Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot


Nastassja Martin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

nature - Nastassja Martin Empty Nastassja Martin

Message par tom léo le Sam 11 Jan - 15:41

Nastassja Martin
Née en 1986

nature - Nastassja Martin Nastas10

Née à Grenoble/France. Anthropologue, diplômée de l’EHESS et spécialiste des populations arctiques. Elle est l’auteure d’un essai, tiré de sa thèse de doctorat dirigée par Philippe Descola : Les Âmes sauvages. Face à l'Occident, la résistance d’un peuple d’Alaska (La Découverte, 2016 ; prix d’Histoire de l’Académie française 2017) ainsi que d’un documentaire en cours, co-réalisé avec Mike Magidson, Tvaïan (Point du jour/Arte). Croire aux fauves est son premier récit.

Oeuvres :

- Les Âmes sauvages. Face à l'Occident, la résistance d’un peuple d’Alaska, éditions de la Découverte, 2016 (prix d’Histoire de l’Académie française 2017)
- Croire aux fauves, Gallimard, 2019


source : Babelio
tom léo
tom léo

Messages : 1259
Date d'inscription : 04/12/2016
Localisation : Bourgogne

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

nature - Nastassja Martin Empty Re: Nastassja Martin

Message par tom léo le Sam 11 Jan - 16:04

Croire aux fauves

nature - Nastassja Martin 61cz1e10


Originale : Français, 2019

CONTENU :
Editeur: a écrit:" Ce jour-là, le 25 août 2015, l'événement n'est pas : un ours attaque une anthropologue française quelque part dans les montagnes du Kamtchatka. L'événement est : un ours et une femme se rencontrent et les frontières entre les mondes implosent. Non seulement les limites physiques entre un humain et une bête qui, en se confrontant, ouvrent des failles sur leurs corps et dans leurs têtes. C'est aussi le temps du mythe qui rejoint la réalité ; le jadis qui rejoint l'actuel ; le rêve qui rejoint l'incarné ".

REMARQUES :
Dans « Les âmes sauvages » l’auteure racontait déjà en 2016 dans son travail de doctorat de son séjour de deux ans parmi les peuples dans l’extrême Nord-Ouest de l’Alaska quand elle avait 23 ans. S’ensuivaient d’autres années d’études des Gwich’in et puis un séjour prolongé dans l’extrême Est de la Russie, dans des régions réculées du Kamtchatka. Là-aussi, elle se meut surtout dans le contact avec des gens marqués par les traditions et la cultures de ces peuplades sous influences schamaniques et animistes. Elle étudie alors de près ces compréhensions d’un monde, des mondes interpénétrés des uns par les autres. Ces présentations ne lui restent pas étrangères ; elle commence à vivre, penser, rêver dans ses patterns : elle rêve de rencontres avec des animaux, de la disparition de frontières (entre mondes).

Puis en Août 2015 alors cette rencontre d’un autre type : De façon inattendue, aussi bien pour l’ours et pour elle, ours et femme se font face, engagent un combat. L’une et l’autre emporte un morceau. Martin est mordu au visgae et à la jambe, une lutte commence pour refaire le visage, de rejoindre les services de secours, loin de là. Et après premières interventions, le retour en France et la continuation des soins.

Mais ce qui est particulier c’est qu’elle ne va pas tellement parlé d’une relation entre attaquant et victime, mais plutôt d’une rencontre de face à face. Sur les premiers pages cette rencontre est déjà passée, mais elle va y retourner dans les réflexions qui accompagnent le livre, le récit. Récit de l’année après la « rencontre » : des interventions, des souffrances, certes, mais beaucoup plus presque récit, exposé sur la patrie spirituelle de l’auteure, la non-dualité, le fait d’être marquée (déjà en avance?!) par l’ours et le melange, l’interpénétration des mondes. Qu’est-ce qu’une identité ? Singularité ? Ou plutôt : multiplicité ? Qu’est-ce qu’y est illusion, quoi vérité, réalité ? Ainsi cette anthropologue expérimente en et par elle-même les défis de la vision du monde des peuples « étudiés ». Et s’ouvrent des ponts et des portes.

C’est un livre qui pourrait vraiment déconcerté, mais qui est très sympathique, sans se larmoyer (malgré des larmes), avec beaucoup d’impulsions pour la réflexion.


Mots-clés : #autobiographie #nature
tom léo
tom léo

Messages : 1259
Date d'inscription : 04/12/2016
Localisation : Bourgogne

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

nature - Nastassja Martin Empty Re: Nastassja Martin

Message par Bédoulène le Sam 11 Jan - 16:20

merci Tom Léo, le livre est dans ma pal, je pense le lire.

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 15390
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 75
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

nature - Nastassja Martin Empty Re: Nastassja Martin

Message par Tristram le Sam 11 Jan - 16:47

Je l'ai mis aussi ! (Maintenant, quand on s'appelle Martin, faut pas s'étonner...)

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 10780
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 64
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

nature - Nastassja Martin Empty Re: Nastassja Martin

Message par Bédoulène le Dim 12 Jan - 8:50

oh! oh! oh! nature - Nastassja Martin 1390083676

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 15390
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 75
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

nature - Nastassja Martin Empty Re: Nastassja Martin

Message par simla le Ven 6 Mar - 4:35

nature - Nastassja Martin Produc16

Croire aux fauves

Nastassja Martin...c'est le Tesson au féminin....qui aurait rencontré un ours....en quelque sorte....évidemment, elle, c'est une scientifique,  ethnologue reconnue (mais inconnue, hélas, pour ma part)....j'ai lu son récit avec énormément d'intérêt et de plaisir....sa bataille avec l'ours est centrale, sa reconstruction aussi,  mais sa vie auprès des populations autochtones est non moins intéressante.....quelle femme !!!

Je l'ai vue, interrogée sur son livre, dans une émission télé, et, bien entendu, un des interlocuteurs s'est centré sur ce face-à-face avec l'ours ....ce qui ne fait pas l'intérêt essentiel de son récit.... mais qui interroge néanmoins...pourquoi au lieu de faire profil bas choisit-elle de l'affronter ? Mystère....


"«Ce jour-là, le 25 août 2015, l'événement n'est pas : un ours attaque une anthropologue française quelque part dans les montagnes du Kamtchatka. L'événement est : un ours et une femme se rencontrent et les frontières entre les mondes implosent. Non seulement les limites physiques entre un humain et une bête qui, en se confrontant, ouvrent des failles sur leurs corps et dans leurs têtes. C'est aussi le temps du mythe qui rejoint la réalité ; le jadis qui rejoint l'actuel ; le rêve qui rejoint l'incarné.»

Extrait :

""C'est toujours comme ça ici, rien ne se passe jamais comme on veut, ça résiste. Je pense à toutes ces fois où le coup ne part pas, où le poisson ne mord pas, où les rennes n'avancent pas, où la motoneige toussote. C'est pareil pour tout le monde. On essaie d'avoir du style mais on trébuche, on s'enfonce, on clopine, on tombe, on se relève. Ivan dit qu'il n'y a que les humains pour croire qu'ils font tout bien. Que les humains pour accorder une telle importance à l'image que les autres ont d'eux."

Un récit super....n'hésitez pas.... Smile  Smile


simla
simla

Messages : 125
Date d'inscription : 23/12/2016

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

nature - Nastassja Martin Empty Re: Nastassja Martin

Message par tom léo le Ven 6 Mar - 7:53

On partage le même enthousiasme! Peut-être on peut ajouter ce fil au fil existant?
tom léo
tom léo

Messages : 1259
Date d'inscription : 04/12/2016
Localisation : Bourgogne

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

nature - Nastassja Martin Empty Re: Nastassja Martin

Message par simla le Ven 6 Mar - 22:51

Evidemment, je n'avais pas vu qu'elle était déjà répertoriée...désolée...
simla
simla

Messages : 125
Date d'inscription : 23/12/2016

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

nature - Nastassja Martin Empty Re: Nastassja Martin

Message par Quasimodo le Ven 6 Mar - 22:59

Ça arrive souvent, simla nature - Nastassja Martin 2019269262

Décidément, il faudra que j'y vienne, à Nastassja Martin !

_________________
Il vécut pendant des années, l'œil sur le bassin intérieur.
Quasimodo
Quasimodo

Messages : 4259
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 25

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

nature - Nastassja Martin Empty Re: Nastassja Martin

Message par bix_229 le Ven 6 Mar - 23:13

Moi aussi. J'en ai parlé d'ailleurs dans les nouveautés...
bix_229
bix_229

Messages : 12560
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

nature - Nastassja Martin Empty Re: Nastassja Martin

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Documents et essais :: Sciences humaines


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum