Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Le deal à ne pas rater :
Pack Smartphone Samsung Galaxy S22 6.1″ + Galaxy Buds2 (Via ODR ...
599 €
Voir le deal

Ethnologie

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ethnologie  - Page 5 Empty Re: Ethnologie

Message par Bédoulène Ven 24 Jan - 8:29

merci Tristram pour ton résumé.

_________________
"Prendre des notes, c'est faire des gammes de littérature Le journal de Jules Renard

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 19657
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 77
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Ethnologie  - Page 5 Empty Re: Ethnologie

Message par églantine Dim 26 Jan - 20:55

Tristram a écrit:Philippe Descola, anthropologue disciple de Lévi-Strauss, mais aussi philosophe, repense la dichotomie nature-culture chez l'homme (soit la relation de ce dernier au non-humain), et milite contre les anthropocentrisme et eurocentrisme des sciences sociales.
"L’anthropologie n’a cessé de se confronter au problème des rapports de continuité et de discontinuité entre la nature et la culture, un problème dont on a souvent dit qu’il constituait le terrain d’élection de cette forme originale de connaissance […] En apparence, l’anthropologie de la nature est une sorte d’oxymore puisque, depuis plusieurs siècles en Occident, la nature se caractérise par l’absence de l’homme, et l’homme par ce qu’il a su surmonter de naturel en lui."
J'ai déjà fait mon miel de Les lances du crépuscule, Relations Jivaros, Haute-Amazonie, mais c'était avant de joindre le forum, et donc de pouvoir en rendre-compte.
« Chez les Achuar comme dans les démocraties modernes, toutefois, c’est bien sur un individualisme affirmé que s’appuie l’égalité des statuts, une égalité sans aucun doute plus réelle chez eux que chez nous. »
Philippe Descola, « Les lances du crépuscule, Relations Jivaros, Haute-Amazonie », XVIII
Une petite heure d'écoute :
https://www.franceculture.fr/emissions/les-cours-du-college-de-france/anthropologie-de-la-nature-lecon-inaugurale-de-philippe-descola?actId=ebwp0YMB8s0XXev-swTWi6FWgZQt9biALyr5FYI13OqmOnxLi6rsVN8SkIKwMoFh&actCampaignType=CAMPAIGN_MAIL&actSource=561781#xtor=EPR-2-[LaLettre13012020]

Excellentes les conférences de Descola au Collège de France , c'est à travers celles-ci que je l'ai découvert ! oui oui oui !!!
églantine
églantine

Messages : 4431
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Savoie

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Ethnologie  - Page 5 Empty Re: Ethnologie

Message par bix_229 Ven 31 Jan - 19:36

13. 30 - F. Inter - Descola aussi sur Inter dans La terre au carré, l'émission de
Mathieu Vidard.
A écouter sur le site ou en podcast.
bix_229
bix_229

Messages : 15439
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Ethnologie  - Page 5 Empty Ethnologie

Message par Tristram Sam 1 Fév - 0:13

J'ai écouté ! Je crois qu'il n'y a rien de plus éclairant sur notre espèce que l’ethnographie !

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 14737
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 66
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Ethnologie  - Page 5 Empty Re: Ethnologie

Message par Tristram Jeu 13 Fév - 0:49

https://www.franceculture.fr/emissions/les-chemins-de-la-philosophie/profession-philosophe-5474-eduardo-viveiros-de-castro-philosophe-anthropologue
Cannibalisme, ou absorber l'autre ; curiosité anthropologique des Indiens, pour qui l'anthropologue est une opportunité ; volonté politique de préserver ces sociétés originales et leur mode de vie écologique _ juste parce qu'ils existent encore ; et ouverture sur le perspectivisme (pas évoqué) !

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 14737
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 66
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Ethnologie  - Page 5 Empty Re: Ethnologie

Message par Tristram Sam 4 Avr - 14:48

https://claudia-andujar.fondationcartier.com/
Claudia Andujar chez les Yanomami dans les années 70. A voir, des photos, mais aussi des dessins superbes !

Ethnologie  - Page 5 Yanoma10
Ethnologie  - Page 5 Yanoma11

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 14737
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 66
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Ethnologie  - Page 5 Empty Re: Ethnologie

Message par Tristram Mar 21 Avr - 0:40

https://www.franceculture.fr/emissions/linvite-des-matins/pandemie-la-nature-reprend-ses-droits-philippe-descola-est-linvite-exceptionnel-des-matins
36' ; ça parle en fait de l'apport de l'anthropologie dans le cadre de la crise actuelle, de la distanciation sociale chez les Achuars en réaction aux épidémies et autres abominations amenées par les Blancs :"Face au monstrueux choc épidémique des grandes conquêtes, les peuples amérindiens ont utilisé la dispersion pour survivre". Encore une nouvelle occasion de pointer les dommages causés par notre concept occidental de "nature" qui sépare non-humains et humains, ces derniers "à la fois en retrait et en surplomb". Aussi une opportunité de nous voir de façon originale :
"On peut penser que le virus est une sorte de métaphore de l’humanité. Nous avons, vis-à-vis de la terre, le même type de rapport instrumental qu’un virus. Nous nous servons des autres espèces pour assurer notre reproduction, et d’une certaine façon, nous sommes des pathogènes de la terre."
J'ai été frappé par l'idée que les Indiens ne voient pas des animaux ou des plantes, mais des individus, des personnes ; il me semble qu'on pourrait transposer cette approche dans nos rapports interhumains...
Parlant de ses vœux pour l'après-pandémie, Descola évoque notamment l'expérience de la ZAD du bocage nantais : pas posséder, mais être possédé par un milieu...
Ce genre de discours me paraît vraiment enrichissant !

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 14737
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 66
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Ethnologie  - Page 5 Empty Re: Ethnologie

Message par Tristram Jeu 23 Avr - 13:48


_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 14737
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 66
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Ethnologie  - Page 5 Empty Re: Ethnologie

Message par Bédoulène Jeu 23 Avr - 18:32

qui a amené le coronavirus en Guyanne ?

_________________
"Prendre des notes, c'est faire des gammes de littérature Le journal de Jules Renard

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 19657
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 77
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Ethnologie  - Page 5 Empty Re: Ethnologie

Message par Tristram Jeu 23 Avr - 19:29

Des évangélistes retour de Mulhouse, et un croisiériste de Kourou (à ma connaissance).

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 14737
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 66
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Ethnologie  - Page 5 Empty Re: Ethnologie

Message par Tristram Sam 9 Mai - 0:54

https://www.franceculture.fr/emissions/series/quest-ce-que-comparer
Dernière série de cours de Philippe Descola au Collège de France (10 x 1 heure).

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 14737
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 66
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Ethnologie  - Page 5 Empty Re: Ethnologie

Message par Tristram Mer 20 Mai - 1:12

https://www.franceculture.fr/emissions/le-cours-de-lhistoire/soigner-les-corps-des-medecines-antiques-aux-rituels-magiques-14-rite-et-heritage-comment
~4 x 1 H
Le fait religieux n'est pas systématiquement associé au rituel. Il peut y avoir des rituels qu'on va dire laïques. Voyez par exemple ce nouveau rituel, qui maintenant commence à disparaître : celui d'applaudir à sa fenêtre à 20 heures, pour féliciter les soignants. On pourrait l'appeler un rituel gratulatoire. Maintenant que le déconfinement a commencé, plus personne n'applaudit à sa fenêtre à 20 heures et tout ceci est bel et bien fini. Ça n'était absolument pas religieux, ça n'était pas du tout sous tendu par des idées métaphysiques ou autres, c'était simplement gratulatoire d'une partie de la population pour une autre partie de la population. C'est un rituel comme un autre. Néanmoins, Lévi-Strauss avait raison : le rituel perdure parce qu'il est utile aux hommes, parce qu'il fait du bien. C'est presque une vision darwinienne du rituel : à partir du moment où il ne fait pas de bien ou il n'est pas utile, ou il ne sert pas la société ou une partie majoritaire des hommes, en tout cas une partie utile, si l'on peut dire, de la société, il n'a aucune vocation à rester et dans ce cas-là il va pas vite péricliter.
Philippe Charlier

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 14737
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 66
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Ethnologie  - Page 5 Empty Re: Ethnologie

Message par Tristram Jeu 3 Déc - 15:48

Un fait qui relèvera peut-être bientôt du passé, vu l'acculturation galopante (les combats de coqs et le lancer de belle-mère ayant déjà été interdits).
https://la1ere.francetvinfo.fr/guyane-les-chants-des-batailles-des-pikolet-899244.html
(Je ne savais pas que des chants particuliers étaient enseignés aux oiseaux, et partant, que le chant guyanais était en voie de disparition.)

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 14737
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 66
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Ethnologie  - Page 5 Empty Re: Ethnologie

Message par Chamaco Jeu 3 Déc - 18:17

Tristram a écrit:
Tristram a écrit:Je ne suis pas le seul à m’y intéresser
Ben peut-être que si, finalement.
.

non, moi aussi; j'ai toujours été attiré par cette science aux frontieres avec l'Histoire, la Geographie, l'Archeologie , etc...J'ai un rêve depuis que je frequente Cuba c'est de me rendre dans l'Oriente dont je connais les regions au bord de mer, mais là, penetrer a l'interieur au nord de Guantanamo où vivent des descendants des Taïnos, là bas se trouve un parc avec des sculptures de pierres d'animaux, c'est une region de plantations de café, je suis encontact avec un sculpteur sur ce site, pour se loger c'est pas un probleme, c'est pour s'y rendre à partir de La Havane louer une voiture coûte cher, y aller en bus c'est un long periple, mais vraiment cela me tente... Rolling Eyes Rolling Eyes
Chamaco
Chamaco

Messages : 4015
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 76
Localisation : Corse du sud

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Ethnologie  - Page 5 Empty Re: Ethnologie

Message par Chamaco Jeu 3 Déc - 18:19

Tristram a écrit:Un fait qui relèvera peut-être bientôt du passé, vu l'acculturation galopante (les combats de coqs et le lancer de belle-mère ayant déjà été interdits).
https://la1ere.francetvinfo.fr/guyane-les-chants-des-batailles-des-pikolet-899244.html
(Je ne savais pas que des chants particuliers étaient enseignés aux oiseaux, et partant, que le chant guyanais était en voie de disparition.)
j'ai voulu voir des combats de coqs à Cuba mais ils y sont interdits depuis la Revolution, il y en a mais tenus secrets, pour un etranger dur d'y être invité, mais pourquoi pas un jour
Chamaco
Chamaco

Messages : 4015
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 76
Localisation : Corse du sud

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Ethnologie  - Page 5 Empty Re: Ethnologie

Message par Bédoulène Ven 4 Déc - 10:56

encore une exploitation de l'animal quelle que soit l'atavisme (s'il existe)

_________________
"Prendre des notes, c'est faire des gammes de littérature Le journal de Jules Renard

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 19657
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 77
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Ethnologie  - Page 5 Empty Re: Ethnologie

Message par Tristram Jeu 25 Fév - 1:08

https://www.franceculture.fr/emissions/la-grande-table-idees/comment-habiter-ce-monde-14-comment-faire-face-au-present
Encore Descola, entretien de 33' remontant à 2019.
On a tendance spontanément, lorsque l’on se situe dans des mondes qui sont très loin du nôtre, […] du fait d’une tendance spontanée des modernes à l’histoire, et à l’évolution, et à l’idée de progrès, à situer ces mondes sur une échelle temporelle, mais c’est absurde. J’ai vécu quelques années dans une population qui était restée à l’écart du monde, qui avait lutté contre des envahisseurs pendant longtemps, mais qui avait eu une histoire que nous ne connaissons pas, qui avait changé au fil du temps, simplement ils n’avaient pas le sens de l’historicité, si je puis dire, ils ne se représentaient pas leur devenir comme quelque chose assis sur un passé cumulé portant une projet collectif, et donc de ce point de vue-là, ils n’avaient pas d’histoire au sens classique […]. Ils avaient probablement réussi, grâce à leurs institutions, à annuler la temporalité, en tous cas une certaine forme de temporalité les projetant vers le futur. C’est changé maintenant. […] L’irruption de la modernité parmi ces populations les contraint précisément à se constituer en collectif luttant contre des envahisseurs, et, de ce point de vue-là, ils ne peuvent plus demeurer en somme dans l’état de suspension qui était le leur.
Non, ces "Primitifs" ne vivent pas dans le passé, le nôtre ou le leur : ils sont exactement nos contemporains, même si "les présents ne sont pas simultanés", et que c'est une illusion de les croire identiques. Pascal Picq dit à peu près la même chose à propos des autres primates.
Point de vue pertinent sur les ZAD :
La lutte contre des grands projets d’aménagement, des barrages, des aéroports, […], des exploitations minières, solidifie des solidarités vis-à-vis d’un territoire qui peut être envisagé d’ailleurs de façons différentes […], mais qui progressivement, du fait de cette solidarité, va constituer un ensemble territorialement ancré dans la défense solidaire d’un morceau de nature et d’un morceau de culture, ou d’un morceau de société. Et donc ces ensembles – et c’est pour ça que l’exemple de Notre-Dame-des-Landes en France, ou d’autres ZAD, est intéressant –, sont des lieux qui vont condenser en quelque sorte des formes différentes de rapports à l’environnement, en ce sens que les gens se sentent, à juste titre d’ailleurs, dépendants du milieu dans lequel ils vivent, non pas au sens de la dépendance, de l’adaptation qu’il y a à un milieu, ou du fait qu’on est dans un milieu hostile qu’il faut pouvoir mettre en valeur, mais dépendants des conditions de vie du milieu, parce qu'elles vous offrent précisément vos propres conditions d'existence. Et c’est pour ça que je défends des expériences de ce type.
La manière qu'on a d'habiter le monde se commande pas. Par conséquent, c’est le fruit de l’éducation qui permet de transformer ces façons d'être présent au monde, et en particulier une chose qui n’est pas peut-être suffisamment enseignée, c’est le fait que notre propre façon d'exploiter la nature et de considérer la nature comme un ensemble d'êtres et de relations extérieures aux humains est quelque chose de très particulier dans l'histoire du monde et quelque chose qui même est assez récent dans l'histoire de l'Europe. De ce point de vue, historiciser notre façon actuelle de concevoir la terre comme un système de ressources infinies est une bonne chose pour probablement arriver à nous transporter, par l’esprit d’abord, et par des pratiques aussi, et éventuellement par des laboratoires d’expérimentation, […] comme les ZAD, dans un autre monde, où les relations de pillage, de saccage de la nature, d'inégalités que cela crée, ne seraient plus aussi fortement accentuées. Donc je pense beaucoup à la vertu – peut-être c’est de l’irénisme –, à la vertu de l'éducation, et surtout à la vertu de la mise à distance. C’est pour ça […] que le rôle de l'anthropologie, c'est aussi cela, de faire varier les expériences collectives qui ont été menées […], faire varier en somme les formes d'expérimentation collective que des sociétés ont inventées pour se relier entre humains, et se relier à des non-humains. Lorsqu'on examine cette immense diversité, on s'aperçoit que notre propre solution, non seulement elle n'est historiquement pas très profonde, elle n’a pas duré depuis très longtemps, elle est extrêmement dangereuse sur l'avenir du système terre, mais, en plus, elle n'est qu'une variation infime par rapport à une multitude d'autres qui sont tout aussi légitimes, et tout aussi productives, et tout aussi dispensatrices peut-être de bonheur ou de satisfaction. Donc c’est pour ça que je milite depuis longtemps pour un enseignement plus systématique de l'anthropologie, dès l’enseignement secondaire, parce qu’il me semble que l'apprentissage de la diversité, ce n’est pas simplement l’apprentissage de la diversité telle qu'on la rencontre ici, au coin de la rue – on rencontre effectivement quotidiennement des gens qui viennent de régions très différentes du monde, mais qui du fait des conditions de vie dans lesquelles ils sont insérés ici, ne sont pas perceptibles immédiatement comme représentant des alternatives à ces manières d’être au monde. L’anthropologie permet justement ce recul, cette distance, qui me paraît tout à fait nécessaire pour ne pas filer à toute vitesse vers un futur d’ailleurs de moins en moins facilement identifiable, autrement que par les conséquences néfastes qu’il porte, et surtout, dissiper cette idée de l'inéluctable, que la trajectoire que nous avons commencée, disons à partir du XVIIIe siècle avec l’émergence des sociétés modernes, est inéluctable, et que ça va continuer indéfiniment comme ça. Ça ne va pas continuer indéfiniment comme ça, parce que nous allons faire face à une catastrophe, de toute façon, à moyen terme, mais ça ne va pas continuer non plus comme ça, parce que les inégalités se creusent de façon telle qu'il n'est plus possible de les affronter sereinement, si je puis dire.
Je pense qu’un travail de l’anthropologue consiste non seulement à décrire des réalités très différentes de celle de sa propre société, et à s’en servir comme d’un levier critique, mais au-delà, aussi, à tenter de reformuler les concepts au moyen desquels nous saisissons le monde, y compris le nôtre, de façon à leur donner une portée beaucoup plus grande. La plupart des concepts que nous employons, que nous employons dans les sciences sociales – on parle de société, d’art, de religion, etc  –, sont des concepts qui sont nés d’une histoire très singulière, qui est l’histoire de l’Occident, et au moyen desquels nous essayons de décrire des réalités pour lesquelles ces concepts ne sont pas très utiles, puisqu’ils font référence à des réalités historiques qui sont aux antipodes de celles que nous essayons de décrire. Donc une partie du travail que j’essaie de mener depuis quelques années, c’est un travail de reformulation de ces concepts, de façon à non seulement avoir une vision moins coloniale, pourrait-on dire, de civilisations différentes de la nôtre, mais aussi d’avoir une vision moins tronquée de notre propre manière d’être dans le monde, un peu plus dissociée de l’origine historique, de tous ces concepts que nous manipulons quotidiennement. Parce que c’est l’un des problèmes des sciences sociales, c’est que nous utilisons les mots de la tribu, et ces mots de la tribu nous ont été légués par une expérience historique singulière. Donc il y a tout un travail énorme de reconceptualisation, qui à terme devrait avoir aussi des effets politiques. C’est qu’en saisissant le monde avec des concepts différents, on est sur le point de le transformer.

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 14737
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 66
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Ethnologie  - Page 5 Empty Re: Ethnologie

Message par Bédoulène Jeu 25 Fév - 9:49

merci Tristram pour ce résumé

_________________
"Prendre des notes, c'est faire des gammes de littérature Le journal de Jules Renard

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 19657
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 77
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Ethnologie  - Page 5 Empty Re: Ethnologie

Message par Tristram Sam 19 Juin - 1:37

Beaucoup plus ancien, mais dont la lecture me marqua profondément, Marcel Griaule, et Dieu d'eau, avec Ogotemmêli le Dogon.
https://www.franceculture.fr/emissions/les-nuits-de-france-culture/marcel-griaule-ce-que-vous-appelez-magique-en-afrique-noire
Et surtout :
https://www.franceculture.fr/emissions/les-nuits-de-france-culture/marcel-griaule-ogotemmeli-chasseur-dogon-du-mali-ma-ouvert-lafrique-et-sa-connaissance-profonde
Cet homme m'a ouvert pour ainsi dire l'Afrique, il m'a fait voir un Noir tout à fait différent de celui auquel je pensais. [...] Il m'a fait entrer dans un monde tout à fait différent qui était le monde de la connaissance profonde, c'est le nom qu'il donne à cette connaissance. Je me suis aperçu que cet homme attendait que je sois en état de comprendre pour me parler. Il m'a dit : si j'avais parlé plus tôt vous n'auriez rien compris. [...] Il avait attendu quinze ans que je sois renseigné sur la plupart des rites et des habitudes de sa population, de manière à ne pas perdre de temps avec moi pour me faire connaître l'ensemble de cette science.
Cosmogonie partie de la graine initiale (l'atomos) en un langage de signes qui désignaient les choses avant leur apparition dans une sorte d'analytique des interrelations compréhensible par l'homme, lui-même microcosme de l'univers.

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 14737
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 66
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Ethnologie  - Page 5 Empty Re: Ethnologie

Message par ArenSor Ven 2 Juil - 20:47

"C’est une chose grave et lourde de conséquences que toutes les pensées, indifféremment bonnes ou mauvaises soient jetées de la même façon sur les minces nattes blanches. Le Papalagui dit qu’elles sont imprimées. Cela veut dire que ce que ces malades-là pensent est alors écrit avec une mystérieuse machine, pleine de merveilles, qui a mille mains et la volonté puissante de plusieurs grands chefs. Pas une ou deux fois seulement, mais de multiples fois, infiniment toujours les mêmes pensées. Une grande quantité de nattes de pensées est ensuite comprimée en paquets – le Papalagui les appelle livres- et expédiée dans tous les coins du grand pays. Tous ceux qui absorbent ces pensées sont aussitôt contaminés. Car on engloutit les nattes de pensées comme des bananes très douces. Elles ont leur place dans chaque hutte. On en remplit des bahuts entiers, et jeunes et vieux les grignotent comme les rats rongent la canne à sucre. Il résulte de cela qu’un très petit nombre de Papalagui peut encore avoir avec bon sens des pensées simples comme tout Samoan authentique. Dans la tête des enfants aussi, on pousse des quantités de pensées, tant qu’elles y entrent. Ils doivent de force ronger chaque jour leur quantité de nattes à penser. Seuls les plus sains repoussent ces pensées ou les laissent passer par leur esprit  comme à travers un filet. La plupart malheureusement surchargent leur tête avec tant de pensées qu’il n’y a plus de place à l’intérieur, et la lumière n’y pénètre plus. On appelle cela former l’esprit et l’état résultant de cette sorte de trouble, l’instruction, qui est en général très étendue."

Le Papalagui. Les étonnants propos de Touiavii, chef de tribu, sur les hommes blancs, Erich Scheurmann, 1920, 2004, Pocket
ArenSor
ArenSor

Messages : 3102
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Rue du Nadir-aux-Pommes

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Ethnologie  - Page 5 Empty Re: Ethnologie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Discussions autour des livres :: Nos lectures


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum