Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Le Deal du moment : -79%
DCL : Drone Championship League – Jeu PS4
Voir le deal
6.99 €

Miguel Bonnefoy

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Miguel Bonnefoy      - Page 3 Empty Re: Miguel Bonnefoy

Message par Tristram Mar 9 Mar - 21:43

En tout cas je me suis mis Cent ans de solitude en relecture programmée...

Quant à la spécificité du réalisme magique, ce n'est pas en parlant de réalisme mêlé d'irréel et de fantastique, de Gogol et Boulgakov (ou Perutz, ou Rushdie, Murakami, Grass, Giono, Calvino, etc.), d'épique, d'excessif et d'exubérant, ou de fractales (on en parle depuis Shéhérazade et les débuts de la mise en abyme, des récits gigognes, enchâssés, emboîtés et à tiroirs), ni même en parlant de parler aux morts (quoi que), qu'on le définira.

Peut-être est-ce Bix et Aventin qui avaient raison, lorsqu'ils disaient (sur le fil Márquez) que ce n'était qu'une étiquette ne renvoyant à aucun contenu particulier... Cependant Armor y est réfractaire, il y a donc bien quelque chose de spécifique…

D’abord l’AOC latino-américaine, qui me semble faire partie intégrante de cette notion.
Ceci posé, il reste à différencier le réalisme magique des genres proches, fantastique, merveilleux, surréalisme.
A noter que le réalisme merveilleux de Carpentier s’y oppose aussi :
Wikipédia, article réalisme merveilleux a écrit:…] Alejo Carpentier avait lancé sa notion de “real maravilloso” pour se distinguer justement de celle de “realismo mágico” devenue populaire dans le monde hispanophone de par son association avec le célébrissime roman de Gabriel García Márquez, Cent ans de solitude. Carpentier se distanciait d’ailleurs par la même occasion des Surréalistes qu’il avait beaucoup fréquenté à Paris avant guerre.
Dans le sillage de la redéfinition du réalisme magique en tant que mode narratif de la fiction (et non pas genre ou esthétique littéraire) distinct du mode fantastique, proposée par la comparatiste canadienne Amaryll Chanady, les travaux du comparatiste français Charles Scheel proposent une définition du réalisme merveilleux en tant que mode narratif distinct aussi du réalisme magique. Dans la littérature française, le réalisme magique est illustré magistralement par des textes de Marcel Aymé comme les nouvelles du Passe-Muraille, dans lesquelles des faits surnaturels ludiques font irruption dans un contexte réaliste sans que le narrateur s'en offusque; le réalisme merveilleux caractérise lui des textes du jeune Jean Giono, comme ses romans de la trilogie de Pan, dans lesquels la narration de faits réalistes est constamment teintée par l’émerveillement de l’auteur.
La version actuelle de l’article « réalisme magique » de Wikipédia précise assez bien la définition de ce dernier et le distingue du fantastique, du surréalisme et du merveilleux :
Les réalismes merveilleux ou magiques ont généralement pour but de saisir une réalité avérée à travers la peinture quotidienne de populations latino-américaines ou caribéennes pour en révéler toute la substance fabuleuse, parfois étirée jusqu'au rang de mythe. Ils proposent une vision du réel renouvelée et élargie par la part d’étrangeté, d’irrationalité, de bizarrerie ou de mystère que l'existence et l'esprit humain recèlent. L'idée est que l'imaginaire fait partie de la réalité et que la frontière entre les deux doit être abolie. La notion traditionnelle de « réalisme » est dépassée par l’intervention du paranormal ou du surnaturel dans l’œuvre sans que le statut de celui-ci ne soit mis en doute par l'intrigue et les personnages. Sorts, sorcellerie, sortilèges, miracles, événements non-compréhensibles par le lecteur ou communication avec des êtres supérieurs (dieux, esprits etc.) vont de soi. Ce procédé va à rebours de la littérature fantastique, caractérisée par l'intrusion problématique, angoissante et ambiguë de l'irrationnel dans la réalité. De même, il s'écarte de la transgression manifeste du réel telle que la pratique le surréalisme et s'éloigne de la littérature merveilleuse, comme la fantasy, dans laquelle la magie fait partie d'un monde lointain, hors de toute vraisemblance.
C'est maintenant plus clair pour moi !

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 13157
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 65
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Miguel Bonnefoy      - Page 3 Empty Re: Miguel Bonnefoy

Message par Chamaco Mar 9 Mar - 22:17

Merci Tristram, en page deux de ce fil je citais l'article de Wikipedia qui relevait dans ses grandes lignes ce que tu exposes, je suis entierement d'accord avec toi pour le circonscrire principalement au monde latino-americain
Chamaco
Chamaco

Messages : 3796
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 75
Localisation : Corse du sud

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Miguel Bonnefoy      - Page 3 Empty Re: Miguel Bonnefoy

Message par Quasimodo Mar 9 Mar - 22:41

@Tristram a écrit:En tout cas je me suis mis Cent ans de solitude en relecture programmée...
J'y viendrai (mais pour la première fois) un peu plus tard dans l'année (cet été peut-être).

Est-ce que la communauté menacée de disparition (1), vivant dans un espace isolé où le temps n'a plus cours (2), avec un fort sous-texte politique (3), ce ne seraient pas des éléments récurrents du réalisme magique ? (c'est une question que je me pose à partir du peu que j'ai lu)
Quasimodo
Quasimodo

Messages : 5164
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 26

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Miguel Bonnefoy      - Page 3 Empty Re: Miguel Bonnefoy

Message par Tristram Mar 9 Mar - 23:24

(1) je ne vois pas cette spécificité comme récurrente ou particulière (mais n'ai pas non plus la mémoire des textes et l'esprit de synthèse nécessaires).
(2) ce n'est pas toujours exclus, mais pas forcément requis. Maintenant, c'est un genre apparenté au conte, à la fable, conséquemment...
(3) difficile d'imaginer une littérature de l'Amérique latine et des Caraïbes qui ne soit pas empreinte de politique/ souci social, au sens plus ou moins large (comme aussi d'une forme de violence caractéristique peut-être) ; mais ce ne me semble pas non plus obligatoire.

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 13157
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 65
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Miguel Bonnefoy      - Page 3 Empty Re: Miguel Bonnefoy

Message par Bédoulène Mar 9 Mar - 23:48

je suis assez d'accord avec toi Tristram

_________________
"Prendre des notes, c'est faire des gammes de littérature Le journal de Jules Renard

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 17752
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 76
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Miguel Bonnefoy      - Page 3 Empty Re: Miguel Bonnefoy

Message par Quasimodo Ven 12 Mar - 10:20

Merci, Tristram : j'ai dû tomber sur les seuls livres qui partagent ces caractéristiques !
Quasimodo
Quasimodo

Messages : 5164
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 26

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Miguel Bonnefoy      - Page 3 Empty Re: Miguel Bonnefoy

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains d'Amérique Centrale, du Sud et des Caraïbes


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum