Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot


Poésie

Page 31 sur 31 Précédent  1 ... 17 ... 29, 30, 31

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Poésie - Page 31 Empty Re: Poésie

Message par bix_229 Dim 21 Fév - 21:40



Aujourd'hui je n'ai rien fait.
Mais beaucoup de choses se sont faites en moi.
Des oiseaux qui n'existent pas
ont trouvé leur nid.
Des ombres qui peut-être existent
ont rencontré leurs corps.
Des paroles qui existent
ont recouvré le silence.
Ne rien faire
sauve parfois l'équilibre du monde,
en obtenant que quelque chose pèse
sur le plateau vide de la balance.



(" Treizième poésie verticale")
bix_229
bix_229

Messages : 13568
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Poésie - Page 31 Empty Re: Poésie

Message par Arturo Lun 22 Fév - 16:49

J'adore ce poème, Bix, et je souscris !
Arturo
Arturo

Messages : 3921
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 34
Localisation : Par-delà le bien et le mal

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Poésie - Page 31 Empty Re: Poésie

Message par Arturo Lun 22 Fév - 16:50

--- Alors ma dame, qui me vit cesser
de regarder en haut, me dit : "Baisse
ton regard, vois comme tu as tourné."
--- Depuis l'heure où j'avais d'abord regardé
je me vis déplacé de tout l'arc
que fait, du milieu à la fin, le premier climat
--- si bien que je voyais au-delà de Gadès
le passage fou d'Ulysse, et plus près le rivage
où Europe se fit rendre fardeau.
--- L'espace de cet arpent m'aurait été
mieux découvert ; mais le soleil courait
sous nos pieds, distant d'un signe et plus.
--- Mon esprit amoureux, qui devisait
toujours avec ma dame, brûlait
plus que jamais d'avoir les yeux en elle ;
--- et si nature ou art ont formé des appas
pour capturer les yeux, pour prendre l'âme,
en chair humaine ou en peinture,
--- tous rassemblés ils sembleraient néant
auprès de la beauté divine qui m'éblouit
quand je me tournai vers ses yeux riants.

Dante, La divine comédie, Le paradis, Chant 27
traduction Jacqueline Risset
Arturo
Arturo

Messages : 3921
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 34
Localisation : Par-delà le bien et le mal

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Poésie - Page 31 Empty Re: Poésie

Message par bix_229 Lun 22 Fév - 17:56

@Arturo J'adore ce poème, Bix, et je souscris !
Tu l'as peut etre deviné, Juarroz est l'un de mes pètes préférés.
bix_229
bix_229

Messages : 13568
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Poésie - Page 31 Empty Re: Poésie

Message par Arturo Mar 23 Fév - 10:09

Oui, je le sais, Bix, je l'apprécie moi aussi Wink
Arturo
Arturo

Messages : 3921
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 34
Localisation : Par-delà le bien et le mal

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Poésie - Page 31 Empty Re: Poésie

Message par Arturo Mer 24 Fév - 14:13


A TOI VIVANTE

                                   Poser le doigt sur un corps humain c'est toucher le ciel.
                                                                                                Novalis.


Quand je contemple ton corps étendu
comme une rivière qui coule sans cesse,
comme un miroir transparent dans lequel chantent les oiseaux,
où sentir le jour levant c'est jouir.

Quand je vois dans tes yeux, mort profonde ou vie qui m'appelle,
chanson d'une profondeur que je ne fais que soupçonner;
quand je vois ta forme et ton front serein,
pierre lumineuse où mes baisers scintillent
tel des rochers reflétant un soleil qui ne connaît pas de coucher.

Quand j'approche mes lèvres à cette musique imprécise
à cette rumeur pour toujours juvénile,
ardeur de la terre qui chante au coeur du vert, corps humide,
toujours glissant tel un amour heureux qui s'échappe et qui revient...

Je sens le monde s'échapper sous mes pieds,
tout léger, toujours en qualité d'étoile,
toujours avec sa joyeuse générosité filante
qui ne réclame même pas de mer pour se plier.

Tout est surprise. Le monde brille
et sent la soudaine nudité d'un océan frémissant,
c'est cette poitrine fiévreuse et avide
qui ne demande que l'éclat de la lumière.

La création brasille. Le bonheur calme
passe comme un plaisir qui n'est jamais comblé,
comme la rapide ascension de l'amour
où le vent se serre contre les fronts les plus aveugles.

Regarder ton corps, illuminé par ta seule lumière,
sans autre musique que celle qui rapproche les oiseaux,
les eaux, la forêt au battement de cœur serré
du monde absolu que je sens maintenant dans les lèvres.

Vicente Aleixandre
Arturo
Arturo

Messages : 3921
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 34
Localisation : Par-delà le bien et le mal

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Poésie - Page 31 Empty Re: Poésie

Message par Bédoulène Mer 24 Fév - 14:39

émotion ! merci Arturo !

_________________
"Prendre des notes, c'est faire des gammes de littérature Le journal de Jules Renard

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 16687
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 76
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Poésie - Page 31 Empty Re: Poésie

Message par bix_229 Ven 26 Fév - 15:28

On connaît un peu la poésie tchèque grâce aux traductions de Petr Kral1 et l’on a une bonne vue de ce qui est disponible grâce à la bibliographie très développée établie par la Librairie CompagnieZbyněk Hejda (né en 1930)  a eu toutes les difficultés à faire entendre sa voix sous le régime communiste : ses recueils ont été publiés en samizdat. Erika Abrams, qui l’a déjà traduit, donne dans sa préface les éléments nécessaires pour le situer parmi ses contemporains.

La mélancolie domine, oui, dans cette poésie attentive aux décalages entre la réalité et la manière dont la plupart s’obstinent à la percevoir : en aveugles. Ce qui pourrait sembler être signe d’un équilibre des choses est vécu avec une distance qui en découvre la précarité. Ainsi, les signes convenus de l’automne sont accumulés, avec le pittoresque attendu — les dernières cueillettes, les premières fumées —, mais à y regarder de plus près, rien ne s’accorde avec ce chromo. Si les feuilles virevoltent, c’est « à travers des gares vides », et les fumées ne sont pas seulement celles du foyer tranquille.


De petites morts

habitent la dépouille des oiseaux.

Ce sont elles qui nous battent les tempes

d’un rappel d’ailes

avant que l’eau verte

sur tout se déverse.

Un chien passe furtivement

la porte….

Sombre



Sombre, une volée d’oiseaux

se déplace lentement contre le ciel.

En bas sur le chemin

la poussière vole.

Personne pourtant

ne va nulle part.

La bande d’oiseaux aussi s’éclipse,

la respiration du paysage, coupée

dans la canicule du dimanche matin.

Au village tout dort.

Au bord des chemins,

des chiens.

Zbyněk Hejda, Abord de la mort, précédé de Je n’y rencontrerai personne, traduit du tchèque par Erika Abrams 44, 50, 59
J'aime cette forme de poésie, mélancolique et pudique. Elle est publiée par l'éditeur La Différence, Collection Orphée, dont le mérite est
de sortir de l'oubli des poétes peu connus -ou pas du tout-, à ses risques et périls.
Conseillée aux amateurs, Jack Hubert, Arturo, Aventin...
bix_229
bix_229

Messages : 13568
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Poésie - Page 31 Empty Re: Poésie

Message par bix_229 Ven 26 Fév - 15:48

Toujours de Zbynek Hedja




Est-il certain que nous ayons un jour été ?
Ou que cela n’ait pas été trop tard ?
Sur quelles plaques avons-nous donc gravé
nos images plus noires que noir ?
Lessivées, lavées par les pluies du temps,
les images des blanches villes et des villages.
Et nous voilà donc : quelques poètes survivants
avec les chiens vagabonds.

Variation sur Gellner III
A Sergej
Les eaux seront toujours là, les forêts resteront,
le peuple des villes se renouvellera.
L’un sera pendu, l’autre non
et gaiement la vie continuera.
La trace des tueries sera effacée
sans faute des sables de notre ère,
sans desserrer l’étreinte glacée
qui lie victimes sans voix et tortionnaires
—-
Arches hardies par-dessus les paupières
barque rouge ardent des lèvres
vient l’hiver, passe l’hiver
les glaces emporteront le pont

Zbyněk Hejda, Valse mélancolique, traduction Erika Abrams, Cheyne éditeur
bix_229
bix_229

Messages : 13568
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Poésie - Page 31 Empty Re: Poésie

Message par Caramel Ven 26 Fév - 16:38

Jehan Rictus de son vrai nom Gabriel Randon  !


C'est un poète français, célèbre pour ses œuvres composées dans la langue du peuple du Paris de son époque.

Extraits de le Cœur populaire"

Farandole des pauv's P'tits fanfans morts
Nous, on est les pauv’s tits fan-fans,
les p’tits flaupés, les p’tits foutus
à qui qu’on flanqu’ sur le tutu
les ceuss’ qu’on cuit, les ceuss’ qu’on bat,
les p’tits bibis, les p’tits bonshommes,
qu’a pas d’bécots ni d’suc’s de pomme,
mais qu’a l’jus d’triqu’ pour sirop d’gomme
et qui pass’nt de beigne à tabac.
Les p’tits vannés, les p’tits vaneaux
qui flageol’nt su’ leurs tit’s échâsses
et d’ qui on jambonn’ dur les châsses :
les p’tits salauds, les p’tit’s vermines,
les p’tits sans-cœur, les p’tits sans-Dieu,
les chie-d’-partout, les pisse-au-pieu
qu’il faut ben que l’on esstermine.
Nous, on n’est pas des p’tits fifis,
des p’tits choyés, des p’tits bouffis
qui n’ font pipi qu’ dans d’ la dentelle,
dans d’ la soye ou dans du velours
et sur qui veill’nt deux sentinelles :
Maam’ la Mort et M’sieu l’Amour.


Extraits des Soliloques du Pauvre

L'Hiver

Merd' ! V'là l'Hiver et ses dur'tés,
V'là l'moment de n'pus s'mett' à poils :
V'là qu'ceuss' qui tienn't la queu' d'la poële
Dans l'Midi vont s'carapater !


V'là l'temps ousque jusqu'en Hanovre
Et d'Gibraltar au cap Gris-Nez,
Les Borgeois, l'soir, vont plaind' les Pauvres
Au coin du feu... après dîner !
(...)
Et qu'on m'tue ou qu'j'aille en prison,
J'm'en fous, je n'connais pus d'contraintes :
J'suis l'Homme Modern', qui pousse sa plainte
Et vous savez ben qu'j'ai raison !

Le Printemps

La journée
Bon, v’là l’Printemps ! Ah ! salop’rie,
V’là l’monde enquier qu’est aux z’abois
Et v’là t’y pas c’te putain d’Vie
Qu’a se r’nouvelle encore eun’fois !
La Natur’ s’achète eun’ jeunesse,
A s’ déguise en vert et en bleu,
A fait sa poire et sa princesse,
A m’fait tarter, moi, qui m’fais vieux.
Caramel
Caramel

Messages : 31
Date d'inscription : 05/02/2021
Age : 50
Localisation : La Châtre

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Poésie - Page 31 Empty Re: Poésie

Message par majeanne Ven 26 Fév - 17:19

Je vais savourer tout lentement vos poèmes. Le bonheur. ça va prendre du temps. je sature vite. La poésie est une lecture que je ne peux faire qu'à voix haute et très lentement. Merci à tous.

Merci Bix. J'ai vu que c'est toi qui a lancé l'idée tout en étant un peu découragé du manque de retour au départ, si j'ai bien compris. Perso, c'est ce fil qui m'a donné envie de m'inscrire.

A bientôt sunny
majeanne
majeanne

Messages : 9
Date d'inscription : 04/02/2021

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Poésie - Page 31 Empty Re: Poésie

Message par bix_229 Ven 26 Fév - 23:29

@majeanne a écrit:Je vais savourer tout lentement vos poèmes. Le bonheur. ça va prendre du temps. je sature vite. La poésie est une lecture que je ne peux faire qu'à voix haute et très lentement. Merci à tous.

Merci Bix. J'ai vu que c'est toi qui a lancé l'idée tout en étant un peu découragé du manque de retour au départ, si j'ai bien compris. Perso, c'est ce fil qui m'a donné envie de m'inscrire.

A bientôt sunny
Un plaisir commennce d'abord par et pour soi-meme.
Ensuite c'est agréable de le partager.
Une sorte complicité implicite.
Je ne lis pas la poésie en continu. J'aime bien découvrir et effleurer.
Et, éventuellement revenir ...
bix_229
bix_229

Messages : 13568
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Poésie - Page 31 Empty Re: Poésie

Message par Jack-Hubert Bukowski Sam 27 Fév - 11:19

Ce n'est pas facile de citer certaines oeuvres. Je le dis même si je finis par en citer.

Philippe Jaccottet est l'une d'entre elles :

Un homme qui vieillit est un homme plein d'images
raides comme du fer en travers de sa vie,
n'attendez plus qu'il chante avec ces clous dans la gorge.
Autrefois la lumière nourrissait sa bouche,
maintenant il raisonne et se contraint.

Or, on peut raisonner sur la douleur, sur la joie,
démontrer, semble-t-il, presque aisément
l'inanité de l'homme. On peut parler
comme je parle à présent dans cette chambre
qui n'est pas encore en ruines, par ces lèvres
que ne coud pas encore le fil de la mort,
indéfiniment.
Toutefois, on dirait
que cette espèce-là de parole, brève ou prolixe,
toujours autoritaire, sombre, comme aveugle,
n'atteint plus son objet, aucun objet, tournant
sans fin sur elle-même, de plus en plus vide,
alors qu'ailleurs, plus loin qu'elle ou simplement
à côté, demeure ce qu'elle a longtemps cherché.
Les mots devraient-ils donc faire sentir
ce qu'ils n'atteignent pas, qui leur échappe,
dont ils ne sont pas maîtres, leur envers ?

De nouveau je m'égare en eux,
de nouveau ils font écran, je n'en ai plus
le juste usage,
quand toujours plus loin
se dérobe le reste inconnu, la clef dorée,
et déjà le jour baisse, le jour de mes yeux...

Philippe Jaccottet, À la lumière d'hiver
Jack-Hubert Bukowski
Jack-Hubert Bukowski

Messages : 2090
Date d'inscription : 04/12/2016
Age : 39
Localisation : Montréal

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Poésie - Page 31 Empty Re: Poésie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Page 31 sur 31 Précédent  1 ... 17 ... 29, 30, 31

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Discussions autour des livres :: Nos lectures


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum