Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot


La date/heure actuelle est Mar 12 Nov - 17:01

40 résultats trouvés pour bd

Aude Picault

Idéal Standard

Tag bd sur Des Choses à lire Proxy131

Claire est infirmière dans un service de néonatalogie, auprès de petits bébés tout doux tout fragiles. Elle rêve de l'homme idéal : gentil , attentionné, qui ne finit pas par prendre ses désirs pour vos réalités, donne un coup de main pour préparer le repas, et ne sait pas mieux que vous ce que vous devez penser.

Aude Picault a un œil à la fois tendre et acide pour croquer cette jeune femme d'aujourd'hui qui ne s'en laisse pas conter, qui rêve d'une indépendance sans oublier le romantisme (est-ce trop demander?), qui veut bien faire des concessions, mais faut pas pousser. C'est le petit journal d'un quotidien ordinaire au féminisme farceur, et qui n'oublie pas l'auto-dérision.

Tag bd sur Des Choses à lire Proxy132
mots-clés : #bd
par topocl
le Lun 11 Mar - 15:35
 
Rechercher dans: Bande dessinée et littérature illustrée
Sujet: Aude Picault
Réponses: 3
Vues: 566

Etienne Davodeau

Tag bd sur Des Choses à lire Cvt_qu10

Scénario et dessins

Cinq amis trentenaires passent une semaine de vacances en montagne dans la maison de l'oncle de Phil.
Phil, le glandeur qui revient de Cotonou, Victor le bosseur dont ce sont les premières vacances depuis 3 ans, Jean-Jean, marié (quelques problèmes de couple), Domi, le gauchiste (s'occupe d'ados au centre social) et Charlie qui a écrit un livre.
Des évènements curieux se passent dans la région : un nuage de peinture blanche à l'eau est projeté dans certains lieux, les villageois s'en amusent. Mais et oui il y a un mais, Phil a des pressentiments, il voit où vont se dérouler les prochains nuages de peinture. Sceptiques tout d'abord ses amis sont convaincus après preuve. C'était sans compter sur la personnalité de Phil qui dénigré par la famille, après la mort de son père, voulait faire un acte d'envergure, lui "le cafard" comme il était appelé enfant.
C'est très bien, les personnalités sont bien croquées, chacun a des arguments en fonction de sa nature, son tempérament, ses idées, ses goûts. Ils sont attachants. Il y a même le petit vieux du coin qui se souvient de la famille de Phil et des sottises de l'enfant, il passe régulièrement "boire le coup".

je trouve que le N&B apporte beaucoup à l'histoire, à la légèreté du dessin.

Tag bd sur Des Choses à lire Imm110
Tag bd sur Des Choses à lire Imm210
Tag bd sur Des Choses à lire Imm310


mots-clés : #amitié #bd
par Bédoulène
le Jeu 28 Fév - 17:37
 
Rechercher dans: Bande dessinée et littérature illustrée
Sujet: Etienne Davodeau
Réponses: 10
Vues: 691

Joël Alessandra

Lady Whisky

Tag bd sur Des Choses à lire 410

Pour rendre une hommage posthume à Helen, une spécialiste mondialement reconnue des whiskies, Joël Alexandra part en Ecosse; c'est l'occasion d'une petite incursion instructive dans le monde des whiskies, des amateurs et de leur jargon fleuri, mais surtout d'une sublime ballade insulaire, pour laquelle les aquarelles de Alessandra ne donnent qu'une envie: y partir au plus vite.

Tag bd sur Des Choses à lire 211

Tag bd sur Des Choses à lire 111

Tag bd sur Des Choses à lire 311




mots-clés : #bd
par topocl
le Lun 28 Jan - 10:43
 
Rechercher dans: Bande dessinée et littérature illustrée
Sujet: Joël Alessandra
Réponses: 2
Vues: 188

Etienne Davodeau

Rural!

Tag bd sur Des Choses à lire Proxy_66

Etienne Davodeau s'est immergé pendant un an dans l'entreprise de jeunes agriculteurs qui s'investissent dans la bio... et subissent les nuisances de la construction d'une autoroute à proximité de leurs terres.
Leur combat, leurs espoirs, leurs désillusions, plein d'humour et d'enseignement, un livre sympathique, à la Davodeau, quoi!




mots-clés : #bd #documentaire #ecologie #mondedutravail #ruralité
par topocl
le Lun 15 Oct - 20:22
 
Rechercher dans: Bande dessinée et littérature illustrée
Sujet: Etienne Davodeau
Réponses: 10
Vues: 691

Emmanuel Herzet

Reprise du commentaire de shanidar publié le Mar 21 Fév 2017 à 15:09, initialement posté sur le fil du co-scénariste Dorison. (clic)

Tag bd sur Des Choses à lire Couv_211 Tag bd sur Des Choses à lire Couv_210

Le Chant du cygne 1-2

dessin : Babouche
scénario : Dorison - Herzet

Résumé éditeur :
Avril 1917. Alors qu'ils reviennent d'une offensive aussi vaine que meurtrière sur le Chemin des Dames, les survivants de la section du lieutenant Katzinski rencontrent un soldat qui leur confie une pétition signée par des milliers de poilus. Il y a là de quoi renverser le gouvernement pour en finir, enfin, avec les boucheries inutiles. Seulement, pour ça, il faut aller à l'Assemblée nationale... Et jusqu'à Paris, le chemin promet d'être long.


Franchement, je me suis laissée complètement surprendre par l'histoire et l'atmosphère de cette BD. J'ai retrouvé l'ambiance débraillée et jargonneuse de Cendrars et Barbusse, les poils des poilus, les relations parfois simples parfois compliquées avec la hiérarchie militaire, la rébellion des uns, la peur des autres, la bouffe qui arrive froide, les feuillées (tinette), l'ambiance arrosée de gros rouge et d'envoi au casse-pipe. Les soldats sont croqués avec des 'tronches' bien éloquentes qui permettent de les différencier immédiatement. Il y a le sergent Sabiane, le fort des Halles, rouquin et grande gueule, vers lequel tout le monde se tourne quand il faut prendre une décision. Il y a le bleu appelé 'la science' qui finit par convaincre les autres de sa témérité. Et puis, le lieutenant Katz dont l'honneur va être mis à l'épreuve par ses hommes : doit-il les suivre jusqu'au bout, lui qui n'en peut plus d'écrire des lettres annonçant aux familles la mort de leurs soldats ou va-t-il choisir le clan des officiers, abrutis, illégitimes, sanguinaires ?

Il faut ajouter à ce très bon scénario, un coup de crayon presque humoristique dans certaines outrances et un recours à l'aquarelle qui rend l'ensemble à la fois particulièrement beau, élégant, automnal et nostalgique. Babouche vient de l'animation et on retrouve dans son trait le plaisir du mouvement, l'attention portée aux arrière-plans pour dynamiser la case et une espèce de fraîcheur zébulonne (parfois même un peu brouillonne) qui prête à sourire et étonne par sa liberté. Quant à l'arrivée du Puzzle, une espèce d'officier rapiécé de partout et totalement mégalomane, elle donne une parfaite intensité à une BD qui se lit avec un immense plaisir.


Totalement séduite, je suis !  

Deux pages :

Tag bd sur Des Choses à lire Herzet11


Tag bd sur Des Choses à lire Herzet12







mots-clés : #bd #premiereguerre
par Bédoulène
le Sam 21 Avr - 6:59
 
Rechercher dans: Bande dessinée et littérature illustrée
Sujet: Emmanuel Herzet
Réponses: 4
Vues: 274

Guy Delisle

Tag bd sur Des Choses à lire Cvt_ch10

Chroniques birmanes



Originale : Français, 2007

CONTENU :
Chronique écrite après un séjour en Birmanie en 2005

REMARQUES :
Comme d’autres BD de Delisle aussi celui-ci se refère à un séjour de longue durée dans un pays qu’on ignore (ou ignorait) assez. Delisle est maintenant lié depuis un bon moment avec Nadège et ils ont le petit Louis. L’auteur suit à vrai dire sa femme en Birmanie pour une bonne année car elle y travaille pour Médecins sans Frontières. Lui-même, il va avant tout s’occuper de l’enfant, travailler sur ses bandes dessinées et aussi faire quelque connaissances dans le monde du BD. Sinon on a l’impression qu’il raconte dans ces chroniques librement un mélange entre son vécu personnel (souvent avec beaucoup d’humour et d’auto-dérision) et des petites explications de certaines expériences autour d’une donnée politique, économique, culturelle etc...

Les récents développements au Myanmar semblent aller dans un sens d’une plus grande liberté et autonomie, et les descriptions de ce livre date alors maintenant presque d’une dizaine d’années. Alors, cela a vieilli ? Peut-être certaines contraintes de la dictature militaire de plusieurs décennies (instaurée en force en 1962 après quatorze année d’essais démocratiques après l’indépendance)  ont perdues un peu de force, et l’ouverture économique et démocratique sont là, néanmoins ce livre est et restera un témoignage d’une époque qui a marqué le pays: témoignage pour la Birmanie/Myanmar même, mais aussi description – comme l’auteur en fait allusion – des mécanismes d’une dictature en exercise. Et certains procèdés, on les retrouve un peu partout dans le monde en pareilles situations...

Ce qui arrive à Delisle a d’abord et presque toujours une note personnelle, et est accroché à une expérience concrète. Mais au même moment ces petites aventures touchent à toutes les domaines de la vie, soit culturelle, politique, économique, réligieuse, culinaire, répressive etc. Le livre épais est structuré en petites épisodes, petites unités thématiques d’une à six pages environs, avec sur chaque page 6-8 petites cases de desseins et de textes. Dans ce sens-là ce n’est pas un récit linéaire ininterrompu, mais plutôt des bouts d’histoires.

Je n’arrive pas bien à décrire le genre de desseins avec lequel Delisle travaille, mais c’est à mon avis un travail à l’encre et des tonalités en gris (pas de colorisations).

C’est intéressant comment Delisle raconte en passant une existence plutôt isolée souvent, des ressortissants étrangers (ambassades, ONG, industries engagés étrangers). Une séparation si typique dans tellement de pays, surtout soi-disant exotiques ou alors aussi résultant d’une certaine politique. A quel point cet isolement est choisi, conséquence d’une recherche d’une vie plus aisée ? Je ne veux pas en juger, mais dans nos pays nous condamnons souvent ces « communautarismes »...

C’est alors en passant, jouant, décrivant avec humour (et des chiffres et faits réels) que Delisle nous présente ses chroniques.

C’est bien fait, drôle, instructif...

mots-clés : #autobiographie #bd #documentaire #regimeautoritaire #viequotidienne #voyage
par tom léo
le Dim 18 Mar - 16:17
 
Rechercher dans: Bande dessinée et littérature illustrée
Sujet: Guy Delisle
Réponses: 7
Vues: 696

Didier Zulli

Tag bd sur Des Choses à lire 97825010


Varsovie, Varsovie

On croit souvent savoir, mais non, on apprend toujours,  et quand on sait,  se rappeler est "un devoir de mémoire" .

Yentl Perlmann rescapée du ghetto de Varsovie retourne en 2017 dans cette ville à la rencontre  des Lycéens du Lycée Goscinny pour raconter le combat magnifique des résistants de l'ombre ayant à leur tête Emanuel Ringelblum. Le combat dura 43 jours, peu survécurent. Mais les résistants avaient enfouis dans le sol leurs écrits sur la vie dans le ghetto afin que la mémoire perdure. Ces archives ont été retrouvées sous les décombres  d' un'immeuble de 4 étages.

Yentl posa une question essentielle aux lycéens : "Qui sera le témoin des témoins ?" Elle apprendra à son retour aux USA que des lycéens s'investissent auprès de leurs camarades pour connaître leur sentiment et ce qu'ils ont retenu ; ils récolteront les écrits avec l'idée de les mettre en forme. (journal ou autre)

Yentl arrive au Lycée

Tag bd sur Des Choses à lire Dsc04040


Ce qui a touché les lycéens :

Tag bd sur Des Choses à lire Dsc04022

Jonasz Heller sauve une enfant (Yentl)dont les parents résistants viennent d'être abattus par les allemands (Yentl ne retrouvera pas ses traces après la guerre)

Tag bd sur Des Choses à lire Dsc04020
Tag bd sur Des Choses à lire Dsc04021

Shaïa le cousin de Jonasz décide d'intégrer la Judenrat, Avram Heller le Gd-Père de Jonasz essaye de l'en dissuader, mais l'appât d'un salaire alors qu 'il y a famine convainc le jeune homme, il rachètera son erreur en la payant de sa mort

Tag bd sur Des Choses à lire Dsc04024
Tag bd sur Des Choses à lire Dsc04023

Les écrits pour les archives qui seront enfouies dans le sol ; David Gruber 19 ans : "Ce que nous n'avions pas pu crier au monde nous l'avons enfoui dans le sol" !

Tag bd sur Des Choses à lire Dsc04029


Tous les jours la faim, la peur, les coups, la mort :

Tag bd sur Des Choses à lire Dsc04034
Tag bd sur Des Choses à lire Dsc04035


Le président de la Jurendat Czerniakov est si abattu quand il reçoit l'ordre d'envoyer à l'Est (c-à-dire dans les camps) également les enfants, il se suicide

Tag bd sur Des Choses à lire Img_2015

L'Est ? qui y-a-t-il à l'Est où partent les trains ? La femme de Ringelblum le recontera au vieux Avram Heller, elle dira ce que sont les "chantiers" des allemands !Et Jonasz s'interroge ; que sont devenus ses parents ?

Tag bd sur Des Choses à lire Dsc04028


Pendant ce temps les américains (Cordell Hull et Summer Welles) et les britanniques (Halifax et Strang) discutent du sort des Juifs :

"La proposition de sauver les Juifs ou de les faire sortir d'Europe doit être considérée avec la plus grande prudence et  non prioritaire. Hitler pourrait très bien nous prendre au mot et dire qu'il n' y a tout simplement pas assez de bateaux et de moyens de transport dans le monde pour les déplacer.

Tag bd sur Des Choses à lire Dsc04025


Documentation Historique de Mr. Bensoussan

Tag bd sur Des Choses à lire Dsc04036
Tag bd sur Des Choses à lire Dsc04037
Tag bd sur Des Choses à lire Dsc04039
Tag bd sur Des Choses à lire Dsc04038



C'est édifiant, émouvant,  les dessins, leurs couleurs créent l'ambiance. C'est une lecture "devoir de mémoire" que l'on doit faire et refaire. Cette BD est à proposer à la jeunesse quand les lectures des livres les rebutent parce que comme Yentl interpelle les lycéens de Varsovie : Qui sera le témoin des témoins ?


mots-clés : #bd #biographie #campsconcentration
par Bédoulène
le Dim 3 Déc - 20:44
 
Rechercher dans: Bande dessinée et littérature illustrée
Sujet: Didier Zulli
Réponses: 2
Vues: 647

Beltran Gabi

Les Histoires du quartier, volume I

Tag bd sur Des Choses à lire C_hist10
Dessinateur : Segui Bartholomé

Résumé:
Palma de Majorque, dans les années 1980. Chaque recoin du quartier où vit Gabi a une histoire à raconter. Adolescent, il traîne avec ses copains dans les rues de son petit monde en essayant de comprendre ce qui s'y passe et se forge une expérience de vie inoubliable. Entre la drogue, les prostituées et les menus larcins, Gabi se réfugie dans la littérature, le dessin et découvre que les différences sociales représentent parfois des frontières infranchissables.

Tag bd sur Des Choses à lire Histoi12

Présentation de l'éditeur:
Avec ses histoires du quartier, Gabi Beltran signe un récit d'une sensibilité rare, tout en nuances, porté par l'émotion palpable de ses souvenirs d'adolescence.Publié en catalan et en castillan en 2011, ce titre a reçu le Premier prix de la bande dessinée de la ville de Palma.
Restant fidèle au cadre de son enfance, Bartolomé Segui parvient à stuliser la Palma des Histoires du quartier. Il y livre avec une grande justesse et une subtile expressivité l'image d'une jeunesse prise au piège de l'insularité.

Tag bd sur Des Choses à lire Histoi10


Ce que j'en dis:
On découvre la Palma des années 80, par encore aussi submergée de touristes. On suit Gabi (car c'est assez autobiographique) dans son quartier, le dédale de petites rues au fil des 8 histoires du livre. Chaque histoire relate une rencontre, un moment triste ou difficile, une étape. C'est très doux et nostalgique.
Les dessins sont assez naïfs, tels que sont des adolescents finalement et les couleurs ne sont pas criardes, comme celles des souvenirs.
J'ai passé un agréable moment (et pourtant je ne suis pas fan de bd, loin de là), ce fût une agréable découverte. Mais je ne pense pas que je lirai le volume 2.


mots-clés : #bd
par Cliniou
le Lun 4 Sep - 15:19
 
Rechercher dans: Bande dessinée et littérature illustrée
Sujet: Beltran Gabi
Réponses: 1
Vues: 325

Mathieu Sapin

Gérard
Cinq années dans les pattes de Depardieu


Tag bd sur Des Choses à lire 97822010


Si Depardieu vous agace, ne lisez pas cette BD, car son auteur a très bien réussi la mise en scène rythmique de son récit, le maelstrom est traduit parfaitement. Sapin ne le singe pas, ce maelstrom, il l'orchestre habilement, pour mieux en extraire les climax et les répis.

Et surtout ce n'est pas dilué : ce n'est pas du Muybridge, pas seulement, c'est plus construit, c'est du travail de narration-BD, pas juste illustratif, et ça croque la personnalité de Depardieu avec semble t'il une belle justesse.
Rien que l'on ne sache déjà si on s'intéresse à cet homme, mais comme des agapes avec lui, image, et son en plus.
Pour une BD que demander de plus ?
En plus c'est long, ça prend bien deux heures à lire, et ça refile un tas d'anecdotes à fouiller par la suite si le coeur vous en dit.

Depardieu ne m'agace pas, alors j'étais ravie.


mots-clés : #bd #documentaire
par Nadine
le Jeu 3 Aoû - 13:51
 
Rechercher dans: Bande dessinée et littérature illustrée
Sujet: Mathieu Sapin
Réponses: 9
Vues: 310

Jirô TANIGUCHI

Tag bd sur Des Choses à lire Quarti11

Quartier Lointain

Un salaryman japonais se trompe de train, et retourne dans la ville où il a grandi. Là, il se rend sur la tombe de sa mère, et s’évanouit. Il est alors transporté dans le temps, et revit l’année de ses quatorze ans. Il sait que dans dix mois, son père disparaîtra sans un mot d’explication. Alors, il décide de tout mettre en œuvre pour, sinon empêcher son départ, au moins le comprendre.

J’ai beaucoup aimé ce manga. Bien que le ‘pitch’ ne marque pas par son originalité, Taniguchi traite le sujet avec subtilité. On est vite absorbé par la nostalgie douce-amère, la douleur en sourdine… le découpage en scénettes est particulièrement réussi, et la vie quotidienne du Japon des années 60 prend le pas sur le fantastique.


mots-clés : #bd #initiatique
par Baleine
le Mar 18 Juil - 11:16
 
Rechercher dans: Bande dessinée et littérature illustrée
Sujet: Jirô TANIGUCHI
Réponses: 12
Vues: 396

Elodie Durand

La parenthèse

Tag bd sur Des Choses à lire Captur26

Elodie Durand n'a quitté le domicile de   ses parents qu'à 25 ans et c'était une sacrée victoire pour elle, et  une sacrée terreur pour ses parents. À 22 ans elle a commencé à faire des malaises et c'était le début d'un long tunnel : à force de fréquenter les médecins, elle a appris que c'étaient des crises d'épilepsie. Il s'est avéré qu'elle avait une tumeur  cérébrale, un petit truc inopérable qu'on a fini par déliter à coups de rayons gamma à l'hôpital de la Timone à Marseille, une technique révolutionnaire. Cela a été 4 années de galère, la peur de la maladie, et son déni, la lourdeur des traitements, la fatigue, le souvenir qui vous échappe… Des années après, guérie, elle décrit cela de l'intérieur, son vécu, le peu de souvenirs qu'elle en garde, ce qui n'empêche pas leur pregnance, le récit que lui en fait sa famille, la douleur et la lutte, pour se grignoter au jour le jour une vie normale.

Dessin au trait, hâtif, créatif, sans concession ni ménagements, ce retour en arrière sur une expérience hors du commun, d'une belle lucidité, est un message d'espoir.

Tag bd sur Des Choses à lire 113
Tag bd sur Des Choses à lire 412
Tag bd sur Des Choses à lire 312


mots-clés : #bd #pathologie
par topocl
le Dim 11 Juin - 10:08
 
Rechercher dans: Bande dessinée et littérature illustrée
Sujet: Elodie Durand
Réponses: 1
Vues: 338

Joe Sacco

La grande guerre - Le premier jour de la bataille de la Somme

  Tag bd sur Des Choses à lire 112 Tag bd sur Des Choses à lire 212


 
wikipedia a écrit: Bataille de la Somme
   Date : du 1er juillet au 18 novembre 1916
   Lieu : Somme (fleuve), Picardie, France
   Issue : Indécise (retraite tactique allemande de 64 km)
   (...)
   Pertes :    420 000 Britanniques (213 000 blessés et 206 000 morts ou disparus)
                203 000 Français (136 000 blessés et 67 000 morts ou disparus)
                437 000 Allemands (au minimum)(dont 170 000 tués)


   La Bataille de la Somme désigne une confrontation opposant les Britanniques et les Français aux Allemands en 1916 lors de la Première Guerre mondiale, dont ce fut l'une des batailles les plus sanglantes.

   Conçue en décembre 1915, par Joffre, commandant en chef des armées françaises, l'offensive de la Somme dut être amendée du fait du déclenchement de la Bataille de Verdun, le 21 février 1916. Foch fut chargé par Joffre de sa mise en œuvre. Les Français, qui devaient fournir l'effort principal, durent le confier aux Britanniques.

   C'est la première offensive conjointe franco-anglaise. Les forces britanniques lancèrent là leur première opération d’envergure, et tentèrent avec les troupes françaises de percer à travers les lignes allemandes fortifiées sur une ligne nord-sud de 45 km proche de la Somme, au nord de la France, dans un triangle entre les villes d'Albert du côté britannique, Péronne et Bapaume du côté allemand.

   Il s'agit de l'une des batailles les plus meurtrières de l'histoire (hors victimes civiles), avec parmi les belligérants environ 1 060 000 victimes, dont environ 442 000 morts ou disparus.

   La première journée de cette bataille, le 1er juillet 1916, fut, pour l'armée britannique, une véritable catastrophe, avec 58 000 soldats mis hors de combat dont 19 240 morts. La bataille prit fin le 18 novembre 19163.

   Le Bilan de cette bataille fut, sur le plan militaire, peu convainquant. Les gains de territoires pour les Alliés furent modestes, une douzaine de kilomètres vers l'est tout au plus, le front ne fut pas percé. Les combats usèrent les adversaires, sans vainqueurs ni vaincus.

   (...)

   La mémoire collective des Français n'a pas gardé trace de la Bataille de la Somme tandis que celle-ci tient une large place dans la mémoire collective des Britanniques, des Canadiens, des Australiens et des Néo-Zélandais. Le 1er juillet est une journée de commémoration sur les principaux lieux de mémoire du Commonwealth dans le département de la Somme de même que l'ANZAC Day, le 25 avril.
   (...)

   [Une] préparation d'artillerie [eut lieu pendant la semaine précédent l'attaque]

   L'artillerie, y compris des canons à longue portée sur voie ferrée de 380 et 400 mm, atteignit des sommets de puissance destructrice.

   Ayant la maîtrise du ciel, les Alliés détruisirent les Drachen allemands. Les Britanniques disposent de 185 appareils chargés de patrouiller et de bombarder, les Français en ont 215 et les Allemands seulement 129.

   La préparation d'artillerie, initialement prévue pour cinq jours, débute le 24 juin par des tirs de réglage et de destruction. Elle s'intensifie à partir du 26 par un bombardement général et continu des lignes allemandes. En une semaine, l'artillerie britannique tire 1 732 873 coups. Les tranchées allemandes des premières lignes sont presque totalement détruites, mais les abris souterrains sont intacts.

   Le 28, l'offensive est reportée de 48 heures à cause du mauvais temps. Il tombe les premiers jours une moyenne de cinq obus pour chaque soldat allemand.

   L'échec britannique du 1er juillet 1916

   Le 1er juillet au matin, c'est par un beau temps et clair que commence le bombardement final des alliés. À partir de 6 h 25, les tirs d'artillerie atteignent une cadence de 3 500 coups par minute, produisant un bruit si intense qu'il est perçu jusqu'en Angleterre.
   Jeune soldat allemand engagé dans la bataille de la Somme, photo de 1916

   À 7 h 30, au coup de sifflet, l'infanterie britannique franchit les parapets baïonnette au canon et part à l'assaut des tranchées adverses. Les hommes sont lourdement chargés avec plus de 30 kg d'équipement. Ordre avait été donné aux hommes de ne pas courir. En fait, le commandement anglais craignait que les troupes ne perdissent le contact en courant et en se dispersant. Persuadé que les défenses allemandes avaient été anéanties par les tirs d'artillerie, il exigea que les hommes avancent au pas.

   Les Allemands les accueillirent avec des tirs de mitrailleuses qui les fauchèrent en masse. Les officiers étaient facilement repérables et furent particulièrement visés. On estime à 30 000 le nombre des victimes (tués et blessés) dans les six premières minutes de la bataille . Les Allemands sont stupéfaits de voir les soldats britanniques venir au pas.

   À midi, l’état-major britannique annula l'ordre de marcher au pas, et retint les vagues d’assaut suivantes. Lorsque les Britanniques parvinrent aux tranchées allemandes, ils furent trop peu nombreux pour résister à une contre-attaque.

   De leur côté, les Français atteignirent tous leurs objectifs et ne purent progresser davantage du fait, en autre, de l'échec britannique.


      Voilà ce que nous raconte Joe Sacco, journaliste et illustrateur plus habitué aux conflits contemporains, dans une fresque de 7 mètres de long, présentée sous la forme d'un leporello. Illustration à la précision obsédante, aux détails scrupuleux, grâce à un vaste travail d'investigations (lectures diverses, rencontre avec des historiens , collecte de quelques 700 photos dans les archives britanniques) puis huit mois accroché à sa planche à dessin, avec comme référence première la Tapisserie de Bayeux .

Tag bd sur Des Choses à lire 311

Tout est dans le détail : la moindre arme, le moindre équipement sont le reflet méticuleux de la réalité. Mais tout est aussi dans la vue d'ensemble, ce fourmillement de Tommies donne une vue particulièrement impressionnante de l'ampleur des combats, du nombre des hommes engagés, des blessés et des morts, de la petitesse de l'homme face à la grande machine guerrière. De la vanité et de l'épouvante de tout cela, en fait.

Pas un mot sur le dessin lui-même - cette affaire se passe de commentaires, mais un livret explicatif d'accompagnement – les légendes donnent de l'ampleur à l’illustration, permettent d'approfondir la compréhension.

Tag bd sur Des Choses à lire 411

Magnifique témoin d'une mémoire centenaire qui se refuse de s'éteindre, objet éditorial impressionnant de beauté et d'invention, parole d'un homme face à l’horreur, tout cela fait de ce livre un objet assez unique, à regarder , poser puis reprendre.

Tag bd sur Des Choses à lire 510

Commentaire récupéré

mots-clés : #bd #premiereguerre
par topocl
le Ven 9 Juin - 16:34
 
Rechercher dans: Bande dessinée et littérature illustrée
Sujet: Joe Sacco
Réponses: 1
Vues: 269

Régis Hautière

Abélard

T1- La danse des petits papiers
T2- Une brève histoire de poussière et de cendres

Tag bd sur Des Choses à lire Images56

Dessinateur : Dillies Renaud
Coloriste : Bouchard Christophe

C'est une BD toute douce et tendre et drôle, qu'il serait dommage de réserver aux enfants, tant on y trouve ed poésie et d'humour. Cette histoire d'un poussin naïf et gentil, qui part en Amérique avec un ours grognon pour les yeux de sa belle fait rire, s'émouvoir et pleurer aussi à la fin, car la vie est à la fois belle et triste, tout le monde sait ça, et Régis Hautière, Renaud Dillies avec ses crayons et Christophe Bouchard avec ses couleurs nous racontent cela à merveille.

Tag bd sur Des Choses à lire Images54

Tag bd sur Des Choses à lire Images55


mots-clés : #bd
par topocl
le Sam 25 Mar - 11:13
 
Rechercher dans: Bande dessinée et littérature illustrée
Sujet: Régis Hautière
Réponses: 5
Vues: 666

Dorison

Le Chant du cygne 1-2

dessin : Babouche
scénario : Dorison - Herzet

Tag bd sur Des Choses à lire Babouc15  Tag bd sur Des Choses à lire Babouc16

Résumé éditeur : Avril 1917. Alors qu'ils reviennent d'une offensive aussi vaine que meurtrière sur le Chemin des Dames, les survivants de la section du lieutenant Katzinski rencontrent un soldat qui leur confie une pétition signée par des milliers de poilus. Il y a là de quoi renverser le gouvernement pour en finir, enfin, avec les boucheries inutiles. Seulement, pour ça, il faut aller à l'Assemblée nationale... Et jusqu'à Paris, le chemin promet d'être long.

Franchement, je me suis laissée complètement surprendre par l'histoire et l'atmosphère de cette BD. J'ai retrouvé l'ambiance débraillée et jargonneuse de Cendrars et Barbusse, les poils des poilus, les relations parfois simples parfois compliquées avec la hiérarchie militaire, la rébellion des uns, la peur des autres, la bouffe qui arrive froide, les feuillées (tinette), l'ambiance arrosée de gros rouge et d'envoi au casse-pipe. Les soldats sont croqués avec des 'tronches' bien éloquentes qui permettent de les différencier immédiatement. Il y a le sergent Sabiane, le fort des Halles, rouquin et grande gueule, vers lequel tout le monde se tourne quand il faut prendre une décision. Il y a le bleu appelé 'la science' qui finit par convaincre les autres de sa témérité. Et puis, le lieutenant Katz dont l'honneur va être mis à l'épreuve par ses hommes : doit-il les suivre jusqu'au bout, lui qui n'en peut plus d'écrire des lettres annonçant aux familles la mort de leurs soldats ou va-t-il choisir le clan des officiers, abrutis, illégitimes, sanguinaires ?

Il faut ajouter à ce très bon scénario, un coup de crayon presque humoristique dans certaines outrances et un recours à l'aquarelle qui rend l'ensemble à la fois particulièrement beau, élégant, automnal et nostalgique. Babouche vient de l'animation et on retrouve dans son trait le plaisir du mouvement, l'attention portée aux arrière-plans pour dynamiser la case et une espèce de fraîcheur zébulonne (parfois même un peu brouillonne) qui prête à sourire et étonne par sa liberté. Quant à l'arrivée du Puzzle, une espèce d'officier rapiécé de partout et totalement mégalomane, elle donne une parfaite intensité à une BD qui se lit avec un immense plaisir.


Totalement séduite, je suis !  

Deux pages :

Tag bd sur Des Choses à lire 1548_p10

Tag bd sur Des Choses à lire Babouc13



mots-clés : #bd #premiereguerre
par shanidar
le Mar 21 Fév - 15:09
 
Rechercher dans: Bande dessinée et littérature illustrée
Sujet: Dorison
Réponses: 6
Vues: 437

Richard McGuire

Ici.

Tag bd sur Des Choses à lire Ici1010

Ce n'est pas vraiment une BD, mais une accumulation de vignettes, mises en perspective, comme la vie est une accumulation d'émotions, la famille une accumulation de souvenirs, l'histoire une accumulation d'instants, l’univers une accumulation de prodiges et cette accumulation même a quelque chose d'à la fois intime et universel, qui parle avec une belle profondeur à notre cœur dans un langage très personnel et innovant.

Tag bd sur Des Choses à lire 110

Tag bd sur Des Choses à lire 210

Tag bd sur Des Choses à lire 310

Tag bd sur Des Choses à lire 410

(récupération)


mots-clés : #bd
par topocl
le Mer 15 Fév - 17:40
 
Rechercher dans: Bande dessinée et littérature illustrée
Sujet: Richard McGuire
Réponses: 3
Vues: 258

Pascal Rabaté

La déconfiture (tome 1)

Tag bd sur Des Choses à lire 97827510

L'exode, grandeur et décadence (surtout décadence d'une bataille ridicule et mortifère, avec des dessins qui ne séduisent pas au premier coup d'oeil, mais creusent un chemin de drôlerie tendre face à l'horreur. Pascal Rabaté offre un œil tout à fait compagnon à ces soldats menés par la fatalité et la camaraderie, la nausées au bord des lèvres, et qui, s'ils gardent leur jugeotte face à tant d'ignominie vaine, ne savent pas trop quoi en faire, sinon espérer s'en tirer.

Tag bd sur Des Choses à lire 312


Tag bd sur Des Choses à lire 212


Tag bd sur Des Choses à lire 110


mots-clés : #bd #deuxiemeguerre
par topocl
le Dim 5 Fév - 13:36
 
Rechercher dans: Bande dessinée et littérature illustrée
Sujet: Pascal Rabaté
Réponses: 1
Vues: 389

Zidrou

L'adoption
Dessins et couleusr : Arno Monin

Tag bd sur Des Choses à lire Image340

La petite Qinaya, 4 ans, est adoptée par un couple français, après que ses parents soient décédés dans un séisme au Pérou. Elle est absolument adorable, s'adapte vite, tout le monde est totalement gâteux devant elle et jusqu'à Gabriel, le grand-père ronchon, qui est  séduit par cette enfant.

Cela pourrait donner quelque chose de totalement mièvre et plein de bons sentiments, mais il y a là une tendresse, un humour, une justesse dans l'observation qui réjouissent tout au long de la lecture. Chacun en prend pour son grade, les jeunes comme les vieux, il y a des petites réflexions plaisantes et des situations comiques. Les expressions des corps et des visages sont à se tordre de rire.

Juste jusqu'à cette notation, du  vieux copain, le "philosophe" de la bande :
Parfois je me demande… Tout cet amour qu'on n'a pas donné… Qu'est-ce qu'il devient ? Je veux dire… Personne n'a jamais pensé à installer des conteneurs pour le recycler ? Vous savez ? Comme pour les  piles ou les vieux papiers…


On se régale de douceur et de tendresse, mais Zidrou  est un malin cruel, il nous laisse sur un suspense insoutenable en attendant le 2e tome " à paraître" Tag bd sur Des Choses à lire 486671555

Tag bd sur Des Choses à lire Image352

Tag bd sur Des Choses à lire Y10


mots-clés : #bd #famille
par topocl
le Mer 1 Fév - 18:49
 
Rechercher dans: Bande dessinée et littérature illustrée
Sujet: Zidrou
Réponses: 1
Vues: 392

Etienne Davodeau

Le chien qui louche

Tag bd sur Des Choses à lire 010


Le thème principal, le côté sérieux du livre, c'est la vie des agents de surveillance et le procès des œuvres qui voudraient bien trouver leur chemin vers l’intérieur du Louvre.. Mais on y trouve tellement de choses , cela fournit tellement d'inventions géniales, d'observation fine et affectueuse, de clins d'oeils rigolos, mais aussi de réflexion tout à fait sérieuse camouflée sous l'humour léger, que c'est absolument régaleux (oui, je sais, ça n'existe pas) !

Alors oui, et c'est super bien fait,  on voit la vie des agents de surveillance, qui s'ennuient certes, mais aussi renseignent, accueillent, et surtout observent les gens, s'en amusent et, de même, observent les œuvres, aiment, s'enthousiasment, et s'amusent, une fois encore.

Tag bd sur Des Choses à lire 110

Mais Fabien, notre gardien de musée a une vie en dehors du Louvre : Mathilde, une amoureuse peste et joyeuse

Tag bd sur Des Choses à lire 211

...avec qui il se livre à des débats érotiques, jamais glauques, montrés dans des dessins qui ressemblent furieusement aux diverses statues du musée. Car, vous l'apprendrez dans ce livre, les œuvres aussi ont leur vie, observent les visiteurs, parlent et s’amusent.

Tag bd sur Des Choses à lire 311

Et par malheur, Mathilde a… une famille !

Tag bd sur Des Choses à lire 411

Pas le genre à mettre les pieds dans un musée, mais qui serait plutôt flattée d'y voir entrer le chef d'oeuvre de l'arrière arrière-grand-père « le chien qui louche ».

Tag bd sur Des Choses à lire 510


Et là, vient se greffer  tout un groupe de joyeux illuminés qui ont chacun pour le musée du Louvre un amour bien personnel, un attachement où l'art ne  joue pas forcément la première place

C'est drôle et mordant sans être jamais méchant, c'est absolument délicieux, c'est merveilleusement dessiné, les expressions des  visages et les attitudes des corps sont absolument extraordinaires. Et en plus, les personnages ne sont pas beaux, ils sont simplement comme vous et moi.
Il y a aussi une réflexion sur l'art : qu'est ce que l'art, quels sont les critères, quel accès pour les gens « sans culture », l'art vaut-il mieux que la « vie concrète » et le bonheur simple…

Et pour finir:

 
Davodeau a écrit: Le doute  empêche de s'endormir. C'est sa grand vertu.


(commentaire récupéré)


mots-clés : #bd #humour
par topocl
le Mer 1 Fév - 14:20
 
Rechercher dans: Bande dessinée et littérature illustrée
Sujet: Etienne Davodeau
Réponses: 10
Vues: 691

Thierry Murat

ÉtuŋwAŋ Celui-Qui-Regarde

Tag bd sur Des Choses à lire 134_co11

Joseph Wallace est un jeune bourgeois de Pittsburg promis à une existence ordinaire. Mais il part un beau jour à la découverte des "Territoires". Fasciné et respectueux, ouvert au doute et à autrui, il devient l'hôte des indiens qu'il photographie dans leur quotidien. Sa découverte de ce peuple, de sa sagesse va bouleverser sa pensée, son intimité  et sa présence au monde à défaut de sa vie ordinaire. Il assiste impuissant au massacre de ces habitants premiers par les colons avides de richesses et de pouvoirs, dont ses photographies constituent un ultime témoignage.

C'est un très beau livre, qui prend son temps,  d'une grande paix et d'un grand poésie, autant dans le texte que dans les images.
Thierry Murat a un travail des noirs te des camaïeux très personnel, sublime pour tout dire, qui souligne autant les moments de paix que ceux de révolte.

Tag bd sur Des Choses à lire Image348


Tag bd sur Des Choses à lire 134_p-10


Tag bd sur Des Choses à lire 134_p-11


mots-clés : #bd #colonisation #minoriteethnique
par topocl
le Mer 1 Fév - 11:25
 
Rechercher dans: Bande dessinée et littérature illustrée
Sujet: Thierry Murat
Réponses: 3
Vues: 524

Milo Manara

Le Caravage
tome 1: La palette et l'épée


Tag bd sur Des Choses à lire Image105

"La vie sulfureuse du célèbre peintre italien par le maestro Manara Automne 1592. Michelangelo da Caravaggio dit « Le Caravage » débarque à Rome, toiles et pinceaux sous le bras. Il puise son inspiration dans l'âme de la cité éternelle, entre grandeur et décadence, et auprès des personnages hauts en couleur qu'il y rencontre. Rapidement admiré pour son talent, il sera toutefois souvent critiqué pour ses partis pris artistiques, notamment sur ses sujets religieux.Il prendra ainsi pour modèle de sa Mort de la Vierge une prostituée. Une réputation aggravée par le penchant du peintre pour la violence et sa participation à de fréquentes et vives échauffourées... Milo Manara amorce ici un diptyque consacré au génial Caravage et à l'Italie du Cinquecento, dans lequel il exprime à nouveau sa fascination pour la création artistique et la beauté des femmes, tout en rappelant qu'il est aussi un maître de la BD historique au sens de la reconstitution confondant."

Le caravage , l'inoubliable , homme fascinant , ce peintre sulfureux m'a toujours subjuguée tant par son caractère que par ses tableaux d'où émane une sensibilité artistique des plus remarquables.
Pourquoi choisir Manara pour lire sa biographie ?
Parce qu'il me semblait tellement proche de ce génie que j'étais certain qu 'une approche littéraire combinée au dessin ne pouvait que recréer l'univers dans lequel je voulais plonger.
Qui , mieux que Manara , pouvait nous propulser dans ce monde où les femmes sont des muses , qui pouvait mieux que Manara les dessiner et les mettre à la lumière via des dessins éblouissants!
Et je ne suis pas déçue ; Manara nous offre un diptyque fascinant dans lequel tout paraît vraisemblable dans ce récit ,il plonge au cœur même de l'artiste pour en faire ressortir toute l'essence et la création.
Le Caravage habité créait pour enfanter une œuvre dont la genèse probablement n'était que sa propre sensibilité , son amour des femmes et la volonté de raconter sans voile ni cape ce que ses yeux observaient , un point que Claudio Strinati , historien de l'Art met en exergue dans son avant-propos.
Ce ne sont pas des dessins que j'ai pu observer dans cet ouvrage , mais bien des tableaux tant la puissance des couleurs sont intensément belles , reflétant celles des siècles passés ,de la luminosité de Rome à la prison de Tor Di Nona.
C'est clairement un travail bluffant que j'ai feuilleté à plusieurs reprises après deux lectures juste pour le plaisir de ces reproductions.
J'attends bien évidemment avec impatience , la suite...

Tag bd sur Des Choses à lire Images16

Tag bd sur Des Choses à lire Images17

Tag bd sur Des Choses à lire Images18


mots-clés : #bd #biographie #creationartistique
par Ouliposuccion
le Mar 31 Jan - 22:23
 
Rechercher dans: Bande dessinée et littérature illustrée
Sujet: Milo Manara
Réponses: 2
Vues: 1265

Revenir en haut

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Sauter vers: