Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Le Deal du moment : -33%
Ventilateur ROWENTA VU5640 TURBO SILENCE EXTRÊME
Voir le deal
67

Stéphane Lambert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Stéphane Lambert Empty Stéphane Lambert

Message par animal le Lun 17 Fév - 21:39

Stéphane Lambert
(Né en 1974)

Stéphane Lambert Lamber10

Né en 1974 à Bruxelles, Stéphane Lambert est romancier, poète, essayiste. Son travail littéraire est marqué par une volonté de dépasser la classification des genres et des formes, préoccupation qui l’a fait se rapprocher des arts plastiques et s’intéresser, de l’intérieur, au processus de création. Parallèlement à ses livres, il a écrit des fictions radiophoniques pour France Culture, et co-écrit avec le metteur en scène Claude Régy l’ouvrage Dans le désordre (Actes Sud, 2011 - prix du Meilleur livre sur le théâtre).
Il a obtenu le Prix Roland de Jouvenel 2017 pour son livre Avant Godot et le Prix Malraux 2019 pour son essai Visions de Goya.

arlea.fr


Bibliographie :

Roman, récits, nouvelles
- Une histoire d’amour (roman), édition Luc Pire, 2002
- Comme de se dire d’un amour qu’il sera le dernier (nouvelles), édition Labor, 2005. Prix Franz De Wever, 2005. Prix Lucien Malpertuis 1999 pour la nouvelle "Simone et Jean".
- Filiations (récits), édition Labor, 2006
- Mes morts (récit), éditions Le Grand Miroir, 2007 ; réédition Espace Nord, 2015
- L'Homme de marbre (roman), éditions Luc Pire, 2008
- Les Couleurs de la nuit (roman), éditions de la Différence, 2010
- Mon corps mis à nu (récit), Les Impressions nouvelles, 2013
- Paris Nécropole (roman), L'Âge d'homme, 2014
- Charlot aime Monsieur (roman), suivi de Ensemble, Simone et Jean sont entrés dans la rivière et de Mes Morts, Espace Nord, 2015
- Monet, impressions de l'étang, Arléa, 2016
- Fraternelle mélancolie, Arléa, 2018

Essais
- Bruxelles - Identités plurielles (reportage), Autrement, 2006
- L'Adieu au paysage, Les Nymphéas de Claude Monet, éditions de la Différence, 2008
- Mark Rothko. Rêver de ne pas être, Les Impressions nouvelles, 2011. Arléa-Poche, 2014
- Nicolas de Staël, le vertige et la foi, Arléa, 2014. Arléa-Poche, 2015
- Avant Godot, Arléa, 2016. Prix Roland de Jouvenel de l'Académie Française, 2017
- Visions de Goya. L'éclat dans le désastre, Arléa, 2019. Prix André Malraux, 2019.
- Être moi, toujours plus fort. Les paysages intérieurs de Léon Spilliaert, Arléa, 2020.

Poésie
- Le Sexe et la Main, L'Arbre à paroles, 2009
- Le Jardin, le Séisme, hommage à François Muir, La Lettre volée, 2013
- Chapelle du rien, L'Arbre à paroles, 2014
- Art Poems, La Lettre volée, 2018

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 11344
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 39
Localisation : Tours

https://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Stéphane Lambert Empty Re: Stéphane Lambert

Message par animal le Lun 17 Fév - 21:50

Stéphane Lambert 83656910

Nicolas de Staël : le vertige et la foi

Quatrième de couverture a écrit:Qu'est-ce que l'admiration ? Quel est ce miroir dans lequel prend forme non se regarder mais se reconnaître ? Notre propre vie s'éclaire à ce que nous admirons et qui ne manque pas de nous dépasser. Il arrive que Les Grands Morts, ici Staël et Rothko, soient plus vivants que les vivants. Anne de Staël Nicolas de Staël incarne comme nul autre la fracture entre le besoin de création et le tourment d'exister. Stéphane Lambert parcourt, en deux temps, cette faille constitutive de la création et de la vie fulgurante du peintre, sa fièvre visionnaire et sa solitude, qui donnent à l'oeuvre son vigoureux mystère et à l'artiste sa tragique fragilité.

Je suis parti dedans sans passer par la case quatrième de couv. L'auteur qui se met dans la tête de l'artiste ce n'est pas trop mon truc mais sur le début, la route du retour de Paris vers le Sud pourquoi pas.

Au fil des paragraphes la fascination morbide pour le créateur mort trop tôt prend de plus en plus de place... en ménageant une place de plus en plus grande au "je" de l'auteur. Ce n'est pas forcément mal écrit mais mes réticences ont repris le dessus et à part des projections sur un grand peintre ou un autre, des conjectures esquissées, des évocations de tableaux, il n'y a pas tant de traces à proprement parler biographiques.

Pour faire simple, ça m'a plutôt agacé. Je ne suis pas client de cette forme. Stéphane Lambert 2441072346

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 11344
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 39
Localisation : Tours

https://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Stéphane Lambert Empty Re: Stéphane Lambert

Message par Tristram le Mar 18 Fév - 12:03

Dommage, ce thème est prometteur, mais je ne l'ai jamais trouvé justement traité (sauf l'écriture qui parle de l'écriture).

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 10431
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Stéphane Lambert Empty Re: Stéphane Lambert

Message par animal le Mar 18 Fév - 22:06

Le thème peinture ?

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 11344
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 39
Localisation : Tours

https://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Stéphane Lambert Empty Re: Stéphane Lambert

Message par Tristram le Mar 18 Fév - 22:23

Oui, la création vue de l'intérieur du peintre !

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 10431
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Stéphane Lambert Empty Re: Stéphane Lambert

Message par animal le Mer 19 Fév - 6:52

Tu pourrais essayer Contre-jour: Tryptique d'après Pierre Bonnard de Gabriel Josipovici ?

En variante sur le thème je n'ai toujours pas lu Aimé Pache, peintre vaudois.

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 11344
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 39
Localisation : Tours

https://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Stéphane Lambert Empty Re: Stéphane Lambert

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains européens francophones


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum