Chamaco_VilaMatas

On sait que l’un des aspects les plus séduisants de la littérature est sa possibilité d’être une sorte de miroir qui avance ; un miroir qui, comme certaines horloges peut avancer.

Enrique Vila-Matas, Perdre des théories

Forum littérature et arts. Pour partager ses émotions littéraires, coups de cœurs en romans, poésie, essais mais aussi cinéma, peinture, musique, ...


    Françoise Chandernagor

    Partagez
    avatar
    Ouliposuccion

    Messages : 348
    Date d'inscription : 14/01/2017
    Localisation : ubiquiste

    Françoise Chandernagor

    Message par Ouliposuccion le Mar 31 Jan - 22:31

    Françoise Chandernagor
    Née en 1945




    Françoise Chandernagor, de l'Académie Goncourt, est un écrivain français. Elle est la fille d'André Chandernagor, ancien député de la Creuse et ministre du gouvernement Pierre Mauroy.
    Issue d'une famille de maçons creusois alliés aux descendants d'un esclave indien, Françoise Chandernagor, mère de trois enfants, partage sa vie entre Paris et le Massif Central.
    Après un début de carrière au Conseil d'Etat (entrée à vingt et un ans à l'École Nationale d'Administration — ENA —, elle en était sortie « major », première femme à obtenir ce rang), elle a abandonné le droit et la magistrature pour se consacrer à l'écriture.
    Depuis son premier ouvrage, L'Allée du Roi, en 1981, Françoise Chandernagor a écrit une pièce de théâtre et huit romans, dont deux ont fait l'objet d'adaptations télévisuelles. Elle est traduite dans une quinzaine de langues.
    Depuis 1995, elle est membre de l'Académie Goncourt.Commandeur de l'ordre national du Mérite, en avril 2007 elle est promue Officier de la Légion d'honneur.
    Françoise Chandernagor est membre du Prix Jean Giono, du Prix Chateaubriand, et de l'Académie Goncourt (depuis juin 1995). Elle est Vice-Présidente de l'association « Liberté pour l'histoire ».

    [source Babelio]

    Bibliographie

    1981 : L'Allée du Roi  
    1988 : Leçons de ténèbres
    1988 : La Sans Pareille
    1989 : L'Archange de Vienne
    1990 : L'Enfant aux loups  
    1994 : L'Ombre du Soleil
    1995 : L'Enfant des Lumières  
    1998 : La Première épouse
    2001 : Maintenon (en collaboration avec Georges Poisson)
    2002 : La Chambre
    2004 : Couleur du temps
    2007 : La Voyageuse de nuit  
    2011 : Les Enfants d'Alexandrie (1er volume d'une trilogie La Reine oubliée consacrée à Cléopâtre Séléné II)
    2012 : Les Dames de Rome (2e volume de la trilogie La Reine oubliée)
    2015 : Vie de Jude frère de Jésusl
    avatar
    Ouliposuccion

    Messages : 348
    Date d'inscription : 14/01/2017
    Localisation : ubiquiste

    Re: Françoise Chandernagor

    Message par Ouliposuccion le Mar 31 Jan - 22:35

    La chambre



    « Le tour de l'île : vingt-quatre pas. Six du nord au sud et d'est en ouest, depuis la porte d'entrée jusqu'à la fenêtre. Les cloisons de planches, la cheminée de marbre et, comme un lac suspendu, le grand miroir - la géographie de la chambre, ses rivages, ses déserts, sa faune, j'en sais tout. Mais le décor, cet étrange décor, acajou et pavé, brocart et chaises dépaillées, qui l'a composé ? Qui, surtout, a donné l'ordre de condamner les portes, puis la fenêtre, la cheminée, de poser des serrures, des verrous, je l'ignore... Et l'enfant ? Lorsqu'on a détaché sa chambre du continent, pourquoi n'a-t-il pas crié ? Pourquoi s'est-il laissé couler ?
    À l'origine du crime, qu'y avait-il ?
    Quand la foi soulève des montagnes, elle écrase des enfants. Est-ce la foi qu'on trouve au commencement de cette histoire ? Ou bien la peur, la bêtise, le hasard ? Qu'y avait-il "au commencement" ?»


    Qui n'a pas été curieux du sort réservé au fils de Louis XVI ?
    Est-il mort dans la tour , est-il sorti vivant ?
    Aujourd'hui encore , beaucoup de prétendants pour cette descendance...
    Françoise Chandernagor narre ce qu'a été la vie du dauphin , cet enfant de 8 ans enfermé dans la chambre , coupé du monde dans les temps les plus sanglants de notre histoire , cette période de terreur : 1789.
    Une séquestration qui reste un fait divers au regard de l'horreur extérieure , de la politique déchirée et d'une administration dans le chaos.
    C'est l'histoire d'une invraisemblable affaire en huit-clos qui nous transbahute dans une pièce dans laquelle toutes les humiliations et conditions de détention des plus cruelles s'abattent , l'observation de la déchéance et de la solitude jusqu'à l'autisme , l'agonie.
    L'auteur ressuscite l'abomination , retraçant grâce aux documents d'époque , des témoignages anciens de tous ceux ayant approché le dauphin dans la tour , le tout renfermant l'atrocité d'une période ou chacun craint pour sa tête , narrant sans prendre de gant la peur qui régnait dans chaque logis de France face aux rouages d'une société embrasée et sanguinaire.
    D'une manière générale , ce roman soulève au delà de ce fait historique l'inhumanité , la bêtise de masse et nos temps sombres , toujours d'actualité dans divers pays dans lesquels l'infamie règne en toute liberté , à l'image de la Russie Stalinienne , l'Argentine sous Pinochet , le Liban ou la Syrie et j'en passe...
    Chandernagor délivre un livre avec toujours cette écriture académique , un récit fouillé des plus intéressants , peut-être parfois un peu trop monotone lorsqu'elle bifurque dans les anfractuosités de l'administration d'antan , ce qui peut lasser certains lecteurs.
    Il en reste que l'humanité en ressort et que l’hommage est rendu à un oublié de l'histoire , ainsi qu'à tous les martyrs qui subissent encore leurs bourreaux.
    avatar
    Bédoulène

    Messages : 2510
    Date d'inscription : 02/12/2016
    Age : 72
    Localisation : En Provence

    Re: Françoise Chandernagor

    Message par Bédoulène le Mar 31 Jan - 23:28

    lu l'allée du roi mais il y a longtemps !


    _________________
    "Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

    "Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud

    Contenu sponsorisé

    Re: Françoise Chandernagor

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 25 Juin - 7:27