Annie Proulx

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Annie Proulx

Message par Bédoulène le Ven 3 Fév - 22:34

Annie Proulx
(Née en 1935)


Edna Annie Proulx, née le 22 août 1935 à Norwich dans le Connecticut, est une femme de lettres américaine. Elle a principalement écrit sous le nom d'Annie Proulx mais a également signé parfois E. Annie Proulx et E.A. Proulx.
Son second roman, The Shipping News (Nœuds et Dénouement) paru en 1993, a été récompensé par le prix Pulitzer de la fiction et le National Book Award de la fiction. Une adaptation cinématographique du même nom en a été tirée en 2001. Le film tiré en 2005 de sa nouvelle Brokeback Mountain a été couronné par un oscar, un BAFTA Award ainsi qu'un Golden Globe. Avec son premier roman Cartes postales (Postcards), elle a reçu le PEN/Faulkner Award dans la catégorie fiction.
Annie Proulx (née Edna Ann Proulx, ce premier nom en l'honneur d'une tante de sa mère) a vu le jour à Norwich dans le Connecticut de parents d'origine anglaise et canadienne-française1. Ses ancêtres maternels arrivèrent en Amérique quinze ans après le Mayflower en 16352. Après avoir fréquenté la Deering High School de Portland dans le Maine, elle a étudié au Colby College « pour une courte période dans les années 50 », où elle a rencontré son premier mari H. Ridgely Bullock, Jr. Elle a repris plus tard les études, à l'université du Vermont de 1966 à 1969, obtenant en 1969 un Bachelor of Arts cum laude en histoire (licence avec mention honorifique). Elle décrocha sa maîtrise universitaire de Lettres à l'Université Sir George Williams (aujourd'hui Université Concordia) à Montréal au Québec en 1973 et commença, sans le terminer, un doctorat de philosophie.
Annie Proulx a vécu plus de 30 ans dans le Vermont, s'est mariée et a divorcé trois fois, et a eu trois garçons et une fille (appelés Jonathan, Gillis, Morgan, et Sylvia, dite aussi « Muffy »). En 1994, elle a déménagé pour Saratoga dans le Wyoming, où elle vit actuellement. Elle passe une partie de l'année au nord de Terre Neuve, dans une crique qui touche l'Anse aux Meadows.
Annie Proulx a quatre sœurs  : les jumelles Joyce et Janet, qui vivent respectivement en Louisiane et en Floride, Roberta, de Fairlee dans le Vermont, et Jude, également écrivain, qui réside au Pays de Galles.

wikipedia (https://fr.wikipedia.org/wiki/Annie_Proulx)

Traduits en français

Cartes postales
Les Pieds dans la boue
Les Crimes de l’accordéon
Un as dans la manche
Nœuds et Dénouement
Brokeback Mountain
Nouvelles histoires du Wyoming
C'est très bien comme ça
Mélodies du cœur
Modèle:Bird Cloud

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
avatar
Bédoulène

Messages : 3764
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 72
Localisation : En Provence

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Annie Proulx

Message par Bédoulène le Sam 4 Fév - 0:23



C'est très bien comme ça

Livre de nouvelles (9)


A travers ces histoires c'est une déclaration d'amour que fait l'auteure au Wyoming et à ses habitants. Elle nous montre la beauté et l'âpreté de cette région. On comprend son intérêt pour les désordres climatiques , l'attention qu'elle porte aux vulnérables , aux malchanceux  ; l'importance de la famille.

Pour une belle photo, par un terrible hiver, par une plante macrophage, un pas mal assuré, une ruade de cheval, une porte mal fermée ; la mort fait sa cueillette.

Le Wyoming, une force de la Nature, le Diable l'a compris qui y a élu domicile.


Il y a de l'humour, de l'empathie dans son écriture flamboyante mais surtout un réalisme envoutant.

c'était une très bonne rencontre avec cette auteure.


Extraits :

Elle croyait que le désir sexuel s'affaiblissait avec l'âge, or les vieilles biques rivalisaient pour les faveurs de paralytiques aux bras tremblotants. Les hommes, eux, avaient l'embarras du choix entre l'informes robes d'intérieur et des squelettes aux toilettes fleuries."

"A l'époque où il tentait de se faire élire à l'assemblée législative avec ses idées révolutionnaires, un vieux propriétaire de ranch fort respecté l'avait pris à part et lui avait dit, en soulignant chaque mot , qu'il n'y avait rien à changer au Wyoming : c'était très bien comme ça. Peu à peu il comprit la vérité de cette affirmation."

"Vers midi, la piste se perdit dans une véritable explosion de fleurs sauvages - ancolies, penstémons, clarkies, mourons, castillèles. Cette prairie alpestre et les quelques banquettes de neige encastrées dans les fentes des pentes exposées au nord charmèrent Catlin qui regarda le petit lac qu'elle surplombait."

"Mizpah Fur, le coeur brisé, et souffrant de sa solitude, fixa alors son attention sur une chose inanimée, un massif d'armoise qui au crépuscule penait l'apparence d'un enfant tendant les mains en l'air pitoyablement comme s'il demandait à être soulevé du sol."
Mizpah l'entoura en son milieu d'une bande d'étoffe rouge et elle ressembla plus que jamais à un enfant aux bras tendu vers le ciel."


mots-clés : #nouvelle #nature

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
avatar
Bédoulène

Messages : 3764
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 72
Localisation : En Provence

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains des États-Unis d'Amérique

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum