Milo Manara

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Milo Manara

Message par Ouliposuccion le Mar 31 Jan - 22:10

Milo Manara
né en 1945



Maurillo "Milo" Manara (né le 12 septembre 1945 à Luson, dans le Trentin-Haut-Adige en Italie), est un auteur italien de bande dessinée.
Quatrième d'une famille de six enfants, Milo Manara grandit dans une petite ville italienne proche de la frontière autrichienne. C'est la découverte chez le sculpteur espagnol Berrocal de Barbarella (Jean-Claude Forest), et de Jodelle (Guy Peellaert) qui lui font découvrir la bande dessinée, en 1967. Ses premières planches professionnelles — des récits érotiques — datent de 1968, époque à laquelle elles lui permettent de financer ses études d'architecture à Venise. Il abandonne son métier d'assistant de sculpteur et publie Genius, pour les éditions Vanio. Viennent ensuite les aventures de Jolanda, femme pirate.
En 1974, il réalise une adaptation du Décaméron de Boccace. En 1976, Le Singe, son premier récit ambitieux, paraît dans Alter-Linus puis dans Charlie Mensuel. À la même période, il dessine plusieurs épisodes de l’Histoire de France en bandes dessinées et de La Découverte du monde en bandes dessinées aux éditions Larousse. En 1978 sort L’Homme des neiges et, la même année, Les Aventures de Giuseppe Bergman dans (À suivre). En 1983, sa carrière prend une nouvelle direction avec Le Déclic qui fait instantanément de lui un des maîtres de la bande dessinée érotique. En 1987, Hugo Pratt devient son scénariste pour Un été indien, expérience qu'ils rééditeront sept ans plus tard avec El Gaucho.
Entre-temps, l’œuvre de Federico Fellini, autre « maître d’aventure » de Milo Manara, a inspiré une autre collaboration avec la mise en image du Voyage à Tulum (1984), qui se poursuivra en 1992 avec Le Voyage de G. Mastorna.
Aujourd'hui, Milo Manara continue une production régulière d'histoires érotiques aux éditions Albin Michel (rééditées par Drugstore) mais il participe également à des projets plus originaux, comme l'illustration de portfolios divers ou encore la série Borgia avec le scénariste Alejandro Jodorowsky.

Source Wikipédia

Bibliographie :

Spoiler:
Bandes dessinées:
1979: L’Homme des neiges
1982: Quatre Doigts, l'homme de papier
1984: Trompeuse Apparence
1986: Le Parfum de l’invisible
1988: Courts Métrages
1990: Candide Caméra
1990: Miel, toute seule, la nuit
1990: Nouvelles coquines
1991: L’Œil rouge, avec Richard Aellen
1991: L’Oiseau de soleil, avec Wilbur Smith
1991: Le Songe d’Oengus, avec Giordano Berti
1980: Le Singe, avec Silverio Pisu
1992: Christophe Colomb, Himalaya, avec Enzo Biagi
1994: Vénus et Salomé, Himalaya
1995: Le Parfum de l’invisible 2
1996: Rendez-vous fatal
1996: Gulliveriana
1997: Le Kama Sutra
1998: Le Piège, Albin Michel
1999: La Bête, Albin Michel
1999: La Métamorphose de Lucius
1999: Lhomme de papier
2000: Révolution, Albin Michel
2001: Memory, Paquet
2002: Piranèse – La Planète prison
2007: Les Yeux de Pandora, avec Vincenzo Cerami
2011: X-Men : Jeunes filles en fuite, avec Chris Claremont

avec Fellini
1990: Voyage à Tulum
1996: Le Voyage de G. Mastorna

Avec Hugo Pratt
1987 Un été indien, Alfred du meilleur album étranger au festival d'Angoulême 1987
1995:El Gaucho, 1995

Les Aventures de Giuseppe Bergman
1980: HP et Giuseppe Bergman
1983: Jour de colère
1989: Revoir les étoiles
2004: L'Odyssée de Giuseppe Bergman

Le Déclic
Le Déclic – Une femme sous influence (l'édition Albin Michel est partiellement censurée, seule l'édition « J'ai lu » est complète).
Le Déclic 2, 1991
Le Déclic 3, 1994
Le Déclic 4, 2001

Borgia 4 volumes, avec Alejandro Jodorowsky
2004 : Du sang pour le pape
2006: Le Pouvoir et l’Inceste
2008: Les Flammes du bûcher
2010: Tout est vanité

Le Caravage
2015: La Palette et l'épée

Recueils d'illustrations
1988: L'Art de la fessée (texte de Jean-Pierre Enard)
1992: Le Feu aux entrailles (texte de Pedro Almodóvar)
1999: phrodite – Livre premier (texte de Pierre Louÿs)
2000: Les Femmes de Manara
2001: La Modèle
2001: Memory
_________________
avatar
Ouliposuccion

Messages : 348
Date d'inscription : 14/01/2017
Localisation : ubiquiste

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Milo Manara

Message par Ouliposuccion le Mar 31 Jan - 22:23

Le Caravage
tome 1: La palette et l'épée




"La vie sulfureuse du célèbre peintre italien par le maestro Manara Automne 1592. Michelangelo da Caravaggio dit « Le Caravage » débarque à Rome, toiles et pinceaux sous le bras. Il puise son inspiration dans l'âme de la cité éternelle, entre grandeur et décadence, et auprès des personnages hauts en couleur qu'il y rencontre. Rapidement admiré pour son talent, il sera toutefois souvent critiqué pour ses partis pris artistiques, notamment sur ses sujets religieux.Il prendra ainsi pour modèle de sa Mort de la Vierge une prostituée. Une réputation aggravée par le penchant du peintre pour la violence et sa participation à de fréquentes et vives échauffourées... Milo Manara amorce ici un diptyque consacré au génial Caravage et à l'Italie du Cinquecento, dans lequel il exprime à nouveau sa fascination pour la création artistique et la beauté des femmes, tout en rappelant qu'il est aussi un maître de la BD historique au sens de la reconstitution confondant."

Le caravage , l'inoubliable , homme fascinant , ce peintre sulfureux m'a toujours subjuguée tant par son caractère que par ses tableaux d'où émane une sensibilité artistique des plus remarquables.
Pourquoi choisir Manara pour lire sa biographie ?
Parce qu'il me semblait tellement proche de ce génie que j'étais certain qu 'une approche littéraire combinée au dessin ne pouvait que recréer l'univers dans lequel je voulais plonger.
Qui , mieux que Manara , pouvait nous propulser dans ce monde où les femmes sont des muses , qui pouvait mieux que Manara les dessiner et les mettre à la lumière via des dessins éblouissants!
Et je ne suis pas déçue ; Manara nous offre un diptyque fascinant dans lequel tout paraît vraisemblable dans ce récit ,il plonge au cœur même de l'artiste pour en faire ressortir toute l'essence et la création.
Le Caravage habité créait pour enfanter une œuvre dont la genèse probablement n'était que sa propre sensibilité , son amour des femmes et la volonté de raconter sans voile ni cape ce que ses yeux observaient , un point que Claudio Strinati , historien de l'Art met en exergue dans son avant-propos.
Ce ne sont pas des dessins que j'ai pu observer dans cet ouvrage , mais bien des tableaux tant la puissance des couleurs sont intensément belles , reflétant celles des siècles passés ,de la luminosité de Rome à la prison de Tor Di Nona.
C'est clairement un travail bluffant que j'ai feuilleté à plusieurs reprises après deux lectures juste pour le plaisir de ces reproductions.
J'attends bien évidemment avec impatience , la suite...








mots-clés : #bd #biographie #creationartistique
avatar
Ouliposuccion

Messages : 348
Date d'inscription : 14/01/2017
Localisation : ubiquiste

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Milo Manara

Message par Bédoulène le Mar 31 Jan - 23:31

le Caravage en BD étonnant !

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
avatar
Bédoulène

Messages : 4727
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 72
Localisation : En Provence

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Milo Manara

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Bande dessinée et littérature illustrée

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum