Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Le Deal du moment :
Narcos Saisons 1 et 2 Coffret Blu-ray
Voir le deal
18.03 €

Marguerite Yourcenar

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

essai - Marguerite Yourcenar - Page 2 Empty Re: Marguerite Yourcenar

Message par Arturo le Dim 1 Avr - 8:46

Je veux bien participer à une lecture commune également, ça fait (trop) longtemps que je n'ai pas lu Yourcenar.
Arturo
Arturo

Messages : 3586
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 34
Localisation : Par-delà le bien et le mal

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

essai - Marguerite Yourcenar - Page 2 Empty Re: Marguerite Yourcenar

Message par Bédoulène le Dim 1 Avr - 15:28

moi aussi pour faire connaissance avec cette Dame !

Mai ?

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 14893
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 75
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

essai - Marguerite Yourcenar - Page 2 Empty Re: Marguerite Yourcenar

Message par Tristram le Mar 14 Mai - 23:58

Sous bénéfice d’inventaire
(Nouvelle édition 1978)

essai - Marguerite Yourcenar - Page 2 Sous_b10


Sept essais critiques qui tentent d'évaluer ou de réévaluer un sujet, d'aller « les yeux ouverts », comme naguère l'Hadrien des Mémoires, aussi loin que cet examen nous mène. Une étude sur l'Histoire Auguste, ce recueil de chroniques violemment partiales, parfois scandaleuses, qui est néanmoins l'une de nos sources les plus importantes pour l'histoire de la Rome de la décadence. Deux essais écrits, dirait-on, en marge de L'Œuvre au Noir, l'un consacré aux Tragiques d'Agrippa d'Aubigné, et, plus encore peut-être, par-delà ce sombre grand poète, à l'intolérance et à la cruauté sous leurs aspects du XVIe siècle ; l'autre évoquant la vie agitée et instable des habitants successifs de Chenonceaux, jouets, comme nous tous, des pouvoirs conjugués de la politique et de l'argent sans cesse présents dans ce poétique décor. Une étude sur Les Prisons imaginaires de Piranèse, « l'une des œuvres les plus secrètes que nous ait léguées le XVIIIe siècle », analyse les motivations formelles et psychologiques de ces extraordinaires architectures.
Viennent ensuite trois grands noms de la littérature moderne : Selma Lagerlöf, conteuse épique de la Suède du XIXe siècle ; l'énigmatique poète Constantin Cavafy, obsédé par son propre passé amoureux et par le passé alexandrin et byzantin de sa race ; Thomas Mann et les rapports complexes de l'auteur de La Montagne magique et du Docteur Faustus avec la vieille et savante tradition des hermétistes et des alchimistes, qui préconisèrent la connaissance du monde « sous les espèces de l'intériorité ».
Le titre du livre indique le souci de n’aborder les grandes œuvres et les grands moments du passé que sans idée préconçue, aboutissant ainsi, qu'on le veuille ou non, à une méditation sur le présent et l'avenir immédiat, regardés, eux aussi, "les yeux ouverts".
(Quatrième nrf)
Wiktionnaire a écrit:« Sous bénéfice d’inventaire » se dit figurément pour exprimer qu’avant d’admettre une doctrine, une opinion, un fait, etc., on se réserve de les vérifier.

Une fois encore, les thèmes abordés ne me passionnent pas (ou plus) a priori, mais quel verbe !
« Mais s'il était trop homme de peu pour être refusé avec grâce, Rousseau l'était aussi trop pour qu'on lui tînt rancune. […]
On l'employa aussi à mettre au net les petits écrits de Mme Dupin, parmi lesquels figure un Traité du Bonheur, titre et sujet dans l'air du temps, aussi d'époque pour le XVIIIe siècle que de nos jours un Traité de l'Angoisse. »
« Ah, mon beau château »
Outre le style, le regard sur les "avant" et "ailleurs" se révèle aussi fort intelligent et passionnant.
À propos de notre vieille amie la foule :
« L'historiographe oscille avec la température des foules, partage tantôt leur curiosité malpropre et blasée et tantôt leur hystérie. »
« Les visages de l'Histoire dans l'Histoire Auguste »
Dans ces premiers textes, comme pour la plupart de la fin des années 50, Marguerite Yourcenar professe manifestement que, telle la Rome antique et d’autres, notre civilisation décline et se meurt, par croissance immesurée, manque de fermeté et aveuglement.
Mais elle a bien d’autres aperçus éclairants, tel que :
« Ou bien, la mode comme toujours étant intervenue pour renverser paradoxalement les termes, de faire des Prisons la seule œuvre où le grand graveur ait exercé son libre génie, et de rabaisser les Antiquités et les Vues au rang de lieux communs d'une virtuosité admirable, mais fabriqués pour subvenir aux besoins d'une clientèle éprise de poncifs historiques et de sites célèbres, et assurés ainsi d'un débouché sûr. »
« Le cerveau noir de Piranèse »


Mots-clés : #essai

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 10233
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

essai - Marguerite Yourcenar - Page 2 Empty Re: Marguerite Yourcenar

Message par Tristram le Mar 3 Déc - 12:00

Comme l'eau qui coule

essai - Marguerite Yourcenar - Page 2 Comme_10


Trois nouvelles ; Anna, soror…, Un homme obscur et Une belle matinée.

Anna, soror…
C’est une relecture pour ce premier texte, superbe, et je suis de nouveau ébloui par le style, les jeux d’allitérations et scansions ponctuées de Marguerite Yourcenar, pourtant toujours juste. Est retracé le tragique inceste entre un frère et une sœur de la noblesse espagnole occupant Naples au XVIe siècle.
« Les constructions inachevées, dont l'aspect, comme pour décourager le maître d'œuvre, imite par avance la ruine qu'elles seront un jour, lui rappelaient que tout bâtisseur, à la longue, n'édifie qu'un effondrement. »
Un homme obscur, c’est Nathanaël, un humble Hollandais au XVIIe siècle, doué pour le latin, marin aux Amériques, amoureux d’une belle Juive entr’autres belles rencontres de hasard, correcteur des Prolégomènes « du docte Juif nommé Léo Belmonte », pleurétique ballotté par la vie jusqu’à sa mort solitaire.
« …] j'ai toujours cru qu'entre simples et sages, le seul fossé était de vocabulaire. »
Une belle matinée c’est le moment où Lazare, le fils de Nathanaël, part à douze ans jouer les rôles féminins de Shakespeare, rêvant par avance ses incarnations de comédien.

Postfaces : Marguerite Yourcenar évoque la genèse de ces textes. Celle d’Anna, soror… est ancienne, ce récit demeurant cependant actuel pour son auteur après plus de cinquante ans ; l’histoire du thème littéraire de l’inceste est aussi retracée.

Mots-clés : #nouvelle

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 10233
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

essai - Marguerite Yourcenar - Page 2 Empty Re: Marguerite Yourcenar

Message par bix_229 le Jeu 5 Déc - 15:52



Poulidor contre Yourcenar : un beau duel !
bix_229
bix_229

Messages : 11990
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

essai - Marguerite Yourcenar - Page 2 Empty Re: Marguerite Yourcenar

Message par animal le Jeu 5 Déc - 16:09

héhé. alien

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 11241
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 39
Localisation : Tours

https://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

essai - Marguerite Yourcenar - Page 2 Empty Re: Marguerite Yourcenar

Message par Quasimodo le Jeu 5 Déc - 16:19

Excellent Laughing

_________________
Il vécut pendant des années, l'œil sur le bassin intérieur.
Quasimodo
Quasimodo

Messages : 4184
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 25

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

essai - Marguerite Yourcenar - Page 2 Empty Re: Marguerite Yourcenar

Message par Bédoulène le Jeu 5 Déc - 20:26

lol!

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 14893
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 75
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

essai - Marguerite Yourcenar - Page 2 Empty Re: Marguerite Yourcenar

Message par Tristram le Jeu 5 Déc - 21:46

C'est vrai que côté mémoires à l'audimat, Poulidor et Hadrien ya pas photo.

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 10233
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

essai - Marguerite Yourcenar - Page 2 Empty Re: Marguerite Yourcenar

Message par bix_229 le Jeu 5 Déc - 21:50

Meme sans l'audimat ! essai - Marguerite Yourcenar - Page 2 2441072346
bix_229
bix_229

Messages : 11990
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

essai - Marguerite Yourcenar - Page 2 Empty Re: Marguerite Yourcenar

Message par Tristram le Dim 12 Avr - 14:02

Conte Bleu - Le Premier Soir - Maléfice

essai - Marguerite Yourcenar - Page 2 Conte_10

Réunion posthume de trois textes parmi les premiers écrits par Marguerite Yourcenar, annonçant les Nouvelles orientales.
Conte Bleu :
Conte merveilleux, avec déjà de beaux phrasés, et un faux air de Salammbô.

Le Premier Soir :
Nouvelle ambiguë portant sur une nuit de noces, écrite à quatre mains avec son père.

Maléfice :
Un intéressant aperçu de la « jettatoure », non loin d’Italie…
« Le silence dans l’inaction est pour les gens simples quelque chose de contre nature. Ils l’associent d’ordinaire au travail, qui les abstrait d’eux-mêmes (le travail, peut-être à leur insu, est le dévouement des pauvres) et confondent se reposer avec se raconter. »

« On agit sans savoir ce qui aura lieu, et justement pour le savoir. »

Mots-clés : #nouvelle

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 10233
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

essai - Marguerite Yourcenar - Page 2 Empty Re: Marguerite Yourcenar

Message par Bédoulène le Dim 12 Avr - 17:23

merci Tristram ! pas encore lu Yourcenar !

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 14893
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 75
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

essai - Marguerite Yourcenar - Page 2 Empty Re: Marguerite Yourcenar

Message par Tristram le Dim 12 Avr - 17:39

Tu dois ! quel style !

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 10233
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

essai - Marguerite Yourcenar - Page 2 Empty Re: Marguerite Yourcenar

Message par Quasimodo le Dim 12 Avr - 20:54

Moi non plus. Il y a une édition, ici, des Mémoires d'Hadrien (dans une traduction de Cortázar, ça doit décaper Shocked)

_________________
Il vécut pendant des années, l'œil sur le bassin intérieur.
Quasimodo
Quasimodo

Messages : 4184
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 25

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

essai - Marguerite Yourcenar - Page 2 Empty Re: Marguerite Yourcenar

Message par Arturo le Dim 12 Avr - 21:46

Madame Yourcenar, comme dit Aventin dans un post en première page.
ça me donne envie de m'y replonger !
Arturo
Arturo

Messages : 3586
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 34
Localisation : Par-delà le bien et le mal

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

essai - Marguerite Yourcenar - Page 2 Empty Re: Marguerite Yourcenar

Message par Tristram le Dim 12 Avr - 21:54

@Quasimodo a écrit:traduction de Cortázar
Les grands esprits...
@Arturo a écrit:ça me donne envie de m'y replonger !
Je m'y replonge régulièrement (par chance je n'ai pas tout lu de ses œuvres, et je n'en suis pas encore aux relectures) : un des auteurs français qui compte le plus pour moi, essentiellement pour son style.

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 10233
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

essai - Marguerite Yourcenar - Page 2 Empty Re: Marguerite Yourcenar

Message par Bédoulène le Lun 13 Avr - 8:49

une bonne entrée ce serait ?

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 14893
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 75
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

essai - Marguerite Yourcenar - Page 2 Empty Re: Marguerite Yourcenar

Message par Tristram le Lun 13 Avr - 12:09

Je pense qu'il faut passer directement aux Mémoires d'Hadrien, ou aux Nouvelles orientales, si le genre te dit.

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 10233
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

essai - Marguerite Yourcenar - Page 2 Empty Re: Marguerite Yourcenar

Message par ArenSor le Lun 13 Avr - 15:13

Je conseillerais bien "L'Oeuvre au noir"
De toute façon, Yourcenar c'est moins bien que Jeannie Longo et les mémoires de Poulidor Very Happy Razz
ArenSor
ArenSor

Messages : 2416
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Din ch'nord

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

essai - Marguerite Yourcenar - Page 2 Empty Re: Marguerite Yourcenar

Message par Bédoulène le Lun 13 Avr - 16:15

les mémoires d'hadrien je vois qu'il y a plusieurs volumes,

merci à vous deux !

Smile

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 14893
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 75
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

essai - Marguerite Yourcenar - Page 2 Empty Re: Marguerite Yourcenar

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains européens francophones


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum