Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Le Deal du moment : -50%
-50% sur Nike Air Max 200 Winter
Voir le deal
63 €

William Godwin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

William Godwin Empty William Godwin

Message par animal le Jeu 26 Déc - 21:39

William Godwin
(1756-1836)

William Godwin 163-ju10

Écrivain et théoricien politique britannique (Wisbech, Cambridgeshire, 1756-Londres 1836).

Pasteur animé de préoccupations sociales, il publia d'abord des Recherches sur la justice politique et son influence sur la moralité et le bonheur (1793), puis des romans à thèse (les Aventures de Caleb Williams, 1794) et enfin une réfutation des théories de Malthus, Recherches sur la population (1820). Partisan d'un rationalisme éclairé, il jeta les bases d'un communisme anarchiste et eut une grande influence sur les premiers socialistes du xixe s.

Sa femme, Mary Wollstonecraft (près de Londres 1759-Londres 1797), publia des Revendications des droits de la femme (1792).

(Et leur fille s'appelle Mary Shelley !)

Source : larousse.fr

Une version plus mouvementée : wikipedia.org

Bibliographie :

- Damon et Délia, 1784
- Imogène, une romance pastorale, 1784
- Lettres italiennes, ou l'Histoire du comte de Saint Julian, 1784
- Enquête sur la justice politique et son influence sur la vertu et le bonheur en général, 1793. Seconde édition en 1795 sous le titre Enquête sur la justice politique et son influence sur la morale et le bonheur d'aujourd'hui
- Caleb Williams, 1794
- Mémoires de la vie de Simon, Lord Lovat, écrites par lui-même en français et à présent traduites pour la première fois d'après le manuscrit original, 1797
- Vie et mémoires de Marie Wollstonecraft Godwin, auteur de la « Défense des droits de la femme », d'une « Réponse à Edmond Burck », 1798
- Saint-Léon, conte du seizième siècle, 1799
- Antonio, 1800
- Vie de Chaucer, 1803
- Fleetwood ou le Nouvel homme du sentiment, 1804
- Faulkner, 1807
- Essais sur les tombeaux
- Vies d’Édouard et John Philips, neveux de Milton, 1815
- Mandeville, un conte du temps de Cromwell, 1817
- Traité sur la population, 1820
- Histoire de la république d’Angleterre, 1824-1828
- Cloudesley, 1830
- Pensées sur l’homme, 1831
- Deloraine, 1832
- Vies des nécromanciens, 1831

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 11365
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 39
Localisation : Tours

https://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

William Godwin Empty Re: William Godwin

Message par animal le Jeu 26 Déc - 21:56

William Godwin 41t6vh10

Aventures de Caleb Williams

Quatrième de couverture a écrit:À la fin du XVIIIe siècle, un jeune homme pauvre mais obstiné gravit les échelons de la société, convaincu que le bien finit toujours par être récompensé. Ayant découvert que même son protecteur, pourtant si vertueux, si droit, est capable de commettre un crime et de faire condamner des innocents à sa place, il se lance la rage au cœur dans une longue enquête, prêt à tout pour démasquer le coupable.Mais les bien-pensants veillent : une main invisible soulèvera contre lui mille persécutions et sa vie, dès lors, ne sera plus qu’une affolante course-poursuite – emprisonnement arbitraire, évasion, pièges... jusqu’à l’étonnante issue.

William Godwin (1756-1836) est un écrivain et philosophe britannique. Il est l’un des précurseurs de la pensée anarchiste, préoccupation qu’il partage avec sa femme, Mary Wollstoncraft, penseuse féministe de renom, avec laquelle il a une fille, Mary Shelley, qui deviendra l’auteur du célébrissime Frankenstein. Après avoir écrit quelques récits ainsi que des traités et pamphlets politiques, il publie Les Aventures de Caleb Williams en 1794, roman considéré par Balzac, Dickens ou Poe comme le modèle de la fiction moderne.

En voilà une lecture aussi exotique que peu voyageuse. La forme, la phrase, le déroulé, l'ampoulé, l'insistance, oui tout ça fait du bien au lecteur. Pourtant rester dans la tête de ce Caleb Williams, en passant par ses presque mentors ça pourrait être asphyxiant mais non. L'action vient petit à petit, très emballée, on s'y refuse presque mais on ne s'embête pas. Il y a cette surenchère de la posture, la recherche de justice et d'innocence et tout qui dérape... La tension et l'équilibre sont bien menés dans ce roman  mi édifiant mi psychologique qui use de ressort classiques (c'est de l'aventure avec ses pointes de vacheries de chez vacherie !) pour adopter une posture engagée par une voix sensible. La remarque au dos du livre sur le "roman moderne" semble donc tout à fait justifiée, pour le peu que je puisse en juger, pas tant pour ses idées ou sa pugnacité mais pour son approche "dans la tête", ses jeux d'apparences. Ce n'est pas seulement édifiant et riche en images, ça vient chercher de plus près les tripes, il y a bien une grande part de plaisir dans les péripéties.

Bonne lecture, riche, qui manie l'esprit avec savoir faire et bien tordue dans ses mélanges radicaux de "tout beau" et de "tout moche". Il est absolument dingue Caleb Williams mais étonnamment attachant...

Quatrième dimension et plus si affinités !

Mots-clés : #aventure #initiatique #justice

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 11365
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 39
Localisation : Tours

https://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

William Godwin Empty Re: William Godwin

Message par Bédoulène le Ven 27 Déc - 8:45

bien tentant quelqu'un qui se bat pour la justice ! (combien de pages ?)

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 15133
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 75
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

William Godwin Empty Re: William Godwin

Message par animal le Ven 27 Déc - 22:23

480 ?

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 11365
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 39
Localisation : Tours

https://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

William Godwin Empty Re: William Godwin

Message par Bédoulène le Ven 27 Déc - 22:51

merci ! un livre conséquent donc !

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 15133
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 75
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

William Godwin Empty Re: William Godwin

Message par animal le Ven 27 Déc - 23:14

Mais qui se lit bien, je vais tâcher de coller un extrait bientôt. cat

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 11365
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 39
Localisation : Tours

https://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

William Godwin Empty Re: William Godwin

Message par Armor le Sam 28 Déc - 1:02

Ah oui un extrait ! Ca m'intrigue. William Godwin 1171367610

_________________
"Et au plus eslevé trone du monde, si ne sommes assis, que sus notre cul." (Michel de Montaigne)
Armor
Armor

Messages : 3930
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 39
Localisation : A l'Aise Breizh

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

William Godwin Empty Re: William Godwin

Message par animal le Dim 29 Déc - 20:54

Extraits :

Il s'était trop profondément imbu des idées folles et oiseuses de la chevalerie pour qu'une humiliation aussi déshonorante, d'après ses propres opinions, pût jamais sortir de son esprit. Il y a une sorte de caractère sacré attaché à la personne d'un véritable chevalier, qui rend éternel et indélébile le moindre acte de violence grossière commis sur lui. Etre frappé, foulé aux pieds, traîné sur le parquet ! Puissances du ciel ! Qui pourrait supporter une pareille violence ? quelle expiation pourrait jamais effacer cette horrible tache ? Et, ce qu'il y avait de plus désespérant encore, l'assaillant ayant cessé de vivre, la seule espèce d'expiation que prescrivissent les lois de la chevalerie était devenue impossible.

Dans le premier moment, je ne fis que regarder chacun des événements de cette histoire du côté le plus simple et le plus apparent ; mais cette histoire ne sortait pas un instant de ma pensée, et je mettais un degré d'intérêt particulier à la bien comprendre dans son ensemble et dans chacune de ses parties. Je la tournai et retournai mille fois dans ma tête en l'examinant sur toutes les faces imaginables. Dans la première communication qui m'en avait été donnée, elle m'avait paru suffisamment claire et satisfaisante ; mais, à mesure que je la méditais, j'y découvrais successivement de l'obscurité et du mystère. Le caractère de Hawkins avait quelque chose de bien étrange. Si ferme, si inébranlable dans ses principes de justice et d'honnêteté, comme il s'était montré d'abord, et tout d'un coup devenir un assassin !... Comme sa première conduite, pendant sa persécution, était faite pour prévenir en sa faveur !... Certes, s'il était coupable, c'était une grande cruauté de sa part de laisser subir un jugement pour son crime à un homme aussi respectable que Mr Falkland. Toutefois, il m'était impossible de ne pas plaindre amèrement le sort de cet honnête paysan, traîné ainsi à l'échafaud par l'effet des machinations diaboliques de cet infernal Tyrrel. Et son fils ! Ce fils pour l'amour duquel il avait sacrifié tout ce qu'il avait au monde, expirer avec lui au même gibet ! Certainement, on ne pouvait rien imaginer de plus capable d'émouvoir.

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 11365
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 39
Localisation : Tours

https://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

William Godwin Empty Re: William Godwin

Message par Tristram le Dim 29 Déc - 20:56

Merci, le style est "parlant" !

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 10490
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

William Godwin Empty Re: William Godwin

Message par animal le Dim 29 Déc - 21:07

ça dilue mais je trouve ça très plaisant.

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 11365
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 39
Localisation : Tours

https://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

William Godwin Empty Re: William Godwin

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains européens de langues anglaise et gaéliques

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum