Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Le Deal du moment : -59%
TEFAL Marmite 28 cm inox – Tous feux dont ...
Voir le deal
21.99 €

La littérature c'est koi ?

Page 12 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La littérature c'est koi ?  - Page 12 Empty Re: La littérature c'est koi ?

Message par Quasimodo Lun 6 Jan - 12:22

Oui, ma foi, je crois que c'est cette division des lecteurs en deux pôles qui m'a un peu perdu. En fait c'est tout le spectre qui est évoqué !
Quasimodo
Quasimodo

Messages : 5392
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 27

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

La littérature c'est koi ?  - Page 12 Empty Re: La littérature c'est koi ?

Message par Tristram Lun 6 Jan - 12:28

Saer part de Lacan s'adressant aux "idiots" et "non-idiots", donc d'une dichotomie... Non, décidément, il faut le lire !

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 14737
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 66
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

La littérature c'est koi ?  - Page 12 Empty Re: La littérature c'est koi ?

Message par Quasimodo Lun 6 Jan - 12:30

En effet, et je vais naturellement passer par ton commentaire.
Quasimodo
Quasimodo

Messages : 5392
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 27

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

La littérature c'est koi ?  - Page 12 Empty Re: La littérature c'est koi ?

Message par Aventin Dim 23 Fév - 7:05

De l'incommunicabilité et de la possibilité qu'offre l'exercice littéraire:

Erri de Luca, Noyau d'olive a écrit:Peut-être qu'un homme comme moi s'acharne à écrire justement parce qu'il ne sait même pas s'adresser aux autres et qu'il réduit l'échange à cette crampe de la main, au monte et baisse d'une plume qui trace des lettres sur une feuille.
Aventin
Aventin

Messages : 1984
Date d'inscription : 10/12/2016

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

La littérature c'est koi ?  - Page 12 Empty Re: La littérature c'est koi ?

Message par Aventin Lun 20 Juil - 19:53

De Giovanni Papini (cité par Antoine Blondin en clôture de Certificats d'Études):

Si les écrivains ne lisaient pas et si les lecteurs n'écrivaient pas, les affaires de la littérature iraient extraordinairement mieux.


Aventin
Aventin

Messages : 1984
Date d'inscription : 10/12/2016

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

La littérature c'est koi ?  - Page 12 Empty Re: La littérature c'est koi ?

Message par Aventin Dim 30 Aoû - 8:22

Du pouvoir de la poésie (ironie du désespoir sans doute, mais cette manière de syllogisme informel se tient, produit du sens):

Ossip Mandelstam a écrit:Je suppose que je ne devrais pas me plaindre. J'ai la chance de vivre dans un pays où la poésie compte. On tue des gens parce qu'ils en lisent, parce qu'ils en écrivent.
Aventin
Aventin

Messages : 1984
Date d'inscription : 10/12/2016

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

La littérature c'est koi ?  - Page 12 Empty Re: La littérature c'est koi ?

Message par Tristram Dim 6 Sep - 0:14

« …] la fin ultime de la littérature est de faire résonner, en quelque sorte, le contenu dans la forme. »
César Aira, « Varamo »

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 14737
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 66
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

La littérature c'est koi ?  - Page 12 Empty Re: La littérature c'est koi ?

Message par Quasimodo Dim 6 Sep - 0:36

Et le classique : "La forme, c'est le fond qui remonte à la surface."
Quasimodo
Quasimodo

Messages : 5392
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 27

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

La littérature c'est koi ?  - Page 12 Empty Re: La littérature c'est koi ?

Message par Tristram Dim 6 Sep - 0:50

L'expression que tu cites est attribuée à Hugo, notamment par Augusto Roa Bastos ; ce que j'ai trouvé d'approchant dans Utilité du Beau, c'est :
« Forma, la beauté. Le Beau, c’est la forme. Preuve étrange et inattendue que la forme, c’est le fond. Confondre forme avec surface est absurde. La forme est essentielle et absolue ; elle vient des entrailles mêmes de l’idée. Elle est le Beau ; et tout ce qui est le Beau manifeste le vrai. »

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 14737
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 66
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

La littérature c'est koi ?  - Page 12 Empty Re: La littérature c'est koi ?

Message par Quasimodo Dim 6 Sep - 1:58

Merci, je vois que mes informations sont de seconde main...
Quasimodo
Quasimodo

Messages : 5392
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 27

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

La littérature c'est koi ?  - Page 12 Empty Re: La littérature c'est koi ?

Message par Tristram Dim 6 Sep - 12:03

C'est ce que j'ai trouvé, pas un avis définitif !

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 14737
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 66
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

La littérature c'est koi ?  - Page 12 Empty Re: La littérature c'est koi ?

Message par ArenSor Mer 23 Sep - 20:37

« Voué à l’acte inutile, à la vanité, c’est devant ma machine à écrire que je suis en service. Les pages se remplissent de signes noirs ; le tiroir se remplit de pages écrites. Cela devient un roman, promis à la dégradation, encore moins durable que la cathédrale faite de pierre friable, que l’hélice fragile, que le sentier du jardin qu’il faut soigner sans cesse, menacé par l’orage et par la mauvaise herbe. »
Klaus Mann : Le Tournant
ArenSor
ArenSor

Messages : 3102
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Rue du Nadir-aux-Pommes

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

La littérature c'est koi ?  - Page 12 Empty Re: La littérature c'est koi ?

Message par Aventin Sam 3 Oct - 7:36

"Comme si la Terre qui tourne n'était qu'une rotative de presse à imprimer"



(C'est certes un peu ample, mais difficile de trancher/saucissonner/extraire dans les looooongues phrases ici utilisées par Blaise Cendrars - j'ai juste un rien ajouré afin qu'un peu d'air passe entre les blocs)

Bourlinguer, chapitre Paris, port de mer a écrit:
C'est ce que j'appelle être un inguérissable lecteur de livres; mais il y en a d'autres, d'un tout autre type, la variété en est infinie, car les ravages dus à la fièvre des livres dans la société contemporaine tient du prodige et de la calamité et ce que j'admire le plus chez les lecteurs assidus, ce n'est pas leur science ni leur constance, leur longue patience ni les privations qu'ils s'imposent, mais leur faculté d'illusion, et qu'ils ont tous en commun, et qui les marque comme d'un signe distinctif (dirai-je d'une flétrissure ?), qu'il s'agisse d'un savant érudit spécialisé dans une question hors série et qui coupe les cheveux en quatre, ou d'une midinette sentimentale dont le cœur ne s'arrête pas de battre à chaque nouveau fascicule des interminables romans d'amour à quatre sous qu'on ne cesse de lancer sur le marché, comme si la Terre qui tourne n'était qu'une rotative de presse à imprimer.
 
 Un des grands charmes de voyager ce n'est pas tant de se déplacer dans l'espace que de se dépayser dans le temps, de se trouver, par exemple, au hasard d'un incident de route en panne chez les cannibales ou au détour d'une piste dans le désert en rade en plein Moyen Âge. Je crois qu'il en va de même pour la lecture, sauf qu'elle est à la disposition de tous, sans dangers physiques immédiats, à la portée d'un valétudinaire et qu'à sa trajectoire encore plus étendue dans le passé et dans l'avenir qu'au voyage s'ajoute le don incroyable qu'elle a de vous faire pénétrer sans grand effort dans la peau d'un personnage.

 Mais c'est cette vertu justement qui fausse si facilement la démarche d'un esprit, induit le lecteur invétéré en erreur, le trompe sur lui-même, lui fait perdre pied et lui donne, quand il revient à soi parmi ses semblables, cet air égaré, à quoi se reconnaissent les esclaves d'une passion et les prisonniers évadés: ils n'arrivent plus à s'adapter et la vie libre leur paraît une chose étrangère.  
Aventin
Aventin

Messages : 1984
Date d'inscription : 10/12/2016

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

La littérature c'est koi ?  - Page 12 Empty Re: La littérature c'est koi ?

Message par Tristram Sam 3 Oct - 11:45

Et il ajoute
« C’est de la folie. Il n’y a pas de fin à la lecture. »

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 14737
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 66
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

La littérature c'est koi ?  - Page 12 Empty Re: La littérature c'est koi ?

Message par Nadine Sam 3 Oct - 14:03

Parlez-moi de beau langage, de style et de grammaire. Et c’est pourquoi l’écriture n’est ni un songe ni un mensonge. De la poésie. Donc, création. Donc, action. Et l’action seule libère. Sinon, il se forme un court-circuit, l’univers flambe et tout retombe dans la nuit de l’esprit. »
Blaise Cendrars, « Bourlinguer », « Paris, Port-de-Mer

Vos dialogues ici et sur le fil de Cendrars me font penser à deux extrait que j'ai relus dernièrement, tout en écho au passage ci-dessus.
Mallarmé, in Divagations (1897) a écrit:Un désir indéniable à mon temps est de séparer comme en vue d'attributions différentes le double état de la parole, brut ou immédiat ici, là essentiel.
Narrer, enseigner, même décrire, cela va et encore qu'à chacun suffirait peut-être pour échanger la pensée humaine, de prendre ou de mettre dans la main d'autrui en silence une pièce de monnaie, l'emploi élémentaire du discours dessert l'universel reportage dont, la Littérature exceptée, participe tout entre les genres d'écrits contemporains.
A quoi bon la merveille de transposer un fait de nature en sa presque disparition vibratoire selon le jeu de la parole, cependant; si ce n'est que pour en émane, sans la gêne d'un proche ou concret rappel, la notion pure.
Je dis : Une fleur ! et, hors l'oubli où ma voix relègue aucun contour, en tant que quelque chose d'autre que les calices sus, musicalement se lève, idée même et suave, l'absente de tous bouquets.

Merleau-Ponty, in Signes ( 1960) a écrit:Le langage signifie quand, au lieu de copier la pensée, il se laisse défaire et refaire par elle. Il porte son sens comme la trace d'un pas signifie le mouvement et l'effort d'un corps. Distinguons l'usage empirique du langage déjà fait, et l'usage créateur, dont le premier, d'ailleurs, ne peut-être qu'un résultat. Ce qui est parole, au sens du langage empirique, -c'est à dire le rappel opportun d'un signe préétabli,- ne l'est pas au regard du langage authentique. C'est, comme Mallarmé l'a dit, la pièce usée que l'on met en silence dans la main. Au contraire la parole vraie, celle qui signifie, qui rend enfin présente l'"absente de tous bouquets" et délivre le sens captif dans la chose, elle n'est, au regard de l'usage empirique, que silence, puisqu'elle ne va pas jusqu'au nom commun. Le langage est de soi oblique et autonome, et, s'il lui arrive de signifier directement une pensée ou une chose, ce n'est là qu'un pouvoir second, dérivé de sa vie intérieure. Comme le tisserand donc, l'écrivain travaille à l'envers : il n'a affaire qu'au langage, et c'est ainsi que soudain il se trouve environné de sens.

Je n'ai pas toujours suivi ce fil, ce sont peut-être des extraits déjà mis en exergue..
Nadine
Nadine

Messages : 4821
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 47

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

La littérature c'est koi ?  - Page 12 Empty Re: La littérature c'est koi ?

Message par Bédoulène Sam 3 Oct - 14:41

merci pour ces efficaces extraits !

_________________
"Prendre des notes, c'est faire des gammes de littérature Le journal de Jules Renard

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 19657
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 77
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

La littérature c'est koi ?  - Page 12 Empty Re: La littérature c'est koi ?

Message par richard Sam 3 Oct - 20:15

La littérature, c'est avant tout ne pas ennuyer (Léautaud), tout simplement, en racontant des histoires. Je viens de relire L'Assommoir: cela vous emporte, de phrase en phrase: le génie de Zola. J'avais le courage de lire Proust à 20 ans, plus aujourd'hui. Le temps est si précieux.
La littérature de notre temps? J'ai eu la curiosité de lire quelques pages de l'illustre Amélie Nothomb. Un style de collégien, dont le succès reste pour moi un mystère. Au reste, quelle vanité imbécile que d'écrire alors que tout a été dit et si bien?
Richard, de Suisse

richard

Messages : 1
Date d'inscription : 03/10/2020

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

La littérature c'est koi ?  - Page 12 Empty Re: La littérature c'est koi ?

Message par Bédoulène Sam 3 Oct - 20:34

bonsoir, tu nous rejoins ? Smile Bienvenue !

si tu veux te raconter un peu c'est ICI, si non nous nous retrouverons sur les fils d'auteur (Zola par exemple, Ramuz ? Cendrars ?....)

_________________
"Prendre des notes, c'est faire des gammes de littérature Le journal de Jules Renard

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 19657
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 77
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

La littérature c'est koi ?  - Page 12 Empty Re: La littérature c'est koi ?

Message par Tristram Jeu 12 Nov - 16:02

« Une fois de plus, je me suis répété que l’écriture naissait de cet esprit d’escalier et était, au fond, l’histoire d’une longue vengeance, le récit dilaté de la manière de coucher par écrit ce que, au bon moment, nous aurions dû mettre dans la vie. »
Enrique Vila-Matas, « Impressions de Kassel », 34

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 14737
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 66
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

La littérature c'est koi ?  - Page 12 Empty Re: La littérature c'est koi ?

Message par Nadine Jeu 12 Nov - 17:25

Camille Laurens a écrit:C'est dans la boîte". Mot de photographe ou de cinéaste, avec toute la mort qu'il y a dedans. N'allez pas dans la boîte, avais-je envie de dire aux passants qui me dévisageaient en larmes. Ne vous laissez jamais mettre au cercueil. Qu'allais-je faire d'autre, moi-même, pourtant, comme tu le feras bientôt à ta manière, que de fabriquer au plus vite ce parallélépipède de survie, cette boîte en papier où ranger, pour m'en débarrasser, avec des raffinements de beauté dont le malheur et la haine ont le secret, toute l'histoire ?

in "Cet absent-là"
Nadine
Nadine

Messages : 4821
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 47

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

La littérature c'est koi ?  - Page 12 Empty Re: La littérature c'est koi ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Page 12 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Discussions autour des livres :: Nos lectures

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum