Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

La date/heure actuelle est Mer 13 Nov - 15:23

1 résultat trouvé pour handicap

Hélène Jousse

Hélène Jousse

Tag handicap sur Des Choses à lire Image110


Hélène Jousse partage son temps entre la sculpture et l’écriture, entre Paris et sa Mayenne natale.
Elle  expose en permanence  à Nantes (Galerie Albane) et à Paris (A galerie, Galerie Martine Moisan) . Elle a exposé en Suisse (Galerie Zabbeni) à Singapour (0pera Galery), à Munich (Galerie Hegemann.) Elle a été représentée à Art Paris par A galerie et à  Art Basel Miami par  la Galerie Cancio Contemporary
Elle a créé le trophée et le logo pour l’institut national du cancer. Elle a aussi collaboré avec la marque Shiseïdo et avec  le coloriste Christophe Robin.
Les mains de Louis Braille est son premier roman.

source: https://www.helenejousse.fr/portrait/

Bibliographie :

- Les mains de Louis Braille, 2019




Tag handicap sur Des Choses à lire Cvt_le10

Les mains de Louis Braille

Mon avis:
"« Louis est un héros malgré lui, dont personne n’a mesuré en son temps l’ampleur de la découverte, ni aujourd’hui encore, excepté les aveugles dont les doigts tendus parcourent chaque jour les milliers de petits points braille ».
Hélène Jousse répare cet oubli, en mettant à jour et par écrit cet évènement qui a éclairé et qui illumine encore le quotidien des personnes non voyantes qui peuvent accéder à la lecture grâce au système du braille, du nom même de son inventeur, Louis Braille.
Son roman est rédigé sur deux axes : la mission confiée à Constance, dramaturge à succès, qui se voit confier l’écriture d’un scenario sur la vie de Louis Braille. Cette quadragénaire, veuve depuis peu, tente de se reconstruire en se plongeant dans cette mission qui lui a été confiée par Thomas, son producteur attitré. Pour aider Constance dans ses recherches, celui-ci va embaucher un étudiant en Histoire, Aurélien. A eux trois, ces personnages vont faire avancer le récit de la vie de Louis Braille, l’autre axe de ce roman.
L’essentiel de l’histoire va être concentré sur la période durant laquelle Louis Braille est scolarisé dans l’Institut royal des jeunes aveugles.  Il y est intégré à l’âge de dix ans, sous les recommandations de son instituteur du village de Coupvray. Louis a perdu la vue suite à un accident domestique à l’âge de trois ans, mais il a toujours gardé une curiosité intellectuelle conséquente. Et surtout, il a toujours rêvé de savoir lire : « Même si on sait tous que la vie n’est pas dans les livres, il y a dans les livres quelque chose qu’on ne trouve pas ailleurs dans la vie ».
C’est donc à l’Institut royal des jeunes aveugles que la possibilité d’accéder à la lecture va lui être permise. Un capitaine va venir parler d’un système de codage permettant de communiquer en temps de conflit aux élèves de l’Institut. Louis va s’en emparer, le redimensionner et le développer afin de codifier sous forme de points les vingt-six lettres de l’alphabet. Le braille était né.

Un premier roman très bien documenté et très bien écrit. Les personnages sont suffisamment bien construits pour avoir « une âme » et toucher le lecteur. L’écriture est elle aussi efficace et par moments poétique. Le seul point négatif réside dans certaines longueurs liées aux passages introspectifs de Constance. Mais pour un premier roman, c’est clairement une réussite."

Mots-clés : #biographie #handicap
par Valérie Lacaille
le Dim 24 Mar - 17:09
 
Rechercher dans: Écrivains européens francophones
Sujet: Hélène Jousse
Réponses: 3
Vues: 114

Revenir en haut

Sauter vers: