Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Le Deal du moment : -33%
Philips EP2220/10 Machine Espresso automatique avec ...
Voir le deal
269.99 €

Julio Cortázar

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Julio Cortázar - Page 3 Empty Re: Julio Cortázar

Message par Tristram Dim 20 Déc - 15:01

Octaèdre

Julio Cortázar - Page 3 Octazo10

Octaèdre : huit faces/ nouvelles, autant de regards dérangeants projetés sur notre étrange quotidien.

Liliana pleurant
Notes écrites d’un moribond sous forme de flux de conscience : ses proches, anticipation de ses funérailles et souvenirs.
« Se pencher pour allumer la cigarette qui tremblait entre ses doigts, attendre simplement, sans parler, savoir qu’il n’y aurait peut-être pas de paroles, que Liliana ferait un effort pour avaler la fumée et qu’elle l’exhalerait avec un gémissement, qu’elle se mettrait à pleurer avec des hoquets, du fond d’un autre temps, sans éloigner son visage de celui d’Alfredo, sans se refuser, pleurant en silence rien que pour lui maintenant, du fond de tout le reste qu’il saurait comprendre. Inutile de murmurer des choses trop connues, Liliana pleurant c’était le terme, le bord à partir duquel allait commencer une autre façon de vivre. »
Les pas dans les traces
Un critique écrit la biographie d’un poète mort jeune et devenu légendaire, qui s’avère duplice.
« Après tout, la poésie de Claudio Romero était trop vraie pour qu’une meilleure connaissance de sa genèse pût l’amoindrir. »
Manuscrit trouvé dans une poche
Témoignage écrit d’un curieux passager du métro parisien, au plan de squelette ou d’arbre « mondrianesque » (ainsi qu’excellent rendu des comportements standards des usagers).
« La règle du jeu était celle-ci, un sourire dans la vitre et le droit de suivre une femme et d’attendre désespérément que son parcours coïncide avec celui que j’avais choisi avant chaque voyage [… »
Il manque « correspondre » avec une jeune femme, mais reviennent les araignées de la crampe dans le puits de l’estomac...

Été
Un cheval surgit dans la nuit, perturbant « les multiples infimes délicates cérémonies conventionnelles du couple ».

Là mais où, comment
Le scripteur nous explique comme il rêve de son ami Paco, mort il y a trente et un ans, mais même de jour le revoit près de mourir, « d’une mort indéfiniment remise ».

Lieu nommé Kindberg
Rencontre d’une auto-stoppeuse : ce qui arrive selon qu’on part plus ou moins tôt…

Les phases de Severo
Veillée funèbre autour de Severo agonisant, avec ses phases des sueurs, puis des sauts, des papillons, des numéros, des montres et du sommeil final.

Cou de petit chat noir
De nouveau le métro parisien, où cette fois des mains gantées se rencontrent, et jouent sans qu’on y puisse rien, indépendamment, comme étrangères aux personnes. (Le thème de la rencontre, souvent ratée ou fugace, entre le narrateur et une femme dans la foule est récurrent chez Cortázar).

Un recueil idoine pour apprécier les longues phrases caractéristiques, à la fois pressées et soigneusement construites, de celui qui demeure un grand novateur dans l’écriture.

\Mots-clés : #nouvelle

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 13157
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 65
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Julio Cortázar - Page 3 Empty Re: Julio Cortázar

Message par Bédoulène Dim 20 Déc - 15:22

merci Tristram ! j'ai Cortazar une fois !

_________________
"Prendre des notes, c'est faire des gammes de littérature Le journal de Jules Renard

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 17752
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 76
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Julio Cortázar - Page 3 Empty Re: Julio Cortázar

Message par Bédoulène Dim 20 Déc - 15:24

merci Tristram, j'ai dans ma pal papier "Nous l'aimons tant, Glenda" et je crois que je l'ai lu (?)

_________________
"Prendre des notes, c'est faire des gammes de littérature Le journal de Jules Renard

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 17752
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 76
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Julio Cortázar - Page 3 Empty Re: Julio Cortázar

Message par Tristram Mer 14 Avr - 14:06

Un certain Lucas

Julio Cortázar - Page 3 Un_cer10

Recueil de textes brefs, la plupart tournant autour d’un certain Lucas : absurde, fantastique, humour, poésie, rêve (et même cauchemar), questionnement métaphysique, invention (y compris de mots), autobiographie aussi sans doute ; Cronopes et Fameux vient à l’esprit, sans être surpassé. J’ai surtout pensé à Un certain Plume, de Michaux, qui pourrait être un modèle, et en tout cas participe du même esprit.

\Mots-clés : #absurde #fantastique #nouvelle

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 13157
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 65
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Julio Cortázar - Page 3 Empty Re: Julio Cortázar

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains d'Amérique Centrale, du Sud et des Caraïbes


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum