berthelon

    Message par Ouliposuccion le Mer 18 Jan - 16:55

    Delphine Berthelon
    Née en 1976




    Delphine Bertholon, née en 1976 à Lyon, est une écrivaine française.
    Elle est scénariste de profession. Elle vit à Paris dans le 11e arrondissement.

    source Wikipédia

    Bibliographie:

    2077 Cabine commune, éd. J.-C. Lattès
    2008 Twist, éd. J.-C. Lattès,  Le journal d'une jeune fille kidnappée.
    2010 L’Effet Larsen, éd. J.-C. Lattès
    2011 Ma vie en noir et blanc, Je Bouquine
    2012 Grâce (roman), éd. J-C Lattès
    2013  Le Soleil à mes pieds, éd. J.-C. Lattès
    2015: les corps inutiles , éd. J.C Lattès
    avatar
    Ouliposuccion

    Messages : 348
    Date d'inscription : 14/01/2017
    Localisation : ubiquiste

    Re: Delphine Berthelon

    Message par Ouliposuccion le Mer 18 Jan - 17:05

    Le soleil à mes pieds




    Il y a la petite, 22 ans, un âge comme deux cygnes posés sur un lac. Fragile et ravissante, elle peine à se jeter dans le grand monde et se réfugie dans la solitude de son appartement.
    La grande, 24 ans, s’agite dans la ville : nymphomane, tyrannique et machiavélique, fascinée par la mort, elle se nourrit de la dépendance affective qu’elle impose à sa cadette.
    Deux soeurs qui ont grandi avec un terrible secret et qui, dix-huit ans plus tard, se démènent pour tenter d’exister.
    Le sort semblait avoir scellé leur destin, mais les rencontres quelquefois peuvent rebattre les cartes.
    Le soleil à mes pieds est, avant tout, l’histoire d’une résurrection.


    Qu’il est bon de découvrir certains auteurs.
    Delphine Bertholon , inconnue au bataillon il y a alors quelques temps se propulse en tête de ma liste d’auteurs à lire.
    Une écriture pure doublée d’une nostalgie des plus touchantes.
    Parcourir « Le soleil à mes pieds » c’est considérer la douleur de la disparition d’une mère auprès de deux sœurs ravagées par la souffrance qui se traduira par la perte de soi pour l’une et d'une existence  machiavélique pour l’autre. Si les sentiments sont déversés de manière récurrente en littérature, rares sont ceux dont on ressent la source tournoyer et  nous attirer vers un fond  des plus troublants.
    Je me suis laissée happer, puis me suis noyée  parmi  les pages, par dizaine, puis par vingtaine sans jamais choir ou buter sur une phrase qui aurait pu me faire remonter à la surface.
    Vraisemblablement, Delphine Bertholon est  une sorte de sirène au chant angélique qui sait nous entraîner en douceur vers une noirceur  poignante, bouleversante.
    De toute évidence, une auteure à lire sans perdre de temps qui m’a conquise et dont je parlerai surement derrière un zinc en sirotant  un chocolat chaud afin de me remémorer ces quelques lignes magnifiques.
    Un gros coup de cœur.
    avatar
    Bédoulène

    Messages : 2510
    Date d'inscription : 02/12/2016
    Age : 72
    Localisation : En Provence

    Re: Delphine Berthelon

    Message par Bédoulène le Mer 18 Jan - 21:03

    j'ai l'impression qu'il faut choisir son moment pour lire ce genre de livre (c'est mon sentiment à la lecture de ton commentaire)


    _________________
    "Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

    "Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
    avatar
    Ouliposuccion

    Messages : 348
    Date d'inscription : 14/01/2017
    Localisation : ubiquiste

    Re: Delphine Berthelon

    Message par Ouliposuccion le Mer 18 Jan - 21:17

    C'est un livre qui perturbe quelque peu , on en ressort toujours des peurs enfouies , qu'elles aient été vécues ou pas , d'un choc on peut percevoir ce vieux démon qui mène à la solitude ou à l'inverse à un égarement malsain.
    avatar
    Bédoulène

    Messages : 2510
    Date d'inscription : 02/12/2016
    Age : 72
    Localisation : En Provence

    Re: Delphine Berthelon

    Message par Bédoulène le Mer 18 Jan - 22:14

    je reviendrais donc dans quelque temps, merci du complémment Ouli


    _________________
    "Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

    "Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
    avatar
    Mordicus

    Messages : 844
    Date d'inscription : 02/12/2016
    Localisation : Myocarde

    Re: Delphine Berthelon

    Message par Mordicus le Jeu 19 Jan - 20:31


    J'ai peur que ce livre me fasse peur.
    En fait.
    Ca a l'air dangereusement fascinant.


    _________________

    Je suis sensible au divertissement
    Mes gencives savent que le dentiste ment
    La drogue agit sur moi lentement
    Ah nan je suis con c'est un Efferalgan

    Contenu sponsorisé

    Re: Delphine Berthelon

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 25 Juin - 7:26