Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Le Deal du moment : -48%
-48% sur le Compresseur digital programmable Michelin ...
Voir le deal
41.88 €

Shirley Jackson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Shirley Jackson Empty Shirley Jackson

Message par chrysta Sam 20 Oct - 13:51

Shirley Jackson
Née le 14 décembre 1916 - Morte le 8 aout 1965

Shirley Jackson 220px-10

Shirley Jackson est une romancière américaine spécialiste du récit fantastique et d'horreur.

Diplômée à la Brighton High School en 1934, puis à l'Université de Rochester, elle obtient son BA à l'Université de Syracuse en 1940.

Elle épouse la même année le critique littéraire Stanley Edgar Hyman (1919-1970). Le couple s'installe dans le Vermont et donne naissance à quatre enfants.

Cette vie familiale rangée et heureuse trouve un écho dans des publications autobiographiques tardives de Shirley Jackson.

En 1948 paraît "The Road Throught the Wall", un premier roman d'horreur, suivi d'une série de nouvelles plus tard réunies dans le recueil "La Loterie et autres histoires" (The Lottery and Other Stories, 1949). La nouvelle "La Loterie" a paru dans The New Yorker en 1947.

Son livre "Hantise: La Maison hantée" (The Haunting of Hill House, 1959) est tenu par Stephen King pour l'un des meilleurs romans fantastiques du XXe siècle. Il a obtenu le National Book Award en 1960 et a été adapté au cinéma.

"Nous avons toujours vécu au château" (We Have Always Lived in the Castle, 1962), sorte de roman gothique moderne, est un thriller qui a porté à son pinacle la notoriété de Shirley Jackson. Ce roman a connu une adaptation pour la scène.

En 1965, Shirley Jackson est décédée d'une crise cardiaque dans son sommeil à l'âge de 48 ans.

En 2016, la nouvelle "La loterie" est adaptée en bande dessinée par son petit-fils Miles Hyman (1962).

Oeuvres en français

Romans
The Sundial (1958)  Publié en français sous le titre Le Cadran solaire, Paris, Pocket no 9151, 1995
The Haunting of Hill House (1959)  Publié en français sous le titre Maison hantée
We Have Always Lived in the Castle (1962) Publié en français sous le titre Nous avons toujours habité le château

Recueils de nouvelles
The Lottery and Other Stories (1949) Publié en français sous le titre La Loterie et autres histoiresande danser avec moi, La Loterie.

Mémoires
Life Among the Savages (1953)  Publié en français sous le titre Démons en herbe
Raising Demons (1957)  Publié en français sous le titre Mes sauvages chéris
chrysta
chrysta

Messages : 568
Date d'inscription : 15/01/2017
Age : 48
Localisation : Var

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Shirley Jackson Empty Re: Shirley Jackson

Message par chrysta Sam 20 Oct - 13:55

Shirley Jackson Ob_17e10

La maison hantée

Construite par un riche industriel au XIXe siècle, Hill House est une monstruosité architecturale, labyrinthique et ténébreuse, qui n'est plus habitée par ses propriétaires. On la dit hantée. Fasciné par les phénomènes paranormaux, le docteur Montague veut mener une enquête et sélectionne des sujets susceptibles de réagir au surnaturel. C'est ainsi qu'Eleanor arrive à Hill House avec ses compagnons. L'expérience peut commencer, mais derrière les murs biscornus, les fantômes de la maison veillent et les cauchemars se profilent..



J’ai embarqué dans ce roman avec l’idée d’un voyage dans quelque chose qui aurait pu jouer sur la note émotionnelle de peur chez moi, espérant trouver au minimum de l’effrayant, du mystère, du suspense. J’admets que le cadre s’y prêtait avec cette maison biscornue qui donne froid dans le dos rien qu’à l’imaginer, et bouleverse les repères spatio-temporels des visiteurs. Avec les protagonistes, je suis donc entrée dans cette maison gothique aux plans scabreux, et avec eux je suis restée en haleine de ce que j’allais y affronter, y découvrir.
Malgré des ingrédients pour un bon roman inquiétant, je trouve que « La maison hantée » n’a pas répondu à mes attentes. Non pas que je me sois ennuyée, mais je trouve qu’il se passe finalement peu de choses, que le crescendo vers le final n’est pas forcément attendu, sauf dans les derniers chapitres où on commence à se questionner. Les personnages sont assez peu fouillés, et je n’ai pas vraiment réussi à m’y attacher. Les scènes « effrayantes » ont du mal à décoller et il n’y a pas vraiment de suspense, de montée d’adrénaline, d’attente autour de cela.
Le tout me parait assez décousu, avec intrusion de nouveaux personnages en cours qui brise le huis clos, un huis clos pas vraiment intriguant ni angoissant.
Je reste sur ma faim et cherche toujours le livre d’Halloween qui va un peu me tenir en haleine et titiller un peu mon émotionnel.


Mots-clés : #fantastique #horreur
chrysta
chrysta

Messages : 568
Date d'inscription : 15/01/2017
Age : 48
Localisation : Var

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Shirley Jackson Empty Re: Shirley Jackson

Message par bix_229 Sam 20 Oct - 17:07

Je me souviens d' un polar de Michael Collins : Les Ames perdues.
Peut etre aussi William Gay, auteur de Petite soeur la mort et La Mort au crépuscule.
bix_229
bix_229

Messages : 14274
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Shirley Jackson Empty Re: Shirley Jackson

Message par chrysta Sam 20 Oct - 19:33

@bix_229 a écrit:Je me souviens d' un polar de Michael Collins : Les Ames perdues.
Peut etre aussi William Gay, auteur de Petite soeur la mort et La Mort au crépuscule.

Merci de ces idées de lecture, pour l'instant en faisant les chambres des enfants je suis tombée sur Shining, alors je vais peut être me lancer tant que je suis en vacances
chrysta
chrysta

Messages : 568
Date d'inscription : 15/01/2017
Age : 48
Localisation : Var

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Shirley Jackson Empty Re: Shirley Jackson

Message par Quasimodo Dim 2 Déc - 14:27

Je viens de m'offrir La maison hantée, avec beaucoup d'attente malgré tes réserves, chrysta. Je reviendrai en parler quand je l'aurai lu !
Quasimodo
Quasimodo

Messages : 5016
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 26

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Shirley Jackson Empty Re: Shirley Jackson

Message par Tristram Mer 4 Déc - 12:08

Maison hantée

Shirley Jackson Maison11


Lu dans la traduction des premières éditions (1979), qui paraît assez défectueuse.
Ça m’a semblé long jusqu’à presque la moitié du roman, puis vite incohérent par la suite, mais il est vrai que l’architecture gauchie de Hill House est intéressante, de même que la psychologie du personnage central (du point de vue de la narration).
Sans parler des textes de Poe (comme La Chute de la maison Usher) et Lovecraft (tel que La Maison maudite) exploitant magistralement le thème de la maison hantée, il vaudrait mieux recommander Malpertuis de Jean Ray et, de point de départ proche de celui du livre de Shirley Jackson, La maison des damnés de Richard Matheson.

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 12801
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 64
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Shirley Jackson Empty Re: Shirley Jackson

Message par Quasimodo Mer 4 Déc - 16:20

Pareil : un peu incommodé par la traduction.
En revanche, j'ai été très sensible aux divers effets d'épouvante, à ce malaise généralisé (ce que je demandais principalement à une lecture d'Halloween).

Dans le cas de Shirley Jackson, il me semble qu'il aurait mieux valu ne pas tenir compte de la chronologie et lire directement Nous avons toujours vécu au château.
Quasimodo
Quasimodo

Messages : 5016
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 26

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Shirley Jackson Empty Re: Shirley Jackson

Message par Tristram Mer 4 Déc - 16:52

Je tiendrai compte de ton conseil, et n'y manquerai pas.

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 12801
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 64
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Shirley Jackson Empty Re: Shirley Jackson

Message par Quasimodo Mer 4 Déc - 17:19

(Et je note tes suggestions !)
Quasimodo
Quasimodo

Messages : 5016
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 26

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Shirley Jackson Empty Re: Shirley Jackson

Message par Tristram Sam 12 Juin - 0:21

Nous avons toujours vécu au château

Shirley Jackson Nous_a10

La narratrice, Mary Katherine (Merricat) Blackwood, sa sœur Constance (Connie) et leur oncle Julian vivent retirés à la maison du même nom, à l’écart d’un village hostile. C’est qu’ils sont rescapés d’un empoisonnement qui tua les autres membres de la famille (Constance fut soupçonnée), et laissa l’Oncle Julian diminué, qui évoque sans cesse et consigne chimériquement les évènements de la journée du drame. Une atmosphère de superstition imprègne l’univers mental de Merricat (souhaits de mort, « trésors » enfouis, mots magiques, etc.), sans que le roman soit fantastique.
Puis survient Charles, un cousin perdu de vue, qui semble attiré par l’argent…
« Nous étions abrités de la pluie par les arbres qui, au-dessus de nous, déployaient leurs branches à l’ombre riche et touffue, de la manière avisée, possessive, qu’ont les arbres de se refermer sur vous. »
Bien sûr c’est sinistre, voire morbide, mais curieusement un certain charme se dégage du livre, presque de la grâce, une impression de bonheur en cocon – peut-être la cuisine de Connie…

\Mots-clés : #huisclos

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 12801
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 64
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Shirley Jackson Empty Re: Shirley Jackson

Message par Quasimodo Sam 12 Juin - 1:07

Ah, je suis complètement d'accord avec ton dernier paragraphe...
Quasimodo
Quasimodo

Messages : 5016
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 26

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Shirley Jackson Empty Re: Shirley Jackson

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains des États-Unis d'Amérique


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum