Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

-17%
Le deal à ne pas rater :
– 50€ sur DYSON V7 MOTORHEAD ORIGIN Aspirateur balai sans fil
249.99 € 299.99 €
Voir le deal

John Steinbeck

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

John Steinbeck - Page 3 Empty Re: John Steinbeck

Message par topocl le Mar 30 Avr - 16:32

tristram, je vais relancer la polémique des majuscules, je ne pense pas que le dieu du titre mérite une majuscule.

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6926
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 60
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

John Steinbeck - Page 3 Empty Re: John Steinbeck

Message par Tristram le Ven 25 Oct - 2:33

Je découvre ton post, Topocl, je devais être privé d'internet à l'époque. Tu as peut-être raison, mais sans être féru de majuscules comme dans le monde anglo-saxon, je ne partage pas non plus ton attitude de rejet systématique.John Steinbeck - Page 3 1384701150
J'écoute présentement l'émission d'Arte sur Les Raisins de la colère recommandée par Nadine je crois (https://www.arte.tv/fr/videos/082774-000-A/le-roman-de-la-colere/, disponible jusqu'au 11/02/2020), et il est intéressant de voir comme le thème de ce dernier s'annonce dans To a God Unknown.
Les Raisins de la colère (1939) reste terriblement actuel, et il est désolant de voir que décidément on ne tient pas compte de l'histoire, de l'expérience (socialement, économiquement, écologiquement, humainement)...
Des résonances aussi dans Sunset Park d'Auster, que j'ai lu récemment.

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 10750
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 64
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

John Steinbeck - Page 3 Empty Re: John Steinbeck

Message par Bédoulène le Ven 25 Oct - 7:56

eh oui Tristram, je partage ce que tu dis : "Les Raisins de la colère (1939) reste terriblement actuel, et il est désolant de voir que décidément on ne tient pas compte de l'histoire, de l'expérience (socialement, économiquement, écologiquement, humainement)...

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 15377
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 75
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

John Steinbeck - Page 3 Empty Re: John Steinbeck

Message par Malautru le Mar 5 Mai - 13:02

Bonjour à tous.

Je suis en train de lire l'oeuvre de ce cher Steinbeck, et par conséquent, je recherche tous ce qu'il a publié. Je me pose aussi quelques questions autour de l'oeuvre de l'artiste. Je suis donc en quête d'un grand connaisseur de cet écrivain. Si une telle personne vient à passer par là et si elle pouvait répondre à mes interrogations, je lui en serais très reconnaissant.

- En recherchant un de ses livres sur le net, je suis tombé sur une publication française que je ne connaissais pas du tout. Il s'agit de: "Un américain à New York et à Paris". S'agit il d'un livre déjà publié sous un autre titre? Ou est-ce bien un titre original?

-Je possède un exemplaire de "Lachez les bombes!". Quelle différence y a-t-il entre ce livre et le livre "Bombes larguées, histoire d'un équipage de bombardier". J'aurais envie de dire qu'il s'agit du même bouquin, mais le deuxième fais le double de page.

- Les livres: "Journal of a Novel: The East of Eden Letters" et "un village oublié ont-ils été traduits et publiés en français?

-Et pour finir, voici la liste des ouvrages de Steinbeck que je connais. Depuis ma découverte de "Un américain à new York et à Paris", je pense qu'elle n'est sûrement pas complète. Pourriez-vous combler mes lacunes?

John Steinbeck (1902-1968)

1. La coupe d’or (1929) (Roman)
2. Les pâturages du ciel (1932) (Recueil de nouvelles)
3. Au dieu inconnu (1933) (Roman)
4. Tortilla flat (1935) (Roman)
5. En un combat douteux (1936) (Roman)
6. Des souris et des hommes (1937) (Roman)
7. La grande vallée (1938) (Roman)
8. Les bohémiens des vendanges (1938) (Recueil d’articles)
9. Les raisins de la colère (1939) (Roman)
10. Le village oublié (1941) ( ???)
11. Lune noire (1942) (Roman)
12. Bombes larguées : Histoire d’un équipage de bombardier (1942) (Texte de propagande)
13. Rue de la sardine (1945) ( Roman)
14. Les naufragés de l’autocar (1947) (Roman)
15. La perle (1947) (Roman)
16. Journal Russe (1948) (Reportage)
17. La flamme (1950) (Roman)
18. Dans la mer de cortez (1951) (Journal de bord)
19. A l’est d’eden (1952) (Roman)
20. Tendre jeudi (1954) (Roman)
21. Un américain à New York et à Paris (1956) ( ???)
22. Le règne éphémère de pepin IV (1957) (Roman)
23. Il était une fois une guerre (1958) (Recueil d’articles)
24. Une saison amère (1961) (Roman)
25. Voyage avec charley (1962) (Récit de voyage)
26. Un artiste engagé (1966) (Recueil d’articles)
27. Journal of a Novel: The East of Eden Letters (1969) (Non traduit)
28. Viva zapata ! (1975) (Scénario)
29. Le roi Arthur et ses preux chevaliers (1976) (Roman)
30. Jours de travail : Journaux des « raisins de la colère » (1982) (Journal d’écriture)
31. Dépêches du Vietnam (2012) (Recueil d’articles)


Merci de m'avoir lu et merci d'avance pour vos réponses.
Malautru
Malautru

Messages : 9
Date d'inscription : 05/05/2020
Age : 37
Localisation : Racquinghem

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

John Steinbeck - Page 3 Empty Re: John Steinbeck

Message par Bédoulène le Mar 5 Mai - 15:36

en page 1 est la bibliographie des livres traduits en français, désolée mais pour ma part je ne saurais te répondre Smile

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 15377
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 75
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

John Steinbeck - Page 3 Empty Re: John Steinbeck

Message par Malautru le Mar 5 Mai - 20:00

Merci quand même. C'est quand même grave que pour un auteur de cet acabit, la seul source que je trouve pour sa bibliographie est Wikipédia. Ou alors je ne sait pas chercher comme il faut.
Malautru
Malautru

Messages : 9
Date d'inscription : 05/05/2020
Age : 37
Localisation : Racquinghem

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

John Steinbeck - Page 3 Empty Re: John Steinbeck

Message par Tristram le Mar 5 Mai - 20:23

Il y a bien The National Steinbeck Center, mais ça ne donne pas ses œuvres traduites en français...

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 10750
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 64
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

John Steinbeck - Page 3 Empty Re: John Steinbeck

Message par animal le Mar 5 Mai - 20:23

Rien du côté des bibliothèques et universités américaines ?

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 11473
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 39
Localisation : Tours

https://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

John Steinbeck - Page 3 Empty Re: John Steinbeck

Message par Malautru le Mar 5 Mai - 21:23

Merci pour vos réponses. Pour ce qui est des bibliothèques et universités américaines je n'y avait pas pensé. Le national Steinbeck center peut-être une bonne piste, même si je n'aurais pas la liste des traductions françaises. Et ce qui me fais peur, c'est de tomber dans les pièges des traducteurs. Comme par exemple la grande vallée qui a été aussi publié sous le nom: "le poney rouge", "le meurtre" ou même "le harnais", tous suivis de la mention: et autres nouvelles
Malautru
Malautru

Messages : 9
Date d'inscription : 05/05/2020
Age : 37
Localisation : Racquinghem

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

John Steinbeck - Page 3 Empty Re: John Steinbeck

Message par Tristram le Mar 5 Mai - 21:34

C'est déjà bien quand "nouvelles" est précisé, le genre n'étant pas trop prisé en France apparemment.
Les titres qui changent ne sont généralement pas le fait des traducteurs, mais des éditeurs (et manifestement certains ne sont pas rebutés à l'idée de vendre pour du neuf un ouvrage déjà paru sous un autre titre).
Ce genre de souci bibliographique dépend aussi des auteurs : il y en a qui ont été particulièrement malmenés, comme Stevenson _ problème d'agent littéraire, de mandataire successoral ou d'exécuteur testamentaire ??

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 10750
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 64
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

John Steinbeck - Page 3 Empty Re: John Steinbeck

Message par Malautru le Mar 5 Mai - 21:47

Euh oui, éditeurs, c'est ce que je voulais dire. Il est bien évident que les traducteurs n'ont rien à voir là dedans 🤣.
Malautru
Malautru

Messages : 9
Date d'inscription : 05/05/2020
Age : 37
Localisation : Racquinghem

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

John Steinbeck - Page 3 Empty Re: John Steinbeck

Message par Tristram le Mar 5 Mai - 21:53

... et c'est d'ailleurs dommage : on ne compte plus les contresens dans l'interprétation des titres...

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 10750
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 64
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

John Steinbeck - Page 3 Empty Re: John Steinbeck

Message par Malautru le Mar 5 Mai - 22:08

Comme pour le cinéma
Malautru
Malautru

Messages : 9
Date d'inscription : 05/05/2020
Age : 37
Localisation : Racquinghem

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

John Steinbeck - Page 3 Empty Re: John Steinbeck

Message par Arturo le Mer 6 Mai - 8:24

J'ai comparé les wikipedia francophones et anglophones pour Steinbeck (bien qu'il n'y ait pas toujours tout sur wikipedia, en général on trouve quand même les traductions mais ce n'est pas toujours actualisé).

Pour le livre Un américain à New-York et à Paris, mystère. Je suis allé voir, c'est un livre qui semble assez vieux quand même, peut-être les années 60 ? Ce sont des récits de l'auteur à NY et Paris. ça ne correspond à aucun titre original, donc c'est difficile à dire, mais normalement le titre original doit être inscrit dans la traduction. Parfois les éditeurs font aussi des anthologies dans les traductions, donc reprennent plusieurs livres et font un livre thématique.

Il y a probablement 2 traductions de Bombs Away: The Story of a Bomber Team (1942)
Pour le nombre de pages, ça peut être lié au fait que la seconde édition a été augmentée ou avec un appareil critique.

Journal of a Novel: The East of Eden Letters, ça ne semble pas traduit, ce sont des notes et un premier jet de East of Eden
Spoiler:
Journal of a Novel: The East of Eden Letters is a series of letters written by John Steinbeck to his friend and editor Pascal Covici, in parallel with the first draft of his longest novel, East of Eden. The letters were written between January, 29- October 31, 1951. They were not meant for publication, but an edited version was first published by Viking the year after the author's death in 1968. Steinbeck's letters were mostly written on the left hand pages of a notebook where the right hand pages had the text of East of Eden (novel).

Idem non traduit The forgotten village, qui est le scénario d'un film.
Arturo
Arturo

Messages : 3737
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 34
Localisation : Par-delà le bien et le mal

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

John Steinbeck - Page 3 Empty Re: John Steinbeck

Message par Malautru le Mer 6 Mai - 8:49

Merci pour tes recherches arturo. Pour "bombes larguées", je pense que je vais essayer de trouver l'autre version en bibliothèque pour comparer. Pour "un américain à...", j'ai peut-être une piste, john Steinbeck était à paris en 1954 et a écrit une série de 17 articles pour le figaro. Je croise les doigts pour que le livre réunit ces articles. Réponse dans quelques jours, quand je le recevrai. 😉
Malautru
Malautru

Messages : 9
Date d'inscription : 05/05/2020
Age : 37
Localisation : Racquinghem

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

John Steinbeck - Page 3 Empty Re: John Steinbeck

Message par topocl le Mer 6 Mai - 9:51

Ici, Malautru, quand le confinement sera terminé, tu pourras peut-être poser tes questions.

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6926
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 60
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

John Steinbeck - Page 3 Empty Re: John Steinbeck

Message par topocl le Mer 6 Mai - 10:00

Et ici, ils ne disent pas qu'ils ne travaillent pas pendant le confinement.

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6926
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 60
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

John Steinbeck - Page 3 Empty Re: John Steinbeck

Message par Jack-Hubert Bukowski le Dim 10 Mai - 10:42

Intéressant tout ce travail de recherche... J'espère que tu y trouveras des choses qui te tenteront, Malautru!
Jack-Hubert Bukowski
Jack-Hubert Bukowski

Messages : 2018
Date d'inscription : 04/12/2016
Age : 39
Localisation : Montréal

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

John Steinbeck - Page 3 Empty Re: John Steinbeck

Message par topocl le Ven 15 Mai - 14:42

Les raisins de la colère

John Steinbeck - Page 3 Extern39

Dans l'âme des gens, les raisins de la colère se gonflent et mûrissent, annonçant les vendanges prochaines.

Roman immense et ambitieux, roman fleuve, roman familial, roman de l’amour entre les êtres, de l’amour de la terre, du travail fait, et du pain partagé, roman d‘un monde et d’un  peuple, roman d’une époque et de toujours. De maintenant, puisque la crise est de tout temps : de la misère comme catastrophe qui détruit et unit en même temps, de l’espoir préservé en l’homme compagnon de route et en la mère nourricière, de la solidarité qui soude les petits contre les salauds du capitalisme, de la révolte qui sourd, se soulève, finira par éclore…



Une femme


Elle regardait dans le soleil. Nulle mollesse dans sa figure pleine, mais de la fermeté et de la bonté. Ses yeux noisette semblaient avoir connu toutes les tragédies possibles et avoir gravi, comme autant de marche, la peine et la souffrance jusqu'aux régions élevées du  calme et de la compréhension surhumaine. Elle semblait connaître, accepter, accueillir avec joie son rôle de citadelle de sa famille, de refuge inexpugnable. Et comme le vieux Tom et les enfants ne pouvaient connaître la souffrance ou la peur que si elle-même admettait cette souffrance et cette peur, elle s’était accoutumée à refuser de les admettre. Et comme, lorsqu'il arrivait quelque chose d'heureux ils la regardaient pour voir si la joie entrait en elle, elle avait pris l'habitude de rire même sans motif suffisant. Mais, préalable à la joie, était le calme. Le sang-froid est chose sur laquelle on peut compter. Et de sa grande et humble position dans la famille, elle avait pris de la dignité et une beauté pure également. Guérisseuse, ses mains avaient acquis la sûreté, la fraîcheur et la tranquillité ; arbitre, elle était devenue aussi distante, aussi infaillible qu'une déesse. Elle semblait avoir conscience que si elle vacillait, la famille entière tremblerait, et que si un jour elle défaillait ou désespérer et sérieusement, toute la famille s'écroulerait, toute sa volonté de fonctionner disparaîtrait.

Une colère (d’une actualité criante)

Trois cent mille en Californie et d'autres qui arrivent. Et toutes les routes de Californie bondées de forcenés qui courent de tous côtés comme des fourmis, cherchant du travail ; tirer, pousser, soulever, porter, n'importe quoi. Pour soulever la charge d'un seul homme, cinq paires de bras se présentent ; pour une portion de nourriture, cinq bouches s’ouvrent.
Et les grands propriétaires terriens auquel un soulèvement fera perdre leurs terres – les grands propriétaires qui ont accès aux leçons de l'histoire, qui ont des yeux pour lire, pour reconnaître cette grande vérité : lorsque la propriété est accumulée dans un trop petit nombre de mains, elle est enlevée… et cette autre, qui lui fait pendant : lorsqu'une majorité a faim et froid, elle prendra par la force ce dont elle a besoin… et d'autres encore, cette une petite vérité criante, qui résonne à travers toute l'histoire : la répression n'a pour effet que d'affermir la volonté de lutte de ceux contre qui elle s'exerce, de cimenter leur solidarité… – les grands propriétaires terriens se bouchaient les oreilles pour ne pas entendre ces trois avertissements de l'histoire. La terre s’accumulait dans un nombre de mains de plus en plus restreint, l'immense foule des expropriés allait grandissant et tous les efforts des propriétaires tendaient à accentuer la répression. Afin de protéger les grandes propriétés foncières, on gaspillait de l'argent pour acheter des armes, on chargeait des indicateurs de repérer les moindres velléités de révolte, de façon que toutes tentative de soulèvement pût être étouffée dans l’œuf. On ne se souciait pas de l'évolution économique, on refusait de s'intéresser aux projets de réforme. On ne songeait qu'au moyen d'abattre la révolte, tout en laissant se perpétuer les causes de mécontentement.


Dernière édition par topocl le Ven 15 Mai - 16:42, édité 1 fois

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6926
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 60
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

John Steinbeck - Page 3 Empty Re: John Steinbeck

Message par topocl le Ven 15 Mai - 14:44

animal, tu l'as lu?

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6926
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 60
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

John Steinbeck - Page 3 Empty Re: John Steinbeck

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains des États-Unis d'Amérique

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum